Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

24/03/21 : Charente-Maritime : Véronique SCHAAF, sous-préfète de Villeneuve-sur-Lot, est nommée sous-préfète de Saintes. Elle devrait prendre ses fonctions le 19 avril 2021. Elle succède à Adeline BARD, arrivée dans l’arrondissement de Saintes en juillet 2018.

19/03/21 : La Banque alimentaire Béarn-Soule organise, samedi 20 mars 2021, une collecte alimentaire exceptionnelle, mobilisant près de 400 jeunes bénévoles, dans 14 magasins de Pau.

18/03/21 : Charentes : L'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) vient de se doter d'un nouveau directeur général, Xavier RAFFENNE. Il était précédemment directeur de la Maison des Vins de Gaillac.

16/03/21 : La Rochelle : le festival de fiction télé se déroulera du 14 au 19 septembre, annonce aujourd'hui les organisateurs dans un communiqué. Une journée de plus sera dédiée à la création. Les candidatures pour les œuvres sont ouvertes.

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/04/21 | La Creuse et la Corrèze partenaires du festival Coquelicontes

    Lire

    Faute d'édidtion 2020, le Festival Coquelicontes devrait, normalement, refleurir en Creuse et en Corrèze, le 18 mai prochain... Le spectacle d’ouverture se déroulera avec les conteurs à la Cité Internationale de la Tapisserie d’Aubusson en Creuse et le festival se clôturera à Meyssac, en Corrèze, avec le traditionnel goûter conté le 30 mai. Les Départements de la Creuse et de la Corrèze sont partenaires de cet évènement.

  • 19/04/21 | Charente-Maritime : Les Républicains renouvellent leurs représentants

    Lire

    La Fédération de la Charente-Maritime a organisé des élections internes le 12 avril, qui a mobilisé 56,80 % des adhérents. Didier Quentin a été renouvelé dans ses fonctions de président, à la quasi unanimité (moins une voix). Elus conseillers Nationaux David Labiche, David Caron et Tony Chéron siégeront au conseil national comme membres de droit, avec pour remplaçants, Patrick Boisbleau, Nadine Pénigaud et Agnès Leveque.

  • 16/04/21 | Régionales : Geneviève Darrieussecq officiellement candidate

    Lire

    La ministre Geneviève Darrieussecq représentera la majorité présidentielle - entre autres UDI et Mouvement Radical - pour les prochaines élections régionales (20 et 27 juin). L'ancienne Maire de Mont-de-Marsan souhaite rapprocher la région de ses habitants avec une politique en trois axes : « Une Région de la proximité, une Région qui protège et une Région du progrès », éclaire-t-elle. Geneviève Darrieussecq estime qu'il faut du « sang neuf, de l'alternance » après 23 ans de règne d'Alain Rousset sur l'ex-Aquitaine et la Nouvelle-Aquitaine.

  • 16/04/21 | Une nouvelle sous-préfète à Oloron-Sainte-Marie

    Lire

    Depuis le 15 avril, Anna Nguyen est la nouvelle sous-préfète d’Oloron-Sainte-Marie (64). Elle a débuté sa carrière au Ministère en charge du budget avant d’être au Secrétariat général aux Affaires Européennes du Premier Ministre. Cette jeune diplômée de l’ENA était avant sa prise de fonction cheffe du bureau Aménagement, logement et développement économique à la Ville de Paris.

  • 16/04/21 | Festival BD d'Angoulême : le nouveau directeur artistique s'en va déjà

    Lire

    Fred Felder, codirecteur artistique du festival international de la bande-dessinée, quitte ses fonctions après une dizaine de mois de collaboration. "Le rapprochement espéré réciproquement n’a pas abouti à une démarche et à un projet pleinement partagés", informe l'organisation du festival dans un communiqué. Le festival prévoit de le remplacer rapidement, et de nommer un directeur artistique adjoint en charge du secteur asiatique. Sonia Deschamps, codirectrice artistique, assure l’intérim.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Charente-Maritime : la loi sur le vieillissement s'invite à la session du Département

25/06/2017 | Corinne Imbert qui porte un projet de réglementation des tarifications de l'aide à domicile a du recevoir une délégation de la filière d'aide à domicile

Corinne Imbert lors de la session d'été

La session d’été du Département de Charente-Maritime, qui s’est tenue du 19 au 23 juin, s’est achevée de façon mouvementée le vendredi. Une délégation d’une cinquantaine de représentants d’institutions (type CCAS, PEP…) et d’associations du secteur de l’aide à la personne est venue sur place pour protester contre une nouvelle mesure soumise au vote ce jour-là, concernant de nouvelles modalités de gestion du secteur. La conseillère départementale Corinne Imbert qui porte le dossier les a reçus plus d’une heure dans une salle adjacente à celle de l’assemblée.

Dans le cadre de la réforme de l’Etat sur l’adaptation au vieillissement de la société, le Département a la charge de mettre en application les nouvelles mesures et surtout de réformer l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), notamment dans la tarification. La loi prévoit notamment d’alléger la part versée par les bénéficiaires (calculée en fonction du revenu) et d’uniformiser la tarification des remboursements de prestations. Ce qu’a fait Corinne Imbert dans son texte. « Jusqu’à présent, on pouvait trouver tous types de tarification pour un nombre d’horaires variables et se retrouver avec des personnes qui bénéficiaient de moins d’heures de prestation qu’ailleurs mais avec une tarification dans les fourchettes les plus hautes » explique Corinne Imbert (LR), qui dit vouloir « corriger une injustice » en uniformisant la tarification des services, quels que soient la prestation et le secteur géographique, « pour que les charentais-maritime soient tous sur un pied d’égalité ». Mais avec des tarifs revus à la baisse d’environ 1€ de l’heure par prestation (22€ en cas de contractualisation avec le Département), les institutions et associations de l’aide à domicile craignent pour leurs finances. Certaines petites structures s’inquiètent de ne pas rentabiliser leur activité et d’être obligé de licencier « d’ici la fin de l’année ». Le Département va pourtant mettre 1,5 millions d’euros d’aide en plus sur la table, selon Corinne Imbert, en plus des 350 millions de budget annuel total dévolu à l’aide aux personnes en perte d’autonomie.

Plusieurs élus, dont le conseiller départemental Mickael Vallet (PS), ont demandé le report du vote du texte pour prendre le temps de consulter davantage des partenaires sociaux. Corinne Imbert a assuré que plusieurs rencontres avaient été effectuées avec eux en amont. La nouvelle réglementation a donc été soumise au vote et adopté avec 33 voix pour et 18 contre (et 3 abstentions).

Quelques autres rapports validés…

  • Aide à l’installation des exploitations agricoles et piscicoles

Pour être en accord avec la Loi Notre, le Département a validé un nouveau règlement d’intervention pour soutenir les installations en agriculture, via la Région : cette aide départementale de 5 000€ est accessible à tous les candidats à l’installation pour un montant d’investissements minimal de 15 000€. Même scénario concernant les aides à l’installation en pisciculture, aquaculture et conchyliculture : l’aide s’élève à 10 000 € pour un investissement minimum de 30 000 €.

  •  Aide au développement des circuits courts

Une enveloppe budgétaire d’un montant de 50 000€ a été votée afin d’accompagner les projets d’investissements d’agriculteurs s’inscrivant dans le cadre de la stratégie départementale en faveur des circuits courts.

  •  Soutien aux criées

Concernant les 3 ports de pêche de Charente-Maritime équipés d’une criée - La Cotinière, La Rochelle (Chef-de-Baie) et Royan, les modalités de financement des projets d’investissement ont également été modifiées. Le Département continuera d’intervenir, en cofinancement du Fonds européen pour les Affaires maritimes et la pêche (FAMP). Sa contribution sera de 12.5%, en parité avec la Région. Il a d’ores et déjà voté une enveloppe budgétaire d’un montant de 1M€ pour 2017.

  • Transports

Les élus ont adopté le principe de transfert de la compétence transports non urbains réguliers publics, au transport maritime à destination d’une île et aux transports scolaires (hors élèves handicapés) à la Région, comme le veut la loi Notre. Par ailleurs, Le Département a accepté de prendre en charge du déficit résiduel de la Délégation de service public relative à la ligne aérienne La Rochelle / Poitiers / Lyon pour les années 2018 et 2019, sous réserve d’une participation équivalente de la communauté d’agglomération de La Rochelle

  • Mineurs non accompagnés

Le Département a accordé une subvention de 100 000 € à l'association de Sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence de Charente-Maritime "La Protectrice" (ADSEA 17 LP) gère deux lieux de vie et d’accueil pour les mineurs non accompagnés, Relai17 et Mineurs Non Accompagnés 17, d’une capacité de 10 places chacun. 

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
72971
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !