Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

20/02/18 : Pont d'Aquitaine fermé et la section de la rocade A630 comprise entre les échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4 (Bordeaux – Labarde), les nuits du mercredi 21 février à 21h00 au jeudi 22 à 6h00 et du 22 à 21h00 au 23 février 6h00

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

  • 22/02/18 | La Gironde déclenche le niveau 2 du plan Grand Froid

    Lire

    Compte tenu de la vague de froid attendue cette semaine sur la Gironde, le préfet Didier Lallement a décidé, dans le cadre du niveau 2 du plan Grand froid, de renforcer la capacité d’accueil en hébergement d’urgence. 66 places supplémentaires sont ainsi ouvertes dont 34 pour les familles et 32 pour les personnes isolées. Au total, ce sont 1 576 places qui sont mobilisées pour l’accueil des sans-abri en Gironde dont 365 places au titre du dispositif hivernal.

  • 21/02/18 | Du mouvement au sein de la Gauche régionale

    Lire

    Des élus du conseil régional ayant quitté le groupe (et le parti) socialiste en début d'année (dont son ex-président Stéphane Delpeyrat-Vincent) un nouveau groupe annonce sa création au sein de l'assemblée régionale : le « Groupe Génération.s », issu du mouvement de Benoît Hamon. Créer par Naïma Charaï, Stéphane Delpeyrat-Vincent, Mathieu Bergé et William Jacquillard, il ambitionne "d'alimenter la Gauche d’idées nouvelles en adéquation avec les valeurs que nous avons toujours portées, notamment au sein de l’assemblée régionale, dans la perspective de la voir gagner les prochaines élections régionales de 2021"

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Cenon inaugure les journées de sensibilisation à la laïcité

21/09/2015 | Une première journée de sensibilisation, qui fait partie d'un programme national, s'est déroulée ce lundi 21 septembre au Rocher de Palmer, à Cenon

Ahmed Serraj, directeur de l'association "Boulevard des Potes"

Une première symbolique. En pleine Zone de Sécurité Prioritaire de la rive-droite de Bordeaux (qui compte 80.000 habitants répartis sur Bordeaux, Cenon, Floirac, Lormont et Bassens) s'est tenue une première journée de "sensibilisation à la laïcité, aux valeurs républicaines et à la lutte contre la radicalisation" organisée par la préfecture de Gironde et la mairie de Cenon au Rocher de Palmer. Principal concerné : le tissu associatif du territoire, qui a pu assister à différentes interventions et débats, pour une journée dont l'exemple devrait se multiplier sur le département dans les prochains mois.

Pierre Dartout, préfet de la Gironde, a annoncé ce lundi la tenue d’une journée de sensibilisation sur la laïcité, réalisée en partenariat avec les collectivités locales. La première s’est donc déroulée au Rocher de Palmer de Cenon, où étaient présents différents intervenants au sein de la municipalité socialiste, comme Simon Bertoux, Directeur de cabinet à la Préfecture de Gironde, Ahmed Serraj, directeur de l’association « Boulevard des Potes ». Au programme : des débats sur la définition de la laïcité, les concepts clés de l’Islam ou encore des interventions sur l’identification des processus de radicalisation, le tout adressé aux « acteurs de terrain des quartiers prioritaires », comme l’écrit la préfecture dans un communiqué, mais aussi au tissu associatif de Cenon. 

« La diversité doit être le résultat de l’insertion » Ahmed Serraj était chargé d’intervenir sur les questions de « Citoyenneté, égalité et lutte contre les discriminations ». Il a dressé, pendant environ une heure, un constat et un message clair à destination des acteurs associatifs. « Nous avons l’obligation de retravailler sur des projets associatifs. Il ne faut pas qu’on soit piégés et qu’on réduise les attentats de janvier à une seule lecture identitaire et religieuse. Le fait qu’il y ait de moins en moins de lieux de débats devient un vecteur de radicalisation évident. Il faudrait sans doute aussi cesser de désigner une catégorie de la population comme des étrangers. L’expression “français de souche” exprimée par François Hollande dans un de ses derniers discours n’a aucun fondement », a expliqué à la tribune le directeur du « Boulevard des Potes », association bordelaise qui milite sur ces notions d’égalité. « Insertion sociale ne veut pas uniquement dire lutter contre les discriminations. La diversité doit être le résultat de l’insertion, pas un prétexte de sélection des individus ». 

Cenon, un territoire engagéPour Alain David, maire de Cenon, l’inauguration de ces journées de débat dans sa ville est évidemment un symbole fort de l’engagement municipal. « La mairie de Cenon s’est fait un devoir d’inaugurer ces débats, car elle reste très motivée sur ces questions de laïcité et d’approche de tous ces problèmes de radicalisation. Cenon est une des villes où il y a le taux de délinquance le plus faible de toute l’agglomération, malgré tout ce qui se dit, toutes les caricatures faites par les gens extérieurs à la commune. Ce qui est recherché, c’est surtout un enrichissement des sujets par la population elle-même, un partage des difficultés qu’on peut rencontrer dans l’application de la laïcité. Pour une meilleure application, il faut que tout le monde comprenne bien ce que c’est. Il s’agit ensuite de travailler au cœur des quartiers pour susciter de la responsabilité de la part des partenaires et une meilleure connaissance de ce phénomène de façon à dissuader les jeunes qui seraient tentés de partir.  C’est un sujet que l’on n'aborde pas spontanément dans les relations avec les associations, il est à part", affirme le responsable politique.

"Cenon est un territoire où se mêlent près de 400 associations qui regroupent pratiquement 12 000 personnes, plus de la moitié de sa population. C’est la preuve qu’il y a un engagement citoyen; la proportion est une exception par rapport à d’autres secteurs. C’est un signe que les gens entament une démarche citoyenne en permanence, se retournent vers les autres" poursuit Alain David. De son côté, la préfecture a annoncé que ce type d'initiatives citoyennes devraient se renouveler dans d'autres communes du département au cours des semaines à venir. Mais à n'en pas douter, le fait de les avoir inaugurées sur une commune de la rive droite est une preuve de plus de l'engagement fort du tissu associatif sur le sujet. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
2950
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !