Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/01/18 : Le service de prévision des crues (SPC) a émis un avis de vigilance de niveau orange pour un phénomène de crue concernant le tronçon aval de la Dronne - les Charentes et la Gironde - à compter de ce lundi 22 janvier 2018 à partir de 16 h.

21/01/18 : Les réactions stupéfaites et bouleversées se succèdent après la mort de Joan Taris élu Modem du Conseil régional adjoint au maire du Bouscat et directeur de cabinet du maire de Saint-Médard en Jalles. Joan Taris 41 ans s'est donné la mort ce dimanche

19/01/18 : Charente-Maritime : Air France et l'aéroport de La Rochelle-Ré annoncent une nouvelle ouverture de ligne pour cette année. L'annonce officielle sera faite mardi prochain.

19/01/18 : Le Conseil d’administration de l’université de Bordeaux a réélu Manuel Tunon de Lara à sa présidence. Antoine de Daruvar, directeur de l’école doctorale des Sciences de la vie et de la santé prend la vice-présidence suite à Dean Lewis.

18/01/18 : "Progrès et Sagesse": ce sera le thème de la 24° Université Hommes-Entreprise du CECA les 30 et 31 août au Château Smith Haut Lafitte. Il y sera question d'éthique et de sens, en particulier celui de l'intelligence artificielle: bienfait ou menace?

16/01/18 : France Télévision a compris l'utilité de France 3 Euskal Herri au Pays basque. Les sept minutes quotidiennes ont été maintenues, dans l'état. C'est à dire dans sa structure au studio des allées Marines de Bayonne et non prestataire de reportages

16/01/18 : Cyrille Guimard, sélectionneur de l'équipe de France de cyclisme, parrainera la 23e édition du Tour de Lot-et-Garonne et sa cyclosportive les 14 et 15 avril prochains.

16/01/18 : L'agglo de La Rochelle a été choisie par le cabinet Missions Publiques pour faire partie des 4 collectivités françaises à organiser un débat publique atour de l'essor des transports sans conducteur, le 27/01 de 9h à 17h. Inscription : debatcitoyen.fr

15/01/18 : La Rochelle participe à la 2e Nuit de la lecture samedi 20 janvier de 16h30 à minuit à la médiathèque de Villeneuve-les-Salines et dans le Hall de l’Agora au Centre social. Au programme : des lectures et des animations variées. Tout public. Gratuit.

13/01/18 : Cognac: les Trophées du vin 2018 ont récompensé le 11 janvier l'association cognaçaise Les Etapes du cognac avec le prix "meilleur accueil dans le vignoble", récompensant son développement de l'oenotourisme sur le territoire.

11/01/18 : Opération de régulation des sangliers à Agen et Foulayronnes. Un grand nombre de sangliers a été signalé et confirmé dans ces deux communes. Les services de l’Etat ont donc décidé d'organiser des opérations de régulation jusqu’au 28 février inclus.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/01/18 | Pont de pierre : six mois de plus

    Lire

    Bordeaux Métropole l'a annoncé ce lundi 22 janvier : l'expérimentation d'un Pont de pierre réservé aux piétons, vélos, trams et bus est renouvelée pour six mois. La collectivité se donne donc jusqu'en juin pour prendre une décision plus définitive. En attendant, elle procédera à différents aménagements (carrefour du Belvédère, extension de capacité du parc relais Galin et prolongement de la Citeis 45). Enfin, la métropole précise que face à la grogne des commerçants du quartier Bastide, "plusieurs mesures vont être étudiées dans les semaines à venir".

  • 22/01/18 | A630-RN230 : les travaux du pont Simone Veil perturbent le trafic

    Lire

    La construction du pont Simone Veil débute demain. Pendant la durée du chantier, la capacité des voies sur berges va être réduite entre le pont François Mitterrand et le pont St Jean. Dès 5h, il n’y aura plus que deux files de circulation dans le sens entrant sur Bordeaux. Des bouchons et des remontées de files d’attentes, sur les bretelles de la rocade, sont à prévoir, à hauteur de l’échangeur 21. Mais l’accès au giratoire Jean-Jacques Bosc vers le MIN et les boulevards, lui, est maintenu.

  • 22/01/18 | Nautisme : les entreprises rochelaises primées au salon de Düsseldorf

    Lire

    Le célèbre salon nautique de Düsseldorf, qui se tient jusqu'au 28 janvier, a organisé ce week-end pour son ouverture sa cérémonie des grands prix "European sealing boat" et "European Powerboat of the Year 2018" couronnant les meilleurs bateaux de l'année. Le voilier Amel 50 du Chantier Amel est vainqueur dans la catégorie Monocoque de luxe, le Neel 51 de Neel Trimarans a remporté le prix des Multicoques et le MY44 de Fountaine Pajot est "bateau à moteur 2018" catégorie + de 45 pieds.

  • 22/01/18 | Après Four Seasons l'Hôtel du Palais se tourne vers Hyatt

    Lire

    Au terme de la nouvelle procédure de mise en concurrence de groupes hôteliers de luxe en vue d’établir un contrat de gestion, la Socomix, qui gère l'hôtel du Palais de Biarritz, lors de son Conseil d’Administration du 18 janvier, a décidé d’entrer en négociation exclusive avec le groupe Hyatt. Après l'échec de négociations -exclusives-avec Four Seasons. Présent dans 46 pays, le groupe Hyatt propose à ses clients 508 hôtels et Resorts, sous sept marques distinctes. Hyatt, faisait partie de la première "short liste".

  • 21/01/18 | L'hommage d'Alain Rousset à Joan Taris

    Lire

    Réaction du président du Conseil régional après la mort de Joan Taris: "Joan était un jeune responsable politique dont la trajectoire suscite l'admiration. Influencé par l'humanisme social, armé de fortes convictions européennes, il incarne une jeune génération de responsables politiques qui a assuré le renouveau des idées centristes...Elu régional, il s'est très vite imposé dans la vie de cette assemblée en exerçant, très tôt, la responsabilité de président de groupe qu'il a conservée en 2015 dans la nouvelle configuration territoriale. Il a démontré, dans cette fonction, une grande cohérence entre ses idées et sa pratique politique."

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Bayonne: le lycée de Seaska inauguré

17/09/2017 | Alain Rousset a placé cette inauguration sous le signe de l'importance du bilinguisme comme atout au "service de l'avenir de nos enfants"

Alain Rousset

Ce samedi 16 septembre restera comme un grand moment dans l'histoire de l'association Seaska qui, à côté de l'enseignement public et de l'enseignement privé confessionnel, prend une part importante à la sauvegarde et au renouveau de la langue basque. En effet, sur Les Hauts de Sainte-Croix à Bayonne, était inauguré le lycée "Bernat Etxepare" qui accueille, pour sa première rentrée 299 lycéens, dans un ensemble de qualité au financement duquel le Conseil régional, dont on rappelle qu'il dispose de la compétence "lycées", a pris une part essentielle.

Rien d'étonnant à ce que son président, Alain Rousset, soit venu participer à cette inauguration, aux côtés notamment de Jean-René Etchegaray, maire de Bayonne et président de la Communauté d'agglomération du Pays Basque et en présence de la grande famille de Seaska et de son président Pascal Indo. Les trombes d'eau qui ont accompagné cette inauguration n'ont pas douché l'enthousiasme des participants dont nombre de parents et grands parents qui, pour la circonstance, ne pouvaient que parler l'euskara, heureux de mesurer le chemin parcouru depuis que Seaska, aujourd'hui fédération des trente quatre ikastolas du Pays Basque, a vu le jour en 1969. Une autre époque où l'enseignement de la langue basque, de surcroît en immersion, semblait plus qu'incongrue: un dangereux retour en arrière. Il faut se souvenir, aussi, du contexte politique de ces années, et de bien d'autres qui ont suivi, et savoir que Seaska devait beaucoup au soutien venu de l'autre rive de la Bidassoa.

Le nombre de locuteurs augmente

Ce lycée va donc prendre sa part au renouveau de la langue et former des bacheliers dont, évidemment, le souhait de beaucoup sera d'enseigner à leur tour. Et Pascal Indo de se projeter à son tour, en soulignant que les 330 enfants inscrits en petite section de maternelle lors de cette rentrée dans les ikastolas sont autant de collégiens et bacheliers futurs. Une évolution remarquable au sein d'un mouvement important dont M. Prévôt le principal du collège Marracq de Bayonne, qui a reçu Aqui ce samedi aussi, rappelle le rôle que l'Education nationale joue et est appelée à jouer dans cette évolution. Et le président du Conseil régional de placer, résolument, son propos à hauteur des enjeux majeurs à ses yeux pour l'avenir des jeunes et d'un territoire: " le plurilinguisme dès le départ des apprentissages est une chance intellectuelle, culturelle, donnée à nos enfants.

Le travail que nous menons ensemble - et de saluer au passage le rôle joué par Mathieu Bergé, conseiller régional et vice-président de l'Office public de la langue basque - et que vous avez initié ici est une vraie réussite; nous avons aujourd'hui un nombre de locuteurs qui réaugmente et pour moi qui suis un décentralisateur radical la langue fait partie de la décentralisation...La création de la collectivité d'agglomération va permettre, en outre, une solidarité entre toutes les communes, leurs richesses et leur développement." Des paroles qui ne pouvaient que résonner doucement à l'oreille de Jean-René Etchegaray, le président de la communauté pays basque, lequel en accueillant Alain Rousset avait rappelé que la création de ce lycée n'avait pas été "un long fleuve tranquille", depuis le projet initial envisagé à Biarritz jusqu'à cette implantation au coeur "du Bassin de vie", à deux pas du département des Landes mais aussi à proximité immédiate du noeud autoroutier de Bayonne et des transports urbains.

"La région a fait un effort considérable - apport de 7,2 millions d'euros - et il a fallu travailler dans l'urgence. Il y a trois ans ce n'était pas si facilement imaginable de pouvoir aboutir à la réalisation qui accueille maintenant ces 300 élèves - 400 pourront être scolarisés - qui disposent de conditions d'études idéales dans un lycée neuf et bien équipé." Des locaux, en effet, flambant neufs et conçus pour cet établissement, lycée général et professionnel. Des locaux complétés par un internat et un gymnase multisports, à faire bien des envieux, mais des murs et des salles qui s'agrémenteront de quelques équipements et couleurs bienvenus pour le finacement desquels Seaska poursuit sa campagne d'appels à dons de façon singulière, depuis l'automne passé, par l'invitation faite à acquérir un pommier, moyennant un don de 30, 50 ou 100 euros. Un arbre qui pourra être planté chez soi ou confié au "verger de l'euskara". Personne ne s'étonnera qu'à l'heure de fêter l'événement le jus de pomme et le cidre basque aient été de la partie.

Joël Aubert - Piotr Czarzasty
Par Joël Aubert - Piotr Czarzasty

Crédit Photo : Aqui.fr

Idées neuves en Nouvelle AquitaineCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
10738
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !