Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/10/18 : En 2018, le Festival Musicalarue organisé à Luxey (40) a accueilli 49 110 personnes. Combien seront-elles pour l'édition des 30 ans ? Les dates viennent d'être dévoilées : le rendez-vous est donné les 15, 16 et 17 août 2019 !

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

16/10/18 : Le Conseil municipal de Biarritz a voté par 20 voix pour, face à 15 contre, le projet de gestion du Palais proposé par le maire Michel Veunac à l'issue d'une réunion très tendue. Une conseillère municipale, Virginie Lannevère a démissionné

15/10/18 : A l'occasion de ses 25 ans, l’Université de La Rochelle propose une exposition sur l'histoire de l’établissement, « Histoire d’avenirs, chronique d’une université en mouvement », exposée du 16 octobre au 30 décembre au Cloître des Dames Blanches.

15/10/18 : Charente-Maritime : Pole emploi et le Département 17 organisent un forum des emplois saisonniers hivernaux, le 16 octobre DE 9h à 16h30 à la Maison de la Charente-Maritime, 85 boulevard de la République à La Rochelle. Entrée libre.

15/10/18 : Yves Foulon, maire d'Arcachon, a été élu ce week-end en tant que nouveau président du parti LR en Gironde. Il succède à Alain Juppé dans un scrutin dans lequel il était le seul candidat avec 100% des voix et 55,73% de participation.

15/10/18 : Dans le cadre du cycle de ses conférences-débats #europedémocratique2019, la Maison de l'Europe Bordeaux Aquitaine reçoit le 19/10 à 19h, Pascal Durand, eurodéputé Ecologiste sur le thème “L’Europe face au glyphosate: un signal d’alerte?”

11/10/18 : Ligne Ter Bordeaux-Agen : comité de ligne, lundi 15 octobre à 17h45, salle F. Mauriac, à Langon. Cette réunion est ouverte aux usagers et vise à échanger sur l'actualité de la ligne notamment sur les horaires prévus à partir du 9 décembre 2018.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 18/10/18 | Floirac : budgets participatifs n°2

    Lire

    A Floirac dans le cadre de la 2ème édition des budgets participatif, 160 000 € ont été réservés par le conseil municipal pour financer ces actions proposé par les habitants, dont 60 000 € pour des projets visant à améliorer le cadre de vie en milieu scolaire. 45 projets ont été déposés: 35 pour la ville, 10 pour les écoles. Le vote est désormais ouverts aux habitants jusqu'au 29 octobre, pour l'élection de 4 projets de ville et 3 projets d'écoles. Les 45 projets déposés sont présentés sur internet et à la M.270, où une urne est disposition pour le vote qui peut aussi se faire sur internet.

  • 18/10/18 | Une journée de travail autour des migrations

    Lire

    Samedi 20 octobre, de 9h30 à 17h le département DEFLE de l’Université Bordeaux 3 Montaigne à Talence accueille une journée de travail des Etats Généraux des migrations en Gironde portés localement par le collectif d'associations Collectif Réfugiés Solidarité 33. L'occasion à travers 6 ateliers de réfléchir et être force de proposition sur des thèmes liés à l'action, à la communication, et à la structuration du collectif, ainsi qu'aux conditions d’accueil des personnes migrantes en France, et particulièrement en Gironde. L’objectif est de préparer les actions que ce collectif militant veut organiser tout au long de l’année.

  • 18/10/18 | René Goscinny prend ses quartiers

    Lire

    Le Musée de la BD d’Angoulême accueille jusqu’au 2 janvier 2019 une exposition pour toute la famille « Goscinny et le cinéma, astérix, lucky luke et cie ». Cinéphile averti, Goscinny s’est nourri des classiques américains et européens avant que le cinéma ne s’empare de ses créations. Cette exposition met en lumière des centaines de documents dans une scénographie claire et ludique. Un parcours enfant permet aux plus jeunes de découvrir l’exposition tout en jouant et en se déguisant.

  • 17/10/18 | Les métiers de la propreté en lumière

    Lire

    Le 18 octobre aura lieu la 1ère journée nationale des métiers de la propreté afin de mettre en lumière ces métiers souvent oubliés. A Bordeaux, une animation dédiée au métier « Laveur de vitres » se déroulera de 10h à 12h entre la place de la Comédie et le cours Alsace-Lorraine avec entre autre une parade originale et décalée ou encore une boîte à CV place Saint-Projet à destination des demandeurs d'emploi. De 8h à 20h, la gare Saint-Jean accueillera une exposition éphémère #500000visages atour des jeunes en formation qui seront présents pour échanger avec le grand public.

  • 17/10/18 | La restauration du château de Commarque (24) récompensée

    Lire

    Le château de Commarque à Sireuil sur la commune des Eyzies -de- Tayac (24) vient de se voir décerner le grand trophée 2018 de la plus belle restauration d'un monument historique par le journal le Figaro. Doté de 30 000 euros, il a été remis au propriétaire Hubert de Commarque le 11 octobre à Paris. Ce prix récompense près d'un demi siècle de travaux menés par le propriétaire. Il accueille 45 000 visiteurs chaque année depuis son ouverture au public.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Carignan : bataille pour une agence postale

20/01/2007 |

La poste à Carignan

Comment Carignan-de-Bordeaux a perdu sa poste. En dépit de 3500 habitants et de perspectives de développement local, la Poste a fermé son agence au profit d'un relais dans cette commune de la périphérie bordelaise

« La poste, moij'aime. 81% pour ». Telle était la banderole que l'on pouvait apercevoir, au début de l'année,sur le front de l'établissement menacé, à Carignan-de-Bordeaux.La population s'était vivement émue des perspectives de fermeture en dépit des 3000 habitants -et bientôt plus de 3500-que compte cette commune de la périphérie bordelaise surla rive droite de la Garonne.Mais rien n'y a fait, du moins jusqu'à présent : l'agence postale a fermé à la fin du mois de juin 2006 et a été remplacée par un relais poste installé au magasin tabac-journaux du nouveau centre commercial. En dépit du dévouement et de la céléritéde la gérante, il arrive que la clientèle « bouchonne », entre achats de cigarettes, de journaux, ou bonbons à la menthe. Pourtant chacun semble prendre son mal en patience, sans doute conscient que cela pourrait être pire. Il est vrai que l'on peut acheter son timbre poste même le dimanche matin ! Mais certains préfèrent se diriger vers les bureaux de poste les plus proches, soit Latresne etFargues-Saint-Hillaire.Ils y trouveront souvent une unique postière confrontée à une multitude de tâches, et ayant bien du mal à faire face tandis que la file d'attente grandit

Une poste en 1960

Comment ne pas, alors regretter la poste d'antan ! Carignan, rappellent Jean Dufau et Geneviève Reynaud, responsables du Comité de Défense de la poste constitué pour l'occasion, « avait son agence postale en 1960, alors que la commune ne comptait que 750 habitants » ! On se demande évidemment où est le progrès.

La disparition d'un service public est le signe de dépérissement d'un village. A Carignan, cela ne saurait être le cas. Mais au cours d'une réunion tri-partite obtenue par le Comité, le directeur de la Poste a indiqué que la loi, avec l'arrivée de la Banque Postale, l'obligeait à fermer l'ancienne agence. Le local communal prévu par la municipalité précédente qui aurait pu être attribué s'est avéré ne pas convenir. Les animateurs du Comité de Défense n'ont pas eu toutefois l'impression que l'actuel maire prenaitle problème à bras le corps.
« La population vieillit. Les jeunes ont aussi besoin d'un bureau de poste pas trop éloigné » soulignent M. Dufau et Mme Reynaud. Deux rassemblements très suivis, l'un le 13 mai, et l'autre le 30 juin 2006,furent organisés devant la poste. Il fut question, parmi les moyens d'action envisagés, de se rendre en groupe -70à 80 personnes- pour acheter, chacun, un timbre à la Poste de Latresne !

La mobilisation

Cela avait commencé en 2003 par une pétition« spontanée » qui avait recueilli la signature de 736 foyers sur 1220. Ne voulant pas être en reste,la municipalité organisait une réunion en compagnie des signataires,qui devait être suivie d'une consultation dont les résultats furent les suivants : 1124 réponses pour le maintien de l'agence postale, soit 81,09% des suffrages exprimés, la formule relais-poste n'obtenant que 29, 51%. Le questionnaire qui mettait en parallèle le coût d'une agenceen partenariat, et la formule n'entraînant aucune charge pour la commune, de relais poste chez un commerçant,conduisait cependant à retenir cette dernière. Le Comité de Défensequi s'était constitué dans l'urgence autour de responsables associatifs écrivait cependant au préfet, et adressait des demandes au maire, à la direction de la Poste, et même au médiateur. Il obtenait la mise en place d'ungroupe de travail paritaire (Conseil municipal-Comité de Défense).

Espoir de retour

Ce groupe s'est réuni voici quelques jours, mais le maire de Carignan, Marc Gizard, n'a communiqué aucune information allant dans le sens du retour d'une agence postale à Carignan. Pourtant, selon les responsables du Comité de Défense, la direction de la Poste avait laissé entendre, que dans le cas d'un regain d'activité la Poste pourrait revenir à Carignan avec une agence. Or,le nouveau centre commercial de la cité où se trouve le relais posteest devenu très actif, et ce dernier doit en bénéficier. Bien queni la Poste, ni la mairie n'aient communiqué de chiffres sur le niveau d'activités,les arguments en faveur de la réouverture se trouvent renforcés.

De son côté Mme Solange Ménival, présidente de Commission de la Présence Postale Territoriale du Conseil Général de la Gironde,déplore que l'ouverture d'une agence communale dans les trois ans, à Carignan, ne figure pas dans le compte rendu de réunion de la CDPPT, « alors que le directeur de la poste l'avait annoncée ». Elle refuse donc de signer le procès-verbal de réunion , et demande la réinscription de cesujet à l'ordre du jour de la prochaine réunion. Affaire à suivre.....

Marc Gizard, maire de Carignan, précise pour sa part que la commune a dépensé 280 000 euros pour mettre un local à la disposition de La Poste en prévision de la fermeture de l'ancienne agence. Mais la direction de l'Etablissement, selon lui, n'a pas accepté l'offre, la commune n'ayant pas fourni les équipements complémentaires nécessaires. Le premier magistrat n'en est pas moins conscient de la nécessité de préserver " le service public" dans cette localité où un certain nombre d'habitants ne peuvent se déplacer très loin. Pour M.Gizard la notion de service public " ce n'est pas seulement la poste; c'est aussi la possibilité de se nourrir". Or cet impératif semble atteint avec une supérette, un boulanger, un boucher installés au nouveau centre commercial, lequel accueille aussi le relais poste au tabac-journaux attenant. Le maire de Carignan estime ne pas négliger la poste pour autant. Le conseil municipal a ainsi adopté le 31 mars dernier une motion qui prévoit, que dans le cas où le relais poste chez un commerçant disparaîtrait, la commune assurerait la continuité du service. Une résolution qui ne fut votée que de justesse et grâce à la voix prépondérante du maire.

Aujourd'hui, Marc Gizard espère que le bilan de six mois de fonctionnement du relais poste sera suffisamment positif pour inciter La Poste à rouvrir un bureau à Carignan, " comme l'avait laissé entendre son directeur mais le maire entend qu'une éventuelle réouverture " ne coûte rien à la commune". Il s'interroge néanmoins sur la pertinence des partenariats entre La Poste et les communes au regard des perspectives d'ouverture du marché à la concurrence en 2009.

Gilbert Garrouty.

Partager sur Facebook
Vu par vous
594
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !