Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/02/20 : Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a démissionné et conduira finalement la liste LREM aux municipales de Paris sur décision évidente d'Emmanuel Macron; le député Olivier Véran lui succède au ministère.

12/02/20 : Louis Bodin, Monsieur Météo sur TF1, a décidé de se lancer dans les Municipales à Biarritz aux côtés de Maïder Arosteguy, tête de liste des Républi-cains. Il souhaite s'investir dans la ville de sa compagne Sylvie, notamment en matière d'environnement

11/02/20 : Charente-Maritime: Marie GROSGEORGE, 35 ans, a pris ce lundi la fonction de sous-préfète, directrice de cabinet du préfet de la Charente-Maritime. Cette diplômée de l'ENA et de l'ENS était précédemment chargée de mission au ministère de l’Intérieur.

10/02/20 : Chantal Castelnot a été nommée nouvelle préfète de la Vienne, le 3 février. Depuis 2017, elle était préfète de L'Orne. La préfète a fait sa première apparition publique ce 10 février pour un dépôt de gerbe au monument aux morts bd Verdun à Poitiers.

10/02/20 : Charente-Maritime : le festival electro Stereoparc a dévoilé les premiers noms de la programmation de la soirée Coco Coast du samedi 18 juillet 2020 : Martin Solveig, Bakermat et Bellecour.

04/02/20 : Le 44ème Challenge International du Vin se tiendra les 24 & 25 avril à Bordeaux et mettra à l'honneur les vins moldaves! Près de 4 000 vins d'une quarantaine de pays seront en compétition, et 700 dégustateurs viendront récompenser près de 1 400 vins

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/02/20 | Un cas de rage en Charente-Maritime

    Lire

    L’Institut Pasteur a signalé un cas de rage chez un chien, à Saint-Martin-de-Ré. Il a été euthanasié. Une enquête de la direction départementale de la protection des populations (DDPP) et l’Agence régionale de santé (ARS) vise à rechercher d’autres personnes ou d’autres carnivores (chiens, chats, furets, etc) qui ont pu être en contact avec l’animal. Un arrêté préfectoral a été pris ce vendredi pour restreindre les mouvement des chats et chiens, qui doivent être tenus en laisse ou en caisse.

  • 16/02/20 | L'Europe et la Région en soutien au projet de Maison médicale d'Arudy (64)

    Lire

    Dans le cadre des réflexions engagées depuis 2015 sur l'accès aux soins et l'attractivité médicale de la Vallée d'Ossau, classée comme territoire vulnérable, plusieurs projets sont en cours. Parmi eux les projets de Maisons de Santé Pluri professionnelles (MSP) sur Arudy et Laruns. Le projet de MSP d'Arudy qui pévoit la construction d'un nouveau bâtiment et l'accueil de 10 médecins généralistes et professionnels de santé vient d'obtenir le soutien de la Région (200 000 €) et du FEDER (527 285 €). La livraison est prévue pour janvier 2022.

  • 14/02/20 | Isabelle Boudineau réélue présidente du COTER

    Lire

    Isabelle Boudineau vice-présidente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine vient d'être réélue à la présidence du COTER, la commission de la cohésion territoriale et du budget au sein du Comité des Régions, lieu qui regroupe les élus des pays membres de l'Union. Son expérience acquise et son engagement personnel, ces dernières années, seront d'autant plus précieux que les perspectives budgétaires, en particulier consécutives au Brexit, s'annoncent délicates. Et ceci alors que les régions, avec la gestion décentralisée des fonds européens, jouent un rôle clé dans l'accompagnement des territoires, au plus près du terrain et de leurs priorités.

  • 14/02/20 | Salon de l’apprentissage et de l’emploi, les 14 et 15 février à Poitiers

    Lire

    Au Parc des expositions de Poitiers, de 9h à 18h, le salon de l’apprentissage et de l’emploi accueille les jeunes et les adultes en reconversion pour discuter orientation. A partir d’aujourd’hui et jusqu’à demain, l’entrée dans le forum est libre. Des professionnels proposent un accompagnement personnalisé sur place et une découverte des métiers ouverts à l’apprentissage dans 8 secteurs différents. 18 organismes de formation seront également sur place pour répondre aux diverses interrogations.

  • 14/02/20 | Les écoles de la 2ème chance renforcées dans le 64

    Lire

    Déjà aidée en 2019, l'École départementale de la 2ème chance des Pyrénées-Atlantiques (Mourenx) est à nouveau soutenue par la Région en 2020 à hauteur de 180 000€. En effet, l'ouverture des sites de Pau et de Bayonne permet d'optimiser le maillage territorial en complétant le site "historique" de Mourenx. Conséquence: les effectifs passeraient de 50 en 2019 à 180 en 2020, soit + 260%. Pour mémoire ces écoles, labellisées, associent dans un parcours de formation individualisé, l'acquisition de compétences, l'expérience en entreprise et la définition d'un projet professionnel.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | AUT’Gironde : un nouveau porte-parole pour les usagers des transports

13/02/2020 | La nouvelle association AUT’Gironde, affiliée à la FNAUT, veut assurer la défense des usagers des transports girondins en mettant en avant leurs revendications.

AUT'Gironde

En Gironde, les problèmes de mobilités sont croissants. En réponse à cela, AUT’Gironde (Association des usagers des transports en commun de Gironde), affiliée à la FNAUT, apparaît dans le paysage associatif du département. Lancée fin janvier par Stéphane Saubusse, cette dernière souhaite assurer la représentation et la défense des usagers des transports de Gironde et apporter des solutions rapides aux problèmes les plus handicapants.

Le quotidien des usagers des transports en Gironde est constamment noirci par divers dysfonctionnements. Beaucoup d’usagers se posent la question suivante : à qui pourrais-je faire part des difficultés quotidiennes que je rencontre dans les transports ? C’est à partir de ce besoin d’écoute et de médiation entre les usagers et les instances en charge des transports, qu’ils soient élus ou privés, qu’a émergé l’idée d’AUT’ Gironde. L’association est en cours de construction depuis fin janvier 2020 et c’est Stéphane Saubusse, conseiller départemental de Gironde (EELV), qui a pris les devants : « l’idée de créer cette association a germé dans mon esprit il y a environ un an quand j’ai vu que cela devenait de plus en plus difficile d’obtenir un vrai débat sur les transports. Puis j’ai été sollicité par des usagers et en particulier sur un problème précis : les anciens combattants avaient la gratuité des transports jusqu’au 1er juillet 2019 et ont dû payer de nouveau passé cette date. Je suis intervenu auprès du président du conseil régional pour obtenir le rétablissement de cette gratuité sur les ter et transports trans-gironde ».

Pour l’émergence de solutions efficaces et rapides

Stéphane Saubusse a de grandes ambitions par rapport à ce groupe de pression qu’il souhaite établir. AUT’Gironde tend à devenir une organisation de masse, affiliée à la FNAUT (Fédération Nationale des Associations d'Usagers des Transports), qui serait l’intermédiaire privilégié entre les usagers et ceux qui s’occupent des transports. L’un des objectif de l’association : la réactivité et la prise de décision rapide face aux dysfonctionnements. « On peut faire bouger les choses rapidement et la Gironde en a besoin notamment avec les nouvelles constructions immobilières en cours sur le territoire » explique Stéphane Saubusse. A chaque problème, sa solution. Déjà membre d’une association s’occupant du Tram C à Bordeaux, le conseiller départemental du canton Les Portes du Médoc croit en une amélioration rapide grâce à une communication plus fluide. Il se rappelle d’un épisode particulièrement représentatif : « J’ai suggéré un jour à Christophe Duprat (Vice-Président de Bordeaux Métropole en charge des transports et du stationnement) de privilégier les trams à longues rames aux heures de pointes sur la ligne C pour une question de sécurité et de confort. Cela a été fait dès la rentrée suivante. »

« Porter la voix de tous les usagers »

Une vingtaine de personnes font pour l’instant partie de l’association. Stéphane Saubusse espère pouvoir dépasser largement les 100 adhérents au mois de juillet et souhaite trouver un remplaçant au poste de président qu’il occupe actuellement. Tout juste née, AUT’Gironde va commencer sa campagne d’adhésion à la recherche de profils divers et variés. L’association a un besoin de mixité fort pour répondre au mieux à ses objectifs. Elle invite donc des personnes de tout âges, de tous milieux sociaux,  et venant de tous les coins de Gironde à participer pour signaler tout type de problèmes liés à la mobilité. « Nous souhaitons mettre en avant les zones rurales et faire entrer la question des inégalités dans le débat des transports » assure Stéphane Saubusse. Le trésorier d’AUT’Gironde est d’ailleurs à ce jour David Poulain, jeune gilet jaune actif et concerné par la problématique des transports dans le département.

Le programme de l’association se conçoit clairement : après une campagne d’adhésion de plusieurs mois, AUT’Gironde veut dresser un « inventaire des problèmes » que rencontrent les usagers avant de discuter avec les instances compétentes. Un système citoyen et participatif qui part déjà avec une base d’idées par rapport aux plus gros dysfonctionnements existants sur le territoire. Pour le président temporaire de l’association, le plus gros dysfonctionnement reste les interconnexions : « les horaires et trajets des bus ne correspondent pas aux horaires des trains TER par exemple ». Les tarifs sont aussi problématiques pour AUT’Gironde, notamment ceux des TER, « bien trop élevés ».  A terme, cette association toute neuve veut redonner la parole aux usagers et faire valoir leurs avis auprès des acteurs publics et privés en charge des transports. Une initiative émergente qui traduit un désir profond de faire du lobbying citoyen avec une représentativité du territoire égalitaire concernant la mobilité dans toute la Gironde, sans exception aucune.

Lucile Bonnin
Par Lucile Bonnin

Crédit Photo : LB / Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
902
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !