Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Bordeaux Neurocampus, campus d'excellence autour du cerveau

29/09/2017 | Avec le Centre Paul Broca, Bordeaux Neurocampus, la structure fédérative de recherche sur les neurosciences, prend corps. L'affirmation d'une excellence, unique en France et rare dans le monde.

Le Centre Broca, au coeur du Bordeaux Neurocampus

« La recherche passe beaucoup par la rencontre, les échanges et le partage des connaissances », estime Erwan Bézard, Directeur de l'Institut des Maladies Neurodégénératives (IMN). Un Institut désormais abrité au sein du Centre Broca inauguré ce jeudi, au cœur du Campus Carreire, à deux pas du CHU. Or le Centre Broca, qui outre l'IMN accueille aussi l'Institut Interdisciplinaire de Neurosciences (IIMS), possède des passerelles physiques avec deux autres bâtiments voisins abritant d'autres équipes dédiés à la recherche sur le système nerveux et ses maladies : l'Institut François Magendie et le Centre de Génomique Fonctionnelle. Autant de composantes du Bordeaux Neurocampus qui désormais regroupe, en un seul site, donc, près de 650 chercheurs et scientifiques. Une belle cohorte permettant de placer Bordeaux et la Nouvelle-Aquitaine, financeuse projet, dans le top mondial en la matière.

Il aura fallu 3 ans de travaux, 47M€ pour la construction, 20M€ pour dotation du bâtiment en équipements de pointe et en chaires d'excellence pour créé ce Centre Broca, qui sur ses 15000m2 accueille donc les deux instituts IMN et IINS, ainsi qu'une plateforme, le « Bordeaux Imaging Center », possédant 29 microscopes à très haute résolution. Objectif : « observer l'infiniment petit » : les neurones (pour idée, le cerveau humain en compte en moyenne 80 milliards) ou plus petit encore, les synapses (environ 10 000 synapses par neurone...), le tout dans leur environnement vivant. La concrétisation de ce Neurocampus, c'est donc non seulement le rapprochement des chercheurs et scientifiques, mais aussi la mutualisation des équipements, et plateaux de recherche, permettant de faire bénéficier à tous d'un équipement dernier cri. Cette « addition des compétences », ouvre donc large le champ de la recherche « de la cellule à l'homme », précise Erwan Bézard, et ceux dans de multiples champs d'action.

Erwan Bézart, Directeur de l'institut des Maladies Neurodégénératives

Recherche fondamentale, pré-clinique et cliniquesLe Neurocentre Magendie est par exemple spécialisé dans la compréhension des mécanismes des maladies du comportement : la mémoire post-traumatique, l'addiction, l'anxiété ; l'IINS étudie l'activité cérébrale au niveau nanoscopique, et développe des méthodes innovantes d'imageries en super-résolution. L'IMN quant lui, réunit recherche fondamentale, pré-clinique et clinique afin de développer des approches thérapeutiques pour les maladies neurodégénératives telles que la maladie de Parkinson. Mais à Bordeaux, d'autres scientifiques se penchent sur le cerveau. Ils seront eux aussi bientôt à proximité de leur collègues : un quatrième bâtiment s'apprête à sortir de terre, financé cette fois par le Plan Campus. Ceux-là, au sein du laboratoire Nutrineuro, se penchent sur les liens entre alimentation et fonctionnement du cerveau, ou encore, pour les équipe du Sanpsy, sur les troubles du sommeil ou de l'attention. Enfin au sein de l'INCIA, le 6ème institut qui complète le dispositif Neurocampus, les chercheurs analysent les mécanismes et le développement des fonctions motrices au niveau du système nerveux central...
Au total, un éventail de compétences, que seule Bordeaux parvient à réunir, avec l'avantage supplémentaire de l'immédiate proximité du CHU, complété par l'Ecole Bordeaux School of Neuroscience, et un réseau important d'associations de patients. Les chercheurs du Neurocampus ne restent pas en effet enfermé dans les quatre murs de leurs laboratoires, aussi perfectionnés soient-ils. « En plus de la recherche clinique, la relation avec les patients est aussi importante en terme de partage des informations. A la fois pour accélérer le transfert des idées novatrices auprès d'eux et du grand public mais aussi, dans l'autre sens, afin d'orienter nos programmes de recherche à partir des besoins et des réalités quotidiennes qu'ils expriment et que nous n'aurions peut-être pas investis de nous-même », souligne Erwan Bézard.

Imagerie de pointe pour l'observation du cerveau au sein du Bordeaux Imaging Centre, hébergé au sein du Centre Brocas sur le Neurocampus

"Le souci de la valorisation des découvertes par la création d'entreprises "Sortir des murs du laboratoire aussi, pour investir la dimension économique longtemps laisser de côté par la recherche académique. Une question du transfert et de la valorisation économique, désormais prise à bras le corps. « Nous avons un souci de la valorisation des découvertes par la création d'entreprises », confirme le directeur de l'IMN. Pour ce faire un espace pour l'hébergement d'entreprise est donc pensé au sein même du Centre Broca, et avant lui du Neurocentre Magendie. Un Neurocentre où grandit d'ailleurs la société Aelis Farma qui met au point ce qui pourrait constituer la première thérapie contre la dépendance au cannabis. Une idée de lien entre la recherche et l'activité économique qui au delà de l'excellence bordelaise, et d'un environnement plus que propice au développement de cette excellence, est un atout de plus dans l'attractivité du site bordelais. En effet, au niveau mondial, le Neurocampus Bordeaux joue dans la même cour que les grands centres spécialisés de Londres, San Francisco ou encore Toronto...

Le nouveau Centre Broca, s'organise autour d'un espace agora

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5177
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !