Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/08/19 : Selon "Mediabask", les Gilets jaunes invitent leurs troupes à se rassembler, pour leur 41e samedi à Bayonne, dans le cadre du G7. Ils estimeraient que le contre-sommet d'Hendaye et d'Irun et la manifestation de samedi ne sont pas assez musclés.

20/08/19 : A Périgueux, Péri meuh, la 3e édition de la fête agricole aura lieu les 20,21 et 22 septembre des allées Tourny à la place Francheville. Elle accueillera de nombreuses animations dont le concours national de la race limousine.

19/08/19 : Angoulême : le réalisateur Claude Lelouch est annoncé au festival du film francophone ce jeudi. Parmi les politiques, François Hollande et Franck Riester sont annoncés dès ce mardi, pour l'ouverture du festival, qui se tient jusqu'à dimanche.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/08/19 | G7 de Biarritz: au tour d'Elisabeth Borne

    Lire

    En préparation du sommet, la ministre de la Transition écologique est présente aujourd'hui à Biarritz où elle signera une charte d'engagement pour "une plage sans déchets plastiques" à la mairie de Biarritz avant de se rendre à une présentation des initiatives écoresponsables prises dans le cadre du G7. Elle y rencontrera les ONG dont Surfrider foundation avant d'effectuer une intervention à la conférence "Pavillon Océan".

  • 22/08/19 | Floirac: L'Étang Heureux revient en août !

    Lire

    Fort de son succès juillettiste, l'Étang Heureux, organisé par la mairie de Floirac, revient une semaine en août. Ainsi, du 27 août au premier septembre, le Parc des Étangs de Floirac est ouvert à partir de 10h, et propose des animations pour tous les publics, comme du karaoké, des jeux de société, concerts de musique latine, ou encore un tournoi de pétanque. De 10h à 19h, des activités familiales sont en libre service (beach volley, sand ball, jeux de raquettes, etc...).

  • 21/08/19 | Les ambitions de Didier Guillaume ont étonné...le maire de Biarritz

    Lire

    Mardi soir, lors de la visite de Christophe Castaner à Biarritz, le maire de Biarritz Michel Veunac s'est exprimé et quelque peu ému des innocentes fuites selon lesquelles le ministre aficionado de la corrida et de l'Agriculture, Didier Guillaume, serait tenté par la mairie de Biarritz. Or les deux hommes appartiennent à la même famille politique, le Modem et Michel Veunac ne s'est pas exprimé sur son devenir. Et qui contraindrait le ministre à déménager d'Anglet. Mais Biarritz vaut bien aussi une messe.

  • 21/08/19 | Aujourd'hui, le coup d'envoi du contre sommet à Hendaye et Irun

    Lire

    Lancé le 13 juillet dans les rues de Biarritz le contre sommet G7Ez (G7 non non) et Alternatives G7 débute ce jour à Hendaye et Irun. Regroupant 80 associations avec le souhait de dépasser les différences pour défendre d'une voix des alternatives globales et faire face aux urgences climatiques et sociales. Eric Coquerel, député de LFI en donnait le coup d'envoi. Outre les partis écologistes et de gauche, cette région frontalière ayant été choisie pour le G7, les abertzale et militants basques s'associeront à ce contre- sommet. A suivre aussi.

  • 20/08/19 | L'Université d'été du PS revient à La Rochelle

    Lire

    Après trois ans d’absence, l'Université d'Eté du PS fait son retour à La Rochelle. Elle se tiendra à l'espace Encan du 23 au 25 août. Rebaptisée "Campus", elle ambitionne de rassembler tous les partis "alliés" de gauche présents aux élections européennes : Place publique, Nouvelle Donne, le PRG, MDC, PC et UDE. Thème de ces 3 jours : "pour un avenir écologique et social". Les participants seront également invités à faire un "procès de la Ve République" dans un simulacre d'audience judiciaire.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Cognac : derniers préparatifs pour la semaine du cyclotourisme

28/07/2019 | Les deux Charentes s’apprêtent à accueillir la 81e semaine internationale de cyclotourisme. 60 bénévoles sont à pied d’œuvre.

Bernard Chappuis et Jean-Louis Girard sur l'espace camping à Merpins

12 000 cyclotouristes vont bientôt déferler sur la ville de Cognac, ses routes de campagne et ses voies cyclables. Les deux Charentes accueillent la 81e édition de la semaine fédérale internationale du 4 au 11 août. Et la capitale du célèbre spiritueux est l’épicentre de l’événement. Ouvertes essentiellement aux licenciés de la fédération de cyclotourisme, ces sept journées de parcours à vélo ont pour objectif de faire découvrir le territoire à ses adhérents, à travers sept thématiques les menant d’un bout à l’autre des Charentes.

« C’est un projet de longue haleine qu’on a commencé il y a trois ans », explique Bernard Chappuis, l’un des 60 bénévoles du STAFF, en charge des sponsors et de la communication sur l’événement. Il a fallut notamment trouver un immense champ pour accueillir une partie des cyclotouristes. La fédération en a dégoté un à la sortie de la rocade cognaçaise, à la frontière avec Chateaubernard, sur la commune de Merpins. Là, 1km2 de terres en friche a été labouré, aplani, enherbé pour mettre sur pied un camping temporaire. « Il a fallu creuser des tranchées pour faire passer des réseaux d’eau et d’électricité », raconte le vice-président et co-fondateur des semaines internationales du cyclotourisme Jean-Louis Girard, « puis monter un par un cinq blocs sanitaires de 30 douches et 30 toilettes chacun, les raccorder aux réseaux et à des bonbonnes de gaz pour chauffer l’eau des douches ». Un géomètre est ensuite venu délimiter les 3000 emplacements de caravanes et tentes. « Il y a tout un tas de règles de distance à respecter, notamment de sécurité, comme des passages pour les pompiers. Ca n’a pas été facile », poursuit Bernard Chappuis. Huit camions citernes sont prévus aux quatre coins du camping pour la défense contre les incendies.

Bernard Chappuis devant les sanitaires

 En tout, quatre mois de travail ont été nécessaires avec une quinzaine de bénévoles. 6000 personnes sont attendues sur place pour la semaine du cyclotourisme. Le reste des 12 000 participants se répartit entre les campings privés, municipaux, les gites et les hôtels du cognaçais. « Tout est complet jusqu’à Jarnac », constate Bernard Chappuis, qui n’a pas réussi à trouver de la places pour quelques uns de ses amis qui se sont décidés récemment. La fédération estime à 3,5 millions d’euros les retombées économiques de l’événement pour le territoire d’accueil, « peut-être un peu plus cette année, sachant que l’image du cognac attire beaucoup les visiteurs », estime Bernard Chappuis, lui-même Charentais et adhérent du club de cyclotourisme de Cognac.

L’Espace 3000 comme Q.G.

L'Epace 3000 à Cognac sera le quartier général de la manifestation

 Le départ des randonnées quotidiennes se fera de l’Espace 3000, prêté à titre gracieux par la Ville de Cognac à la Fédération pour l’occasion. «Juste en face, le champs servira de stationnement pour les voitures des visiteurs. Le parking de l’Espace 3000 accueillera quant à lui des exposants de matériels de vélos, que l’on a voulu essentiellement français, ainsi qu’un marché de producteurs et d’artisans venus de toutes les régions de France, qui nous suivent d’année en année », explique Bernard Chappuis. Au fond du parking, un immense chapiteau abritera l’espace restauration, avec 800 à 1000 couverts servis chaque soir. L’intérieur de  l’Espace 3000 accueillera les stands de la fédération, de la Ville de Cognac et de Charentes Tourisme, ainsi que quelques exposants.

Avantageusement situé le long de la Charente, L’Espace 3000 permet d’emprunter directement soit la voie verte le long des berges, soit la départementale menant à des voies cyclables en durs. Chaque jour, deux parcours VTT ou VTC avec plusieurs boucles de différents kilomètres sont proposées aux cyclo-randonneurs. Les clubs cyclistes de Cognac, Jarnac, ainsi que le club des verriers de Cognac ont contribué à l’élaboration des circuits, réunissant leurs bons plans de promenades et des parcours permettant de découvrir les plus beaux paysages et le patrimoine emblématique des deux Charentes. Toutes les boucles ont été testées et éprouvées par ces passionnés du cru, durant ces deux dernières années.

Top départ dimanche prochain

Départ du chemin VTT à Cognac, entre l'Espace 3000 et la Charente

 Après une journée d’accueil le samedi, les cyclotouristes prendront leur départ le dimanche 4 août pour une première randonnée entre Cognac et Angoulême, sur le thème des eaux-de-vie et de la bande-dessinée. Ce périple de 5 boucles de 53 à 163 km les fera passer par Jarnac et Chateauneuf-sur-Charente, pour découvrir notamment le site archéologique d’Angeac, la petite ville portuaire de Saint-Simeux, le village des gabariers, Saint-Simon, et Bassac avec son Abbaye. Les plus téméraires pousseront jusqu’à Villebois-La Valette. En chemin, les randonneurs pourront faire des haltes chez des vignerons partenaires de l’événement, recensés dans un guide fourni par la fédération. Chaque journée se déclinera ainsi autour d’une nouvelle thématique, comme « la route des tonneaux et des canons », longeant le fleuve Charente jusqu’à Rochefort, sa Corderie Royale et sa célèbre Hermione. Une journée est également prévue du côté de l’estuaire, entre Saint-Palais-sur-Mer et Mortagne-sur-Gironde, avec un passage par Royan et Talmont. Les randonneurs pourront se restaurer dans les établissements du territoire, pique-niquer ou se ravitailler dans un des trois points d’étapes du jour  prévu par la fédération.

Le cyclo kit distribué aux participants

Un kit sera remis à chaque participant. Il contient une carte IGN, un guide avec les adresses des partenaires et les événements connexes  à la Semaine, des fiches détaillées de chaque randonnée et un bracelet munis d’une puce électronique permettant de prendre ses repas aux points d’avitaillement, de payer certains frais de bouche, d’obtenir une réduction chez les commerçants de Cognac, de rentrer chez les partenaires et sur le village fédérale…

Un accueil pour le grand public

Comme pour le Tour de France, le grand public pourra assister par endroit aux passages de ces échappées de cyclotouristes, vitesse exclue puisqu’il ne s’agit pas d’une course. Le samedi, l’entrée au village fédérale, à l’espace 3000, leur sera exceptionnellement ouvert, avec quelques événements festifs jalonnant la journée. Les non licenciés à la fédération de cyclotourisme pourront également s’inscrire sur une journée de leur choix, contre une adhésion de 15€, permettant d’accéder au village fédérale et aux divers avantages des licenciés de la fédération, comme des visites dans des maisons de cognac. Celles-ci représentent la majorité des 60 partenaires privés ayant permis de boucler l’énorme budget de 1,8 millions d’euros nécessaire à l’organisation de l’événement, également aidé d’un coup de pouce financier des deux Départements et de la Région.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
4298
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !