Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Suite à la démission d'Edouard Philippe, c'est Jean Castex, haut-fonctionnaire coordonnateur de la stratégie nationale de déconfinement, qui a été nommé Premier Ministre. Charge à lui de former un nouveau Gouvernement.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

03/07/20 : Édouard Philippe a remis la démission de son gouvernement ce vendredi 3 juillet. Démission acceptée par l'Elysée.

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

29/06/20 : A Royan (17), le maire sortant (LR) Patrick Marengo conserve son fauteuil de maire avec 52,21% des voix face au marcheur Thomas Lafarie avec 21,63 %.Le taux de participation, 35,74 %, est sensiblement le même que celui du premier tour (35,25%).

29/06/20 : A Rochefort (17), le maire sortant Hervé Blanché a retrouvé son fauteuil avec 3494 voix (58,86%) contre 2442 pour Rémi Letrou (41,14%). Le taux de participation est de 35,08%.

29/06/20 : Le maire de Bayonne Jean-René Etchegaray (Bayonne toujours un temps d'avance) proche de la majorité présidentielle, a été réélu avec 51,23% face à la liste de gauche commune Bayonne-Ville ouverte et Demain Bayonne Bihar Baiona, avec 46,19%

28/06/20 : À Pessac, le maire sortant Franck Raynal est réélu de justesse avec 50,57% face au candidat tose et vert Sébastien Saint-Pasteur et son alliance avec Laure Curvale (49,63%).

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 04/07/20 | Charente-Maritime :une enquête sur les circuits courts

    Lire

    Soutenant la démarche de développement des circuits courts engagée par le Département 17 en 2016, la Chambre d’agriculture 17 réalise une enquête afin de mieux connaitre les besoins et les attentes des producteurs locaux en circuits courts et l’intérêt de chacun concernant les outils développés par la collectivité. Dans le but de mieux valoriser l’offre, elle recense également les activités (produits, lieux de vente, agrotourisme…) des entreprises en circuits courts. Contact: 05 46 50 45 00.

  • 04/07/20 | Dax : à la découverte du patrimoine Belle époque de la cité thermale

    Lire

    Avec Dax Architecture (Ed. Kilika), l'historien landais Kévin Laussu offre une riche étude de fond sur ce patrimoine méconnu de la cité thermale. Une première publication qui salue près de 15 ans d'inventaire, et un outil pour mieux connaître l'identité et l'histoire récente de cette ville labellisée Art et Histoire par le ministère de la Culture cet hiver. De quoi prendre conscience aussi des richesses locales à protéger, des belles demeures jusqu'aux portes en bois scuplté et ferronneries.

  • 04/07/20 | Aéroport de La Rochelle : une reprise des vols progressive

    Lire

    Après la liaison avec Lyon depuis le 15 juin et Dublin depuis le 1er juillet, les vols reprennent progressivement à l'aéroport de La Rochelle. Ajaccio (1 vol hebdo) et Londres-Stansted (2 à 3 rotations hebdo) seront de nouveau accessibles à partir du 4 juillet, avant Manchester, London-Gatwick et Genève d'ici le 30 juillet. EasyJet va reprend les vols La Rochelle-Nice à compter du 2 août, à raison de 2 vols par semaine tous les vendredis et dimanches ; Ryanair vers Porto et Bruxelles.

  • 03/07/20 | Rochefort : la réouverture du pont transbordeur remise aux calendes grecques

    Lire

    Initialement prévue le 4 juillet, la réouverture du pont transbordeur n'aura pas lieu. Complexes, les opérations de réglage du Transbordeur et de sa nacelle constituent un défi technique nécessitant de procéder par étapes. La période de confinement et le retard des travaux n'ont pas permis de mener à bien l’ensemble des mises au point nécessaires au bon fonctionnement du dispositif. Le gestionnaire du pont, l'agglo de Rochefort, se dit dans l'impossibilité de fixer une nouvelle date pour le moment.

  • 03/07/20 | Nouvelle-Aquitaine : des chèques vacances pour les plus modestes

    Lire

    Trois millions d'euros, c'est la somme annoncée par la région Nouvelle-Aquitaine pour contribuer aux chèques vacances "solidarité tourisme" (sur sept millions au total) qui seront distribués à 30 000 foyers, soit environ 100 000 personnes. Le plafond par ménage oscillera entre 100 et 400 euros, pour des bons d'une valeur de 50 à 100 euros à destination prioritaire des ménages modestes (en fonction du quotient familial). Cinq nouveaux départements rejoignent le dispositif : les Landes, le Lot-et-Garonne, la Creuse, la Dordogne et la Haute-Vienne.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Vu de Bradford : « une ville multiculturelle dont la France pourrait s'inspirer »

14/03/2014 | Bradford, ses usines, ses églises, ses mosquées et sa synagogue : une ville ouvrière multiculturelle où le Tour de France passera l'été prochain.

Une église, une mosquée et des usines, dans le quartier de la synagogue

Une tasse de thé, quelques biscuits et un portrait de la reine, l'anglais Khadim Hussain relie ses fiches dans un riche bâtiment du centre-ville de Bradford, au nord de l'Angleterre. Sur son bureau, un éléphant et une bible, symbole d'une cité multiconfessionnelle. Khadim, lui, est musulman d'origines sud-asiatiques, comme un cinquième de la population ici. Né dans le Cachemire Pakistanais d'une famille de marins, il est arrivé en Angleterre à l'âge de 7 ans. « Nous avons rejoint mon oncle qui était installé depuis 1935 ». Après des études d'ingénieur, de management, et une success story dans le privé, ce travailleur acharné gravit les échelons et finit par se faire un nom. En 2004, ses amis le poussent vers la politique.

Le maire Khadim Hussain dans son bureauAujourd'hui, Khadim est maire de Bradford : un demi million d'habitants et 130 langues parlées. « Je n'en suis pas arrivé là pour l'argent, mais pour servir, explique t-il. Je pensais pouvoir apporter un message d'espoir à la ville ». Et de l'espoir, cette ville en a eu pour son compte : au début du XIXe siècle, elle est la troisième cité la plus riche de la planète. Son industrie textile florissante attire les migrants du monde entier, des Allemands, des Irlandais et, plus récemment, des Pakistanais, à qui Bradford doit le surnom de « Bradistan ».
« Cette diversité et cette envie de cohésion ont toujours fait notre force, raconte Khadim Hussain. Ici, tout le monde peut réussir, à condition de s'intégrer. J'en suis la preuve ».
Il est le cinquième maire musulman de l'Histoire de la ville.  

« Les gens ont compris que l'extrême-droite n'avait que la haine à proposer »
Pourtant, en 2001, le Bradford's dream manque de s'effondrer. Des émeutes raciales confrontant des groupuscules néo-nazis à la minorité sud-asiatique ébranlent les habitants : 300 policiers sont blessés et 297 manifestants arrêtés. « Aujourd'hui, tout cela est derrière nous, affirme Khadim Hussain. Les gens ont compris que l'extrême-droite n'avait que la haine à proposer et que l'on était plus fort ensemble que divisé. La France et le monde entier pourraient s'inspirer de ce qui se passe ici... ». 
Ce principe de vivre ensemble, la petite communauté juive de Bradford l'a vécu comme un conte de fée. En Décembre dernier, alors que leur synagogue menaçait de tomber en ruines, le conseil des mosquées de la ville et de nombreux musulmans leur sont venus en aide, pour collecter des fonds, et sauver le bâtiment vieux de 134 ans. « C'est une immense fierté de pouvoir faire autant de bien les uns pour les autres ! », s'émeut Rudi Leavor, président de la synagogue. Il y a peine une semaine encore, chrétiens, juifs et musulmans se retrouvaient pour une matinée de rencontres dans leurs différents lieux de culte.

Nicolas à la fac de BradfordLes pubs côtoient les "curry houses"

« C'est vrai qu'on sent ici une grande unité entre les gens », confie Nicolas, Toulousain de 21 ans. « Quand je suis arrivé à la fac avec mes grosses bottes de frenchies, la présence assumée de la religion m'avait un peu choqué. Pourtant, on s'adapte facilement et c'est une très bonne expérience ».
Et comprendra aisément Nicolas qui se balade dans les rues de Bradford. La ville est tentaculaire, elle n'est pas spécialement belle, mais elle a une vie : c'est celle des pubs irlandais, des bars à chicha, des "curry houses", des fish'n chips et, des cheminées d'usines, qui semblent moquer le clocher des églises et le sommet des minarets.

Maxence Peigné
Par Maxence Peigné

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3250
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 8 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !