Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/06/20 : Sophie Cluzel, secrétaire d’État chargée des Personnes handicapées, se rend le 5 juin à Bordeaux, pour le pré-lancement du 800 360 360 : un numéro vert d’appui pour les personnes en situation de handicap et les aidants dans le cadre de la crise.

03/06/20 : La Rochelle : La ligne La Rochelle – Lyon redémarrera le 15 juin, à raison de 3 rotations hebdomadaires les lundis, mercredis et vendredis, avec le maintien de 2 fréquences par semaine au mois d’août (les lundis et vendredis).

03/06/20 : Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Didier Guillaume, se rend en Gironde, les 3 et 4 juin, pour valoriser la reprise des activités ostréicoles et agrotouristiques,au programme notamment la visite du marché des Capucins à Bordeaux.

03/06/20 : La Rochelle : près de 300 établissements représentants environ 1 300 salariés qui ont repris leur activité depuis hier.

03/06/20 : Le maire de Biarritz, Michel Veunac, 12,55% des suffrages au 1er tour a jeté l'éponge. Barre à gauche pour Guillaume Barucq, Maintient de J.B. Saint-Cricq et Nathalie Motsch en solo. Cap constant pour la leader M. Arosteguy. Bref une quadruple à Biarritz.

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 04/06/20 | Municipales à Saint-Médard-en-Jalles (33) : J. Mangon et S. Bessière signent le Pacte pour laTransition

    Lire

    L'équipe "Rassemblons-nous sur l'essentiel!", issue de la fusion des listes "Saint-Médard, naturellement!" et " Mieux vivre Saint-Médard", conduites par Jacques Mangon, le maire sortant, et Stéphane Bessière, vient de signer un Pacte pour la Transition composé de 32 engagements en matière de transition écologique, justice sociale et démocratie locale.

  • 04/06/20 | A Eysines, le conseil municipal installé

    Lire

    Christine Bost, la maire sortante d’Eysines et réélue en mars dernier, vient d’installer son nouveau conseil municipal. Un conseil constitué de 29 conseillères et conseillers issu·es de la liste Eysines durablement menée par Christine Bost, de 4 conseillères et conseillers issu·es de la liste Fiers d'Eysines menée par Arnaud Derumaux et de 2 conseillères et conseillers issu·es de la liste Vivre mieux ensemble menée par Nadine Jimenez-Sanguinet.

  • 04/06/20 | Municipales : A Coulounieix Chamiers, ce sera au final un duel droite gauche

    Lire

    A Coulounieix Chamiers (24) où l'abstention avait été forte, à l'issue du 1er tour des municipales, quatre listes pouvaient se maintenir. Au final, deux listes ont été déposées hier en préfecture. A gauche comme à droite, c'est la fusion qui a été décidée. Vincent Belloteau, conduira la liste de gauche avec en 2e position sur la liste Mireille Bordes, qui était arrivée 4e le 15 mars. Il sera opposé à la liste conduite par Thierry Cipierre, qui accueille six personnes de la liste d'Yves Schricke, qui s'est retiré.

  • 04/06/20 | Phare de Cordouan : reprise des travaux

    Lire

    Suspendus durant le confinement, les travaux du phare de Cordouan ont repris. Ils vont s'échelonner jusqu'au 10 juillet pour laisser la place à l'accueil des visiteurs cet été. Ils reprendront l'hiver prochain pour une livraison au printemps 2021. Les visites estivales devraient se faire par petits groupes, dont le nombre pourrait varier en fonction des protocoles sanitaires demandés par l'Etat.

  • 04/06/20 | Municipales : la gauche groupée à Villenave d’Ornon (33)

    Lire

    PS, EELV, PCF, PRG, Nouvelle Donne, Les Radicaux de Gauche, Place Publique, Changer, La France Insoumise et Villenave en commun unis pour le 2nd tour des élections municipales du 28 juin prochain. « Stéphanie Anfray rassemble toute la gauche pour enfin réussir l’alternance et construire avec les habitant.e.s de Villenave d’Ornon des solutions aux problèmes écologiques, sociaux et sanitaires que la crise du Covid-19 exacerbe déjà ». la gauche est à moins de 500 voix du Maire sortant et pour la première fois depuis 25 ans, le maire sortant a été mis en ballotage à l’issue du 1er tour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Ce sera un retour progressif à l'école pour les écoliers périgourdins

06/05/2020 | Le retour à l'école s'annonce pour les 30.000 élèves du premier degré en Dordogne. Le point avec l'inspecteur d'académie (mise à jour du 8 mai).

les écoles primaires et maternelles de l'agglomération périgourdine doivent rouvrir le 18 mai

Le retour à l'école se prépare pour près de 30.000 élèves du premier degré en Dordogne, avec le début du déconfinement. Jacques Caillaut, l'inspecteur d'académie veut réussir cette rentrée particulière, en privilégiant la dialogue et l'échange. Sur les 375 écoles primaires de Dordogne, 345 vont rouvrir en deux vagues : 160 rouvrent leurs portes à partir de lundi, 182 établissements ont préféré attendre le 18 mai, le temps de mettre en place les mesures. Une trentaine d'écoles sont dans l'incapacité de rouvrir. Un tiers des parents ont l'intention d'envoyer leurs enfants en classe.

 En Dordogne, également, le retour à l'école des élèves  s'annonce progressif et étalé dans le temps. Dans le département, environ 30.000 écoliers sont concernés par la réouverture théorique de 375 écoles à partir du 12 mai.
Ce mardi 5 mai, s'est tenu un  conseil départemental de l'éducation nationale (CDEN) exceptionnel, pour préparer une rentrée totalement inédite. Jamais, dans l'histoire de l'Education nationale, il n'y a eu des fermetures d' écoles sur une période aussi longue, y compris en temps de guerre. A l'issue de ce conseil,  Jacques Caillaut, l’inspecteur d’académie, a tenu une visioconférence de presse. Il a d’abord salué la communauté enseignante pour son engagement dans la continuité pédagogique remarquant "l’ingéniosité" des équipes qui ont fait tout leur possible pour maintenir le lien avec les élèves.
Aujourd'hui, sa priorité est de réussir cette rentrée qu'il estime avant tout sociale, surtout pour les jeunes qui sont le plus éloignés de l'école. "Pour eux, on n'a pas le droit de ne pas réussir." Comme en France, le Périgord a connu des décrochages d’élèves estimés entre 5 et 8 % au niveau national. "Ils sont assez importants en lycée professionnel", a détaillé l’inspecteur d’académie.  Pour le département, entre 8 et 10 % des élèves seraient considérés comme décrochés, pour diverses raisons, sociales, familiales, techniques liées à de mauvaises connexions internet. 

345 écoles rouvrent entre le 11 et le 18 mai

L'inspecteur d'Académie souhaite à la fois rassurer les parents et travailler avec les élus, en accompagnant cette réouverture.  "Il faudra du temps, de la pédagogie, de l'accompagnement" estime l'éducation nationale. Son représentant en Dordogne se veut compréhensif, il aidera les communes du Grand Périgueux qui disent avoir besoin de plus de temps pour rouvrir. "La sécurité sanitaire des élèves et des personnels doit primer. On n'enverra pas les élèves en classe dans n'importe quelle condition."
Ce vendredi 8 mai, lors d'un nouveau point presse, l'inspecteur d'Académie a précisé les premiers chiffres de cette reprise inédite. Sur les 375 écoles que compte le département, 345 vont rouvrir en deux vagues : une première vague à partir de lundi,  qui représente 160 écoles, 182 écoles devraient rouvrir une semaine plus tard. C'est notamment le cas, de  23 communes de l'agglomération périgourdine sur 33  (dont Périgueux, Marsac sur l'isle, Boulazac, Coulounieix Chamiers, Trélissac, Chancelade, Agonac, Château-l'Evêque). Ces municipalités ont décidé de se donner une semaine supplémentaire pour rouvrir les classes, "et encore si les conditions sanitaires sont réunies et validées par l'Etat", soulignent elles dans un communiqué commun. Mais aux maires qui seraient tentés de laisser les écoles fermées jusqu'à nouvel ordre, Jacques Caillaut prévient : "l'école est la base de la République et un service public qu'il faudra de toute façon faire fonctionner". Certains maires notamment dans le Bergeracois ont pris des arrêtés de non réouverture d'école la semaine prochaine. "Une trentaine d'écoles primaires sont par contre dans l'incapacité d'ouvrir, pour des raisons sanitaires voire techniques liées à des absences de personnels. Nous travaillons au cas par cas avec les élus, avec les inspecteurs de circonscription," a précisé Jacques Caillaut.  La journée du 12 mai sera un premier indicateur. Les premières estimations, suite aux questionnaires envoyés aux familles, font état qu'un tiers des parents acceptent d'envoyer leurs enfants à l'école à partir de la semaine prochaine par peur d'une contamination du Covid. Le premier degré représente 30 000 élèves, ce sont environ 10 000 écoliers qui retourneraient en classe entre le 11 et le 18 mai. Quant aux personnels enseignants, ils devraient être 70 % à reprendre leur poste : un certain nombre ne le pourront pas en raison d'une vulnérabilité. Ces derniers ne reprendront pas en présentiel devant les élèves mais feront cours à distance en mai et en juin, depuis leur domicile, soit à leur classe habituelle soit avec des groupes d'élèves qui leur seront confiés. Le 18 mai, ce sera aussi théoriquement au tour des élèves de 6e et 5e des 38 collèges du Périgord, représentant environ 7500 enfants,  de reprendre le chemin de la classe. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : archives Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
2183
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !