aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Claude Bartolone en Béarn devant les lycéens : « Soyons attentifs à vivre ensemble »

06/03/2015 | Le président de l’Assemblée nationale s’est rendu en Béarn pour y rencontrer des lycéens et, après les attentats de Paris, leur parler de citoyenneté

Claude Bartolone, à son arrivée au lycée agricole de Montardon

Les mots liberté, égalité et fraternité sont inscrits au fronton de bien des mairies. « Mais on ne peut pas continuer à proclamer les valeurs de la République sans voir comment on peut être plus attentifs à vivre ensemble, plutôt que les uns à côté des autres » estime Claude Bartolone, le président de l’Assemblée nationale. Après les attentats terroristes commis en janvier, et la manifestation qui a suivi, celui-ci a été chargé par le président de la République de lancer une réflexion sur l’engagement civique et citoyen. Cela, afin de formuler des propositions susceptibles de le conforter. Ce travail l’amène à aller à la rencontre des Français, aux côtés de députés de différentes tendances. Il vient de commencer par les jeunes, et par le Béarn.

A l’horizon, les Pyrénées enneigées offrent un spectacle splendide. « Je regarde toujours la tête des gens que je rencontre. Vous avez l’air heureux » confie vendredi Claude Bartolone aux premiers élèves chargés de l’accueillir, près de Pau,  dans les locaux du lycée agricole de Montardon. L’établissement est tonique. Pour la quatrième année consécutive, il vient de remporter un trophée national consacrant la qualité de ses formations.

Le regard qui changeLe député PS David Habib, qui assure depuis janvier la vice-présidence de l’Assemblée nationale, n’est pas étranger à cette venue. Charlotte sur la tête, les officiels commencent par visiter la halle technologique dont dispose l’établissement. Puis on entre vite dans le vif du sujet.

Pour parler par exemple de l’intérêt des voyages à l’étranger qu’effectuent certains élèves, quand ils parviennent à disposer des fonds nécessaires. Telle Audrey, étudiante en BTS aménagement paysager, qui s’est rendue au Cambodge. Ou encore Pauline, partie au Bénin. Chaque fois, la conclusion est la même. On évoque la découverte de cultures différentes, l’ouverture à l’autre, le regard qui change. «Cela m’a fait grandir », confie une jeune fille.

« Combien d’entre vous savent qu’ils peuvent effectuer un service civique à l’étranger ? C’est une piste que l’on peut développer » demande l’un des membres du groupe de réflexion où ont pris place le député UMP Xavier Breton (Ain),  ses collègues PS Jean-Louis Bricout (Aisne), Bernard Lesterlin (Allier) ainsi que Henri Nallet, président de la fondation Jean Jaurès et ancien ministre de l’agriculture. « Souvent, on estime que l’autre, c’est le danger. Rien que d’après ces premiers témoignages, je ne suis pas déçu » commente Claude Bartolone.

Premiers contacts avec les jeunes, dans la halle technologique

« Des haines que l’on n’expliquait pas »Autres jeunes, autre ambiance. Cette fois, on discute avec des bénévoles qui ont choisi de devenir éco-délégués. Pour développer des projets sur le tri sélectif, la collecte de jouets destinés aux Restos du Cœur… Là encore, la même question revient chez le président : « Qu’est-ce que cela vous a apporté ? ». « La solidarité est plus forte entre nous» assurent les élèves.

Mêmes échos avec un dernier groupe, pour discuter du foyer et des multiples activités que les lycéens  y développent : musique, sport, théâtre et l’on n’en passe. Largement de quoi resserrer un peu plus les liens entre des jeunes, internes pour la plupart, et souvent originaires de territoires ruraux où «tout le monde se connait ».

« Ici, c’est comme une famille. Il y a un esprit Montardon » confie un élève. Tandis qu’un de ses voisins évoque une expérience malheureuse vécue dans un autre établissement, implanté en ville celui-là. L’anonymat y prédominait. « Il y avait beaucoup de stéréotypes, et des haines que l’on n’expliquait pas ».

Le président de l’Assemblée nationale retient la remarque. Il note l’importance du rôle joué par les associations dans l’éducation des jeunes. Ce qui ne l’empêche pas d’admettre que la mission devra aussi s’intéresser aux  difficultés  financières dont pâtissent bon nombre d’associations. Car, en ces temps de crise, les aides publiques dont elles disposent se réduisent comme peau de chagrin.

Un service civique obligatoire ? A Mourenx, une centaine de lycéens attendaient les parlementaires

Le temps passe vite à discuter avec les jeunes, même dans ce qui pourrait ressembler au pays des Bisounours. « C’est trop bien ici. Il faut que nous tu amènes aussi dans des endroits qui ont des problèmes » glisse un député au patron de la délégation.

La cité scolaire de Mourenx, qui va les accueillir quelques heures plus tard, n’a pas cette réputation. Mais la centaine d’élèves qui y ont été réunis, en provenance du bassin de Lacq, d’Orthez et d’Oloron, a affuté ses interventions. Et certaines questions font débat. Comme celle qui consiste à savoir si le service civique doit être rendu obligatoire.

« Le sujet nous embarrasse. Je ne crois pas au côté obligatoire » renacle Claude Bartolone. Par contre,  beaucoup s’accordent sur l’intérêt de lui donner une dimension européenne, échanges à l’appui, et de le faire reconnaître dans le parcours scolaire.

« Le racisme n’est pas une opinion mais un délit »Une autre idée, suggérée par un groupe de lycéens, est jugée excellente : un système de tutorat assuré par des élèves de terminale auprès de jeunes qui arrivent en seconde. Pour leur faire découvrir leur établissement, les aider à s’organiser. L’ouverture aux autres, c’est aussi cela.

Les adolescents ont travaillé leur sujet. Divers thèmes suivent en rangs serrés. Une discussion sur l’usage des réseaux sociaux amène ainsi Claude Bartolone à rappeler que liberté va de pair avec responsabilité, et que le racisme « n’est pas une opinion, mais un délit ».

« Ne lâchez rien »Option du baccalauréat bâtie sur un projet écologique, insuffisance de femmes dans les assemblées électives, liens noués avec les entreprises, agro-écologie « qui n’est pas contre la science »… Tout y passe.

Y compris la politique agricole commune et ses contraintes. Un sujet qui va voir Henri Nallet s’enflammer : « C’est la PAC  qui a permis de moderniser l’agriculture française. Transformez-la, modernisez-la, simplifiez-la, mais gardez la ! Et méfiez-vous de ceux qui vous disent autre chose. Ce ne sont pas des paysans. Et ce ne sont pas eux qui paient. »

Quelques minutes plus tôt, le même intervenant a adhéré à une critique formulée sur le grand âge des élus. « Réinventez les formes de représentation ! Ne lâchez rien !» a-t-il martelé. Commentaire amusé du président : « On a bien fait de l’amener ».

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
992
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !