12/08/22 : Dans les Landes et en Gironde, la vigilance incendie est renforcée jusqu’à lundi. Les véhicules sont interdits sur les pistes et chemins. Les activités ludiques et sportives sont interdites sauf en bases de loisirs et sur les plans plages.

12/08/22 : Jeudi 25 août de 16h à 23h30, les cinq clubs de haut niveau de l'agglomération font leur rentrée place Clemenceau. A 16h, animations sportives avec les joueurs et joueuses. A 19h, présentation des équipes des cinq clubs, puis soirée dansante à 20h.

12/08/22 : À Bordeaux, Parc Rivière, jeudi 25 août, Esprit Dog, spécialisé dans l'éducation canine, organise un rassemblement de passionnés de chiens. L’événement gratuit et solidaire consiste en une distribution de croquettes et des cours d'éducation canine.+ d'info

11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

09/08/22 : Une soixantaine de commerçants de la ville de Périgueux a prévu de participer à la grande braderie en plein coeur de l'été, pour les trois journées des jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 août.

09/08/22 : Dans les Deux-Sèvres, le bassin de la Charente et le sous-bassin Aume-Couture sont en alerte 1 pour l'eau. L'arrosage des espaces verts, l'alimentation des fontaines, le remplissage des piscines sont interdits ainsi que le lavage des véhicules.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/08/22 | Les vignerons du Jurançon ont leur Vinothèque

    Lire

    Pour se rapprocher des consommateurs et de relancer une dynamique autour du collectif des vignerons et de leurs vins, l'association des Vignerons du Jurançon lance cet été sa "Vinothèque" située ZAC du Vert Galan à la sortie de Pau. Après 2 années de boutique "éphémère", ce nouveau site de dégustation et de vente aux 120 références, s'ajoute à la Maison des vins de Lacommande, berceau de l’association, et permet de créer deux portes d’entrées sur le vignoble. Une plus grande visibilité pour les vignerons indépendants de l'appellation béarnaise reconnue pour ses vins uniquement blancs, moelleux ou secs. www.vins-jurancon.fr

  • 16/08/22 | Balade insolite, gourmande et cycliste dans le Saint-Emilion

    Lire

    Vélotour, l'événement vélo-loisir, propose une balade gourmande à travers les domaines du grand Saint-Emilionnais le 10 septembre. Au programme une balade gourmande sur un parcours cyclo-ludiques, au milieu des vignes. Le départ se fera depuis le Château Dassault, qui sera également le lieu d'arrivée de la balade gourmande. Ce château de près de 1 000 m² date du XIXe siècle. De style Second Empire, il est associé à un domaine viticole de 28 ha. Infos & Billetterie Velotour.fr/saint-emilion

  • 12/08/22 | marchesdegironde.com : le nouveau répertoire des marchés girondins

    Lire

    La CCI Bordeaux-Gironde met en ligne le site internet marchesdegironde.com. Objectif : permettre aux internautes de trouver le marché girondin (permanent ou saisonnier) à proximité de leur domicile ou lieu de vacances. Près de 79 marchés, permanents ou saisonniers, de plein-air ou couverts, y sont déjà référencés. Pour les commerçants non sédentaires, actuels et à venir, les informations réglementaires et les contacts des gestionnaires des marchés sont également indiqués.

  • 12/08/22 | Reverredire sensibilise au réemploi du verre

    Lire

    A Bergerac, l'association Reverredire Nouvelle-Aquitaine regroupe trois acteurs associatifs du réemploi du verre du territoire régional : L'Attache Rapide à Bergerac (24), La Consigne Bordelaise à Bordeaux (33) et Les Retournées à Anglet (40 et 64). Elles proposent un modèle régional de réemploi du verre, en lien avec les filières productives et les acteurs de la chaîne qui s'appuiera sur des activités d'économie sociale et solidaire porteuses d'emplois de proximité. Des actions de sensibilisation sont déjà engagées pour 2022.

  • 11/08/22 | Les Mondiaux de boomerang à Gradignan dès le 16 août

    Lire

    Gradignan (Gironde)accueille les mondiaux de boomerang du 16 au 26 août. Une centaine de lanceurs issus de 14 nations s'affronteront au Domaine de Moulerens sur différentes épreuves spectaculaires en individuel et en équipe. 25 athlètes français participeront et les têtes d'affiche remettront leur titre en jeu à l'image de Marie Appriou, 23 ans, championne du Monde en titre et Matéo Guerrero, 15 ans, vice-champion du Monde Junior. Renseignements sur l'appli https://wbc2022.glideapp.io/dl/d0a5f4

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Castres-Gironde : des maisons de bois pour les familles du bidonville

29/06/2017 | Six familles, auparavant occupantes du bidonville du "chemin des limites", ont bénéficié d'un partenariat local de construction de logement. Détails.

1

Après plus de trente ans de galère et de conditions de vie indigne, les "indiens" (c'est leur surnom) du Chemin des Limites, au coeur de la commune de Castres-Gironde, ont peut-être trouvé une issue à leur galère sans fin. C'est en tout cas le souhait de la Préfecture régionale et du département, qui se sont associés à Gironde Habitat, Emmaüs et la CAF pour livrer six maisons de bois du T4 au T6 pour y loger autant de familles. Un an et demi après le début du chantier, cette inauguration avait en tout cas une saveur toute particulière pour Daniel Constant, maire de la commune. On vous dit pourquoi.

On en parle depuis quasiment trente ans, et rien ne semblait bouger. Pour Daniel Constant, c'est un combat municipal féroce depuis des années qui trouve aujourd'hui un nouveau souffle. Au coeur des quelques deux kilomètres du "chemin des limites", traversant la forêt de Castres-Gironde, une quarantaine de familles (environ 120 personnes) appartenant à une communauté de gens du voyage sédentarisés occupe une partie du terrain. Sur place, pas d'électricité et un robinet d'eau pour tout le camp à une extrémité du chemin. Sur place, le constat du maire est sans illusion aucune. "Nous sommes dans une situation de quart-monde où les bébés cohabitent avec les rats", a-t-il confirmé à l'assistance lors de l'inauguration d'une construction de six logements en bois baptisée "La Belle Étape", dans laquelle six familles habitent depuis environ un mois. "Nous avons toujours connu des voyageurs qui campaient sur la décharge communale. Ceux qui ont été chassés dans les autres communes ont trouvé refuge chez nous. Sur ce chemin des limites, d'autres vident leurs bennes. La loi Besson II n'a pas ou très peu été respectée et elle n'oblige pas les communes hors-la-loi à se mettre aux normes. Si nous avons choisi de ne pas mettre d'eau et d'électricité, c'est avant tout pour ne pas attirer d'autres familles de voyageurs et ainsi dédouanner les maires des autres communes de vouloir en accueillir. Mais il ne faut pas se contenter de ces six logements", a continué le maire au micro. 

Bail "glissant"

Il faut dire que ces six logements sont très spécifiques, car adaptés au mode de vie des gens du voyage : emplacement pour caravane à l'entrée, barbecue, toilettes isolées et terasse. Ces derniers, selon Sigrid Monnier, directrice générale de Gironde Habitat, "ont même commencé à demander des portillons". Ils le sont aussi dans leur aspect purement administratif et commercial. Acheté pour un prix ridicule de 38 centimes du mètre carré à un propriétaire privé, le terrain a été investi par le bailleur local Gironde Habitat et les maisons construites par Emmaüs Développement via leur usine de construction bois (déjà derrière les chalets à destination des sans abris). Enfin, il s'agit d'un bail glissant : pour l'instant, les familles payent leur loyer à l'association ADAV (Association Départementale des Amis des Voyageurs), sous locataire des maisons. Lorsqu'elles se jugeront autonomes, elles deviendront elles-mêmes locataires en titre de leur logement, géré par une agence basée à Langon. "Il reste encore des familles à reloger", a souligné Pascal Lafargue. Nous serions ravis de dupliquer ce système. A un moment donné, il faut ouvrir la porte avec les pieds. Cette construction est une sorte de provocation, elle vise à servir d'exemple pour que d'autres projets similaires voient le jour". 

D'autres communes sur les rangs

Le tout n'est évidemment pas gratuit. Ces logements, labellisés Fabriqu'Coeur d'Habitat ne "dépendent plus d'un régime dérogatoire fragilisant les parcours de sédentarisation", selon le Conseil départemental de la Gironde. Ce dernier a plus que largement porté la main au portefeuille, en finançant plus d'un tiers de l'opération. (543 000 euros sur un budget total de 1 369 605 euros. Originalité supplémentaire : une partie du financement a été abondée grâce à un prêt de 326 753 euros provenant de la Caisse des Dépôts et Consignation, auxquels il faut rajouter les fonds propreS du bailleur (15% du total) et 239 518 euros provenant de la communauté des communes de Montesquieu destinés à l'achat du terrain et aux travaux de voierie. "Il s'agit de choix politiques et d'un projet exemplaire sur l'évolution progressive de sa construction", souligne pour sa part la conseillère départementale Martine Jardiné. Volontairement prudent, le maire de Castres-Gironde n'a que brièvement évoqué d'autres projets similaires en cours, principalement bloqués par un souci d'acquisition du foncier et de la valeur du terrain, qui peut grimper très vite. On sait déjà cependant que d'autres chalets de bois pourraient être construits du côté de Saint-Médard d'Eyrans et deux aires de sédentarisation plus temporaires à Cadaujac et Portet. Elles seront équipées d'eau, d'électricité et d'emplacements bétonnés pour accueillir une poignée de caravanes. Ce mercredi après-midi, la coupure du ruban avait en tout cas quelque chose d'étrange. Les gens venus y assister sont restés d'un côté de la route, quand les familles habitant les chalets de "La Belle Étape" étaient visiblement de l'autre. Pourtant, des deux côtés, on a semblé accueillir cette nouvelle dynamique avec un certain soulagement. 33 familles vivent toujours actuellement sur le "chemin des Limites", cette première "étape" compte donc bien en appeler d'autres pour réduire le plus possible ce nombre.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
10660
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !