aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Bras de fer entre l'Etat et la FHP: les étudiants infirmiers paient les pots cassés

26/02/2014 | La suspension des stages infirmiers dans les cliniques et hôpitaux privés laisse 70 étudiants infirmiers de l'IFSI de la Croix Rouge à Bègles, sur le carreau

Bras de fer entre l'Etat et la FHP: les étudiants infirmiers paient les pots cassés

Dans le but de dénoncer «la marginalisation et les iniquités de traitements» dont le secteur hospitalier privé s'estime victime, la Fédération de l'Hospitalisation Privée (FHP) menace de suspendre les stages des étudiants infirmiers à compter du 1er mars. En cause notamment, «l'annonce d'un nouveau dispositif de dégressivité tarifaire dans un contexte de difficultés financières rencontrées par un nombre croissant d'établissements de santé privés». Un boycott qui n'est pas sans conséquence pour environ 32000 étudiants infirmiers en France et 250 en Aquitaine. Focus à Bègles sur l'Institut de Formation en Soins Infirmiers de la Croix Rouge.

Selon la FHP, la menace de suspension des stages infirmiers a pour objectif de «faire prendre conscience aux pouvoirs publics et à l’opinion publique de l’importance de son secteur, de son rôle moteur dans l’amélioration de la qualité des soins, la formation des professionnels de santé et l’efficience économique». Des «mesures graves», reconnaît la Fédération, qui sont pour l'heure suivie par plus de 80% des établissements privés.
En Aquitaine ce sont entre 200 et 250 étudiants infirmiers qui s'apprêtent à subir le boycott posé par les cliniques et hôpitaux privés si le Gouvernement refuse de faire marche arrière. Sur les 15 IFSI que comptent l'Aquitaine, l'IFSI de la Croix rouge est un des seuls à être privé. Un élément qui en fait l'institut le plus impacté par cette situation de blocage. «Contrairement aux autres instituts de formation en soins infirmiers, il est le seul à ne pas être adosser à un établissement de soins public, il n'y a donc aucune possibilité de replacer ces étudiants», explique Martine Bernard la Directrice de l'Institut.

La validation des diplômes remise en causeSur les 300 étudiants infirmiers de cet institut, «ils sont 70, tout année confondue, à avoir un stage en cours ou prévu d'ici la fin du mois, dans un établissement privé», précise la Directrice. 70 donc à risquer de se voir «mettre dehors» des établissements de soins à partir du 1er mars.
Parmi eux, les étudiants les plus directement concernés sont les 44 étudiants inscrits en 3ème année. En effet, si l'ultimatum de la FHP devait se réaliser, ils n'auraient effectués que 2 semaines de stage sur les 7 que leur dernière année de formation leur impose. De quoi «remettre en cause la validation de leur diplôme cet été», avertit Martine Bernard.

En attendant que la situation se débloque, c'est l'incertitude qui règne quant à l'organisation des formations. «Les stages pourraient éventuellement être réalisés en été», avance Martine Bernard. Mais la solution reste pénalisante pour de nombreux étudiants qui profitent de l'été pour travailler, mesure-t-elle. «Quant aux 3ème année, ils pourraient à la limite valider leur diplôme lors de la session de décembre», mais là encore ce serait payer les pots cassés d'un conflit qui ne les concerne pas. A moins qu'à situation exceptionnelle, des mesures exceptionnelles soient prises par le Ministère de la santé et l'ARS en Région...
Pour l'heure, la FHP précise sur son site internet que son Comité exécutif, a décidé ce 25 février, la poursuite de la mobilisation. Autrement dit, le boycott des stages infirmiers est confirmé du 1er au 5 mars, date de réunion du prochain comité éxecutif de la FHP pour décider de la suite du mouvement.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Photo libre Photos Libres

Partager sur Facebook
Vu par vous
869
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Marchand Olivier | 03/03/2014

"Sur les 15 IFSI que comptent l'Aquitaine, l'IFSI de la Croix rouge est le seul à être privé. " C'est inexact. L'Ecole Florence Nightingale de la MSPB Bagatelle de Talence dépend d'une Fondation privée, que je sache !

Solène Méric | 03/03/2014

Bonjour et merci de votre réaction. La formulation était en effet maladroite et désormais modifiée. L'IFSI de la Croix Rouge est cependant, selon les dires de sa directrice le seul à ne pas être adossé à un établissement de soins, qu'il soit public ou privé, d'où la difficulté qu'elle souligne à replacer les étudiants infirmiers concernés par la suspension des stages. Cordialement,SM

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !