Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Charente-Maritime : la loi sur le vieillissement s'invite à la session du Département

25/06/2017 | Corinne Imbert qui porte un projet de réglementation des tarifications de l'aide à domicile a du recevoir une délégation de la filière d'aide à domicile

Corinne Imbert lors de la session d'été

La session d’été du Département de Charente-Maritime, qui s’est tenue du 19 au 23 juin, s’est achevée de façon mouvementée le vendredi. Une délégation d’une cinquantaine de représentants d’institutions (type CCAS, PEP…) et d’associations du secteur de l’aide à la personne est venue sur place pour protester contre une nouvelle mesure soumise au vote ce jour-là, concernant de nouvelles modalités de gestion du secteur. La conseillère départementale Corinne Imbert qui porte le dossier les a reçus plus d’une heure dans une salle adjacente à celle de l’assemblée.

Dans le cadre de la réforme de l’Etat sur l’adaptation au vieillissement de la société, le Département a la charge de mettre en application les nouvelles mesures et surtout de réformer l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), notamment dans la tarification. La loi prévoit notamment d’alléger la part versée par les bénéficiaires (calculée en fonction du revenu) et d’uniformiser la tarification des remboursements de prestations. Ce qu’a fait Corinne Imbert dans son texte. « Jusqu’à présent, on pouvait trouver tous types de tarification pour un nombre d’horaires variables et se retrouver avec des personnes qui bénéficiaient de moins d’heures de prestation qu’ailleurs mais avec une tarification dans les fourchettes les plus hautes » explique Corinne Imbert (LR), qui dit vouloir « corriger une injustice » en uniformisant la tarification des services, quels que soient la prestation et le secteur géographique, « pour que les charentais-maritime soient tous sur un pied d’égalité ». Mais avec des tarifs revus à la baisse d’environ 1€ de l’heure par prestation (22€ en cas de contractualisation avec le Département), les institutions et associations de l’aide à domicile craignent pour leurs finances. Certaines petites structures s’inquiètent de ne pas rentabiliser leur activité et d’être obligé de licencier « d’ici la fin de l’année ». Le Département va pourtant mettre 1,5 millions d’euros d’aide en plus sur la table, selon Corinne Imbert, en plus des 350 millions de budget annuel total dévolu à l’aide aux personnes en perte d’autonomie.

Plusieurs élus, dont le conseiller départemental Mickael Vallet (PS), ont demandé le report du vote du texte pour prendre le temps de consulter davantage des partenaires sociaux. Corinne Imbert a assuré que plusieurs rencontres avaient été effectuées avec eux en amont. La nouvelle réglementation a donc été soumise au vote et adopté avec 33 voix pour et 18 contre (et 3 abstentions).

Quelques autres rapports validés…

  • Aide à l’installation des exploitations agricoles et piscicoles

Pour être en accord avec la Loi Notre, le Département a validé un nouveau règlement d’intervention pour soutenir les installations en agriculture, via la Région : cette aide départementale de 5 000€ est accessible à tous les candidats à l’installation pour un montant d’investissements minimal de 15 000€. Même scénario concernant les aides à l’installation en pisciculture, aquaculture et conchyliculture : l’aide s’élève à 10 000 € pour un investissement minimum de 30 000 €.

  •  Aide au développement des circuits courts

Une enveloppe budgétaire d’un montant de 50 000€ a été votée afin d’accompagner les projets d’investissements d’agriculteurs s’inscrivant dans le cadre de la stratégie départementale en faveur des circuits courts.

  •  Soutien aux criées

Concernant les 3 ports de pêche de Charente-Maritime équipés d’une criée - La Cotinière, La Rochelle (Chef-de-Baie) et Royan, les modalités de financement des projets d’investissement ont également été modifiées. Le Département continuera d’intervenir, en cofinancement du Fonds européen pour les Affaires maritimes et la pêche (FAMP). Sa contribution sera de 12.5%, en parité avec la Région. Il a d’ores et déjà voté une enveloppe budgétaire d’un montant de 1M€ pour 2017.

  • Transports

Les élus ont adopté le principe de transfert de la compétence transports non urbains réguliers publics, au transport maritime à destination d’une île et aux transports scolaires (hors élèves handicapés) à la Région, comme le veut la loi Notre. Par ailleurs, Le Département a accepté de prendre en charge du déficit résiduel de la Délégation de service public relative à la ligne aérienne La Rochelle / Poitiers / Lyon pour les années 2018 et 2019, sous réserve d’une participation équivalente de la communauté d’agglomération de La Rochelle

  • Mineurs non accompagnés

Le Département a accordé une subvention de 100 000 € à l'association de Sauvegarde de l’enfance et de l’adolescence de Charente-Maritime "La Protectrice" (ADSEA 17 LP) gère deux lieux de vie et d’accueil pour les mineurs non accompagnés, Relai17 et Mineurs Non Accompagnés 17, d’une capacité de 10 places chacun. 

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
66226
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !