12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 12/12/17 | Germinal Peiro a rencontré le maire de Bordeaux

    Lire

    Germinal Peiro a rencontré lundi, Alain Juppé afin d’évoquer plusieurs dossiers transversaux pour l’avenir de la métropole bordelaise et de la Dordogne. Ils partagent le même point de vue sur la nécessité d’un grand contournement de Bordeaux par la création d’un barreau autoroutier reliant l’A89 à l'A65 et à l'A62, à hauteur de Langon. Ils ont aussi abordé la nécessité de l'amélioration des liaisons ferroviaires : trajet Bordeaux-Périgueux, modernisation des lignes Périgueux-Agen et Sarlat-Bergerac-Bordeaux.

  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Bordeaux : Osez le Clito et Vie de Meuf, l'actu chargée d'une féministe d'aujourd'hui

08/07/2011 |

Pascale Bousquet Pitt, féministe et engagée

Le 20 juin, du Monde aux Inrocks, tous les médias en parlaient, la journée était placée sous le signe organique du clitoris avec "Osez le clito". Une campagne pour le moins explicite du mouvement, Osez le féminisme. D'envergure nationale, l'association se prévaut de plusieurs antennes réparties sur tout le territoire. Depuis peu, la Gironde a la sienne dont Pascale Bousquet Pitt est la représentante. Rencontre avec une femme d'aujourd'hui, féministe et féminine jusqu'au bout des ongles, portant haut et fort les couleurs d'une égalité qui ne reste encore pour beaucoup qu'un vain mot. Tout nouveau, tout chaud, l'ouvrage "Vie de meuf", regroupe des posts tirés du site du même nom. Un concentré d'illustrations qui témoigne proprement, mais non sans humour, de ce sexisme ordinaire contre lequel se bat Pascale Bousquet Pitt, à sa manière, engagée, mais pas enragée.

Bousquet, par son père et Pitt, par sa mère, Pascale Bousquet Pitt choisira de porter le nom de ses deux parents, dès l'âge de 18 ans. Ce sera son premier acte féministe. À 34 ans, celle qui pense que les femmes doivent être considérées comme les hommes et avoir les mêmes droits qu'eux, " sa propre définition en deux mots, du féminisme, n'a jamais cessé de défendre ses idées. "Faire admettre que les femmes ne sont pas des objets domestiques ou sexuels, sans penser, non plus, qu'elles sont mieux que les hommes, juste la moitié de l'humanité.  Que ce soit par la religion, la société, les médias ou la pub, la femme est objectivée, chosifiée, mise au rang d'objet. Sensibiliser sur ça, voilà tout le sens de notre démarche". Par "notre", entendez celle initiée par le collectif Osez le féminisme. Un mouvement créé en juin 2009 par quelques militantes et militants mobilisés pour défendre le Mouvement Français pour le Planning Familial dont les crédits budgétaires étaient menacés de suppression. "

Du manque d'info à l'info erronée
Un mètre soixante douze, blonde, aussi militante qu'hyper féminine, dès qu'on évoque ce paradoxe, la représentante d'Osez le féminisme en Gironde rétorque : "je suis catégorisée.

Vie de meuf, le sexisme ordinaire illustré
Acheter ce livre chez Mollat.com

Une féministe devrait ressembler à un être hybride. On est toutes féministes, sauf si on rentre dans le rôle dans lequel on veut nous mettre. Le terme a été volontairement ringardisé par les hommes qui ont peur d'être dépossédés de leur place et de leur pouvoir,  il est encore important, aujourd'hui, d'être féministe, ce n'est pas un combat d'arrière garde". Dont acte ! Le 20 juin a été promulgué journée nationale du clitoris, relayée par un affichage, collage, tractage, site internet, réseaux sociaux et campagne médiatique à la clef. " Tout est parti de l'expo scientifique  sur "le Zizi sexuel" à la Villette, où on parlait de tout. Du pénis, de la pénétration, de l'éjaculation, de la césarienne... mais pas du clitoris. Dans le glossaire, il est carrément absent, et dans l'expo on explique qu'il sert à faire pipi... Il y a comme un problème quand tout ça est censé présenter la sexualité aux adolescents ! ". Une constatation qui s'est vue confirmée lors de l'opération sensibilisation dans les rues de Bordeaux. "Tous les groupes sont unanimes et étonnés, notre action a été bien perçue. On voit que les gens ont envie d'en parler. Il y a une énorme méconnaissance. Beaucoup d'hommes on discuté et posé des questions sans agressivité, c'était le but, pas celui de provoquer, mais d'informer ". Car au delà d'être "cet obscur objet du plaisir", le clitoris reste toujours la cible de cette intolérable violence qu'est l'excision, avec 140 millions de femmes mutilées de par le monde, dont 50 000 en France...

Vie de Meuf, pas vraiment vie de rêve
Outre la sexualité, Osez le féminisme se veut le relais de tout ce qui cloche et pose débat dans la vie quotidienne des femmes. Dans la lignée de Vie de Merde, le collectif a ouvert le blog Vie de Meuf. Maternité,salaires, tâches ménagères... devant les nombreuses contributions et le succès du site, un livre est sorti en librairie fin mai. Campagne d'affichage dans les rues de BordeauxLe meilleur des petites histoires dusexisme ordinaire, raconté par les femmes depuis presque un an. Agrémentéde conseils juridiques, de rappels historiques et de petits quiz, Vie de Meuf reprend les posts les plus drôles, les plus marquants ou grinçants du site. Ainsi Sophie qui raconte  comment elle a trouvé un job « acceptable » qu’ellequitte à 20h30 chaque soir. Réaction de sa belle-mère : « Mais commentmon fils fera-t-il pour dîner ?  ou cette notion paternelle de la réussite sociale : " Mon fils est professeur de sciences physiques dans un établissement très réputé et ma fille vit avec un médecin. Que j'aie un travail intéressant ne compte pas vraiment", constate Carrie...  "Travail, humour, patience" telles sont les trois clefs du mouvement féministe généraliste selon Pascale Bousquet Pitt qui précise :" On veut que la société change. La loi existe, mais on veut une égalité factuelle. Ce ne sont pas les hommes qui imposent le patriarcat mais la société axée sur des idées qui mettent les hommes et les femmes dans des cases". On l'a vu avec l'actualité de ces dernières semaines, qui au-delà des aspects juridiques de certaines affaires, aura donné lieu à un florilège de déclarations sexistes capable de faire se hérisser plus d'un cheveu sur la tête d'une féministe (ou pas). Une actualité qui finalement aura fait renaître le féminisme de ses cendres, tellement  il est clair que la route est encore longue avant de modifier l'inconscient collectif, tous sexes confondus, pour mieux faire rimer égalité avec respect, réciprocité et altérité.

Vie de meuf, le sexisme ordinaire illustré (éd. JBZ & Cie), 12,50 €.

Photos : IC/Aqui

Isabelle Camus

Partager sur Facebook
Vu par vous
1174
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !