24/10/17 : Charente-Maritime : les élus du Département ont voté une motion contre les dernières mesures envisagées par l'Etat concernant la baisse des APL, hier lors de la session d'automne.

18/10/17 : Malgré la protestation d’élus et des syndicats, la Direction générale des Finances publiques a entériné la fermeture de la trésorerie de Mussidan (24). D’autres pourraient connaître le même sort comme à Belvès, Saussignac, Thiviers et Brantôme.

17/10/17 : La Rochelle organise son Colloque Citoyenneté et Solidarités sur le thème "Innover aujourd’hui pour l’action sociale de demain" le 19 octobre à l'espace Giraudeau, avec l'intervention du CNAM de Paris. Gratuit sur réservation. www.ccas-larochelle.fr

15/10/17 : A TF1 Emmanuel Macron après le drame de Marseille a annoncé une nouvelle loi en matière de droit d'asile et d'immigration et la négociation en cours "d'accords bilatéraux avec les pays africains" pour rendre effectives les reconduites à la frontière.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/10/17 | Edouard Philippe à Bordeaux

    Lire

    Edouard Philippe était en déplacement aujourd'hui à Marseille et Bordeaux où le Premier ministre a rendu visite à Alain Juppé. Entre autres politesses et admirations mutuelles ("la relève est assurée" a déclamé le maire de Bordeaux, "j'ai appris en vous regardant" lui a répondu le Premier ministre), Edouard Philippe s'est rendu à une réunion de travail à la métropole et devait faire un discours à la Convention Nationale des avocats en fin d'après-midi.

  • 19/10/17 | Le Pays basque a déjà gagné le Tour de France

    Lire

    Le Pays basque intérieur pourrait bien ériger une statue aux organisateurs d'un Tour de France qu'il n'avait pas vu depuis 2006 -à Cambo-les-Bains-. En effet, cette étape contre la montre du samedi 28 juillet entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette se dispute la veille de l'arrivée, certes. Comble du bonheur, elle a lieu en pleine période... des Fêtes de Bayonne! Une aubaine touristique pour les maires Jean-Marie Iputcha et Pierre Marie Nousbaum. Il est vivement recommandé de réserver ses nuitées dès aujourd'hui au Pays basque.

  • 18/10/17 | Déviation de Beynac : plus de 2600 avis recueillis pour l'enquête publique

    Lire

    Concernant l'enquête publique sur la déviation de Beynac, en Dordogne, qui s'est clôturée le 17 octobre, plus de 2600 avis ont été déposés dont 2410 en ligne. La commission va remettre sous huitaine une synthèse au Conseil départemental qui pourra formuler des réponses. Dans un délai d'un mois, la commission rendra ensuite son avis avec d'éventuelles observations à la préfète de la Dordogne. C'est à elle que reviendra la décision finale de valider ou non le projet.

  • 18/10/17 | Les Pyrénées-Atlantiques "chouchoutées" par le Tour de France

    Lire

    Les Pyrénées-Atlantiques décrochent la timbale pour l'édition 2018 du Tour de France. Parti de Trie-sur-Baïse (65), le peloton arrivera à Pau le jeudi 26 juillet. Il disputera le vendredi 27 une étape émaillée de nombreux cols entre Lourdes et la commune montagnarde de Laruns (Aspin, Tourmalet, Bordères, Soulor-Aubisque). Un contre la montre entièrement basque sera enfin disputé le samedi 28 entre Saint-Pée-sur-Nivelle et Espelette. Equipes et accompagnateurs étant en prime logées pendant quatre jours à Pau. Que demander de mieux ?

  • 17/10/17 | Dominique Bussereau fait du lobbying pour le Tour de France

    Lire

    Alors qu'il assistera à la présentation du parcours du Tour de France ce mardi, le président de la Charente-Maritime compte bien "faire une petite piqûre de rappel" au patron du Tour de France Christian Prudhomme sur la volonté du Département d'accueillir le Tour de France "dans les prochaines années". Dominique Bussereau a notamment en tête un passage du Tour par les îles de Ré et d'Oléron. Une manne touristique et financière non négligeable, et une belle vitrine pour le territoire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Bordeaux : TBC revoit ses perspectives à la hausse pour 2015

02/09/2015 | Le réseau de transports publics de l'agglomération bordelaise vise quelques 130 millions de voyageurs sur l'année 2015, notamment grâce aux nouveautés.

L'objectif de Tbc : 130 millions de voyageurs en 2015

126 millions. C’est le nombre de voyages ayant emprunté le réseau Tbc en 2014. Pour 2015, les exploitants du réseau revoient leurs ambitions à la hausse, avec un objectif de 130 millions. Il faut dire qu’avec une progression de +2,4 % de la fréquentation sur le réseau bus et tram (75,3 millions de voyages) cet été, le réseau de transport de la métropole bordelaise a de quoi être optimiste. Les travaux entrepris cet été ont laissé la place à quelques nouveautés, qui visent à améliorer les dessertes et la qualité de service.

Le réseau Tbc, qui a vu le jour en février 2010, semble avoir toujours le sourire. Selon un dernier bilan de fréquentation datant de fin juillet 2015, la progression du nombre de voyages effectués sur le réseau à + 2,4 % n’y est pas étrangère. Et ce, malgré « un début d’année compliquée avec la mise en place des terminus partiels » selon Christophe Duprat, élu en charge des infrastructures routières et ferroviaires de la métropole bordelaise. En comparaison, la moyenne de progression nationale tourne entre 1 et 1,5 %. Sans doute en raison de la forte hausse de la fréquentation touristique en cet été 2015, les autres modes de transports pilotés par Tbc ont eux aussi subi une progression importante, avec même une hausse de fréquentation de +40 % sur les navettes fluviales BatCub entre juin et août 2015, et 40 000 voyages effectués rien que le mois dernier, ce qui pousse les responsables à se montrer largement optimistes quant à l’objectif initial de 200 000. « Le BatCub a fait couler beaucoup d’encre a une époque. Aujourd’hui, non seulement il est rentabilisé mais en plus il fonctionne bien. J’ai tellement ramé pour convaincre qu’il fallait faire confiance à ce système... », se félicite Christophe Duprat. 

Des nouveautésAvoir de bons bilans n’empêche pas le réseau de tenter de s’améliorer, l’augmentation du prix du ticket (de 3 % par an) étant, selon l’élu, « directement répertorié sur la politique d’innovation mise en place ». Ainsi, à compter du 15 septembre et pour faire face à la saturation des trams aux heures de pointe, les fréquences seront renforcées dans les tronçons très fréquentés (toutes les 3 à 5 minutes sur les 3 lignes). Cette rentrée est aussi l’occasion de tenir une promesse initiée par la municipalité, celle de réduire sensiblement le trafic des bus sur la place Gambetta, qui comptait régulièrement près de 1300 passages par jour. Résultat, grâce à ce nouveau tracé opérationnel depuis le 31 août dernier, le trafic des bus a diminué de 40 %. « Cela a impliqué une réorganisation du secteur », confirme Christophe Duprat. « Nous avons bien conscience qu’il s’agit là d’un changement d’habitudes, c’est un moment de rupture même s’il y a des améliorations malgré tout ». Les connexions de lignes se sont donc multipliées des suites de cette reconfiguration, avec un grand nombre de bus qui transiteront désormais par la rue du Château d’eau, qui sera désormais à double sens pour les bus. L’application mobile Tbc s’est aussi offert un ravalement de façade, avec notamment un système d’info en temps réel et un calcul du meilleur itinéraire. 

« Personne n’est oublié » Dernièrement, une association a envoyé plusieurs lettres ouvertes aux responsables à propos des changements sur la Liane 16 (qui relie désormais Mérignac les Pins à Bordeaux République). Là dessus, Christophe Duprat botte en touche : « 15 % des usagers vont devoir prendre une correspondance, les 80 % restants ne feront aucun changement. Cela représente un temps supplémentaire de cinq minutes au maximum. Nous avons entendu la plainte de cette association, nous leur avons répondu mais tout est une affaire de patience. En 2018, les habitants de Caudéran auront à disposition un Bus à Haut Niveau de Service, ils ne sont pas oubliés », commente-t-il. En attendant 2018, aucune liaison entre les lignes B et C du tram n’est à l’ordre du jour, mais des navettes de bus prévues toutes les dix minutes (dont le coût n’a pas encore été chiffré) permettront prochainement de faire le lien entre les deux lignes. Cela n’a pas empêché une dame de passage sur le stand de s’indigner du nombre de bus « bien en dessous du nombre promis » qui desservent la ligne 16, avec parfois « une demi-heure d’attente entre chaque bus », ce à quoi l’élu a répondu que les horaires d’été étaient différents... Mais ces anomalies ne sont-elles constatées que sur juillet-août ?  

Gérer le Nouveau StadeEnfin, et alors que les travaux de la ligne D commenceront officiellement en octobre prochain (après la décision de la cour administrative d'appel de Bordeaux qui a cassé l'annulation de la déclaration d'utilité publique le 21 juillet dernier), l'attention des administrateurs et des responsables du réseau Tbc semble focalisée sur les problèmes de saturation du réseau les soirs de grands matchs au Nouveau Stade de Bordeaux. "Nous sommes déjà mobilisés pour les futurs matches importants du Nouveau Stade, et pour pouvoir être performant lorsque nous accueillerons l'Euro 2016. Le problème, c'est qu'on ne peut transporter que 9000 personnes maximum en une heure dans nos trams. On ne peut pas faire mieux physiquement, sinon, on pénaliserait la circulation. Mais il y a des réunions régulières entre nos services, nous ne prenons pas ça à la légère mais en termes d'exploitation, on ne peut pas aller en dessous des 3 minutes 20", affirme Christophe Duprat. Et la prochaine phase de test ne va pas tarder : elle aura lieu le 7 septembre prochain lorsque le Nouveau Stade accueillera le match France-Serbie. 

 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Bordeaux Métropole 2030Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
3509
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !