Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

  • 15/06/18 | Landes : Suivi des intempéries

    Lire

    Suites aux intempéries dans les Landes, une réunion se tient ce vendredi 15 juin après-midi, sur à l'étude de la réparation des dommages au titre des catastrophes naturelles, en présence du Préfet, des collectivités sinistrées et du Président du département. Ce dernier a par ailleurs indiqué ce jour que le Département, solidaire des agriculteurs et collectivités sinistrés, crée un fonds de solidarité territoriale qui sera mobilisé en particulier sur les voiries communales et intercommunales, en complément de l'Etat. Des crédits supplémentaires seront aussi inscrits pour la réparation des dégâts sur la voirie départementale.

  • 15/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: suivi des intempéries

    Lire

    Le 1er comité de suivi après les intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques s'est tenu ce vendredi. La préfecture dénombre cinquante communes ayant déposé des dossiers de demandes d'indemnisations au titre des catastrophes naturelles. Les 1ères commissions chargées d'examiner ces requêtes se réuniront le 19 juin. Parmi les dégâts, l'effondrement de la D918 rejoignant Gourette, sur 50 m de long et jusqu'à 8 mètres sous la route, sur lequel outre les déplacements quotidiens, devait passer le Tour de France le 27 juillet pour l'arrivée à Laruns. Un chiffrage des travaux est attendu avant toute décision de modification de l'étape.

  • 15/06/18 | Lancement du 1er concours « Campus numérique 47 »

    Lire

    Le Campus Numérique 47 organise la première édition du « Concours Campus Numérique 47 », du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin à Agen, sur son site du 156 avenue Jean Jaurès. C’est un concours de création de Start Up numériques qui doit permettre d’installer en Lot-et-Garonne les pépites de demain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Choix d'Aqui : le 7 et le 8 juillet, trois randonnées de transhumance au départ de Laruns (64)

04/07/2011 |

La transhumance des vaches en vallée d'Ossau

Les bergers partent vers les hautes prairies quand la Grande randonnée de Pyrénéo arrive à Laruns, dans la vallée d'Ossau. Pour l'année des Pyrénées, Laruns accueille la dernière étape de la Grande randonnée. Les élus et une chorale ossaloise attendent les randonneurs pour fêter avec eux le départ des bergers en estive. Car en vallée d'Ossau le début du mois de juillet est la période de transhumance. Elle se fait en deux jours et trois nuits, par la route. L'étape à Laruns sera l'occasion pour en savoir plus sur le pastoralisme. Les lecteurs d'Aqui peuvent aussi réserver leur place pour suivre la trace des bergers. Chacun son angle d'approche : diurne et pittoresque, nocturne et sensoriel. À vous de choisir. Mais dépêchez-vous, il ne reste que très peu de places...

La fête de la transhumance accompagne traditionnellement les bergers en estive. Au passage des troupeaux devant la bourgade, on accroche des colliers et des cloches. C'est le protocole. Cette année, l'étape de la Grande randonnée est l'occasion de faire connaître aux visiteurs les grandes lignes du pastoralisme et de partager un verre de vin autour d'un morceau de fromage. Après l'arrivée des randonneurs, se tiendra une conférence sur le rôle du pastoralisme. Puis le maire de Laruns, Robert Casadebaig, et un représentant du conseil régional, lanceront les festivités.

«  Les sonnailles sont répercutées par les parois des gorges du Hourat, étroit défilé entre Laruns et les Eaux-chaudes.  »
Durant les deux jours de la transhumance, des randonnées guidées sont organisées. Les bergers partiront le 7 juillet pour se rendre sur les immenses pâturages de Bious-Artigues. Les randonneurs les rejoindrontdu plateau du Benou à 14h pour assister à la préparation des hommes et des bêtes. Le lendemain matin, les troupeaux ont retrouvé l'herbe nouvelle de Bious-Artigues. Départ de Laruns à 6 heures pour les randonneurs du matin qui veulent suivre un berger et son troupeau jusqu'à son installation. Puis les bergers du Bas-Ossau prendront la route. Une quinzaine de troupeaux débutera la longue remontée nocturne vers le cirque d'Aneou près du Col du Pourtalet.Les randonneurs du soir rejoindront un berger et son troupeau au repoisoir de Beost, près de Laruns, vers 18h.Commencera alors une marche dans le concert nocturne des sonnailles de troupeaux.

Réservation : 05 59 05 48 94
photo : office du tourisme de Laruns

Olivier Darrioumerle

Partager sur Facebook
Vu par vous
710
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
3 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Hervé | 06/07/2011

Bonjour vous qui êtes spécialiste de l'ours, vous n'en parlez pas dans cet article.
Les vaches peuvent elles être mangée par les ours?

Olivier Darrioumerle | 07/07/2011

Votre reponse est contenue dans votre question. Effectivement l´Ours devore des vaches entre deux Moutons, mais il gaspille contrairement a l´Homme qui a une gestion raisonnee de la nature.

Jeanne | 10/07/2011

Monsieur, je ne suis pas d'accord avec vous et votre vision anthropocentrique. Car si l'ours tue et "gaspille", la nature a néanmoins "une gestion raisonnée" du reste de la carcasse. La matière organique en décomposition bénéficiera à l'écosystème, aux charognards, aux vers et aux bactéries.
La distinction avec l'homme est donc sans fondement et elle est de plus contestable au regard des problématiques environnementales dont il semble être l'une des principales causes. Doit on y voir quelques provocations de votre part?

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !