Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : Pour fêter le retour en salle, le Cinéma de Contis propose ce 19 mai une journée spéciale avec une programmation pour petits et grands au tarif unique de 5 € la séance: Petit vampire (J. Sfar), Adieu les Cons (A. Dupontel), et Drunk (T. Vinterberg)+ d'info

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

10/05/21 : La situation sanitaire actuelle permet de rouvrir les grottes de Sare au public dès le mercredi 19 Mai tous les jours de 10h à 18h . Le nombre de visiteurs étant limité, la réservation est indispensable aux offices de tourisme ou www.grottesdesare.fr/

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/21 | Prochain voyage de L'Hermione au printemps 2022

    Lire

    L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce 17 mai l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg). L’événement coïncidera avec la présidence française de l’Union Européenne et permettra à L’Hermione de faire escale dans plusieurs ports français. En attendant, la frégate quittera Rochefort le 25 mai à 16h pour un entretien au port de La Pallice.

  • 18/05/21 | La Ferme de la Biratelle et son parcours de storytelling

    Lire

    Depuis 4 générations, La Ferme de Biratelle en Corrèze élève des bovins de race limousine. Depuis 2006, elle propose de nombreux projets, comme la création d’un sentier de découverte ou des balades à dos d’âne, afin de faire découvrir le monde agricole au grand public. Elle souhaite désormais proposer un parcours de « storytelling » qui met le visiteur au coeur d’une histoire. Situé en forêt, il sera bien intégré dans son milieu et les installations impacteront au minimum l'environnement grâce à son écoconception entre le choix de structures bois ou l'usage de l'énergie solaire.

  • 17/05/21 | Grand Poitiers consulte sur le climat

    Lire

    Dans le cadre de son programme d’amélioration de la politique climat-air-énergie, Grand Poitiers invite les habitants à s’exprimer en proposant des idées autour de la coordination du développement des énergies renouvelables, l’exploitation des données pour économiser l’énergie ou encore le développement du tourisme local. La consultation est ouverte jusqu’au 31 mai 2021 sur le site internet de Grand Poitiers.

  • 17/05/21 | En Vienne, les Bières de Montmorillon grandissent

    Lire

    Monsieur Guillon fabrique depuis 2016 des bières et limonades artisanales bio, Les Bières de Montmorillon. Afin de poursuivre son développement croissant, la société va s’agrandir par la création d’un bar dans le centre de Montmorillon mais aussi la création d’une ligne d’embouteillage, d’enfutage et des équipements de brassage. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d'allouer une subvention de 252 172 euros à l entreprise pour la realisation de son projet.

  • 17/05/21 | Le Printemps se fête à la Ferme en Lot-et-Garonne

    Lire

    Tous les week-ends du 29 mai au 19 juin, le Lot-et-Garonne sera dédié à l’agriculture et à la ruralité. Durant ces 3 week-ends, les fermes vont ouvrir leurs portes au public avec des visites, des dégustations, des repas mais aussi des animations. Au total, 87 fermes vous attendent ! Ce Printemps se clôturera le 19 juin avec la Journée de l’élevage à Gavaudun. Toutes les informations sont à retrouver sur le site de Chambre d'Agriculture 47.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | AUT’Gironde : un nouveau porte-parole pour les usagers des transports

13/02/2020 | La nouvelle association AUT’Gironde, affiliée à la FNAUT, veut assurer la défense des usagers des transports girondins en mettant en avant leurs revendications.

AUT'Gironde

En Gironde, les problèmes de mobilités sont croissants. En réponse à cela, AUT’Gironde (Association des usagers des transports en commun de Gironde), affiliée à la FNAUT, apparaît dans le paysage associatif du département. Lancée fin janvier par Stéphane Saubusse, cette dernière souhaite assurer la représentation et la défense des usagers des transports de Gironde et apporter des solutions rapides aux problèmes les plus handicapants.

Le quotidien des usagers des transports en Gironde est constamment noirci par divers dysfonctionnements. Beaucoup d’usagers se posent la question suivante : à qui pourrais-je faire part des difficultés quotidiennes que je rencontre dans les transports ? C’est à partir de ce besoin d’écoute et de médiation entre les usagers et les instances en charge des transports, qu’ils soient élus ou privés, qu’a émergé l’idée d’AUT’ Gironde. L’association est en cours de construction depuis fin janvier 2020 et c’est Stéphane Saubusse, conseiller départemental de Gironde (EELV), qui a pris les devants : « l’idée de créer cette association a germé dans mon esprit il y a environ un an quand j’ai vu que cela devenait de plus en plus difficile d’obtenir un vrai débat sur les transports. Puis j’ai été sollicité par des usagers et en particulier sur un problème précis : les anciens combattants avaient la gratuité des transports jusqu’au 1er juillet 2019 et ont dû payer de nouveau passé cette date. Je suis intervenu auprès du président du conseil régional pour obtenir le rétablissement de cette gratuité sur les ter et transports trans-gironde ».

Pour l’émergence de solutions efficaces et rapides

Stéphane Saubusse a de grandes ambitions par rapport à ce groupe de pression qu’il souhaite établir. AUT’Gironde tend à devenir une organisation de masse, affiliée à la FNAUT (Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports), qui serait l’intermédiaire privilégié entre les usagers et ceux qui s’occupent des transports. L’un des objectif de l’association : la réactivité et la prise de décision rapide face aux dysfonctionnements. « On peut faire bouger les choses rapidement et la Gironde en a besoin notamment avec les nouvelles constructions immobilières en cours sur le territoire » explique Stéphane Saubusse. A chaque problème, sa solution. Déjà membre d’une association s’occupant du Tram C à Bordeaux, le conseiller départemental du canton Les Portes du Médoc croit en une amélioration rapide grâce à une communication plus fluide. Il se rappelle d’un épisode particulièrement représentatif : « J’ai suggéré un jour à Christophe Duprat (Vice-Président de Bordeaux Métropole en charge des transports et du stationnement) de privilégier les trams à longues rames aux heures de pointes sur la ligne C pour une question de sécurité et de confort. Cela a été fait dès la rentrée suivante. »

« Porter la voix de tous les usagers »

Une vingtaine de personnes font pour l’instant partie de l’association. Stéphane Saubusse espère pouvoir dépasser largement les 100 adhérents au mois de juillet et souhaite trouver un remplaçant au poste de président qu’il occupe actuellement. Tout juste née, AUT’Gironde va commencer sa campagne d’adhésion à la recherche de profils divers et variés. L’association a un besoin de mixité fort pour répondre au mieux à ses objectifs. Elle invite donc des personnes de tout âges, de tous milieux sociaux,  et venant de tous les coins de Gironde à participer pour signaler tout type de problèmes liés à la mobilité. « Nous souhaitons mettre en avant les zones rurales et faire entrer la question des inégalités dans le débat des transports » assure Stéphane Saubusse. Le trésorier d’AUT’Gironde est d’ailleurs à ce jour David Poulain, jeune gilet jaune actif et concerné par la problématique des transports dans le département.

Le programme de l’association se conçoit clairement : après une campagne d’adhésion de plusieurs mois, AUT’Gironde veut dresser un « inventaire des problèmes » que rencontrent les usagers avant de discuter avec les instances compétentes. Un système citoyen et participatif qui part déjà avec une base d’idées par rapport aux plus gros dysfonctionnements existants sur le territoire. Pour le président temporaire de l’association, le plus gros dysfonctionnement reste les interconnexions : « les horaires et trajets des bus ne correspondent pas aux horaires des trains TER par exemple ». Les tarifs sont aussi problématiques pour AUT’Gironde, notamment ceux des TER, « bien trop élevés ».  A terme, cette association toute neuve veut redonner la parole aux usagers et faire valoir leurs avis auprès des acteurs publics et privés en charge des transports. Une initiative émergente qui traduit un désir profond de faire du lobbying citoyen avec une représentativité du territoire égalitaire concernant la mobilité dans toute la Gironde, sans exception aucune.

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : LB / Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3032
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !