18/12/17 : Alain Juppé et plusieurs maires dont Martine Aubry réclament le soutien de l'Etat car "2017 s’achève sur une hausse massive de la demande d’asile et de nouveaux arrivants mettant sous une extrême tension les politiques publiques (...) classiques"

17/12/17 : "Avant si j'était vieux", théâtre, musique et bien vieillir, voici le mélange détonant que les caisses de retraite d’Aquitaine proposent de découvrir gratuitement. La prochaine représentation a lieu le 19 décembre à 15 h à Bergerac au centre culturel.

15/12/17 : Futuroscope : le président du directoire Dominique Hummel a annoncé dans La Nouvelle République qu'il allait quitter ses fonctions en mars prochain.

14/12/17 : Depuis ce 12 décembre, la FRSEA Sud Ouest a de nouveaux contours. Regroupant désormais les régions Occitanie et Nouvelle-Aquitaine elle représente 25 départements. Le même jour, Philippe Moinard en a été élu à la présidence.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/12/17 | Les radicaux de gauche Nouvelle Aquitaine...

    Lire

    Après la récente fusion du Parti Radical de Gauche et du Parti Radical Valoisien au sein "d’une nouvelle structure baptisée « Mouvement Radical » dans laquelle ils ne se reconnaissent pas totalement les élus Radicaux de Gauche du Conseil régional ont souhaité prendre leurs distances avec ce contexte politique national. Ainsi Soraya Ammouche-Milhiet, Benoît Biteau, Régine Marchand, Francis Wilsius,réaffirment leur place au sein de la majorité d’Alain Rousset et gardent leurs distances avec les jeux politiques des appareils nationaux, partageant des valeurs communes autour du triptyque républicain et de la Laïcité."

  • 15/12/17 | La Charente-Maritime toujours en manque d'eau

    Lire

    Au vu de la situation hydrologique actuelle et de l’absence de pluviométrie, le préfet de la Charente-Maritime a décidé de prolonger l'arrêté en date du 31 octobre 2017 jusqu’au dimanche 14 janvier 2018 inclus. Le prélèvement d’eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des retenues d’eau à usage d’irrigation agricole et tous les plans d’eau est interdit sur tous les bassins de gestion de Charente-Maritime (sauf bassin Charente aval) pour les remplissages par prélèvement superficiel.

  • 15/12/17 | Martin Leÿs délégué régional EDF en janvier 2018

    Lire

    Benoît Thomazo délégué régional d'EDF en Aquitaine puis Nouvelle Aquitaine depuis 4 ans passera le relais en janvier prochain à Martin Leÿs. Celui-ci, jusque là directeur du dialogue social au sein du groupe, présidait le Comité central d'entreprise et le Comité européen ainsi que le Fonds "Agir pour l'emploi" d'EDF qui soutient les projets portés par les associations d'insertion. Martin Leÿs avait été en 2002 directeur de cabinet de la délégation d'Aquitaine à Bordeaux avant de devenir conseiller social auprès de François Roussely et de diriger depuis la Chine le développement Asie d'EDF pendant six ans.

  • 15/12/17 | Asphodèle, le plus bio des salons revient à Pau

    Lire

    Plus grand et plus ancien salon des produits bio du Sud ouest, Asphodèle, est de retour, du 15 au 17 décembre, au Parc des expositions à Pau pour sa 22ème édition. Résolument engagé pour la planète et le bien être, il se dédié à la bio et aux nouvelles façons de vivre et de consommer, à travers cette année plus de 220 exposants. Des artisans, producteurs, viticulteurs, créateurs, entreprises de transformation triés sur le volet. Au programme aussi de nombreuses animations et conférences qui évoqueront notamment les OGM, l'agriculture bio, l'éco-construction ou encore les semences libres.

  • 15/12/17 | Le point sur la tuberculose bovine en Dordogne

    Lire

    La campagne de prophylaxie 2017-2018 de la tuberculose bovine a débuté en avance avec un nouveau mode de dépistage qui donne des résultats encourageants. Il s’agit d’un procédé à la fois plus efficace mais aussi plus contraignant, car nécessitant une bonne contention des bovins. Depuis le début novembre, 106 dossiers de prophylaxie ont été traités et 5 élevages ont présenté des résultats positifs. Le nombre de foyers de tuberculose pour 2017 est toujours de 28 élevages, dont 8 ont fait l’objet d’un abattage total et 20 d’un abattage sélectif.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Bordeaux : Une rencontre "au doigt & à l'oeil" pour évoquer le monde de l'éducation à l'heure du numérique

23/11/2010 |

Mise en pespective des nouveaux outils à l'école par les participants à la table ronde animée par Marcel Desvergne, AEC

Une journée entière dédiée aux nouvelles pratiques dans le monde de l'éducation, c'est ce qui vient d'avoir lieu à Cap Sciences, ce mercredi 17 novembre. Une rencontre baptisée "au doigt & à l'oeil", organisée à l'initiative de l'An@é et de Libcast, en partenariat avec l'Académie de Bordeaux, Aquitaine Europe Communication, Cap Sciences, le CRDP et l'IUFM d'Aquitaine pour traiter de l'utilisation du numérique dans les murs de l'école. A l'heure des téléphones et ordinateurs portables, des tableaux numériques interactifs, des iPad et autres iPod, se pose la question de l'application et de la pertinence de leur utilisation. Acteurs de l'éducation, mais aussi Institutions, collectivités, acteurs économiques ont livré leur approche de ces nouveaux outils ainsi que leur mise en perspective.

Il est de plus en plus lointain le temps où l'on écrivait  à la craie sur des tableaux où l'enseignant projetait parfois des vues grâce à un énorme rétroprojecteur. Bienvenue aux livres et aux tableaux numériques,  tables tactiles, écrans interconnectés, solutions logicielles pour des visions et des interactions virtuelles au service de l'apprentissage. Les tableaux blancs interactifs (TBI) remplacent progressivement les tableaux noirs (ou verts) et équipent, à ce jour, 90% des collèges de la Région, quand la moyenne nationale du parc global est de 50%.

(R)évolution tactile et numérique  dans le pédagogique
L'école de papa intègre le e-learning. La révolution des outils numériques est en marche. Dans le temps long de l'éducation elle insuffle la vitesse des images et  instaure une interaction entre l'homme et la machine qui met l'enseignant lui-même dans le rôle d'apprenant face à des élèves tombés, dès leur plus jeune âge, dans la marmite du MP3, des consoles et  des smart phones. Maîtrise des outils,  apports réels du numérique à l'enseignement, comment créer, organiser et accompagner les ressources, faire évoluerles modèles de formation ou élaborer un environnement technique etpédagogique cohérent ? Autant de questions soulevées dans le cadre de "au doigt & à l'oeil", la journée initiée par Michelle Laurissergues, présidente de l'Association nationale des acteursde l'école (An@e) et Cédric Montet, co-fondateur de l'entreprise bordelaise Libcast spécialiste dela technologie podcast, pour plancher et faire se rencontrer les acteurs en lien, à tous les niveaux, avec le système éducatif.

Des outils nouveaux pour une éducation high tech
Inauguré par la démonstration d'Antoine Chotard, de l'agence des initiatives nuMichelle Laurissergues, membre de l'An@e et organisatrice de la journée Au doigt & à l'oeilmériques  AEC, autour des écrans numériques à l'horizon 2013, le programme avait des allures de science-fiction en offrant un panel de ce qui se fait de mieux en matière d'enseignement interactif. A l'ère des écrans et du nomadisme, c'est dans la rue ou dans les transports en commun que les jeunes communiquent ou révisent. Le réseau ludique devient ainsi pédagogique. Vie sociale et vie scolaire sont interconnectées. Le cahier de texte où l'on gribouillait et caricaturait, se met en ligne, couplé au carnet de bord enseignant. Les langues s'enseignent en baladodiffusion via les appareils nomades de tous les jours et la créativité artistique elle-même se pare de numérique.

Mise en perpective et cohérence
Le développement depuis une vingtaine d'années de ce foisonnement ne peut qu' avoir un impact important sur l'accès et le partage de l'information et des connaissances. Un bilan lucide difficile à évaluer. Ce qu'auront tenté de faire tous les participants  enseignants bien sûr, mais aussi éditeurs de contenus éducatifs etpédagogiques,  élus, chercheurs et professionnels de lamédiation lors de la synthèse formulée en 4 minutes 20 pour chacun des neuf institutionnels de la table ronde de clôture. Cohérence de projets et de territoires, capitalisation des expériences et des réussites, accompagnement du changement, assurance que tout le système fonctionne, mutualisation des initiatives, création de lien, appétence, adhérer, diffuser, se former... Tous partagent la même envie : "faire que l'Aquitaine, terre des bastides, s'ouvre et devienne un
fer de lance de l'innovation. Une terre  des savoirs fière de se positionner de manière élégante sur l'acquisition des connaissances à l'ère du numérique, partout et pour tous".

Rendez-vous dans un an, pour une seconde journée déjà programmée au vu du succès de la première  et une volonté exprimée de s'ouvrir d'avantage aux collectivités.

crédit photo Sonia Moumen

Isabelle Camus

 

 

Partager sur Facebook
Vu par vous
345
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !