Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Bordeaux : D'une rive à l'autre l Petit pont deviendra grand...

02/08/2011 |

Construction du Pont Bacalan-Bastide - Juillet 2011

En se baladant sur les quais du côté de Cap Sciences ou des quais de Brazza, on peut d'ores et déjà voir le pont Bacalan-Bastide s'élever au dessus du fleuve. Deux des quatre piliers porteurs sont bien visibles, même s'ils n'en sont qu'à leur mi-hauteur. Ce projet pharaonique a connu de nombreux plans et ce depuis des années. L'exposition de Bordeaux Fête le Fleuve a révélé des ébauches de pont pivotant, pont levant, pont fixe, tunnel, etc. datant des années 1920-1930 à nos jours. Depuis 2000, le projet pont levant a finalement été retenu. Où en sont les travaux ? Que peuvent en attendre chacune des deux rives ? Des questions auxquelles Philippe DORTHE, Michel DUCHENE et Laurent CARLOTTI ont accepté de répondre pour Aqui!

A grande ville, grands projets ! C'est sûrement ce type de réflexions qui a, entre autres, motivé la construction du pont Bacalan-Bastide. Depuis des dizaines d'années, les bordelais désirent boucler la ceinture des boulevards et avoir une traversée supplémentaire. D'ici la fin 2012, ce vœu sera enfin exaucé. Cependant, les avis divergent encore quant aux dimensions et à l'utilité du pont Bacalan-Bastide. Aqui! fait le point.

La renaissance de deux quartiers
Mon premier commence à faire figure neuve. Mon second veut faire comme mon premier. Mon tout ne sera bientôt plus séparé... Vous les aurez sans doute reconnus : ce sont les quartiers de Bacalan et de Brazza ! Car le pont, au-delà de sa propre existence, va faire changer celles de ces deux anciens "vides urbains" de Bordeaux. Les projets sont nombreux du côté de Bacalan : un deuxième hôtel Seeko'o, le réaménagement du port de plaisance, les travaux sur la rue Lucien Faure (qui pourrait ressembler à l'avenue Thiers), ... Bref un vrai relooking ! De l'autre côté de la Garonne, la mairie de Bordeaux et la CUB espèrent voir les choses changer d'ici trois ou quatre ans. Les projets du Parc des Coteaux, du Parc des berges, de l'éco-quartier, etc. ont de quoi séduire ! La zone d'activité a déjà accueilli de nombreuses entreprises et son réaménagement devrait créer de nouvelles zones d'habitation, de commerce et d'industrie. Une dynamisation globale serait donc à prévoir dans les quatre années à venir !

Un pont loin d'être "développement durable" pour certains
Philippe DORTHE, conseiller général de la rive gauche, nous explique son désaccord. Ce n'est pas tant l'idée d'un pont mais plutôt son envergure et son utilisation finale qu'il dénonce. En effet selon lui, « un axe censé être urbain n'a pas besoin de comporter deux fois deux voies. Un deux fois une voie (comme le pont de pierre) aurait largement suffi. Et cela aurait vraiment irrigué les quartiers sans avoir un effet rocade. Le futur pont Bacalan-Bastide est surdimensionné par rapport à son utilité ». Ce sontentre 50 000 et 60 000 voitures qui pourront faire la traversée chaque jour. La crainte de Philippe DORTHE, sans cesse répétée, est donc que la mairie de Bordeaux s'éloigne de ses engagements vis-à-vis du développement durable. Il considère en effet qu'un tel flot de véhicules ne peut qu'aggraver le bilan CO2 de la ville alors que l'on pense déjà à interdire l'accès de l'hyper centre aux voitures les plus polluantes.

Un outil propre de développement urbain pour d'autres
De son côté, Michel DUCHENE, adjoint au maire de Bordeaux, chargé de la cité numérique, de la prospective et de la stratégie urbaine, de la circulation et du stationnement à Bordeaux, se réjouit de cette construction. Avec des délais qui sont pour l'instant respectés, la livraison devrait bien avoir lieu fin 2012. Selon lui, le pont Bacalan-Bastide aura un très bon impact sur chacune des deux rives. La circulation serait en effet rendue plus fluide et permettrait plus de dynamisme dans l'urbanisation des quartiers de Brazza et des Bassins à Flots. Pour la rive droite, les projets sont nombreux : éco-quartier, constructions d'industries et de commerces, parc et balade le long de la Garonne, sortie du pont éclatée en plusieurs accès... La volonté commune est de faire revivre ce quartier oublié et en friches. De l'autre côté du fleuve, il y a aussi de quoi faire rêver les bordelais et les touristes : Centre Culturel du Vin, Bassins à Flots et port de plaisance réaménagés, construction d'habitations, d'un deuxième hôtel Seeko'o, déplacement de la fourrière, dynamique commerciale du Quai des Marques... Pour Michel DUCHENE, la taille des voieries du pont serait juste adaptée aux dimensions des boulevards qui y mènent. Mais la largeur des voies ainsi que l'allure de circulation seraient limitées afin d'éviter tout effet rocade. Il insiste bien sur ce point : « il s'agit d'un pont urbain, pas d'un pont autoroutier ».  

Un pont à la fois esthétique et bénéfique pour les commerces
Laurent CARLOTTI, chargé de la communication et du développement à l'hôtel Seeko'o, avoue être impatient de pouvoir admirer la construction ! Sa vue favorite sera bien sûr dans la plus belle et la plus prisée des suites, qui a une vue panoramique sur les quais ! Selon lui, le pont Bacalan-Bastide permettra de dynamiser un maximum les deux secteurs. Ne serait-ce que pour le deuxième hôtel qui se construira près de la rue Lucien Faure, qui bénéficiera d'un passage plus important de clients potentiels. Quant au Quai des Marques et à ses bars et restaurants que l'on ne peut pas voir en passant en voiture le long des quais, ils seront enfin visibles depuis le pont. Il est certain que la question de parkings ne semble pas être réglée. Il manque en effet un endroit plus facile d'accès et, s'il n'était pas gratuit, moins onéreux que les parkings des toits des hangars. Car c'est une chose de voir des attractions, c'en est une autre de pouvoir s'y arrêter ! Mais c'est bien le seul bémol à ce projet, qui devrait donc, d'un point de vue de commerçant, être bénéfique au secteur Bacalan et au quartier de Brazza quand il sera achevé.

Sophie TURI

Photo : Sophie TURI

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
1982
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !