Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 01/06/20 | Océan: I Clean My Sea joue collectif contre la pollution plastique

    Lire

    La pollution plastique de l'océan est la 2ème urgence environnementale après le réchauffement climatique. Partant du principe que les fleuves sont le vecteur le plus important de contribution à cette pollution, la société I Clean My Sea, basée à Bidart, propose avec le soutien du Conseil Régional, l'exploitation d'un navire spécialisé pour la collecte et le tri des déchets flottants sur l'estuaire de l'Adour. Afin d'optimiser le repérage des déchets flottants, elle propose l'exploitation d'une application mobile permettant à tous les usagers de la mer d'aider gratuitement les marins dans leurs efforts de collecte.

  • 01/06/20 | La Rochelle : une piétonnisation progressive du centre-ville

    Lire

    Afin d'assurer la réouverture des bars et des restaurants, la ville de La Rochelle a décidé d'étendre temporairement ses espaces piétons. Objectif : étendre, voire créer des terrasses pour que les restaurateurs puissent travailler dans le respect des normes Covid. "Nous n'augmentons pas la capacité d'accueil, nous la répartissons différemment", précise le maire Jean-François Fountaine. La piétonnisation va s'effectuer dès le 4 juin au niveau du marché, et être étendue à partir de mi-juin.

  • 31/05/20 | Covid 19 : les personnels de l'hôpital de Périgueux pourront recevoir la prime de 1500 €

    Lire

    Les personnels de l'hôpital de Périgueux, mobilisés pendant la crise sanitaire, pourront toucher la prime Covid de 1500€. Le député de Dordogne Philippe Chassaing, qui a appuyé la demande auprès du gouvernement, l'a annoncé ce samedi 30 mai dans un communiqué. Il précise que "le chef d'établissement pourra en effet décider du relèvement de la prime à 1500€ dans les services au sein desquels les agents ont été particulièrement impliqués, dans la limite de 40% des effectifs de l'hôpital."

  • 31/05/20 | Covid 19: dépistage dans 40 communes de Creuse

    Lire

    Existence préoccupante d'un Foyer de contamination du Covid 19 en Creuse où un cas, parmi les professionnels de santé à domicile, a été détecté le 24 mai à Guéret et deux autres depuis. L'Agence Régionale de santé et sa délégation départementale ont donc mis en œuvre des tests collectifs auprès de 59 particuliers et 40 professionnels . En outre une campagne de dépistage est entreprise dans 40 communes du département qui va concerner près d'un millier de personnes, notamment âgées bénéficiant de soins à domicile.

  • 31/05/20 | Arette (64): L'usine d'espadrille devenue tiers-lieu

    Lire

    Le tiers-lieu Pic Nic implanté à Arette (1 000 habitants) dans le Haut-Béarn, en vallée de Barétous au sud de Pau et d'Oloron-Sainte-Marie se développe. Impulsé en 2013 par l'achat par un couple d'architectes de l'ancienne usine d'espadrille du village, le lieu, espace de travail partagé et est devenu un outil commun à une dizaine de professionnels indépendants et télétravailleurs salariés. Afin de développer le tiers-lieu, tout en permettant l'émergence de projets communs, il a pris le statut de Société Coopérative d'Intérêt Collectif, que la commune souhaite intégrer. La création d'extensions est aussi envisageé.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Aux Arbres Citoyens pour la protection du « droit des arbres »

16/05/2019 | L’association Aux arbres citoyens, issue de l’ancien collectif appelé Les marronniers de Gambetta, veut protéger « le droit des arbres ».

Conférence de presse de l'association Aux arbres citoyens

Malgré le combat mené pendant plus d’une année par le collectif « Les marronniers de Gambetta » les 18 marronniers sains de la place Gambetta de Bordeaux n’ont pu être sauvés. Les arbres ayant tous été abattus le 22 novembre 2018, très tôt dans la matinée, le collectif décide de ne pas se laisser abattre et crée une association « Aux arbres citoyens » le 12 mars 2019.

« Aux arbres citoyens » anciennement appelés « Les marronniers de Gambetta » ne se découragent pas. Ils s’impliquent dans de nombreux projets, qu’ils soient nouveaux ou déjà existants. Leur objectif est de protéger le patrimoine arboré de la métropole qui contribue à la lutte contre le réchauffement climatique dans une ville jugée "trop minérale". Ils entendent, par ailleurs, préserver l’ensemble des arbres urbains et s’intéressent tout particulièrement à l’écologie urbaine pour réfléchir à la ville de demain. Les arbres ont « des vertus éco-systémiques des arbres dans les villes », souligne Sandra Barrère, présidente de l’association.  

Le site de la Jallère

La prochaine bataille de l’association se porte sur le site de la Jallère (95 hectares), près du stade Matmut Atlantique, sur lequel est prévu un projet immobilier où seront construits 2 000 logements. Aux Arbres Citoyens, ANV (Action Non-Violente) COP21 et le groupe EELV (Europe Ecologie Les Verts) à la mairie de Bordeaux, souhaitent la sanctuarisation de 40 hectares de friches où la nature a repris ses droits. Ils défendent un projet alternatif, la création d’une forêt urbaine respectueuse de la biodiversité présente sur place. « Il y a deux semaines, nous avons mené une opération de nettoyage de la friche où la nature avait repris ses droits,» raconte Jean-Baptiste Thony, du collectif ANV COP 21. Nous avons retrouvé beaucoup de déchets dont des pneus, des déchets hospitaliers, des cartouches de chasse et du plastique. On se rend compte que cette pollution est cachée sous les végétaux. » Il ne s’agit pas de déplacer les déchets mais bien de donner la possibilité à la nature de dépolluer en s’assurant de la protection de la biodiversité du site. L’association « Aux arbres citoyens », a proposé « un projet alternatif dans le cadre du budget participatif lancé par la ville de Bordeaux », relève sa présidente. Le nouveau maire de Bordeaux se dit prêt à discuter sur le volet "logement" du dossier. Une concertation est en cours. Jean-Baptiste Thony s’insurge « Alors qu’on sait qu’il y a 22 000 logements vides sur Bordeaux Métropole ». Pierre Hurmic, l’élu bordelais écologiste, est l’initiateur du projet de cette sanctuarisation et est un des soutiens de l’association depuis ses débuts. Et cette structure s'intéresse à d’autres projets comme la coupe d’arbres dans une maison de retraite bordelaise et sur un site situé dans un quartier du Grand Parc, près de l’arrêt de tram Emile Counord. « Les arbres sont trop considérés comme un mobilier urbain » s’indigne Sandra Barrère. En moyenne les villes plantent 1 000 arbres par an, mais les bienfaits de ces nouveaux arbres ne sont pas comparables aux vieux arbres.

Les vertus des arbres

« Les arbres urbains permettent de capter les polluants atmosphériques, de gérer les eaux pluviales, de limiter les inondations, de rafraîchir l’air urbain en période de canicule (5 à 6 C° en moins sous un arbre), de favoriser la biodiversité. Un chêne mature peut abriter 423 espèces d’insectes différents, sans compter les lichens ou les mousses ! Une étude réalisée au Canada démontre que la présence d’arbres visibles depuis les fenêtres des chambres d’hôpitaux réduit d’un tiers leur occupation » détaille Alexandre Colin. Sandra Barrère ajoute que « la présence d’arbres dans les quartiers diminue le taux de criminalité de 15%. Cela favorise la sérénité. » L’association veut faire adopter par les Institutions une charte de bonne conduite pour la sauvegarde du domaine végétal mais également son développement et une identification des arbres isolés. Il s’agirait d’une déclaration autour des droits de l’arbre.
Une soirée-débat et des animations seront organisées le jeudi 16 mai 2019 à 20h15 à l’Utopia. Le film documentaire “Les Arbres remarques - un patrimoine à protéger” de Jean-Pierre Duval, Caroline Breton et Georges Feterman sera diffusé en avant-première. A la suite de la projection du film, un débat sera animé par Sandra Barrère, présidente de l'association, Alexandre Colin, concepteur paysagiste DPLG auprès d’Arbres en ville, et de José Le Piez, arboriste et sculpteur. Lors de cette soirée, seront évoqués les bienfaits des arbres urbains.
Les enfants (à partir de 4 ans) sont attendus à partir de 17h à la librairie Comptines où l’arbre sera mis en avant. Une lecture de conte « Au pied de l’arbre » aura lieu, suivie d’un goûter.
Inscription au 05 56 44 55 56. À partir de 19h, dans la salle de la cheminée, pour un apéritif où les aliments et les boissons seront exclusivement issus des arbres.

Alizé Sibella
Par Alizé Sibella

Crédit Photo : Alizé Sibella

Partager sur Facebook
Vu par vous
2657
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 4 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !