Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/08/19 | Aujourd'hui, le coup d'envoi du contre sommet à Hendaye et Irun

    Lire

    Lancé le 13 juillet dans les rues de Biarritz le contre sommet G7Ez (G7 non non) et Alternatives G7 débute ce jour à Hendaye et Irun. Regroupant 80 associations avec le souhait de dépasser les différences pour défendre d'une voix des alternatives globales et faire face aux urgences climatiques et sociales. Eric Coquerel, député de LFI en donnait le coup d'envoi. Outre les partis écologistes et de gauche, cette région frontalière ayant été choisie pour le G7, les abertzale et militants basques s'associeront à ce contre- sommet. A suivre aussi.

  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

  • 20/08/19 | Musée maritime de La Rochelle : l'Angoumois de retour !

    Lire

    Après sept semaines de restauration, l'Angoumois rejoint la flotte patrimoniale du Musée maritime de La Rochelle. En effet, ce mercredi, le navire, classé monument historique depuis 1993, quittera le Port Atlantique à 18h30, pour aller au Bassin des Chalutiers du Musée. Après l'incendie qui avait détruit l'Angoumois, en 2012, il a fait l'objet de restaurations, dont la dernière cet été. Les travaux ont coûté 187 000 euros, financés à hauteur de 65% par l'État (50%) et le Département (15%).

  • 20/08/19 | Première édition du Raid des forts en Charente Maritime les 11 et 12 octobre

    Lire

    Coproduite par la CCI La Rochelle et l'agence Feeling Event cette première édition du Raid des Forts se déroulera les 11 et 12 octobre en Charente-Maritime. L'aventure sportive inédite est ouverte aux dirigeants et salariés d'entreprises publiques ou privées ainsi qu'au clubs d'entreprises ou aux associations. Objectif: fonder une équipe de quatre personnes pour réaliser 201 kilomètres en deux jours à travers les sites de Marans, l'île de Ré, l'île d'Oléron et de La Rochelle.

  • 20/08/19 | Les Vergers éco-responsables de la Nouvelle-Aquitaine ouvrent leurs portes en septembre

    Lire

    Pour cette 9° édition, les pomiculteurs de l'Association Nationale Pommes Poires ouvrent leurs vergers, labellisés "Vergers éco-responsables", pour permettre au grand public de découvrir comment est cultivé et récolté le fruit préféré des Français : la pomme. Rendez-vous les week-ends des 7-8, 14-15 et 21-22 septembre, pour déceler les secrets de production des pommes, et ceux de son alliée, la biodiversité.

Société | Center Parcs en Lot-et-Garonne : la phase opérationnelle lancée

20/10/2018 | Session spéciale « Center Parcs » à l’Hôtel du Département à Agen pour les conseillers départementaux le 19 octobre pour le lancement officiel de la phase opérationnelle…

Center Parcs

Début 2019, les premiers coups de pioche seront bel et bien donnés pour le projet Center Parcs en Lot-et-Garonne qui est rentré dans sa phase opérationnelle, le 19 octobre. Avec plus de 600 emplois à la clé et des retombées financières conséquences tant pour les entreprises que pour les collectivités, cet aménagement de 188 M€ se revendique à taille humaine. En effet, il possèdera 400 cottages, contre 800 habituellement, ne sera pas pourvu de sa traditionnelle bulle sur tous les équipements collectifs et s’étendra sur 48,8 ha des 85 ha de forêt que compte le site…

« Ca y est ! Nous sommes rentrés dans la phase opérationnelle du projet Center Parcs ! » Pierre Camani, président du Département, est très heureux, en ce vendredi 19 octobre, au cours d’une session spéciale Center Parcs à l’Hôtel du Département, de lancer officiellement cette nouvelle étape. « En clair, cela signifie que nous allons constituer la société d’économie mixte qui participera à l’aménagement et au développement équilibré du territoire et au renforcement de ses capacités touristiques à travers certaines actions, telles que l’acquisition d’équipements de loisirs et de services. » Un projet à taille humaine et soucieux de l’environnement Si dans les premiers plans de ce projet d’envergure la présence de la traditionnelle bulle recouvrant tout le site Center Parcs y figurait, aujourd’hui, elle a bel et bien disparu. « En effet, nous sommes dans le Sud-Ouest, donc nous n’avons pas besoin d’une bulle chauffante sur tous les équipements collectifs. Seule la piscine en sera pourvue. » Cet aménagement de loisirs possèdera 400 cottages « moitié moins que les Center Parcs habituels. Du coup, l’impact environnemental sera bien moindre. »

Center Parcs

Pour rappel, le 23 mars 2017, le Conseil national de protection de la nature avait émis un avis favorable au projet en soulignant que « la démarche ‘éviter, réduire, compenser’ était remarquablement menée. L’intérêt de la biodiversité et l’absence de contraintes environnementales fortes ont été un critère majeur. Aussi, le projet d’aménagement initialement de 87 ha a étéramené à 48,8 ha réellement aménagés en évitant les espaces d’espèces remarquables, conformément à la démarche ERC, ce qui réduit d’autant le besoin de compenser ».
Egalement, 34 ha situés au Sud du Center Parcs font l’objet d’un intérêt écologique, confirmé par un diagnostic réalisé par la SEPANLOG. Le Département a ainsi fait l’acquisition de cette emprise et validé la création d’un Espace Naturel Sensible à cet endroit pour « préserver la qualité du site, assurer la sauvegarde des habitats naturels et l’ouvrir au public dans le respect de la sensibilité des milieux. »

Center Parcs

Retombées économiques conséquences Ce site permettra l’embauche de 300 emplois directs pendant sa phase d’exploitation. Dans le détail : 63 % de temps complets et 85 % de CDI dont 60 % pour la restauration. Les dépenses des visiteurs généreront une création supplémentaire d’emplois de 12 équivalents temps plein (ETP) dans le 47 et de 23 en Région. Aussi, les travaux de construction du site seront bien entendu pourvoyeurs de main d’œuvre. Ainsi, 342 emplois ETP directs seront créés sur deux ans. Et un comité emploi verra le jour en 2019 pour aider à l’embauche de personnel. Du côté des entreprises, 77,5 % des marchés de travaux seront confiés à des entreprises régionales. La production générée par les entreprises sur la région s’élèvera à 214 M€, dont 130 M€ pour le Lot-et-Garonne. La phase de chantier devrait accroître le PIB de la région de 93 M€ et du département de 56 M€. Les dépenses des visiteurs hors du parc généreront 1,9 M€, dont 1,6 M€ pour le 47. Les recettes liées à la taxe d’aménagement devraient s’élever à 2 256 881 € dont 462 651 € pour le Département. Tous ces chiffres illustrant la retombée économique de ce projet sont le fruit d’une étude menée par un Cabinet indépendant missionné par le Département.
Une fois la Société d’économie mixte créée, la première phase de défrichage du site débutera à la fin de l’année. Les premiers coups de pioche seront ainsi donnés au cours du 1er trimestre 2019 pour une ouverture du site en mars 2021.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : CabinetArchitectureArt'ur

Partager sur Facebook
Vu par vous
4214
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !