aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Centre hospitalier de Bayonne: une inauguration empreinte de symboles

04/03/2014 | Le Centre hospitalier est aujourd’hui en pointe avec son plateau technique d'imagerie : 2 scanners, 3 IRM et dans le domaine de la médecine nucléaire.

Le centre hospitalier de Bayonne

"Il y a 4 ans que je suis ici, et si par l'inauguration de ce Centre hospitalier général et psychiatrique de la Côte basque de Bayonne rénové et réorganisé après plus de 10 ans de travaux, je suis celui qui a marqué l'essai, je dois dire que celui qui a déclenché l'action s'appelle Jean Grenet." C'est en ces termes que, vendredi après-midi Michel Glanes, son directeur général, après l'aurresku et la traditionnelle coupure du ruban par les autorités locales et départementales, a salué ce renouveau d'un établissement désormais deuxième de l'Aquitaine après le CHU de Bordeaux.

A ses côtés étaient présents le docteur Martineau, président de la commission médicale de l'établissement, Pierre-André Durand, préfet des Pyrénées Atlantiques, Sylvie Durruty, présidente du Conseil de surveillance, Michel Laforcade, directeur général de l'Agence régionale de santé d'Aquitaine, et Colette Capdevielle, députée de la circonscription.

"Un étonnant défi que celui d'avoir choisi de restructurer l'hôpital dans le site actuel en pleine ville quand des hopitaux étaient construits dans ces années 90 en pleine campagne. Un centre hospitalier qui n'a cessé de fonctionner pendant toutes ces années de travaux. Il faut rendre hommage aux patients et au personnel qui ont souvent vécu au rythme des marteaux piqueurs. Un lieu qui a accueilli plus de 40 000 personnes, comme si toute  la population de Bayonne était venue à ce  centre hospitalier dont le coût de rénovation, une opération initialement prévue à 140 M€, s'élève finalement à 248 945 000 € dont une aide de l'Etat et de l'Agence régionale de santé complétée par beaucoup d'emprunts. Un lieu qu'il faut certes payer mais qui, grâce aux installations de pointe et aux pôles dont il est doté, est désormais opérationnel  pour des dizaines d'années et s'inscrit dans une vaste zone de territorialité, du sud des Landes au Pays basque et jusque outre Bidassoa."

L'étonnante métamorphose de l'hôpital Saint-LéonLa première pierre de cet hopital du quartier Saint-Léon, fort reconnaissable grace à son revêtement de briques anglaise, est posée en 1864 et inauguré en 1868. Il accueille son premier bloc opératoire en 1902 avant de faire son premier lifting dansles années 50. Mais rien à voir avec le chantier de ce centre hospitalier général qui est décidé en 1995 par le maire Jean Grenet, lui même chirurgien, et dont le directeur général est Jean-jacques Romatet.

Le docteur Martineau, Pierre-André Durand, Sylvie Durruty, Michel Laforcade, directeur général de l'Agence régionale de santé d'Aquitaine et Colette Capdevielle.

Dans l'édifice historique en travaux, les patients, pour gagner les services, suivent un long dédale marqué au sol à la peinture. Premier acte, la maternité et les urgences en 2008. A cela s'ajoute un bâtiment de six niveaux en forme de demi lune qui porte à 72 000 m2 le "néo CHG" construit ou restructué. Au total, 122 mois de travaux, d'octobre 2003 à décembre 2013 et l'emploi de 250 personnes.
Le résultat se lit dès l'entrée, une vaste et haute rue couverte et claire où les patients, tant de médecine générale que de chirurgie, gériatrie ou psychiatrie, sont accueillis. Au rez-de-chaussée on trouve les espaces de consultation,  la radiologie,  la médecine nucléaire. Le premier étage est consacré au service de médecine, le second étage au service de chirurgie, le troisième étage au service de cardiologie (public et privé), et le quatrième étage à la cancérologie et à lhématologie. Les sous-sols concernent la pharmacie et la chirurgie.

Le Centre hospitalier est aujoud'hui en pointe avec son plateau technique d'imagerie : 2 scanners, 3 IRM ainsi que dans le domaine de la médecine nucléaire. Enfin, pour être complet, précisons que ce vaste vaisseau compte 1 261 lits, 3 243 salariés dont 243 médecins parmi lesquels 210 praticiens, et qu'il a enregistré  361 337 journées d'hospitalisation et 41 542 entrées en 2013.

Jean Grenet a bouclé sa boucleCette inauguration a conclu les innombrables du genre qu'a connu le maire Jean Grenet pendant ses mandats mais celle ci avait une saveur particulière dans la mesure ou, après son père Henri chirurgien aussi, il a permis à la ville de Bayonne d'être toujours en pointe en matière de médecine et de chirurgie.
Le Centre hospitalier est un peu son enfant. "En 1995, lorsque j'ai arrêté la chirurgie pour la médecine de ville, je suis parti avec l'idée qu'il fallait réorganiser tout cela. A côté de ce que vous avez fait pour l'hôpital, il fallait regrouper toutes les cliniques privées, ces petits pôles, dont la mienne. Si vous ne le faîtes pas vous en subirez les conséquences. Et aujourd'hui, à côté d'un grand pôle public qui voit le jour aujourd'hui répond un grand pôle privé. Aujourd'hui avec l'hôpital qui représente 43% de l'activité, il y a une mutualisation du privé  qui en assure 57%. Je peux dire que je suis un enfant gâté dans ma vie de chirurgien comme dans ma vie publique. Si j'ai un message à laisser à ce qui me suivront est de suivre ses convictions. Comme disait mon père, il faut avoir la force chevillée au corps pour aller plus loin et aider les autres à mieux vivre."

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : F.D.

Partager sur Facebook
Vu par vous
775
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !