Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/01/19 : La Rochelle : une réunion publique de présentation du projet de protection contre les submersions marines du quartier de Port-Neuf se tient mardi 22 janvier à 18h30 à la Maison de quartier de Port Neuf, Place de l’île-de-France.

21/01/19 : Dans un propos à France 3 Vincent Feltesse, ancien président de la Communauté urbaine de Bordeaux et membre de la minorité municipale, indique qu'il a signifié à Olivier Faure son départ du PS :J'ai besoin de continuer à produire, le PS empêche ça." 

21/01/19 : Construction de la retenue d'eau de Caussade. La préfète du 47 a fait apposer des scellés sur les engins de chantier. Par arrêté du 14 décembre 2018, les travaux de construction de cette retenue d’eau est suspendue et se poursuivent illégalement.

21/01/19 : Pour éviter les débordements des manifestations des gilets jaunes à Bordeaux, l'association des commerçants à décidé de décaler la braderie, organisée traditionnellement du jeudi au samedi. Elle se tiendra donc du mercredi 6 au vendredi 8 février.

21/01/19 : Ce mercredi 23 janvier, le service V3 (vélos en libre-service) de Bordeaux Métropole change de système d’exploitation pour un plus moderne. Une coupure totale du service aura donc lieu de 8h00 à 9h00 avec une réouverture progressive des stations.

20/01/19 : Pour la première fois depuis le début du mouvement, les gilets jaunes de Dordogne ont organisé samedi à l’occasion de l’acte X, un rassemblement départemental à Bergerac. Environ 1400 personnes ont défilé dans les rues de la sous préfecture.

19/01/19 : Nouvelles violences et affrontements avec incendies de véhicules en fin d'après-midi à Bordeaux: la manifestation GJ a dégénéré, les casseurs sont entrés en action et les forces de l'ordre ont dû recourir aux véhicules blindés

18/01/19 : Bordeaux: l'opération de parking gratuit place des Quinconces reconduite ce dimanche et étendue à demain samedi et jusqu’à la fin des soldes : environ 400 places de stationnement libre de 9h30 à 20h chaque samedi et dimanche jusqu'aux 16 et 17 février

18/01/19 : Le nouveau service de location de vélos de l'agglomération du Grand Périgueux s'appellera "Périvélo". 400 deux-roues (à assistance électrique, pliants, vélos classiques) seront progressivement mis à disposition pour les usagers à partir du printemps.

17/01/19 : Rochefort (17) : la tête d'affiche de la programmation du festival Stéréoparc vient de tomber. Il s'agit du groupe Offenbach, qui jouera le 20 juillet.

17/01/19 : La Rochelle Université ouvre ses portes samedi 2 février, de 9h30 à 17h. L’accueil de la journée se déroulera au Technoforum (23 avenue Albert Einstein, La Rochelle). avec des stands d’informations de l’Université et de ses partenaires (CROUS, CDIJ, Yélo,

16/01/19 : La Rochelle : la Nuit de la lecture se tient samedi 19 janvier de 14 h à 7 h dimanche à la Médiathèque de Laleu/La Pallice, à la Médiathèque Michel-Crépeau et au Muséum d’Histoire naturelle. Des lectures et des animations variées sont organisées.

16/01/19 : Le lanceur de poids bordelais Jean-Luc Mastromauro a battu le record de France des moins de 50 ans. Il a réalisé 17m19 à Fronton le 13 janvier, améliorant ainsi son propre record de France, établi une semaine plus tôt avec 16m90.

16/01/19 : Dans le cadre du dispositif "Permis de Jardiner" et à l'initiative du collectif Pau Sud, la rue Jacques Terrier sera revégétalisée. La Maison du Jardinier organise le 18 janvier de 14h à 17h une après-midi de plantation participatif.

15/01/19 : le Préfet de la Dordogne a désigné le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, référent départemental pour le grand débat national. Il est joignable à l'adresse : pref-granddebat@dordogne.gouv.fr. Plus d'infos : www.granddebat.fr

15/01/19 : Solène Ndama, licenciée au Bordeaux Athlé commence bien la saison. La jeune athlète bordelaise (20ans) réalise la meilleure performance mondiale de la saison au pentathlon (5 épreuves) en salle à Clermont-Ferrand.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/01/19 | RN147 : la Région dit oui !

    Lire

    Et un financeur de plus pour l'élargissement de la RN147! Le Conseil Départemental de Haute Vienne engage 11 millions d'euros pour l'élargissement de la RN147 entre Couzeix et Nieul. L'annonce du soutien de la Région a été saluée par Jean-Claude Lebois, Président du Département de la Haute-Vienne. Ce dernier incite d'ailleurs Alain Rousset (Psdt région NA) à faire en sorte que l'État acte la réalisation d'un autre élargissement sur la RN147, cette fois-ci entre Berneuil et Chambôret.

  • 21/01/19 | Avis de recherche à Châtellerault

    Lire

    Le Centre des Archives de Grand Châtellerault souhaite faire sortir de l’oubli l’histoire de nombreuses photographies du fonds Arambourou. Pour ce faire, le Centre invite les Châtelleraudais un jeudi après-midi par mois à des ateliers collaboratifs où le moindre indice d’identification sera le bienvenu. Le fonds Arambourou totalise 17 000 pièces qui appartiennent à l’histoire de la photographie et à celle de la ville. Alors rdv les jeudis 24/01, 14/02, 21/03, 11/04, 16/05 et 20 juin !

  • 21/01/19 | Forum de recrutement au Carré des Jalles

    Lire

    C'est le rendez-vous pour l'emploi saint-médardais, et il est de retour! Ce mercredi 22 janvier, la Ville accueille le 11ème forum annuel "Direct Recrutement" au Carré des Jalles (Place de la République, Saint Médard-en-Jalles) de 9h à 13h. Des entretiens et des animations autour de la formation ou de la création d'entreprise sont prévus toute la matinée. 34 entreprises du territoire seront présentes afin de recruter 250 candidats dans plusieurs secteurs.

  • 21/01/19 | 3 siècles d’état civil bordelais de l’Ancien Régime désormais en ligne !

    Lire

    Les Archives Bordeaux Métropole viennent de mettre en ligne l’intégralité des registres paroissiaux de Bordeaux, clôturant ainsi le programme initié en 2014. 201 656 nouvelles pages numérisées des 910 registres, répertoires et tables des cultes catholique, israélite et protestant, de 1541 à 1793, pour Bordeaux qui viennent enrichir l’offre en ligne des Archives Bordeaux Métropole. archives.bordeaux-metropole.fr

  • 21/01/19 | Elections Chambre agriculture : mécontentement de l’ADRA47

    Lire

    "L’association de défense des retraités agricoles de Lot-et-Garonne (ADRA 47) dénonce une situation d’irrégularité concernant son bulletin de vote numérisé, servant au vote électronique dans le cadre des élections professionnelles en cours. L’intitulé de l’association : « ADRA 47 », ne figure à aucun endroit sur www.jevoteenligne.fr. Seul le titre de la liste retenu par l’administration figure : « Liste de défense des retraités agricoles, au service des exploitants, des conjoints et des aides familiaux ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Bordeaux rive gauche : deux foyers jeunes travailleurs ouvriront en septembre

17/06/2013 | La préservation de l'environnement naturel a été une priorité dans la construction de la résidence pour jeunes à Blanquefort.

La résidence habitat jeunes de Blanquefort en construction

A l'occasion de la semaine des HLM, qui s'est déroulée du 8 au 16 juin, l'entreprise de constructions sociales Clairsienne a ouvert les portes du futur foyer jeunes travailleurs qu'elle bâtit à Blanquefort, et qui devrait accueillir ses premiers locataires en septembre. Deux autres structures sont également prévues à Mérignac. Lancés par l'association Technowest logement jeunes, ces projets ont pour but de combler l'absence de structures d'hébergements pour les jeunes dans les communes de la rive gauche de Bordeaux.

La hausse du prix des loyers (+40% entre 1998 et 2008 selon l'Observatoire des inégalités) mais aussi la multiplication des parcours "éclatés" des jeunes : c'est ce qui conduirait à une plus difficile accession au logement chez les jeunes, affirme Julie Broner, directrice de l'association Technowest logement jeunes. Créée en 2004, cette structure a pour but de favoriser l'accès au logement pour tous les jeunes de 16 à 30 ans, afin d'aider ceux "qui ont évolué dans leur étape de vie et ne vivent plus chez les parents". En Aquitaine, 12 autres structures comme celle-ci existent, mais sont essentiellement concentrées sur Bordeaux, la rive droite ou dans d'autres départements. En revanche, les communes de l'ouest de la ville du port de la lune sont peu pourvues de ce type d'hébergements. C'est à partir de ce constat qu'est né, il y a dix ans, le projet de construire trois foyers jeunes travailleurs : deux à Mérignac, dont l'un ouvrira en septembre, l'autre en 2015, et un à Blanquefort, qui ouvrira également pour la rentrée 2013. Et si le projet a mis une décennie à sortir de terre, c'est que la conciliation avec les différentes communes a été long à mettre en place. 12 communes sur les 16 que couvre l'association participent au projet. Le financement est lui assuré par de multiples acteurs : l'Etat, le Conseil régional d'Aquitaine, le Conseil général de Gironde, la Cub (Communauté urbaine de Bordeaux), les collecteurs du 1% logement (Cilso et Cilgere) et les communes.

Loger des jeunes au parcours chaotique

Pour accéder à ces logements sociaux, la condition, en plus d'avoir moins de 30 ans, est de ne pas dépasser le plafond de ressources fixé pour les logements PLAI (prêt locatif aidé d'intégration), qui correspond à la catégorie de logements sociaux destinés aux ménages les plus modestes. Une condition que la plupart des jeunes en début de parcours remplissent, confie la directrice de l'association. La résidence pourra accueillir 70 personnes à Blanquefort, 26 à Mérignac en septembre, tandis que 78 autres places devraient voir le jour en 2015. Pour l'instant, le site de Blanquefort a reçu une soixantaine de dossiers, mais la jeune directrice affirme ne pas être inquiète sur le taux de remplissage de la structure : à Bordeaux, "en moyenne, les associations sont obligées de refuser trois demandes sur quatre qui correspondent pourtant aux critères" confie-t-elle. Car si les résidences étudiantes sont nombreuses, les jeunes, qui ne sont pas tous étudiants, ont souvent des parcours éclatés, alternant entre période de formation et d'emploi, changeant de fait leur statut et compliquant leur accès au logement.

Habiter le territoire : l'éducation populaire au coeur du projet

Mais au-delà de la question du logement, l'association et les partenaires ont souhaité insuffler au projet une dimension citoyenne et socio-éducative. Les foyers ont ainsi été renommés "résidence habitat jeunes". Des ateliers avec les partenaires ont été organisés le 13 juin, afin de tracer les grandes lignes de cette politique éducative. Robert Hourcq, président de l'Urhaj (union régionale pour l'habitat des jeunes Aquitaine) a ainsi affirmé l'importance de la notion "d'habiter un territoire" et non seulement celle de se loger. 

Dans la pratique, tout a été conçu pour privilégier les échanges : une salle commune, aménagée de façon à ce que les habitants passent devant pour rentrer chez eux, comprendra une grande cuisine afin de préparer des repas de groupe, une pièce principale pouvant servir à visionner des films et une salle d'études avec l'accès à Internet. Des éducateurs socio-éducatifs devraient également être recrutés. En prenant exemple sur des initiatives venues d'autres foyers, le but est que les jeunes puissent organiser des actions collectives, du simple débat de société au projet d'Amap. Ce projet rejoint donc la philospohie de l'éducation populaire, c'est-à-dire "l'accès à l'éducation pour tous et par tous", explique Hubert George, président de l'association Technowest logements jeunes et conseiller municipal à Mérignac. La participation des jeunes reste cependant libre, "ils ne doivent pas subir le collectif" précise Julie Broner, glissant toutefois que si "les jeunes ont un peu peur de cet engagement collectif" au départ, cette implication a été pour bon nombre d'entre eux l'occasion de faire des connaissances et développer du lien social, une dimension primordiale pour cette ancienne animatrice de foyers jeunes travailleurs. Au-delà, Hubert George voit dans ce projet l'occasion de donner aux jeunes les moyens humains et matériels pour "éduquer la population à savoir ce qu'est la jeunesse. On va leur demander qu'ils viennent nous embêter pour qu'ils nous apportent leurs connaissances et leurs richesses". Une annonce plutôt rare à l'heure où les jeunes subissent plutôt, pour bon nombre d'entre eux, les effets discriminants de leur âge.

Elodie Souslikoff
Par Elodie Souslikoff

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2849
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !