Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/06/18 : Ce 19 juin, l’état de catastrophe naturelle, a été reconnu pour les communes de Salies-de-Béarn et des Eaux-Bonnes (Gourette) pour les inondations des 12 et 13 juin 2018. Les autres demandes seront examinées le 3 juillet prochain.

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/06/18 | L'Orchestre de Pau fête la musique à Paris

    Lire

    A l'invitation de la Philharmonie de Paris, c'est dans ce site prestigieux dédié à la musique, que l'Orchestre de Pau se produira ce 21 juin pour la Fête de la musique. Une reconnaissance rare à laquelle l'OPPB associe les 130 jeunes musiciens de El Camino : ils ouvriront le concert en interprétant « Oye como va » de Tito Puente. L'OPPB donnera ensuite un concert festif aux accents hispaniques et accompagnera Lucero Tena, virtuoses des castagnettes. Le Maire de Pau F. Bayrou, et ses adjoints J. Lacoste, C. Johnson Le Loher et J. Poueyto, assisteront à l'évènement.

  • 20/06/18 | Carte judiciaire : échappée Paloise

    Lire

    La Cour d'appel de Pau échappera visiblement au recalibrage de la carte des cours d'appel sur celles des régions administratives prévues dans le projet de loi de programmation pour la justice, examiné au Sénat en octobre, selon une information délivrée par une délégation du ministère de la Justice. Traduction : elle continuera à traiter les affaires des Hautes-Pyrénées, des Landes et des Pyrénées-Atlantiques. Le tribunal d'instance d'Oloron, lui, fusionnera et deviendra une chambre délocalisée de Pau, perdant ainsi l'autonomie de sa juridiction.

  • 20/06/18 | Marché et pique-nique de producteurs à Lormont

    Lire

    Dimanche 24 juin de 10h à 17h les producteurs du Drive Fermier Gironde organisent leur 2ème marché au Château de Valmont: vente directe de produits fermiers locaux, restauration dans un esprit pique-nique, baptêmes de poneys (10h-12h) et animaux de la ferme (14h-16h)! Au menu : canard ou burgers de la Ferme Gauvry, assiettes de légumes et samoussas du Jardin des Demoiselles, salades de pâtes et sandwiches de la Ferme de Fontaud, pâtisseries de la Ferme de Martineaux, cerises et jus de fruits des Coteaux des Fargues, bières et limonades de la Brasserie Saint-Léon et les vins du Château Marceaux.

  • 20/06/18 | Un nouveau topoguide de randonnée pour la Charente-Maritime

    Lire

    Charente Maritime Tourisme vient d'éditer une nouvelle version de son topoguide de randonnée. Avec la Fédération française de randonnée, elle a sélectionné 37 chemins les plus emblématiques du département, sur les 350 circuits existants (soit 3500 km balisés). Le territoire est notamment traversé par 5 itinéraires de Grandes Randonnées (GR), les GR36, 360, 4 et 655, ce dernier étant une chemin de Compostelle. Le GR8, de l'Estonie au Portugal, y sera bientôt prolongé.

  • 20/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    Suite aux intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques, plusieurs mesures sont mises en œuvre à destination des agriculteurs: ouverture des démarches de reconnaissance de calamité agricole et catastrophe naturelle, numéro vert pour permettre aux agriculteurs en grande difficulté de se faire connaître (0 800 620 069), évaluation des sinistres auprès des 7 500 éleveurs du département et des organismes de défense des signes officiels de qualité, ou encore organisation de missions d’enquête pour établir et reconnaître les sinistres. Infos : www.pa.chambagri.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Combien de 8 mars avant l'égalité femmes-hommes ?

08/03/2017 | A l'occasion de la journée des femmes, le département de la Gironde organisait un journée de tables-rondes pour faire avancer la cause de l'égalité.

Entrée Immeuble Gironde à l'occasion de la journée de la femme

« L'autre jour, je me suis faite insulter de façon très grossière dans la rue et je suis rentrée chez moi en pleurs. On se fait harceler simplement car on est femme, c'est vraiment insupportable!» Ce cri du cœur provient d'une féministe d'une soixantaine d'année qui n'a heureusement pas décoléré face au machisme. En cette matinée du 8 mars, elle est venue assister à la « journée égalité Femmes-Hommes» organisée par le Conseil départemental de Gironde dans son amphi Robert Badinter.

La première table-ronde est consacrée au rapport des femmes à l'espace public. Jean Galand, conseiller départemental délégué à l’égalité femmes-hommes ouvre les débats en rappellant que les départements se doivent d'être paritaires et qu'ils ont l'obligation de référer à l'Etat chaque année de leurs actions concrètes allant dans le sens de l'égalité.

Johanna Dagorn, sociologue, spécialiste de la lutte contre les discriminations et Yves Raibaud, géographe spécialiste de la géographie du genre ont été invités à faire état de leurs recherches dans le domaine des inégalités et du rapport des individus à la Ville selon leur sexe. Selon Johanna Dagorn, « les femmes vivent un véritable ''terrorisme sexuel''. Elles sont sous la crainte permanente d'un viol possible, leur rapport aux déplacements n'est donc pas le même que ceux des hommes. Elles doivent mettre en place des stratégies d’évitement, de contournement! ». Du regard insistant au viol, les femmes subissent dans la rue ou dans les transports les divers degrés de la violence sexiste. Qu'elles soient considérées comme trop ou pas assez désirables, les femmes peuvent être victimes d'injures, d'incivilités ou d'attouchements.

Des actions pour promouvoir l'empathie
La solution est dans la prévention et l'éducation pour la sociologue. « Il faut faire évoluer les témoins qui ne réagissent presque pas quand une femme est agressée. Une campagne mise en place par TBM dans le tram récemment essaye justement de sensibiliser ces voyageurs à cette question.» Johanna Dagorn voudrait qu'à l'école et dans l'ensemble de la société des actions visant à ''promouvoir l'empathie'' soit mis en place. « Les auteurs d'agressions ou d'incivilités n'ont pas toujours conscience de la gravité de leurs gestes et de l'impact sur les victimes. Ils faut qu'ils arrivent à s'imaginer ce que ressent l'autre!»

 Le géographe Yves Raibaud met en garde les politiques « les ¾ des lieux de loisirs construits (skatepark, terrains de foot , stades...) ne sont utilisés quasiment que par des hommes puisque les activités qui y sont pratiquées sont accaparées par un seul genre et associées clairement à la virilité. Les décideurs politiques doivent réfléchir à ne pas construire uniquement ''des maisons des hommes''. La ville doit être faite pour toutes et tous !» Malheureusement, les interrogations portées par les femmes sont souvent méprisées selon Yves Raibaud. «J'ai assisté à un grand colloque sur la mobilité où les femmes étaient sans cesse interrompues. Quand elles parlaient de discriminations ou de leurs difficultés à gérer vie professionnelle et privée dans la Ville, les hommes ne les écoutaient pas!»

Rompre l'isolement et agir ensemble
Les femmes sont pourtant porteuses de solutions concrètes. L’association « Nos quartiers ont des elles» representée par Dounia, Gabrielle et Mathilde, est venue de Limoges pour le prouver. Avec l'aide du Centre d'Information sur les Droits des Femmes et des Familles Limousin, des femmes de quartiers défavorisés se sont regroupées pour rompre l'isolement et agir ensemble. Elles ont créé un journal, réfléchit à la manière d'embellir leurs quartiers, organisé des initiations sportives ( rugby, foot, boxe, marche nordique..) pour les femmes et des repas collectifs pour débattre et améliorer la cohésion sociale entre hommes et femmes, jeunes et anciens. Dounia dit «avoir gagné en courage» en rejoignant cette association tandis que Gabrielle appelle les jeunes «à s'engager, à militer pour changer le quotidien!» comme le fait l’association limogeoise. Ce sont d’ailleurs, des jeunes engagés en service civique, garçons et filles, qui ont clôturé cette matinée avec la diffusion d'un court-métrage drôle et bien construit qui tourne en ridicule les harceleurs. Combien de 8 mars avant l'égalité ? La réponse est entre leurs mains!

Matthias Hardoy
Par Matthias Hardoy

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
83733
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !