18/12/17 : L'assemblée régionale a adopté à l'unanimité ce 18 décembre la convention quinquennale ( 2018-2022) qui lie la Nouvelle Aquitaine et les Centres de Formation d'Apprentis.

18/12/17 : Alain Juppé et plusieurs maires dont Martine Aubry réclament le soutien de l'Etat car "2017 s’achève sur une hausse massive de la demande d’asile et de nouveaux arrivants mettant sous une extrême tension les politiques publiques (...) classiques"

17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/12/17 | ProFilBio, la revue sur l’agriculture biologique

    Lire

    Destinée à informer et faciliter l’appropriation des techniques et pratiques de l’agriculture biologique ou alternatives, la nouvelle revue trimestrielle ProFilBio est constituée d’articles de fond sur des techniques de production et de transformation utilisées en bio comme en conventionnel. Celle-ci disponible gratuitement sur abonnement, et exclusivement sous format numérique. A retrouver sur www.nouvelle-aquitaine.chambres-agriculture.fr

  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Bordeaux a manqué d'expérience pour atteindre les demi-finales de la Ligue des Champions

08/04/2010 |

Le trophée de la Ligue des Champions

Ce mercredi 7 avril, les Girondins devaient créer l'exploit dans leur stade Chaban Delmas pour décrocher leur ticket pour les demi-finales de la prestigieuse ligue des Cahmpions. A l'aller, les Girondins avaient subi une défaite 3-1 à Gerland. Une défaite sévère selon leur entraîneur, Laurent Blanc. Mal en point après trois défaites consécutives, les Girondins avaient à coeur de se racheter devant leur public. La défense devait notamment retrouver impérativement la sérénité. Et, pour cela, Marc Planus, après avoir suivi une préparation spécifique, était de retour pour redonner de l'assurance.

Lyon a parfaitement entamé le match. On l'a senti sûr de ses gestes, plein de confiance. L'OL a voulu dès le début déstabiliser la défense bordelaise, qui a donné des signes de fébrilité ces derniers matchs. Mais, les Girondins ont répondu présents dès le début de match. A Bordeaux, on attendait beaucoup de Chamakh, seul en pointe, avec pour mission d'offrir la qualification aux Girondins. Mais, il a tardé à s'imposer. Dès le début de la partie, le défenseur lyonnais Cris ne l'a pas lâché d'une semelle, le contrant avant même qu'il puisse se retourner. Il a fallu attendre la 14ème minute pour qu'il échappe au marquage lyonnais. Mais, la passe de Jussiê était mal dosée et il ne put s'en saisir, sans quoi il filait droit au but.

Le but de Chamakh

A la 16ème minute, les Girondins se procuraient une grosse occasion grâce à Gourcuff qui reprend un coup franc de la tête, mais le cuir passe au dessus du cadre. Deux minutes plus tard, c'est encore le meneur de jeu des Marines et Blancs qui réalisait une percée sur le flanc droit de la défense lyonnaise. On avait fini par l'oublier. A la 24ème minute, Chamakh profitait d'un contre favorable dans son duel avec Cris dans la surface de vérité pour réaliser sa première frappe. Mais, elle était trop enlevée et il s'est fait d'ailleurs siffler par le public. A la 29ème minute, nouvelle frappe dans la surface de réparation, qui est contré par deux lyonnais. Car, ce soir, Lyon a décidé avant tout de défendre pour préserver son avantage. Ainsi, Pjanic était sur le banc pour privilégier une solution plus défensive au milieu avec Gonalons. A la 43ème Chamakh remettait une balle en retrait que Diarra reprend puissamment de volée. Son tir heurtait la barre transversale, faisant trembler la défense lyonnaise. Une minute plus tard, c'est Chamakh qui reprenait victorieusement un centre de Trémoulinas. A quelques secondes de la mi-temps, l'attaquant bordelais relançait tous les espoirs bordelais.

L'expérience de Lyon

En début de deuxième mi-temps, les Bordelais ont continué à appuyer, mais les Lyonnais, bien organisés, résistaient bien. A la 74ème minute, on a cru au penalty lorsque Cris poussa de l'épaule Chamakh, mais ce dernier avait déjà un peu plongé avant le choc. Résultat, l'arbitre ne sifflait pas. Mais, il faut se souvenir qu'au match aller, les Girondins avaient concédé un penalty sévère. A la 79ème minute, c'est Sané qui manque de peu de trouver, de la tête, le chemin des filets. Les Girondins auront tenté leur chance vainement jusqu'à la dernière seconde. L'entrée de Cavenaghi n'y aura rien changé. La puissante tête de Wendel à la 86ème minute a soulevé les spectateurs qui ont rêvé de prolongations. Mais, la parade de Lorris, le gardien de l'équipe de France était superbe. Les 31 962 spectateurs sont repartis frustrés ce soir. "On a perdu la demi-finale au match aller, car ce soir mes joueurs ont fait ce que j'attendais d'eux", a reconnu Laurent Blanc, qui s'est dit "fier des ses joueurs et des supporteurs bordelais, tout en pointant du doigt le "manque d'expérience de ces jeunes joueurs". Seul lot de consolation, il y aura un club français en demi-finale de la Ligue des Champions, Lyon..., qui rencontrera le Bayern Munich.

Nicolas César

Partager sur Facebook
Vu par vous
255
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !