Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

  • 15/06/18 | Landes : Suivi des intempéries

    Lire

    Suites aux intempéries dans les Landes, une réunion se tient ce vendredi 15 juin après-midi, sur à l'étude de la réparation des dommages au titre des catastrophes naturelles, en présence du Préfet, des collectivités sinistrées et du Président du département. Ce dernier a par ailleurs indiqué ce jour que le Département, solidaire des agriculteurs et collectivités sinistrés, crée un fonds de solidarité territoriale qui sera mobilisé en particulier sur les voiries communales et intercommunales, en complément de l'Etat. Des crédits supplémentaires seront aussi inscrits pour la réparation des dégâts sur la voirie départementale.

  • 15/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: suivi des intempéries

    Lire

    Le 1er comité de suivi après les intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques s'est tenu ce vendredi. La préfecture dénombre cinquante communes ayant déposé des dossiers de demandes d'indemnisations au titre des catastrophes naturelles. Les 1ères commissions chargées d'examiner ces requêtes se réuniront le 19 juin. Parmi les dégâts, l'effondrement de la D918 rejoignant Gourette, sur 50 m de long et jusqu'à 8 mètres sous la route, sur lequel outre les déplacements quotidiens, devait passer le Tour de France le 27 juillet pour l'arrivée à Laruns. Un chiffrage des travaux est attendu avant toute décision de modification de l'étape.

  • 15/06/18 | Lancement du 1er concours « Campus numérique 47 »

    Lire

    Le Campus Numérique 47 organise la première édition du « Concours Campus Numérique 47 », du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin à Agen, sur son site du 156 avenue Jean Jaurès. C’est un concours de création de Start Up numériques qui doit permettre d’installer en Lot-et-Garonne les pépites de demain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | "Bordeaux fête le fleuve" : plaisir, culture et découverte ont été au rendez-vous

19/06/2011 |

La scène du miroir d'eau, hier soir, lors des concerts de Bordeaux fête le fleuve

Alors que la 7ème édition de « Bordeaux fête le fleuve » s'est achevée hier soir avec une nouvelle nuit de concerts conclue par un feu d'artifice, retour sur les temps forts d'un weekend de fête et de convivialité autour de notre chère Garonne. De la traversée Du fleuve à la nage, aux nombreuses animations, en passant par les expositions et les visites de bateaux il y avait de l'ambiance et du monde sur les quais. Attirant chaque année de plus en plus de visiteurs sur le bord de la Garonne, qu'ils soient Bordelais, Aquitains et touristes venus de France et de l'étranger, la manifestation s'impose comme un rendez-vous incontournable du début d'été bordelais, à l'instar de la foire internationale, de Vinexpo ou de la fête de la musique.

Si certains craignaient qu'une météo, annoncée capricieuse, ne vienne compromettre le succès de l'évènement ils ne pouvaient être que rassurés hier soir, car les nuages et la pluie passagère de samedi ont laissé place ce dimanche à un soleil discret, mais tout de même plus propice à une ballade sur des quais en fête. Dès samedi matin, pourtant, le public était au rendez-vous pour encourager les quelques 500 courageux qui ont parcouru à la nage les1 700 mètres séparant les deux rives de la Garonne, dont la couleur marron clair n'incitait pas forcément à la baignade. Parmi les participants à cette 5ème édition de la traversée de la Garonne à la nage, pour la plupart amateurs en quête de défi, on retrouve notamment Hugues Martin, adjoint d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux ou Ophélie Aspord, qui, à l'inverse, n'a rien d'une débutante. Nageuse au club de l'Avrion Bayonnais, la jeune femme est en pleine préparation pour les mondiaux de Shangai qui se dérouleront en juillet et a, sans surprise, été la plus rapide à parcourir la distance.

Bordeaux et la Garonne : toute une histoire

Après cette épreuve place à la découverte ! A travers trois expositions sur l'histoire passée et présente de la Garonne les visiteurs ont pu admirer des bateaux en restauration, replonger dans les quais d'autrefois et en voir les évolutions ou revivre l'histoire étonnante de l'ancien navire "Burdigala". Des expositions retracant sur quelques centaines de mètres,l'histoire passionnelle entre la « belle endormie » et le fleuve qui la traverse et en fait la renommée.
Autre attraction du weekend, et de la fête du fleuve depuis des années, la visite des vieux gréements. Pour cette 7ème édition c'est le navire école, dernier trois-mâts français, « Belem » et la goélette « Belle Poule » qui se sont amarrés sur les quais pourlaisser les curieux en découvrir les secrets. Ballades nautiques entre le Pont de Pierre et Bassens à bord du Sinbad et de l'Arawak ou le long de la Garonne à bord de la Sorellina étaient également accessibles pour les plus passionnés. Des compétitions nautiques ont aussi rythmé les deux journées de la Fête du fleuve : course de traînières, comptant comme une étape de la « Liga San Miguel », finale du « Naish Sup Tour », permettant de découvrir le stand up paddle, discipline d'origine hawaïenne se pratiquant debout sur une planche à l'aide d'une pagaie, ou régates mettant en concurrence des bateaux de travail devant charger et décharger des barriques.Pour les « terre à terre », des courses à pied étaient organisées sur la rive droite afin de tester l'endurance des participants sur deux circuits le long du fleuve.
 
Bilbao à l'honneur
Dans le prolongement des liens économiques, historiques et culturels qui unissent les deux villes et de leur accord de coopération, Bilbao était l'invitée d'honneur de ce 7ème « Bordeaux fête le fleuve ». Dégustations, cAlin Juppé, entouré d'Iñaki Azkuna (à droite) et de Guido Westerwelle (à gauche) samedi à Bordeauxoncerts et manifestations locales mettant en avant les couleurs et la culture basque ont donc égayé le weekend. Symbole de cette collaboration amicale entre Bordeaux et Bilbao, la « BB Race », qui débutera le 23 juin à Port-Médoc, a fait son show lors de la soirée de dimanche, puisque les bateaux participant à la course ont fait leur arrivée sur la Garonne. Avant de commencer la compétition, les navires resteront amarrés sur les quais jusqu'au mercredi 22 juin, veille dudépart de la BB Race.
Présents samedi pour inaugurer la fête, les maires des deux villes, Alain Juppé et Iňaki Azkuna, accompagnés de Guido Westerwelle, ministre allemand des affaires étrangères, ont pris le temps de remonter les quais s'arrêtant longuement autour des stands et des animations. Ils ont également tenu à rappeler l'importance pour leurs villes de collaborer sur les plans économique et culturel dans le cadre d'un programme plus vaste de représentation de la côte Atlantique, du Sud Ouest et de l'amitié Franco-Espagnole.

Crédits photos : BORDEAUX FETE LE FLEUVE/Alban Gilbert, BORDEAUX FETE LE FLEUVE /Thomas SANSON

Aymeric Bourlot

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
736
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !