Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

05/12/19 : La Rochelle : (erratum) contrairement à ce qui a été indiqué, l'ouverture officielle des portes se fera en deux soirée : le vendredi à 18h avec élus, pompiers et Compagnons ; le samedi à 18h40 avec Isabelle Autissier et Romain Sazy (non Uini Antonio)

04/12/19 : Grèves dans les transports: Les infos trafic en Nouvelle-Aquitaine sont à retrouver sur : https://transports.nouvelle-aquitaine.fr/fr/info-trafic

04/12/19 : Saintes des manifestations sont à prévoir demain de 10h à 17h : Cours National, Pont Palissy, rue Gautier, cours Charles de Gaulle, rue Martel.

04/12/19 : La Rochelle : des manifestations sont à prévoir demain de 14h à 20h : Quartier de la Gare, boulevards Joffre, Robinet, Sautel et l’axe du Moulin des justices.

04/12/19 : Rochefort : demain des manifestations sont à prévoir de 10h à 14h : Corderie Royale, rues Toufaire, Grimaux, Docteur Peltier, Audry de Puyravault, de la République, et Victor-Hugo.

04/12/19 : Niort : pour la grève de demain, La Ville met en place à l’école des Brizeaux un service minimum d’accueil (SMA), sans restauration (pique-nique possible), pour les écoles dont le nombre d’enseignants grévistes est au moins de 25%.

04/12/19 : Charente-Maritime: les communes d'Esnandes, Rochefort et Saint-Georges de Didonne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour les périodes de juillet à décembre 2018 suite à des mouvements de terrain consécutifs à la sécheresse.

03/12/19 : Le feuilleton biarrot ne fait que commencer d'autant que sur la Chaîne Public Sénat, le ministre Didier Guillaume a annoncé qu'il ferait part de sa décision en janvier. Suite à un appel cosigné par Guy Lafitte, premier adjoint de Michel Veunac.

03/12/19 : Après les louanges tressés lors du congrès des hôteliers, le secrétaires d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne au tourisme a abattu ses cartes et annoncé son ralliement à la liste du maire sortant Michel Veunac. Avec une demande commune d'investiture LREM

03/12/19 : Le Haut Commissaire à la lutte contre la pauvreté, Isabelle Grimault se rendra en Corrèze le 4 décembre afin de découvrir les dispositifs déployés et rencontrer les bénéficiaires de ces actions.

29/11/19 : Ce vendredi à 14h30 au casino de Biarritz, Tony Estanguet, président du comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, participera aux 10èmes Rencontres de Biarritz, à l’invitation de l’association Côte Basque Sport Santé.

28/11/19 : Municipales: A Pau, Jean-François Blanco, conseiller régional EELV a été élu lundi, tête de liste du mouvement Pau Arc-en-ciel 2020, qu'il a fondé en mai dernier.

28/11/19 : Municipales: Jérôme Marbot, conseiller municipal d'opposition à Pau et 1er secrétaire fédéral du PS 64 a été élu hier soir tête de liste du mouvement "Pau Rassemblé".

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 05/12/19 | Christelle Dubos, en visite en Dordogne ce vendredi 6 décembre

    Lire

    Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé sera en Dordogne vendredi 6 décembre. Le matin, elle sera à Sarlat, où il sera question du plan pauvreté du gouvernement. Ce déplacement sera aussi l’occasion d’une signature d’un partenariat entre les Restos du Cœur Dordogne et les services de l’Etat dans le département en faveur de l’accès aux droits des personnes les plus fragiles. L'après-midi, elle visitera une entreprise d'insertion à Mussidan.

  • 05/12/19 | Médispace, l'expertise partagée entre spatial, aéronautique et santé

    Lire

    La 5ème édition de Medispace approche à Mérignac (33)! En effet, le salon des industries aéronautiques, médicales et spatiales, se tiendra au Pavillon du Pin Galant les 11 et 12 décembre prochains avec toujours à coeur les transferts de technologies d'une filière à l'autre. Au cours de ces deux jours particulièrement denses, Medispace proposera notamment cinq conférences « grands témoignages » des acteurs-clés des trois grandes filières, dix workshops, 2.000 rendez-vous qualifiés B to B, 700 m² d’exposition (45 exposants) et un village innovation.

  • 05/12/19 | Rochefort (17) nominée au concours "european best destination 2020"

    Lire

    La destination Rochefort Océan vient d'être nominée parmi les candidats au titre de "meilleure destination européenne 2020", catégorie tourisme durable, par l'organisation "European Best Destination". La cité du Ponant est candidate aux côtés de Paris et Colmar. Le site European Best Destination proposera un lien pour voter entre mercredi 15 janvier au mercredi 5 février 2020. Il faudra se connecter sur vote.ebdest.in, dont le lien n'est pas encore actif.

  • 05/12/19 | Bayonne: Une journée dédiée à la reconversion professionnelle

    Lire

    Afin d’informer les actifs et demandeurs d’emploi sur les opportunités et les conditions d’une reconversion professionnelle réussie, l’État, et ses partenaire organisent une journée d’informations sur le thème « Réussir sa reconversion professionnelle » , vendredi 6 décembre, de 10h à 17h, à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat 64 à Bayonne. Cette journée s’articulera autour d’ateliers participatifs, de tables rondes et de témoignages, animés par des professionnels de l’emploi.

  • 04/12/19 | Charente-Maritime : la préfecture lance un appel à projet "contrat de ville"

    Lire

    L’État et les communautés d’agglomération de Saintes, Rochefort Océan et Royan Atlantique lancent, pour 2020, un appel à projets Contrat de ville en faveur des habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville. La campagne de dépôt des dossiers de demande de subvention est jusqu’au 17 janvier 2020 sur le portail « DAUPHIN » du CGET (www.cget.gouv.fr). Peut être candidat, toute structure (EPCI, associations) dont le projet s’adresse aux publics de territoires prioritaires.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Aux Arbres Citoyens pour la protection du « droit des arbres »

16/05/2019 | L’association Aux arbres citoyens, issue de l’ancien collectif appelé Les marronniers de Gambetta, veut protéger « le droit des arbres ».

Conférence de presse de l'association Aux arbres citoyens

Malgré le combat mené pendant plus d’une année par le collectif « Les marronniers de Gambetta » les 18 marronniers sains de la place Gambetta de Bordeaux n’ont pu être sauvés. Les arbres ayant tous été abattus le 22 novembre 2018, très tôt dans la matinée, le collectif décide de ne pas se laisser abattre et crée une association « Aux arbres citoyens » le 12 mars 2019.

« Aux arbres citoyens » anciennement appelés « Les marronniers de Gambetta » ne se découragent pas. Ils s’impliquent dans de nombreux projets, qu’ils soient nouveaux ou déjà existants. Leur objectif est de protéger le patrimoine arboré de la métropole qui contribue à la lutte contre le réchauffement climatique dans une ville jugée "trop minérale". Ils entendent, par ailleurs, préserver l’ensemble des arbres urbains et s’intéressent tout particulièrement à l’écologie urbaine pour réfléchir à la ville de demain. Les arbres ont « des vertus éco-systémiques des arbres dans les villes », souligne Sandra Barrère, présidente de l’association.  

Le site de la Jallère

La prochaine bataille de l’association se porte sur le site de la Jallère (95 hectares), près du stade Matmut Atlantique, sur lequel est prévu un projet immobilier où seront construits 2 000 logements. Aux Arbres Citoyens, ANV (Action Non-Violente) COP21 et le groupe EELV (Europe Ecologie Les Verts) à la mairie de Bordeaux, souhaitent la sanctuarisation de 40 hectares de friches où la nature a repris ses droits. Ils défendent un projet alternatif, la création d’une forêt urbaine respectueuse de la biodiversité présente sur place. « Il y a deux semaines, nous avons mené une opération de nettoyage de la friche où la nature avait repris ses droits,» raconte Jean-Baptiste Thony, du collectif ANV COP 21. Nous avons retrouvé beaucoup de déchets dont des pneus, des déchets hospitaliers, des cartouches de chasse et du plastique. On se rend compte que cette pollution est cachée sous les végétaux. » Il ne s’agit pas de déplacer les déchets mais bien de donner la possibilité à la nature de dépolluer en s’assurant de la protection de la biodiversité du site. L’association « Aux arbres citoyens », a proposé « un projet alternatif dans le cadre du budget participatif lancé par la ville de Bordeaux », relève sa présidente. Le nouveau maire de Bordeaux se dit prêt à discuter sur le volet "logement" du dossier. Une concertation est en cours. Jean-Baptiste Thony s’insurge « Alors qu’on sait qu’il y a 22 000 logements vides sur Bordeaux Métropole ». Pierre Hurmic, l’élu bordelais écologiste, est l’initiateur du projet de cette sanctuarisation et est un des soutiens de l’association depuis ses débuts. Et cette structure s'intéresse à d’autres projets comme la coupe d’arbres dans une maison de retraite bordelaise et sur un site situé dans un quartier du Grand Parc, près de l’arrêt de tram Emile Counord. « Les arbres sont trop considérés comme un mobilier urbain » s’indigne Sandra Barrère. En moyenne les villes plantent 1 000 arbres par an, mais les bienfaits de ces nouveaux arbres ne sont pas comparables aux vieux arbres.

Les vertus des arbres

« Les arbres urbains permettent de capter les polluants atmosphériques, de gérer les eaux pluviales, de limiter les inondations, de rafraîchir l’air urbain en période de canicule (5 à 6 C° en moins sous un arbre), de favoriser la biodiversité. Un chêne mature peut abriter 423 espèces d’insectes différents, sans compter les lichens ou les mousses ! Une étude réalisée au Canada démontre que la présence d’arbres visibles depuis les fenêtres des chambres d’hôpitaux réduit d’un tiers leur occupation » détaille Alexandre Colin. Sandra Barrère ajoute que « la présence d’arbres dans les quartiers diminue le taux de criminalité de 15%. Cela favorise la sérénité. » L’association veut faire adopter par les Institutions une charte de bonne conduite pour la sauvegarde du domaine végétal mais également son développement et une identification des arbres isolés. Il s’agirait d’une déclaration autour des droits de l’arbre.
Une soirée-débat et des animations seront organisées le jeudi 16 mai 2019 à 20h15 à l’Utopia. Le film documentaire “Les Arbres remarques - un patrimoine à protéger” de Jean-Pierre Duval, Caroline Breton et Georges Feterman sera diffusé en avant-première. A la suite de la projection du film, un débat sera animé par Sandra Barrère, présidente de l'association, Alexandre Colin, concepteur paysagiste DPLG auprès d’Arbres en ville, et de José Le Piez, arboriste et sculpteur. Lors de cette soirée, seront évoqués les bienfaits des arbres urbains.
Les enfants (à partir de 4 ans) sont attendus à partir de 17h à la librairie Comptines où l’arbre sera mis en avant. Une lecture de conte « Au pied de l’arbre » aura lieu, suivie d’un goûter.
Inscription au 05 56 44 55 56. À partir de 19h, dans la salle de la cheminée, pour un apéritif où les aliments et les boissons seront exclusivement issus des arbres.

Alizé Sibella
Par Alizé Sibella

Crédit Photo : Alizé Sibella

Partager sur Facebook
Vu par vous
2128
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 8 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !