Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/09/18 : Nuit européenne des chercheur(e)s vendredi 28 septembre de 18h30 à minuit. A cette occasion, Cap Sciences proposent de partager avec plus de 50 chercheurs, 1001 histoires sur la magie de leur métier, au travers de récits, de jeux, de mises en scène…

25/09/18 : Renaud Lagrave, vice-président de la Région Nouvelle-Aquitaine en charge des infrastructures et des transports, animera le comité de ligne Ter 32 Bordeaux - Arcachon le lundi 1er octobre à 17h45 à la Maison des arts de Gujan-Mestras.

25/09/18 : Le 26 septembre, la Coordination Rurale 47 sera mobilisée devant l’abattoir de volailles de Bazas pour « défendre les éleveurs face aux mensonges des associations véganes qui organisent à nouveau, cette année, une veillée devant cet abattoir ».

25/09/18 : Avec l’appui de la DRAC, la CCI Bordeaux Gironde restaure les toitures du Palais de la Bourse. Un chantier d’une durée de 3 ans et d’un montant de 3,7 millions d’€. Début des travaux : septembre 2018. Surface à restaurer : 7 000 m2.

25/09/18 : Le Crédit Agricole d’Aquitaine organise un Café de la création le 4 octobre baptisé le Pitch de la création. « Vous avez un projet ? Pitchez-le et repartez avec votre financement » le 4 octobre de 9h à 11h30 au Campus des Bassins à Flot à Bordeaux.

24/09/18 : Le maire d'Anglet Claude Olive, vice président du Conseil départemental, va présenter sa candidature à la présidence départementale Les Républicains des Pyrénées Atlantiques occupée (?) jusque-là par Michèle Alliot-Marie.

24/09/18 : Pont de Ré : des travaux d'inspection étant programmés ce lundi, la circulation est interdite à tous les véhicules de transport de marchandises dont le Poids Total Autorisé en Charge (PTAC) est supérieur à 3,5 t à du 24 à 20h au 25 septembre à 6h.

20/09/18 : Charentes : la rivière Né passe en alerte de crise, niveau sécheresse. Un arrêté prévoit l'interdiction totale des prélèvements à usage d’irrigation agricole, y compris les cultures dérogatoires déclarées, à partir de ce matin 8h.

19/09/18 : Pont de l'île de Ré : Menée cette nuit, la visite d'inspection des services spécialisés du réseau scientifique et technique de l'Etat a confirmé le bien-fondé des mesures de restriction de circulation, qui restent appliquées jusqu'à nouvel ordre.

19/09/18 : Forum pour l’emploi organisé par l’ARCA, Association pour la Relation Client en Nouvelle-Aquitaine, jeudi 20 sept de 9h à 13h à la Maison des Associations de Mérignac. 10 recruteurs présents et 150 postes à pourvoir immédiatement.

19/09/18 : Fermeture du Pont d’Aquitaine dans les deux sens sur la section de la rocade A630 entre les échangeurs 2 et 4 du mercredi 19 à 21h au jeudi 20 sept à 6h, du jeudi 20 à 21h au vendredi 21 sept à 6h, du samedi 22 à 22h au dimanche 23 sept à 18h.

19/09/18 : Charente-Maritime : un nouvel arrêté limite l'irrigation à compter de ce matin 9h à un volume hebdomadaire de 7% du volume restant à consommer depuis le 15 juin, sur les bassins Seudre, Bruant, Charente aval, Marais Sud et Nord de Rochefort, Seugne.

Banque Alimentaire, Agrisud International: la solidarité et le partage, ici et là-bas!...

Rencontres, rencontres ! Ce métier, le mien, offre ce privilège rare des rencontres, de la découverte de notre commune humanité et parfois, souvent, pour peu qu'on le veuille, dans ce qu'elle a de meilleur. Ce vendredi 21 septembre nous a permis, successivement, ce bonheur et l'irrésistible envie de le partager. D'abord, ce fut de bon matin au sein de la Banque Alimentaire de Bordeaux et de Gironde pour s'informer, à l'initiative de l'association des Amis d'Aqui!, de l'extraordinaire travail accompli, à moins que ce ne soit avant tout une mission, par l'équipe réunie autour de Pierre Pouget. Découvrir, aussi, cette ruche où s'affairaient des dizaines de personnes, de tout âge – la doyenne des quelques 200 bénévoles de la Banque revendique joyeusement ses 86 ans – et de toute condition, parfois venues de très loin, du sud de la Méditerranée en attente de statut, occupés à trier les légumes et les fruits arrivant du Marché d'intérêt national de Brienne qui seraient redistribués par une noria de camions portant fièrement ce slogan : « Investissons dans la solidarité alimentaire ». Une ambiance où la convivialité, à l'heure de la pause café, fait merveille et où le moteur de chacun porte un nom : servir ! Second temps de ce samedi enchanteur : les retrouvailles, à l'Hôtel de Région, d'une autre équipe, celle d'Agrisud International, cette ONG magnifique née chez nous, ici en Gironde, du côté de l'Entre-deux-Mers à l'initiative d'un homme d'exception Jacques Baratier, comme Robert Lion son président l'a rappelé.


- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/18 | Canéjan en Transition fête ses 1 an

    Lire

    Le samedi 29 septembre pour fêter les 1 an du Collectif Canéjan en Transition, une grande fête est organisée toute la journée au Centre Simone Signoret. Des ateliers, démonstrations et causeries rythmeront la journée autour de 5 grands thèmes: énergie, eau et changement climatique ; alimentation, bio, santé ; réduction des déchets ; économie et solidarité ; bien-être. Deux conférences sur la transition et le changement climatique ; ainsi qu’un film en seront les temps forts.

  • 25/09/18 | Festival des 6 Trouilles 2018 à Libourne - Inscriptions ouverte

    Lire

    Organisé par le service jeunesse de la communauté d’agglo du libournais, la Ville de Libourne et en partenariat avec l’association Périphéries Productions, il se déroule en novembre, au cinéma Grand Ecran de Libourne. Des courts-métrages amateurs renvoyant au film de genre y sont présentés et projetés au public. Il est possible de proposer un film réalisé en autonomie par une ou plusieurs personnes âgées de moins de 20 ans. Date limite d’envoi des films le 30 septembre 2018.

  • 24/09/18 | Les Jeudis de l’Installation en Corrèze

    Lire

    Le 27 septembre, la Chambre d’Agriculture de la Corrèze organise à Montaignac St Hippolyte, dans le cadre des Jeudis de l’Installation, un après-midi sur le thème du maraîchage bio à destination des porteurs de projets et des jeunes en formation. Cet après-midi sera l’occasion de mieux connaître la filière maraîchage, et sa spécificité en bio, ainsi que d’échanger avec des agriculteurs récemment installés, des conseillers spécialisés mais aussi de visiter une exploitation.

  • 24/09/18 | Le désamiantage du Signal à Soulac se prépare

    Lire

    Les travaux préalables au désamiantage de l'immeuble Le Signal à Soulac-sur-Mer qui menace de s'effondrer,ont débuté mercredi 19 septembre afin de conforter la dune par un apport de sable et de mettre en sécurité le bâtiment pour permettre l’intervention des entreprises en toute sécurité. Les premiers travaux dureront une dizaine de jours, et en plusieurs étapes dont la protection des espèces floristiques. Ces travaux seront intégralement financés par l’État ainsi que les travaux de désamiantage de l’immeuble qui seront menés en début d’année prochaine.

  • 24/09/18 | La brigade "loup" missionnée dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Conformément à son engagement pris le 20 septembre, lors de sa venue à Pau, François de Rugy, ministre de la transition écologique et solidaire, a missionné la brigade mobile d’intervention spécialisée de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage pour remédier aux attaques de troupeaux par le loup hybride en vallée d’Ossau. "La mission sera préparée la semaine prochaine avec les maires et bergers. Des équipes seront sur place la semaine suivante pour une période d’une quinzaine de jours", annonce la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Bayonne et ses fêtes ne jouent plus simplement Nuits d'ivresse

26/07/2014 | Cette 82e édition a consacré la formule familiale et conviviale de ces fêtes créées en juillet 1932 et jumelées avec Pampelune dont Bayonne partage la culture

Fêtes de Bayonne

Certes, cette année, il n'y avait pas un Deschamps, un Ruffier un Cassel ou un People de passage, pour lancer une des trois clés (en polystyrène) de la Ville en signe d'ouverture. Une première depuis 1960 quand Luis Mariano et Johnny Hallyday avaient lancé cette tradition. Mais l'essentiel de ces festivités ne se trouve pas au balcon le soir d'ouverture. Elles sont devenues aussi diurnes que nocturnes et se partagent en famille.

En ce samedi, les 82e Fêtes de Bayonne officiellement déclarées en juillet 1932, interrompues entre 1940 et 1945, entament leur quatrième journée. Qui ont été particulièrement marquées hier  par cette Journée des enfants qui s'avère comme en étant la plus belle réussite diurne. De quoi gommer un peu le plateau plutôt palichon de leur ouverture la veille. En effet, on était loin de cette année 1960 quand André Behoteguy, le président de l'époque pour faire oublier à Johnny que le maire Henri Grenet l'avait interdit de concert au théâtre par crainte pour les fauteuils et avait invité au balcon l'idole des jeunes pour lancer les fêtes et les clés par la même occasion, avant un concert au casino d'Hossegor.  En compagnie de Luis Mariano, à l'époque star de l'opérette....On en serait presque aujourd'hui à regretter Natasha Saint-Pier et Fabien Onteniente, l'an dernier, quand on a vu le charmant Jacques Gardet jeter les clés en polystyrène vert blanc et rouge. Une façon sûrement de rendre hommage au chai Ramina, situé à proximité des Halles, son antre et véritable lieu de rendez-vous des festayres et happy few bayonnais avant de débouler dans les rues du Petit et du Grand Bayonne.

A ce jour, l'esprit des Fêtes, comme la météo d'ailleurs auquel tenait le nouveau maire Jen-René Echegaray est vraiment à la hauteur des espérances. Pourquoi?  Au lieu de ressembler, comme autrefois à un déambulatoire de fêtards avinés elles sont devenues familiales, chaleureuses et diurnes. Comme cette Journée des enfants -et des parents- le jeudi matin qui en sont le meilleur augure, avec pique nique au pied des Remparts de la Poterne et des animations, toutes gratuites avec la collaboraration des clubs sportifs. Du yoga le matin, à la zumba en passant par le Réveil du Roi entouré de sa Cour des Grosses têtes, toutes les plages horaires sont occupées. Avec ce samedi aux arènes de Lachepaillet à 18h30 la corrida à cheval et à 22H le Corso lumineux. Comme le soulignait le président du comité des Fêtes Henri Lauqué. "Grace au dévouement des associations il y aura encore dix chars cette année. Quand on voit le travail que cela représente....Sans parler des bandas musicales qui auront traversé les rues de Bayonne jours et nuits....Et qui comme les festayres seront gagnées par la fatigue. Sans cette mobilisation, les Fêtes ne seraient pas devenues ce qu'elles sont."

Les chiffres parlent d'eux même

 

grosses têtes des bandasCes Fêtes, au budget résiduel pour la Ville de 850 000 euros et qui comptent Chronoplus, la société de transports du  district et le Consortium du jambon comme partenaires, sont les plus importantes du grand Sud Ouest. Leurs chiffres le plus souvent ignorés du million de visiteurs qui les fréquentent parlent d'eux mêmes. Qu'on en juge: 80 groupes musicaux, 24 bandas, 19 groupes traditionnels, 70 personnes mobilisées pour le Corso et autant pour la course de vaches, plus de 1900 pique-niques fournis. Plus de 3 500 personnes qui auront défilé au point info des Fêtes. 15 kilomètres de barrières de protection (5000 barrières) auront été posées et 300 agents municipaux mobilisés et 120 tonnes de déchets collectés. 1 500 000 verres réutilisables auront été distribués (1 euro ) de consignes. Mais leur design, qui correspond à l'affiche, est tellement séduisant que beaucoup les auront été conservés. Qui auront permis d'éconnomiser 6 millions de verres jetés.....

Ce samedi est la Journée de Pampelune, la ville festayre jumelle et dimanche, après la Messe des bandas en l'église Saint-André, un défilé traversera la ville pour aller réveiller une dernière fois le roi Léon sur le balcon de la mairie. Enfin après le Corso, chacun dénouera la relique des fêtes, le foulard rouge... 

Une première cette année: les Fêtes auront été largement vécues sur les réseaux sociaux et interactives. Ainsi, les spectateurs du Corso pouvaient choisir leur char préféré. Comme chaque année, le Corso des Fêtes défilera deux fois : le samedi et le dimanche de 22h à minuit. Une nouveauté cette année : le public pourra voter pour son char préféré par SMS. Les dix chars qui concourent seront exposés à partir de 18h sur le boulevard Alsace-Lorraine dans le quartier Saint-Esprit.

Le coût du SMS sera de 0,50 € plus prix d'un SMS ; le numéro à composer est le 64100. Les Fêtes de Bayonne sont remarquablement contemporaires....

Tout le programme et les infos des Fêtes de Bayonne sur le site www.fetes.bayonne.fr

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Photo F. D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
2176
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !