Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/05/20 | Drones: L'UAV Show 2020 annulé, mais pas oublié

    Lire

    Initialement prévu les 15, 16 et 17 septembre à Bordeaux, la 10ème édition de l'UAV Show est annulé. Mais, pour ne pas être absent une année de plus l'événement se déclinera en 3 temps forts tout au long de l'année 2020/2021. Le 16 septembre avec l'UAV Day, rdv au centre d'essais CESA Drones et en ligne, entre expositions statiques, démonstrations en conditions réelles sur des applications métiers et tables rondes. Au printemps 2021, dans le cadre du salon Electric Road. Et enfin les 19, 20 et 21 octobre 2021, l'UAV Show fêtera ses 10 ans au Parc des Expositions de Bordeaux.

  • 25/05/20 | Un projet de "circuit pré-historique" inter-départemental

    Lire

    A l'initiative de la Maison de la Dame de Brassempouy (musée sur la préhistoire et Archeoparc dans les Landes), un projet de coopération, accompagné par la Région a vu le jour entre 5 sites préhistoriques du Grand Sud-Ouest : les Grottes d'Isturitz et Oxocelhaya (Pays Basque), la Maison de la Dame de Brassempouy (Landes), le site de Castel Merle (Dordogne), le musée d'Arudy (Béarn) et l'espace préhistorique de Labastide (Hautes-Pyrénées). Les sites partenaires construisent leur projet autour de l'Itinérance, à l'image de celle des hommes de la préhistoire entre ces sites, au gré de la saisonnalité des campements.

  • 25/05/20 | Aéro: des cabines connectées et modulables fabriquées à Rochefort

    Lire

    Equipementier aéronautique depuis plus de 40 ans, l'entreprise Simair à Rochefort développe une stratégie d'innovation de produits et de services en proposant notamment une nouvelle gamme d'équipements modulables permettant aux compagnies aérienne de reconfigurer des avions (3000 par an) en réduisant les coûts environnementaux mais aussi financiers sur la destruction et le réaménagement. La Région soutient son projet de développer une seconde génération de ces produits avec des matériaux recyclables, connectés et adaptables tout au long de leur vie à hauteur de 892 316 €.

  • 25/05/20 | Des planches de surf sur-mesure et écoresponsables produites à Anglet

    Lire

    Lors de la dernière commission permanente, les élus régionaux ont voté une subvention de 20 000€ à Hexa (Anglet - 64), afin de soutenir l'amorçage de cette start-up émergente de la filière Glisse, engagée dans une démarche de production écoresponsable, dans un contexte économique tendu compte tenu de la crise sanitaire Covid-19. La start-up a l'ambition de fabriquer localement et de commercialiser sous sa propre marque des planches de surf sur-mesure (imprimées en 3D), à partir de plastique recyclé. 9 embauches sont prévues sur les 3 années à venir.

  • 24/05/20 | Librairies indépendantes : le coup de pouce du Conseil régional

    Lire

    Dans le cadre de sa politique de soutien à la filière du livre et à sa structuration, le Conseil régional octroie une subvention de 120 000 euros à l'Alina (Association des librairies indépendantes en Nouvelle-Aquitaine). Celle-ci regroupe 108 librairies sur le territoire, et vise à la défense des librairies indépendantes, l'accompagnement des libraires adhérents dans leurs questionnement et à leur permettre de partager leurs expériences, de faire évoluer leurs activités et leurs pratiques et de monter des projets éducatifs et culturels collectivement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Circuit des remparts d’Angoulême : 80 ans de « hauts et de bas » racontés par son directeur

14/09/2019 | Le Circuit des remparts d’Angoulême fête ses 80 ans ce week-end, avec 600 vieilles voitures dont 400 en lice, et des stars de la F1 en invités

Entre 30 000 et 50 000 visiteurs par jour sont attendus ce week-end au Circuit des remparts, avec un pic de fréquentation le dimanche

Unique circuit urbain de France dont le tracé est resté inchangé en quatre-vingt ans d’existence, le Circuit des remparts d’Angoulême fête son âge canonique avec une série d’expositions spéciales, des stars de la F1 en invités d’honneur, une course spéciale montrant les voitures de la première édition, et toujours le concours d’élégance (6 catégories + le concours d’Etat), ainsi qu’une série de courses et de démonstrations dans des véhicules de toutes les époques (avant 1965). 80 Bugatti sont notamment annoncées sur les 400 véhicules au départ de la course. Retour sur une manifestation devenue incontournable, avec son vice-président Michel Loreille.

@aqui ! : En 80 ans d’existence, le circuit des remparts a évolué. Comment a-t-il réussi à s’inscrire dans la durée ? Quel regard portez-vous dessus aujourd’hui ?

Michel Loreille : "Ce n’est pas facile pour moi de répondre à cette question car je ne l’ai pas connu dans son intégralité ! Le Circuit est né en 1939, je suis arrivé dans l’association en 1982, et j’en suis reparti et revenu plusieurs fois. Une chose est sûre, il a connu des hauts et des bas en huit décennies ! A mon sens, la manifestation était à son top dans les années 1980, jusqu’à son arrêt en 1989 par la nouvelle municipalité. Quand on a redémarré l’année suivante, la manifestation a mis du temps à repartir. Mais elle en avait vu d’autres : en 1982, on avait déjà dû l’arrêter pour remettre aux normes le dispositif de sécurité. Et encore avant ça, en 1955, elle avait déjà été suspendue, comme toutes les courses automobiles, suite à deux accidents mortels sur des circuits qui avaient profondément marqué les Français. A chaque rechute, la manifestation a fini par redémarrer même si ça a mis du temps. Quand on l’a reprise en 2013-2014 avec les membres actuels du bureau, il ne se passait plus rien en ville, et ça se ressentait sur la fréquentation. On a réintroduit un certain nombre de manifestations connexes aux courses, comme le concours d’élégance, qui a attiré de plus en plus de visiteurs. Aujourd’hui, on a doublé le nombre de spectateurs sur ce seul événement, avec une trentaine de vieilles voitures en lice. Il attire de nombreux amateurs qui viennent avec leur propre auto de collection. Du coup, on peut voir des vieilles voitures un peu partout en ville, ça contribue à l’ambiance de l’événement ! Le Circuit attire de nombreux clubs, y compris étrangers. Parmi les 18 nationalités représentées, les Anglais viennent à eux seuls avec une centaine de véhicules anciens."

 

Le circuit attire toujours la foule dans les rues et le long des remparts

L'événement attire une foule d'amateurs de voitures anciennes - jusqu'à 50 000 visiteurs le dimanche- dans les rues et le long des remparts d'Angoulême.

@!: Parlez-nous des manifestations prévues pour fêter cet anniversaire…

"Nous avons prévu une exposition retraçant les 80 ans d’histoire du Circuit, au musée d’Angoulême, et dont on peut retrouver le contenu dans un livre (1). Les Archives Départementales ont également tiré de leurs fonds des photos et des documents de la toute première édition en 1939 (à voir à l’espace mémoriel de la résistance et de la déportation). Une autre exposition, dans les rues de la vieille ville, est également consacrée aux pilotes de légendes passés sur le Circuit, comme Raymond Sommer, 1er vainqueur du Circuit des Remparts ou Juan Manuel Fangio, l’un des plus grands pilotes auto du XXe siècle."

La place New-York est l'occasion de voir arriver et revenir les voitures en lice

La place New-York est l'occasion de voir arriver et revenir les véhicules en lice (ici, lors de l'édition 2018).

@!: Chaque année, vous invitez un champion du monde automobile. Pour cet anniversaire, il y a huit invités d’honneur, d’anciens coureurs de F1 à des étoiles montantes. Pourquoi ce choix ?

"Nous avons voulu inviter des coureurs passés par le Circuit qui ont aussi marqué la F1, comme le très populaire Jean-Pierre Jarier, surnommé Godasse de plomb à cause de sa propension garder le pied sur la pédale, ou Anne Baverey, dite la Reine de la Montagne pour ses succès dans les années 1980 en championnats de France et d’Europe en course de côte. Sans oublier Jean-Claude Andruet, qui s’est illustré dans les « trois majeures » que sont Monte-Carlo, le Tour de Corse et San Remo – il se consacre aujourd’hui à des courses historiques.  On voulait aussi mettre un coup de projecteur sur la génération montante, qui est moins connue que celle de ses aînées mais toute aussi méritante, en invitant Matthieu Vaxivière. Ce limougeaud a été champion de France de F4, puis vice-champion international de Formule Renault 3.5, puis troisième en LMP2 cette année lors des 24 Heures du Mans. Nous avons aussi invité le cascadeur Rémy Julienne, à qui l’on doit quelques belles scènes de cascades automobiles dans James Bond ou dans Fantômas. Nous avons également prévu une course spéciale avec quelques anciennes voitures ayant couru la première édition, pilotées bien sûr par d’autres coureurs, mais sans chronomètre, juste pour le plaisir des yeux."

Note / De nombreuses autres manifestations gratuites dont l’exposition « 100 ans de Citröen », avec des archives de la marque, ou encore sur le sport auto en bande-dessinée. Pour voir les courses, l’accès aux tribunes est payante (billetterie sur place). https://www.circuitdesremparts.com/

 

(1)    Un circuit immuable, Histoire du Circuit des Remparts d'Angoulême, 1279 mètres de légende, par Jean-Luc Fournier

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Archives Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
4652
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !