Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

08/04/20 : Charente-Maritime : la Ville de Royan a pris un arrêté municipal ce 8 avril pour obliger le port du masque ou d'un "dispositif nasal et buccal" lors des déplacements dans l'espace public, "pour les personnes de plus de 10 ans", jusqu'au 15 avril.

08/04/20 : L’épidémie poursuit sa progression dans notre région avec 101 nouveaux cas recensés par l'ARS, ce qui porte le total à 2 539 cas confirmés depuis le début de l’épidémie (hors personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville).

07/04/20 : Un décret de la Ville de Biarritz a interdit aux promeneurs, la station assise d’une durée de plus de deux minutes sur un banc ou sur un espace assimilable. Une disposition qui a tellement fait rire jaune et le buzz que le maire l'a annulée dans l'après-m

07/04/20 : Charente-Maritime : Le site internet de la ville de La Rochelle www.larochelle.fr a ouvert une page spéciale Entraide et solidarité dans la rubrique "Toutes les informations relatives au COVID-19" pour ceux qui veulent apporter leur aide.

07/04/20 : Suite à la demande du ministère de la Santé, le Département de Charente-Maritime s'est engagé à dépister "dans les meilleurs délais" ses 8 500 résidents et 5 000 employés d'EHPAD, en coordination avec l'ARS et le laboratoire Qualyse.

07/04/20 : Charente-Maritime : à la date du 6 avril, plus de 8 000 entreprises ont fait une demande d’activité partielle, soit près de la moitié des entreprises du département. Plus de 57 000 salariés sont concernés. 14 agents travaillent sur les dossiers.

07/04/20 : Déjà présente sur Facebook et Twitter, l’Agence Régionale de Santé ouvre sa page LInked-In afin de relayer au monde professionnel ses communiqués de presse quotidien ainsi que des informations et actualités autour de la crise sanitaire coronavirus.

06/04/20 : Coronavirus : 833 décès en France en 24 heures, 8911 morts au total, selon le ministre de la santé ce soir. Soit 65 nouveaux cas confirmés recensés en Nouvelle-Aquitaine, ce qui porte le total à 2 426 cas confirmés depuis le début de la crise.

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 09/04/20 | Près de 3 000 volontaires néo-aquitains inscrits sur Renforts-Covid

    Lire

    Le 30 mars, l’ARS a lancé l’opération #Renforts-Covid pour mettre en relation des professionnels de santé volontaires avec des établissements de santé néo-aquitains en besoin de renfort dans le cadre de la gestion de l’épidémie de Covid-19. En 10 jours: 2 985 professionnels de santé se sont portés volontaires en s’inscrivant sur la plateforme, 336 demandes de missions ont été postées par les établissements de santé, 91 volontaires ont déjà été mis à disposition des établissements en demande de renfort avec majoritairement des aides-soignants (48%) et des agents des services hospitaliers (23%).

  • 09/04/20 | Surveillance sanitaire des troupeaux : les priorités dans le 64

    Lire

    En cette période d'épidémie, la direction départementale de la protection des populations et le Groupement Sanitaire de Défense 64 ont posé comme priorité la surveillance sanitaire des cheptels transhumants qui devront être à jour de leurs prophylaxies annuelles pour monter en estive. Pour les non-transhumants et autres espèces (porcs notamment), les prophylaxies pourront être maintenues sous réserve de disponibilité des vétérinaires et respect des mesures de protection. Selon l’évolution de la situation la fin des campagnes pourra être reportée par la Préfecture, sans pour autant renoncer aux dépistages.

  • 09/04/20 | Charente-Maritime : des masques pour les aidants

    Lire

    A partir du 10 avril, le Département 17 met à disposition, dans les pharmacies, des masques pour les professionnels employés directement par une personne bénéficiaire de l'APA ou de la PCH, pour leurs interventions à domicile. Il leur suffit de se présenter à la pharmacie et de présenter l’attestation transmise par l’ACOSS/CESU, indiquant le nombre de masques attribués, complétée (nom de l’employé et de l’employeur) et signée par l'aide à domicile ainsi que sa carte d’identité.

  • 09/04/20 | Hébergements touristiques : 4 aides régionales dans les Landes

    Lire

    Dans le cadre de sa politique de rénovation des hébergements touristiques et de structuration de la filière du tourisme, le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine a voté ce lundi 6 avril 4 aides dans le territoire landais. 3 aides pour la création de 3 gîtes de grande capacité : 37 500€ à François Dubedout, à Doazit ; 34 425€ au Domaine de Bouhemy, à Mimizan ; et 37 500€ à la commune de Pimbo. Une aide de 100 000€ a aussi été votée pour la modernisation de l'hôtel-restaurant "Les Pyrénées" à Mont-de-Marsan. Parce qu'un jour promis, on pourra à nouveau de sortir de chez nous et partir en vacances.

  • 09/04/20 | 200 000 masques distribués dans les Landes

    Lire

    Suite à la commande groupée avec le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine fin mars, ce sont 200 000 masques chirurgicaux qui sont distribués par les services du Département des Landes ces 8 et 9 avril. Coordonnées par l’ARS, cette distribution va permettre de fournir les établissements collectifs pour personnes handicapées ou âgées dont tous les EHPAD, les services d’aide à domicile et les accueillants familiaux de personnes âgées. Une nouvelle commande de masques, cette fois achetée avec les collectivités locales, est attendue pour ces prochains jours.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Bus à hydrogène: les Palois conquis par Fébus !

06/09/2019 | Bien qu'ils n'aient pas pu monter à bord, Fébus, a visiblement taper dans l'oeil de ces futurs usagers. D'autant plus satisfaits, pour la plupart, qu'il ne polluera pas l'air palois.

Le premier BHNS Fébus dévoilé aux palois le 6 septembre

Ce 6 septembre, en fin de matinée, le petit attroupement place Verdun à Pau, avait tout d'une inauguration : soleil, estrade, badauds venus nombreux, personnalités politiques locales, série de discours... Mais l'évènement du jour n'était qu'une première étape d'une inauguration à venir. Il s'agissait de la première présentation aux palois du Fébus, le bus à haut de services fonctionnant à l'hydrogène, qui d'ici la fin 2019, parcourra la ville en site propre. Mais, une fois dévoilé, interdiction, ce vendredi, de pénétrer à l'intérieur... Une petite mise en scène assumant un brin de frustration qui n'a pour autant pas refroidi l'enthousiasme des nombreux curieux venus découvrir celui dont on parle depuis si longtemps à Pau.

« Ils avaient dit que c'était impossible, alors nous l'avons fait », voilà en quelques mots, traduit l'état d'esprit de Nicolas Patriarche, Président de Pau Béarn Pyrénées Mobilités et de François Bayrou, ce vendredi en fin de matinée, pas peu fiers de dévoiler au coté des autres partenaires financiers et techniques du projet, le nouveau Bus à Haut Niveau de Service de l'agglomération paloise : Fébus, ses 18 mètres de long et son moteur à hydrogène. « C'est la première fois au monde qu'une pile à hydrogène est intégrée dans un bus de cette taille. Ce qui d'ailleurs attire sur nous les regards de beaucoup de villes notamment scandinaves, mais aussi de la côte ouest américaine ou encore chinoises !», a ainsi souligné le maire et président de l'agglomération paloise François Bayrou.

Et pour cause, à l'heure où le sujet de la pollution et d'une moindre émission de gaz à effet de serre est plus que crucial, la pile à hydrogène qui produit de l'électricité en se basant sur le principe de l'électrolyse, répond à l'exigence d'une énergie propre (puisqu'elle n'émet aucune émission polluante) et durable. D'autant plus qu'à Pau, l'hydrogène sera produit au dépôt de bus grâce à un électrolyseur, à terme, alimenté par des panneaux solaires, promet le Maire.

"Magnifique, vraiment superbe!"
Outre l'enthousiasme des officiels à la tribune, dont le Directeur de cabinet du préfet des Pyrénées-Atlantiques, ou encore Bernard Uthury en représentant de la région, l'heure était aussi à l'admiration dans les yeux du public, tenu près d'une heure en haleine, devant un bus bâché.
Venue tout exprès pour l'évènement parce qu'elle était « curieuse de pouvoir découvrir ce nouveau bus », Maria est particulièrement flattée que les autorités aient pensé à faire cette présentation au public avant sa mise en service, « c'est un honneur » dit-elle. Côté design en tous cas, elle n'est pas déçue : « Je le trouve magnifique, vraiment superbe ! ».
Mais si elle est visiblement séduite par l'objet qu'elle s'applique à photographier avec son téléphone, les discours sur le véhicule propre ne la touchent pas beaucoup... L'arrivée d'un nouveau mode de transport dans la ville, lui fait même craindre « un risque supplémentaire d'accident. Puisqu'il roule à l'électricité, il risque de ne pas être très bruyant... ce sera de nouveau réflexe à prendre en traversant... », s'inquiète t-elle.

"Ont-ils pensé aux personnes handicapées?"
A l'inverse, pour Claude, venu en voisin, et un moment collé à la vitre teintée pour essayer de deviner le design de l'aménagement intérieur d'un bus qu'il trouve « très beau », « c'est vraiment le top un transport qui ne pollue pas !». Mais, à l'aube de ses 81 ans, et appartenant à « une génération où les innovations se sont succédées à une vitesse incroyable » , un détail l'inquiète en examinant le bas des portes du nouveau matériel :« Je ne sais pas s'il ont pensé aux personnes handicapées... ».
Bonne nouvelle, la société belge Van Hool, spécilisée dans la construction des bus à hydrogène, et le designer du Fébus Julien Gaubert ont en effet non seulement pensé à un bus qui soit grand, beau mais aussi accessible à tous en l'équipant d'une rampe d'accès au niveau de sa porte avant. De même que les quais au niveau des 14 stations qui jalonnent le parcours. Les parents et leurs poussettes eux aussi apprécieront... Et pour les potentiels souci d'embouteillage au niveau de la porte avant auxquels songent d'ores et déjà Claude, les usagers du Fébus seront autorisés à monter par toutes les portes, contrairement aux autres bus palois.

D'autres temps de visite, extérieur et intérieur
Visible jusqu'en milieu d'après-midi sur la place Verdun, les palois n'ont désoramis qu'à patienter quelques petits jours avant de pouvoir découvrir l'intérieur du bus. En effet, exposé à la Foire de Pau de 14 au 22 septembre, tous les visiteurs pourront (enfin) monter à bord, et découvrir l'esthétique en partie en cuir et en bois des aménagements intérieurs...
D'autres temps de visite vont également être organisés le 25 septembre au Palais Beaumont, en marge d'une conférence sur la transition énergétique, ainsi que du 26 au 29 septembre au square Aragon dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité, en partenariat avec l'Assocaition Ecocène. Outre des visites du bus elle proposera des ateliers permettant de découvrir l'hydrogène et le fonctionnement du bus.

Quant à la suite du calendrier, la station hydrogène sera inaugurée le 19 septembre, et la mise en route effective de ce bus pas comme les autres sur sa ligne F reliant la gare de Pau au pôle santé, est prévue « fin novembre début décembre », estimait ce matin François Bayrou.



L'info en plus:
Côté chiffres, le projet, porté par Pau Béarn Pyrénées, s'élève à un coût de 74M€, subventionné à hauteur de 17,7M€ par l'Etat, l'Europe, l'Agglo, la ville de Pau, la Région et le Département. En détails, la flotte des 8 véhicules et la station hydrogène représentent un investissement de 13 M€, et les travaux lié au tracé s'élève à hauteur de 55M€ ; le reste de l'enveloppe (6M€) est constitué de « coûts annexes ».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3855
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Paule Lanta | 14/10/2019

merci de l'info, qui précise bien que seul phébus sera électrique… quid du prix du transport, sur les lignes hors Phébus et sur la ligne Phébus?

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 11 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Côté Ô Société | 08/04/2020

Vague de solidarité dans les campings du groupe Côté Ô

Distribution du Collectif Solidarité-Continuité Alimentaire Bordeaux Société | 08/04/2020

Précarité étudiante: entre chômage partiel et difficultés alimentaires, le confinement s'avère difficile

Hubert Herbreteau évêque d'Agen Société | 07/04/2020

« Cultivons notre espace intérieur en cette période de confinement » Hubert Herbreteau, évêque d’Agen

L'ESSCA Société | 06/04/2020

Confinement : l’innovation dans l’enseignement à distance des Ecoles supérieures

Sport à la maison Société | 05/04/2020

A Bordeaux, les acteurs du sport s’adaptent au confinement

Opération de contrôle à l'entrée de l'île d'Oleron le 3 avril 2020 pour éviter l'affluence des touristes Société | 04/04/2020

Covid-19 : En Charente-Maritime, les vacanciers ne sont pas les bienvenus

Aurélien Leroy Pôle Emploi Société | 03/04/2020

Covid-19 : pour Aurélien Leroy, responsable régional de Pôle Emploi, il faudra "continuer à s'adapter"

Entrée de l’hôpital de La Rochelle Société | 02/04/2020

Covid-19 : La Rochelle ouvre ses premiers centres de consultation publiques

Angélique, infirmière libérale en milieu rural à l'heure du Covid 19 Société | 01/04/2020

Angélique, infirmière libérale en milieu rural : « Nous acceptons toute l'aide que l'on nous propose ! »

Banque Alimentaire 2020 Société | 31/03/2020

Face à l'épidémie du Covid-19, la distribution alimentaire se réorganise en Nouvelle-Aquitaine

masques Société | 31/03/2020

Solidarité et masques en tissu : nouveau combat dans des communes en Gironde

Hopital de Bayonne Société | 30/03/2020

Le Plan blanc Aquitaine s'étend jusqu'au Pays basque

Les supporters de l'UBB célèbrent la victoire Société | 29/03/2020

Union Bordeaux-Bègles : l'histoire fait la force

"Construire un lieu différent qui serait le lieu des possibles pour les jeunes porteurs de TSA et leur famille », tel est l'objectif du Conseil départemental des Landes, en partenariat avec le milieu associatif et les différentes institutions Société | 28/03/2020

"Chacun sa vie, chacun sa réussite", l'ambitieux projet landais pour les jeunes autistes

Hall centre hospitalier Bayonne Société | 27/03/2020

Un appel du Centre hospitalier de Bayonne qui... interpelle