18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

13/10/17 : Les offices HLM de Charente-Maritime organisent une manifestation mardi à 14h devant la prefecture de La Rochelle pour protester contre la baisse des aides au logement pour les bailleurs sociaux.

11/10/17 : Le collectif national « Vive l'APL » qui regroupe 60 organisations associatives, syndicales, de consommateurs et bailleurs sociaux, appelle à la mobilisation samedi «pour défendre le droit au logement social». A Bordeaux, ce sera à Pey Berland à 14h

03/10/17 : L'organisation du Grand Pavois a enregistré quelque 80 000 visiteurs pour cette 45 e édition, identique à l'an dernier, et de nombreuses ventes d'unités. La prochaine édition se tiendra du 26 septembre au 1er octobre 2018.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Au Pays basque, une association de service social pour les entreprises

27/04/2015 | Depuis 25 ans,l'Iscipa assure l'indispensable service social pour plusieurs entreprises, dont Turbomeca. Le conférencier Roland Guinchard a décortiqué le burn out pour le 25e anniversaire

colloque ICIPA

Beaucoup ignorent son existence et pourtant elle constitue une aide indispensable pour les entreprises. En effet, l'association Interventions sociales, conseils inter-entreprises de l'Adour (Iscipa) dont le siège est à Bayonne permet à ces dernières de trouver par son intermédiaire la solution à des problèmes de personnel. Plus exactement dénouer le volet social d'une situation personnelle en respectant son anonymat. Trois axes d'intervention:un service social du travail,auprès des usagers et un service de formation en Sauvetage et secourisme du travail

"Pour fêter, les 25 ans de sa création, nous avons choisi d'organiser, avec l'aide de la Chambre de commerce Bayonne-Pays basque à la technopôle Izarbel un colloque rassemblant les acteurs de notre association d'intervention, chefs d'entreprise, syndicalistes et professionnels de santé, explique Jean-Baptiste Etcheto, -ici en compagnie de Sylviane Alaux, députée de la sixième circonscription lors du colloque du 25e anniversaire- nouveau président de l'association Iscipa, (Interventions sociales conseils interentreprises des Pays de l'Adour). C'est le meilleur moyen d'améliorer notre service."
En quoi consiste-t-il donc? "Il s'agit d'un outil de mutualisation de service social pour l' entreprise, ajoute-t-il. On lui propose , minuscule ou grande, de mettre à sa disposition un véritable service social quand elle n'a pas les moyens ou l'effectif pour le faire fonctionner en interne. Le cœur de notre activité est donc de mettre en interaction la vie professionnelle et la vie privée du salarié. Si celui-ci a un problème de santé, de logement, de divorce, par exemple, de burn-out au travail, cela rejaillit forcément sur son activité professionnelle et son entourage. Avec pour souci majeur dans notre démarche, la confidentialité. Nous faisons en somme office d'interface. Cette prestation de service a un caractère particulier: c'est son mode de gouvernance. On est une association loi 1901 et les adhérents sont les chefs d'entreprise. Et j'insiste sur la notion de collaboration participative ".  L'Iscipa a été créée en 1989 sur la proposition de deux assistantes sociales, Louise Gouardes qui effectuait cette tâche à Turbomeca et Mauricette Garat, rejointes par Madeleine Joly.

Aujourd'hui, l'association a pour directrice Marie-Claire Tapie, qui évoluait auparavant dans le secteur thermal à Salies-de-Béarn; elle fonctionne avec dix salariés. Le sérieux de l'Iscipa s'illustre par l'énumératon de ses partenaires: l'Etat, à travers ses admnistrations (du service des impots à Pôle emploi en passant par l'URSSAF (les organismes de protection sociale (Caisse d'allocations familiales, Caisse primaire d'assurance maladie, CARSAT), organismes privés et bancaires, partenaires médicaux, etc... Ses interventions s'effectuent sous forme d'accompagnement individuel, à travers des entretiens, un travial sur dossier et un accueil téléphonique permanent, mais aussi un accompagnement collectif.

Une association créatrice d'emploisSylviane Alaux et Etcheto"Nous avons 10 000 heures de contrat avec une trentaine d'entreprises de 2 salariés pour la plus petite à 1500 pour Turbomeca. C’est-à-dire que nous suivons potentiellement 13 000 salariés potentiels au Pays basque, dans le sud des Landes et en Béarn et Bigorre, ajoute Jean-Louis Etcheto. "Ce service social que nous rendons est une épine en moins pour les responsables de PME qui ont déjà suffisamment de soucis à les faire fonctionner et pérenniser. Nous avons d'ailleurs en projet de tester la mutualisation sur un bassin d'emploi, la Soule par exemple."

Table ronde, débats et conférence ont régi cette journée dont le moment fort a été "Santé et Qualité de vie au travail" par le psychologue clinicien et psychanalyste Roland Guinchard. Il a décortiqué avec humour la complexité du fonctionnement psychique des individus dans leur relation aux phénomènes collectifs. (notre photo). Conférencier atypique de renommée internationale, il a apporté une bouffée d'oxygène indéniable à l'amphi de l'Estia. Comme quoi, le mieux-être au travail n'est pas forcément une utopie mais une possibilité concrète.
Iscipa, 3 rue du général Bourbaki, Bayonne: www.iscipa.fr (tel. 05 59 63 48 57)

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
1492
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !