Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Suite à la démission d'Edouard Philippe, c'est Jean Castex, haut-fonctionnaire coordonnateur de la stratégie nationale de déconfinement, qui a été nommé Premier Ministre. Charge à lui de former un nouveau Gouvernement.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

03/07/20 : Édouard Philippe a remis la démission de son gouvernement ce vendredi 3 juillet. Démission acceptée par l'Elysée.

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

29/06/20 : A Royan (17), le maire sortant (LR) Patrick Marengo conserve son fauteuil de maire avec 52,21% des voix face au marcheur Thomas Lafarie avec 21,63 %.Le taux de participation, 35,74 %, est sensiblement le même que celui du premier tour (35,25%).

29/06/20 : A Rochefort (17), le maire sortant Hervé Blanché a retrouvé son fauteuil avec 3494 voix (58,86%) contre 2442 pour Rémi Letrou (41,14%). Le taux de participation est de 35,08%.

29/06/20 : Le maire de Bayonne Jean-René Etchegaray (Bayonne toujours un temps d'avance) proche de la majorité présidentielle, a été réélu avec 51,23% face à la liste de gauche commune Bayonne-Ville ouverte et Demain Bayonne Bihar Baiona, avec 46,19%

28/06/20 : À Pessac, le maire sortant Franck Raynal est réélu de justesse avec 50,57% face au candidat tose et vert Sébastien Saint-Pasteur et son alliance avec Laure Curvale (49,63%).

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 06/07/20 | La Rochelle : Les Francos, ça continue quand même

    Lire

    Les Francofolies étant annulées pour cette année, ses organisateurs proposent un concert exceptionnel le 14 juillet au jardin Bobinec, avenue Général de Gaulle, à partir de 18h. Au programme : les artistes du Chantier des Francos 2020. Ce concert est gratuit sur réservation dans la limite des places disponibles. Billets à retirer au bureau des Francofolies, 2 rue de la Désirée à La Rochelle, du 6 juillet jusqu'au 9 juillet (de 9h30 à 18h00). Nombre de places limité à 2 entrées par personne.

  • 06/07/20 | Deux-Sèvres : une enquête publique sur le foncier de l'accès au CH Nord

    Lire

    Le projet d'aménagement foncier concernant l'accès au centre hospitalier Nord Deux-Sèvres sur les communes de Bressuire (Noirterre), Geay et Faye-L'Abbesse fait l'objet d'une enquête publique jusqu'au 24 juillet, 17h, portant sur le périmètre et les prescriptions particulières du nouveau plan parcellaire et travaux connexes. Les agriculteurs et propriétaires concernés peuvent se rendre sur le site du Département 79 pour examiner le dossier de l'enquête. Contact: Magali Prévost 05 49 77 15 15.

  • 06/07/20 | Charente-Maritime : pas de parapente sur la Côte Sauvage

    Lire

    En août dernier, la maire de La Tremblade avait émis un arrêté interdisant la pratique du parapente sur toutes les plages de la Côte Sauvage. Pour Laurence Osta-Amigo, il s'agit aussi bien de préserver le cordon dunaire, déjà fragilisé par l'érosion et les submersions, que d'éviter un éventuel accident avec des promeneurs ou des baigneurs. Le parapentiste Claude de Monti avait saisi le tribunal administratif de Poitiers pour invalider l'arrêté. La justice vient de donner raison à l'élue.

  • 04/07/20 | Charente-Maritime :une enquête sur les circuits courts

    Lire

    Soutenant la démarche de développement des circuits courts engagée par le Département 17 en 2016, la Chambre d’agriculture 17 réalise une enquête afin de mieux connaitre les besoins et les attentes des producteurs locaux en circuits courts et l’intérêt de chacun concernant les outils développés par la collectivité. Dans le but de mieux valoriser l’offre, elle recense également les activités (produits, lieux de vente, agrotourisme…) des entreprises en circuits courts. Contact: 05 46 50 45 00.

  • 04/07/20 | Dax : à la découverte du patrimoine Belle époque de la cité thermale

    Lire

    Avec Dax Architecture (Ed. Kilika), l'historien landais Kévin Laussu offre une riche étude de fond sur ce patrimoine méconnu de la cité thermale. Une première publication qui salue près de 15 ans d'inventaire, et un outil pour mieux connaître l'identité et l'histoire récente de cette ville labellisée Art et Histoire par le ministère de la Culture cet hiver. De quoi prendre conscience aussi des richesses locales à protéger, des belles demeures jusqu'aux portes en bois sculpté et ferronneries.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Aux Arbres Citoyens pour la protection du « droit des arbres »

16/05/2019 | L’association Aux arbres citoyens, issue de l’ancien collectif appelé Les marronniers de Gambetta, veut protéger « le droit des arbres ».

Conférence de presse de l'association Aux arbres citoyens

Malgré le combat mené pendant plus d’une année par le collectif « Les marronniers de Gambetta » les 18 marronniers sains de la place Gambetta de Bordeaux n’ont pu être sauvés. Les arbres ayant tous été abattus le 22 novembre 2018, très tôt dans la matinée, le collectif décide de ne pas se laisser abattre et crée une association « Aux arbres citoyens » le 12 mars 2019.

« Aux arbres citoyens » anciennement appelés « Les marronniers de Gambetta » ne se découragent pas. Ils s’impliquent dans de nombreux projets, qu’ils soient nouveaux ou déjà existants. Leur objectif est de protéger le patrimoine arboré de la métropole qui contribue à la lutte contre le réchauffement climatique dans une ville jugée "trop minérale". Ils entendent, par ailleurs, préserver l’ensemble des arbres urbains et s’intéressent tout particulièrement à l’écologie urbaine pour réfléchir à la ville de demain. Les arbres ont « des vertus éco-systémiques des arbres dans les villes », souligne Sandra Barrère, présidente de l’association.  

Le site de la Jallère

La prochaine bataille de l’association se porte sur le site de la Jallère (95 hectares), près du stade Matmut Atlantique, sur lequel est prévu un projet immobilier où seront construits 2 000 logements. Aux Arbres Citoyens, ANV (Action Non-Violente) COP21 et le groupe EELV (Europe Ecologie Les Verts) à la mairie de Bordeaux, souhaitent la sanctuarisation de 40 hectares de friches où la nature a repris ses droits. Ils défendent un projet alternatif, la création d’une forêt urbaine respectueuse de la biodiversité présente sur place. « Il y a deux semaines, nous avons mené une opération de nettoyage de la friche où la nature avait repris ses droits,» raconte Jean-Baptiste Thony, du collectif ANV COP 21. Nous avons retrouvé beaucoup de déchets dont des pneus, des déchets hospitaliers, des cartouches de chasse et du plastique. On se rend compte que cette pollution est cachée sous les végétaux. » Il ne s’agit pas de déplacer les déchets mais bien de donner la possibilité à la nature de dépolluer en s’assurant de la protection de la biodiversité du site. L’association « Aux arbres citoyens », a proposé « un projet alternatif dans le cadre du budget participatif lancé par la ville de Bordeaux », relève sa présidente. Le nouveau maire de Bordeaux se dit prêt à discuter sur le volet "logement" du dossier. Une concertation est en cours. Jean-Baptiste Thony s’insurge « Alors qu’on sait qu’il y a 22 000 logements vides sur Bordeaux Métropole ». Pierre Hurmic, l’élu bordelais écologiste, est l’initiateur du projet de cette sanctuarisation et est un des soutiens de l’association depuis ses débuts. Et cette structure s'intéresse à d’autres projets comme la coupe d’arbres dans une maison de retraite bordelaise et sur un site situé dans un quartier du Grand Parc, près de l’arrêt de tram Emile Counord. « Les arbres sont trop considérés comme un mobilier urbain » s’indigne Sandra Barrère. En moyenne les villes plantent 1 000 arbres par an, mais les bienfaits de ces nouveaux arbres ne sont pas comparables aux vieux arbres.

Les vertus des arbres

« Les arbres urbains permettent de capter les polluants atmosphériques, de gérer les eaux pluviales, de limiter les inondations, de rafraîchir l’air urbain en période de canicule (5 à 6 C° en moins sous un arbre), de favoriser la biodiversité. Un chêne mature peut abriter 423 espèces d’insectes différents, sans compter les lichens ou les mousses ! Une étude réalisée au Canada démontre que la présence d’arbres visibles depuis les fenêtres des chambres d’hôpitaux réduit d’un tiers leur occupation » détaille Alexandre Colin. Sandra Barrère ajoute que « la présence d’arbres dans les quartiers diminue le taux de criminalité de 15%. Cela favorise la sérénité. » L’association veut faire adopter par les Institutions une charte de bonne conduite pour la sauvegarde du domaine végétal mais également son développement et une identification des arbres isolés. Il s’agirait d’une déclaration autour des droits de l’arbre.
Une soirée-débat et des animations seront organisées le jeudi 16 mai 2019 à 20h15 à l’Utopia. Le film documentaire “Les Arbres remarques - un patrimoine à protéger” de Jean-Pierre Duval, Caroline Breton et Georges Feterman sera diffusé en avant-première. A la suite de la projection du film, un débat sera animé par Sandra Barrère, présidente de l'association, Alexandre Colin, concepteur paysagiste DPLG auprès d’Arbres en ville, et de José Le Piez, arboriste et sculpteur. Lors de cette soirée, seront évoqués les bienfaits des arbres urbains.
Les enfants (à partir de 4 ans) sont attendus à partir de 17h à la librairie Comptines où l’arbre sera mis en avant. Une lecture de conte « Au pied de l’arbre » aura lieu, suivie d’un goûter.
Inscription au 05 56 44 55 56. À partir de 19h, dans la salle de la cheminée, pour un apéritif où les aliments et les boissons seront exclusivement issus des arbres.

Alizé Sibella
Par Alizé Sibella

Crédit Photo : Alizé Sibella

Partager sur Facebook
Vu par vous
2750
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 8 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !