Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/11/18 : Journée nationale d’action samedi 17 novembre. En Lot-et-Garonne, les accès aux supermarchés, stations-service, centres-villes et à l’A62 risquent d’être perturbés. Plus d'infos sur http://www.lot-et-garonne.gouv.fr/

14/11/18 : Rencontre/débat avec les parlementaires du 47 autour de la réforme des retraites et des nouvelles revendications de l'ADRA 47 le vendredi 16 novembre à 14 H 30 à la Salle de l'Orangerie du Conseil Départemental d'Agen.

14/11/18 : Dans la continuité de la réflexion d’Agen 2030, des tables rondes autour du handicap et de l’accessibilité de la Ville d’Agen sont proposées le lundi 19 novembre de 14 h à 16 h 30, Salle des Illustres à l’Hôtel de ville d’Agen.

14/11/18 : Dans le cadre de la Journée international des droits de l’enfant, le centre social Maison pour Tous de la Masse (Agen) présentera le 20 nov dans son local à 17 h 30 les travaux des enfants inscrits au CLAS autour de la charte nationale.

14/11/18 : Invitée en Martinique afin de partager son expertise en vue de la création de La Cité du Rhum, La Cité du Vin accueillera à Bordeaux les 21 et 22 novembre une délégation martiniquaise porteuse de ce projet.

14/11/18 : Une lecture du livre posthume de « Charb » « Lettre aux escrocs de l’islamophobie qui font le jeu des racistes » se tiendra le 19 novembre à 20 h au théâtre du Pont Tournant, à Bordeaux.

14/11/18 : 10 établissements touristiques de Gironde viennent de recevoir l’Ecolabel européen hébergement touristique label officiel de la Commission européenne pour les établissements qui souhaitent allier qualité et écologie. En NA, 82 sont dénombrés.

14/11/18 : 10ème Forum Environnemental du Vin de Bordeaux le 6 déc au Palais des Congrès de Bordeaux. « Après avoir dressé le bilan des actions menées, cette journée permettra de partager l'ambition d'amener la filière vers une politique RSE collective. »

14/11/18 : Conférence autour de « La forteresse de Blanquefort » proposée par l’association Tout Art Faire, le 15 novembre de 19 h à 20 h 30, à l’Athénée Municipal et animée par Marietta Dromain, docteure en Archéologie.

14/11/18 : Mobilisation des avocats le 15 novembre à 11 h devant les marches du TGI de Bordeaux contre les dispositions du projet de loi de réforme de la justice 2018-2022, les « cinq chantiers de la Justice ».

14/11/18 : Table ronde sur l'inclusion des personnes handicapées le 22 nov de 9 h à 11 h 30 au Pullman Bordeaux Lac. Cet événement fera notamment le point sur la situation professionnelle des personnes handicapées en NA.

14/11/18 : Par arrêté du 13 novembre, Patrick Amoussou-Abdélé est nommé secrétaire général pour les affaires régionales de la région Nouvelle-Aquitaine auprès du préfet de région Didier Lallement. Il remplace Michel Stoumboff, nommé DRAAF de la région Bretagne.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/11/18 | De nombreux matchs de football reportés le 17 novembre en Dordogne

    Lire

    En raison du mouvement de protestation "Gilets jaunes" du samedi 17 novembre, le District de Football a sondé les clubs de Dordogne : 60% d’entre eux étaient favorables au report intégral des matches jeunes et féminines jeunes prévus à cette date. Les rencontres qui devaient avoir lieu dans le cadre du championnat brassage U15 poule B et D sont reportées au samedi 8 décembre. Idem pour les matches des coupes U18 et U15 Dordogne et District.

  • 15/11/18 | Lancement d'un projet d'habitat participatif à Pessac

    Lire

    Le jeudi 15 novembre à 18 h 30, un projet d'habitat participatif sera officiellement lancé à Pessac ; résultat de la mobilisation de Bordeaux Métropole, de la Ville de Pessac, de La Fab dans le cadre du programme 50 000 logements. Grâce à cette démarche novatrice une douzaine de foyers va, ainsi, devenir propriétaire d'une autre manière.

  • 15/11/18 | Un nouveau nom pour le réseau régional des transports

    Lire

    Préfigurateur de la future Loi d’Orientation des Mobilités, les délégués des 22 collectivités membres du Syndicat Mixte Intermodal de Nouvelle-Aquitaine ont voté en Comité syndical une nouvelle identité à la structure : Nouvelle-Aquitaine Mobilités. Un nouveau nom pour traduire une nouvelle échelle régionale qui regroupe 5 bassins définis ainsi : Sèvres-Atlantique, Vienne et Charente, Limousin et Périgord, Gironde et Garonne, Landes et Pyrénées. Chacun sera chapeauté par un vice-président.

  • 14/11/18 | Poitiers: Le Quartier du Palais veut votre avis

    Lire

    Une démarche de rencontre auprès des publics est lancé par la Ville de Poitiers afin de leur présenter le Projet du Quartier du Palais et de recueillir leur avis. A cet effet, une exposition itinérante circule sur le territoire de Poitiers et de Grand Poitiers avec à chaque étape un moment d’échange autour du projet. L’exposition sera présente du 19 au 23 novembre au Carré Bleu (Quartier des Couronneries). Pus d'informations

  • 14/11/18 | Hopital de La Rochelle Ré : le conseil de surveillance défie l'ARS

    Lire

    Quelques jours avant la prise de fonction officielle du nouveau directeur de l'hopital de La Rochelle-Ré, le conseil de surveillance a adopté à l'unanimité une motion en réaction à un courrier de l'ARS qui estimait les "efforts réalisés [en matière de gestion budgétaire] comme non satisfaisants" et exigeant "des mesures encore plus fortes" pour contrer le déficit de 0,3% de baisse d'activité. Une semonce "perçue comme un manque de considération et de confiance vis-à-vis du personnel", dit la motion.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Bordeaux : Osez le Clito et Vie de Meuf, l'actu chargée d'une féministe d'aujourd'hui

08/07/2011 |

Pascale Bousquet Pitt, féministe et engagée

Le 20 juin, du Monde aux Inrocks, tous les médias en parlaient, la journée était placée sous le signe organique du clitoris avec "Osez le clito". Une campagne pour le moins explicite du mouvement, Osez le féminisme. D'envergure nationale, l'association se prévaut de plusieurs antennes réparties sur tout le territoire. Depuis peu, la Gironde a la sienne dont Pascale Bousquet Pitt est la représentante. Rencontre avec une femme d'aujourd'hui, féministe et féminine jusqu'au bout des ongles, portant haut et fort les couleurs d'une égalité qui ne reste encore pour beaucoup qu'un vain mot. Tout nouveau, tout chaud, l'ouvrage "Vie de meuf", regroupe des posts tirés du site du même nom. Un concentré d'illustrations qui témoigne proprement, mais non sans humour, de ce sexisme ordinaire contre lequel se bat Pascale Bousquet Pitt, à sa manière, engagée, mais pas enragée.

Bousquet, par son père et Pitt, par sa mère, Pascale Bousquet Pitt choisira de porter le nom de ses deux parents, dès l'âge de 18 ans. Ce sera son premier acte féministe. À 34 ans, celle qui pense que les femmes doivent être considérées comme les hommes et avoir les mêmes droits qu'eux, " sa propre définition en deux mots, du féminisme, n'a jamais cessé de défendre ses idées. "Faire admettre que les femmes ne sont pas des objets domestiques ou sexuels, sans penser, non plus, qu'elles sont mieux que les hommes, juste la moitié de l'humanité.  Que ce soit par la religion, la société, les médias ou la pub, la femme est objectivée, chosifiée, mise au rang d'objet. Sensibiliser sur ça, voilà tout le sens de notre démarche". Par "notre", entendez celle initiée par le collectif Osez le féminisme. Un mouvement créé en juin 2009 par quelques militantes et militants mobilisés pour défendre le Mouvement Français pour le Planning Familial dont les crédits budgétaires étaient menacés de suppression. "

Du manque d'info à l'info erronée
Un mètre soixante douze, blonde, aussi militante qu'hyper féminine, dès qu'on évoque ce paradoxe, la représentante d'Osez le féminisme en Gironde rétorque : "je suis catégorisée.

Vie de meuf, le sexisme ordinaire illustré
Acheter ce livre chez Mollat.com

Une féministe devrait ressembler à un être hybride. On est toutes féministes, sauf si on rentre dans le rôle dans lequel on veut nous mettre. Le terme a été volontairement ringardisé par les hommes qui ont peur d'être dépossédés de leur place et de leur pouvoir,  il est encore important, aujourd'hui, d'être féministe, ce n'est pas un combat d'arrière garde". Dont acte ! Le 20 juin a été promulgué journée nationale du clitoris, relayée par un affichage, collage, tractage, site internet, réseaux sociaux et campagne médiatique à la clef. " Tout est parti de l'expo scientifique  sur "le Zizi sexuel" à la Villette, où on parlait de tout. Du pénis, de la pénétration, de l'éjaculation, de la césarienne... mais pas du clitoris. Dans le glossaire, il est carrément absent, et dans l'expo on explique qu'il sert à faire pipi... Il y a comme un problème quand tout ça est censé présenter la sexualité aux adolescents ! ". Une constatation qui s'est vue confirmée lors de l'opération sensibilisation dans les rues de Bordeaux. "Tous les groupes sont unanimes et étonnés, notre action a été bien perçue. On voit que les gens ont envie d'en parler. Il y a une énorme méconnaissance. Beaucoup d'hommes on discuté et posé des questions sans agressivité, c'était le but, pas celui de provoquer, mais d'informer ". Car au delà d'être "cet obscur objet du plaisir", le clitoris reste toujours la cible de cette intolérable violence qu'est l'excision, avec 140 millions de femmes mutilées de par le monde, dont 50 000 en France...

Vie de Meuf, pas vraiment vie de rêve
Outre la sexualité, Osez le féminisme se veut le relais de tout ce qui cloche et pose débat dans la vie quotidienne des femmes. Dans la lignée de Vie de Merde, le collectif a ouvert le blog Vie de Meuf. Maternité,salaires, tâches ménagères... devant les nombreuses contributions et le succès du site, un livre est sorti en librairie fin mai. Campagne d'affichage dans les rues de BordeauxLe meilleur des petites histoires dusexisme ordinaire, raconté par les femmes depuis presque un an. Agrémentéde conseils juridiques, de rappels historiques et de petits quiz, Vie de Meuf reprend les posts les plus drôles, les plus marquants ou grinçants du site. Ainsi Sophie qui raconte  comment elle a trouvé un job « acceptable » qu’ellequitte à 20h30 chaque soir. Réaction de sa belle-mère : « Mais commentmon fils fera-t-il pour dîner ?  ou cette notion paternelle de la réussite sociale : " Mon fils est professeur de sciences physiques dans un établissement très réputé et ma fille vit avec un médecin. Que j'aie un travail intéressant ne compte pas vraiment", constate Carrie...  "Travail, humour, patience" telles sont les trois clefs du mouvement féministe généraliste selon Pascale Bousquet Pitt qui précise :" On veut que la société change. La loi existe, mais on veut une égalité factuelle. Ce ne sont pas les hommes qui imposent le patriarcat mais la société axée sur des idées qui mettent les hommes et les femmes dans des cases". On l'a vu avec l'actualité de ces dernières semaines, qui au-delà des aspects juridiques de certaines affaires, aura donné lieu à un florilège de déclarations sexistes capable de faire se hérisser plus d'un cheveu sur la tête d'une féministe (ou pas). Une actualité qui finalement aura fait renaître le féminisme de ses cendres, tellement  il est clair que la route est encore longue avant de modifier l'inconscient collectif, tous sexes confondus, pour mieux faire rimer égalité avec respect, réciprocité et altérité.

Vie de meuf, le sexisme ordinaire illustré (éd. JBZ & Cie), 12,50 €.

Photos : IC/Aqui

Isabelle Camus

Partager sur Facebook
Vu par vous
1829
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 17 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !