Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | L'inquiétude financière plane sur la collecte 2012 de la Banque Alimentaire de Bordeaux et de Gironde

20/11/2012 | Ces 24 et 25 novembre, la Banque Alimentaire de Bordeaux et de Gironde vise l’objectif des 500T de denrées récoltées dans le département

BABG

Les 24 et 25 novembre prochains, la Banque Alimentaire de Bordeaux et de Gironde participe à la 28ème collecte nationale des Banques Alimentaires. Une collecte décisive qui s’inscrit dans un contexte de montée de la paupérisation et d’une crainte de la part des représentants de la BABG, comme de l’ensemble des associations de solidarité, de voir leurs ressources s’amoindrir pour cause de nouvelles dispositions européennes. Celles-ci remplaceraient le Programme Européen d’Aides aux plus Démunis (PEAD) par le Fonds Européen d’Aides aux plus Démunis doté d’une enveloppe bien peu satisfaisante selon les acteurs associatifs.

«C'est parce que le droit à l'alimentation est un droit essentiel que nous espérons que la générosité des Aquitains sera cette année encore au rendez-vous.» Voilà le message essentiel de la BABG à quelques jours de la grande collecte nationale des Banques Alimentaires. Ici aucun don financier n’est réclamé, mais des denrées qui seront redistribuées tout au long de l’année par les 152 associations et 48 CCAS affiliés à la BABG. De même, les produits frais ne font pas non plus l’objet de cette collecte : n'ayant pas les moyens de les conserver, ceux-ci sont récoltés tous les jours directement auprès de la grande distribution, des producteurs et industriels agroalimentaires. «Afin de compléter ces dons quotidiens et de proposer une alimentation diversifiée, la BABG a besoin de produits secs et de conserves», soulignent les responsables de l’association. Sucre, café, huile, conserves, mais aussi des potages en brique, lait maternisé, pâtes, riz et semoules sont donc les bienvenus.

4,75 Md€ nécessaires a minima

Visuel collecte nationale des Banques alimentaires les 24 et 25 novembre 2012

Autant de denrées qui viendront compléter celles reçues du Programme National pour l'Alimentation et du PEAD. Un PEAD dont la disparition annoncée inquiète fortement l’association. En effet, le 24 octobre dernier, la Commission européenne a proposé un nouveau règlement créant un Fonds Européen d’aides aux plus démunis qui prendrait effet en 2014 et se substituerait au PEAD. Mais pour les Banques alimentaires ce nouveau dispositif «est largement en dessous de nos espérances. La Commission propose une enveloppe de 2,5 milliards d'euros, sur 7 ans et pour 27 pays loin des 3,5 milliards d'euros sur la base du PEAD actuel.» Une frustration compréhensible puisque pour couvrir les besoins à 27 pays et 18 millions de personnes, la Commission a elle-même annoncé que 4,75 milliards d'euros seraient à minima nécessaires...
Si le projet n’est pas encore validé, c’est le 23 novembre prochain, soit la veille de la collecte, que le Conseil des Chefs d'Etats statuera sur le principe de la création de ce fonds. Dans l'attente de cette décision,  la BABG se mobilise plus que jamais. La collecte va concerner 237 magasins de grandes et moyennes surfaces dont 36 hypermarchés. Près de 3.000 bénévoles seront mobilisés durant ces deux jours.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
607
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !