Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

08/04/20 : Charente-Maritime : la Ville de Royan a pris un arrêté municipal ce 8 avril pour obliger le port du masque ou d'un "dispositif nasal et buccal" lors des déplacements dans l'espace public, "pour les personnes de plus de 10 ans", jusqu'au 15 avril.

08/04/20 : L’épidémie poursuit sa progression dans notre région avec 101 nouveaux cas recensés par l'ARS, ce qui porte le total à 2 539 cas confirmés depuis le début de l’épidémie (hors personnes non testées Covid-19 identifiées par la médecine de ville).

07/04/20 : Un décret de la Ville de Biarritz a interdit aux promeneurs, la station assise d’une durée de plus de deux minutes sur un banc ou sur un espace assimilable. Une disposition qui a tellement fait rire jaune et le buzz que le maire l'a annulée dans l'après-m

07/04/20 : Charente-Maritime : Le site internet de la ville de La Rochelle www.larochelle.fr a ouvert une page spéciale Entraide et solidarité dans la rubrique "Toutes les informations relatives au COVID-19" pour ceux qui veulent apporter leur aide.

07/04/20 : Suite à la demande du ministère de la Santé, le Département de Charente-Maritime s'est engagé à dépister "dans les meilleurs délais" ses 8 500 résidents et 5 000 employés d'EHPAD, en coordination avec l'ARS et le laboratoire Qualyse.

07/04/20 : Charente-Maritime : à la date du 6 avril, plus de 8 000 entreprises ont fait une demande d’activité partielle, soit près de la moitié des entreprises du département. Plus de 57 000 salariés sont concernés. 14 agents travaillent sur les dossiers.

07/04/20 : Déjà présente sur Facebook et Twitter, l’Agence Régionale de Santé ouvre sa page LInked-In afin de relayer au monde professionnel ses communiqués de presse quotidien ainsi que des informations et actualités autour de la crise sanitaire coronavirus.

06/04/20 : Coronavirus : 833 décès en France en 24 heures, 8911 morts au total, selon le ministre de la santé ce soir. Soit 65 nouveaux cas confirmés recensés en Nouvelle-Aquitaine, ce qui porte le total à 2 426 cas confirmés depuis le début de la crise.

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/04/20 | Le préfet de la Corrèze adresse un message vidéo

    Lire

    Le département de la Corrèze compte à ce jour 11 victimes du Covid19. Au travers d’un message vidéo, le préfet de la Corrèze en appelle à tous pour respecter le confinement en ce week-end de Pâques. Une mobilisation exceptionnelle des policiers et des gendarmes sera mise en place pour le week-end pascal afin de s’assurer du respect du confinement.

  • 10/04/20 | Obligation de port de masque : le maire de Royan (17) contraint de reculer

    Lire

    Le maire de Royan Patrick Marengo a édité un arrêté le 8 avril obligeant tous les habitants de la commune à porter un masque pour se déplacer. Mesure illégale, lui a rétorqué le préfet de la Charente-Maritime. Patrick Marengo l'a donc retiré pour éditer un nouvel arrêté "encourageant fortement" le port du masque. L'élu a également lancé un appel à contribution pour réaliser des masques artisanaux, pour compléter les 22 000 masques FFP1 commandés par la Ville. contact : santé@mairie-royan.fr.

  • 10/04/20 | L'Engie Open de tennis de Biarritz annulé

    Lire

    L'Engie Open de tennis de Biarritz, organisé par Quaterback qui était programmé entre le 13 et le 19 juillet a été annulé en raison de la pandémie de Covid19. L’annonce par les instances internationales du gel des compétitions ATP et WTA jusqu’au 13 juillet et des mesures de confinement annoncées dans l’hexagone pendant une période incertaine ne permettent pas l’organisation de ce tournoi. En collaboration avec les instances du tennis ITF et FFT, les organisateurs se projettent vers l’édition 2021 afin que ce tournoi demeure un tournoi de référence.

  • 10/04/20 | Pas de pénurie de masques selon le préfet de la Dordogne

    Lire

    Lors d'un point presse, le préfet Frédéric Périssat, a annoncé que 900.000 masques avaient été distribués aux personnels soignants et aides à domicile depuis un mois. Le préfet estime qu'il n'y a "pas de pénurie" de masques. 140.000 masques ont été récupérés dans des entreprises ou dans des collectivités. Les infirmiers et médecins libéraux du département vont d'ailleurs se voir fournir, par l'Agence Régionale de Santé, 23.000 masques en supplément ainsi que 1000 litres de gel hydroalcoolique.

  • 10/04/20 | Interbev solidaire avec les soignants et les viandes régionales

    Lire

    Durant cette période de consommation traditionnelle de viande d’agneau et de veau, Interbev N-A soutient les actions de solidarité en offrant des repas à base de viandes régionales d’agneau et de veau aux hôpitaux et EHPAD : 120 repas à base d’Agneau du Limousin IGP* et de Veau élevé sous la mère IGP* Label Rouge ont été servis au personnel du CHU de Limoges le 7/04, et 500 repas à base d’Agneau de Pauillac IGP Label Rouge le seront ce jour au personnel du CHU de Bordeau. D'autres actions sont à venir auprès des CHU de Brive et de Poitiers, des EHPAD de la Corrèze, de la Vienne et des Pyrénées-Atlantiques.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Comment Poitiers gère le Covid-19 ?

05/03/2020 | Les services de la ville de Poitiers, de Grand Poitiers, de la régie de transports, du CCAS, se réunissent toutes les semaines pour faire le point sur Covid-19

Chaque semaine, les services de la ville de Poitiers, de Grand Poitiers, du CCAS, de la régie de transports, se réunissent afin de faire le point sur les préconisations mises en place face à la propagation du virus Covid-19

La ville de Poitiers a mis en place une cellule de veille face au Covid-19. Les directeurs des différents services se réunissent une fois par semaine pour faire le point sur les dispositions à prendre. Pour l’instant trois personnes sur les 3 500 agents de Poitiers sont maintenues à domicile. Ces dernières reviennent de Venise. Au niveau du CCAS, quelques dispositions ont été prises et des trousses d'urgences sont disponibles avec des gants, des masques et des solutions hydroalcooliques. La rentrée scolaire devrait se dérouler normalement lundi prochain. Des affiches sont entrain d'être posées à l'entrée des établissements pour communiquer sur les dispositions prises face au Covid-19.

16 heures, ce mercredi 4 mars. Cellule de veille sur le Covid 19 à la mairie de Poitiers en présence des différents services de la mairie, de Grand Poitiers, de Vitalis (le réseau de transport de la ville) ou encore du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale). L’objectif est de partager les dernières recommandations de l’ARS (l’Agence Régionale de Santé) et de faire remonter les réflexions des agents sur le terrain, leurs questionnements et leurs interrogations.

« Nous sommes là pour faire le point », indique le maire de Poitiers et président de Grand Poitiers Alain Claeys. Les services ont fait le nécessaire en informant tous les agents des recommandations à prendre. Il y a eu une diffusion par mails, mais également par papier. Dans des lieux de passage, des couloirs. Les 3 500 personnes employées par la ville et par la communauté urbaine sont donc au courant des précautions à prendre pour lutter contre la propagation du Covid-19. Il y a eu également une commande de gels hydroalcooliques.« « Nous avons été livrés aujourd’hui car nous avons passé commande en début de semaine dernière », confie Isabelle Jadaud-Pressat, directrice des ressources humaines de Poitiers et Grand Poitiers. « Nous avons mis en place également une cellule spécifique d’information dès vendredi soir. Cinq personnes sont désignées pour répondre aux interrogations du personnel », poursuit-elle. 

Des panneaux d'informations et de préconisations pour se protéger face à la transmission du virus Covid 19 ont été installés à l'entrée de la mairie de Poitiers

Pour l’instant trois personnes sont maintenues à domicile. « Elles revenaient de Venise, précise Isabelle Jadaud-Pressat. L’ARS a été prévenue immédiatement ». Le protocole a été respecté. Elles vont rester 14 jours chez elles, confinées, puisqu’elles reviennent d’une zone à risque. Petit rappel, de l’ARS sur les recommandations sanitaires. Et les démarches à réaliser dans ce cas-là. « Nous avons un autre agent qui revenait de Laponie, il avait un doute mais finalement cela ne fait pas partie des foyers ». 

Les transports aussi

Du côté de Vitalis, Cédric Faivre, le directeur de la régie des transports de Grand Poitiers, indique qu’un CSE (comité social et économique) extraordinaire devrait se tenir d’ici le début de la semaine prochaine. « C’est encore la période de vacances, il faut qu’on puisse rencontrer tous les salariés ». « Vous devez le programmer le plus tôt possible », lui répond le maire de Poitiers. Sinon, un affichage dans les locaux et une communication par mail ont été relayés  auprès des 350 salariés. « Chacun dispose d’ailleurs d’un flacon de gel hydroalcoolique qu’ils peuvent recharger auprès des services de ressources humaines », précise Cédric Faivre. Au niveau des bus, le directeur a expliqué que « chaque jour les véhicules sont nettoyés avec un désinfectant, notamment les pupitres de conduite des chauffeurs ». Seule question et crainte de la part de certains chauffeurs : la manipulation de monnaie. « Un document officiel indiquait que les objets n’étaient certainement pas vecteur de transmission », rétorque Cédric Faivre. Pour l’heure, le réseau de bus de Grand Poitiers fonctionne normalement. Des affiches d’information sur le Covid-19 sont visibles dans le bus, ainsi que des recommandations sur les bons gestes à suivre. 

Autres lieux gérés par le CCAS, les crèches. Là aussi, la vigilance est accrue auprès des familles qui reviennent de vacances notamment de zones à risque. « Au départ, nous ne les accueillons pas pendant 14 jours, mais la réglementation a évolué, on les accueille sous réserve de symptômes », explique Gaëlle Périgord-Morlat, directrice générale du Centre Communal d'Action Sociale. Les familles doivent prendre la température des enfants au moins une fois par jour. Elle est prise également en crèche une fois par jour. Autre secteur, celui des interventions à domicile. « Tous les agents disposent de protections individuelles et de gel hydroalcoolique ». Quant aux EHPAD, « On demande à ce que les visites de l’entourage soient limitées. On limite les entrées et les sorties pour protéger au maximum les personnes âgées jugées comme des personnes étant plus fragiles ». Un dispositif de prise de température à l’entrée de ces établissements devrait être mis en place. Une trousse d’urgence avec des gants et des masques FFP2 sont disponibles aussi bien en crèche qu’en EHPAD. Dans le cadre du plan de lutte contre Covid-19, le CCAS a mis en place un numéro d'information à destination de ses usagers (05 49 30 81 12). Ce numéro sera actif dès ce 6 mars. Il est accessible du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30. Il s'adresse aux personnes en situation d'isolement et de fragilité âgées de plus de 60 ans. L'objectif est de les rassurer et de les conseiller. 

… et les écoles

Au niveau des écoles et de l’accueil périscolaire. La ville de Poitiers est encore en vacances jusqu’à lundi prochain. « Nous devons être prêts dès lundi », explique le maire. Toutes les dispositions sont en étroite relation avec l’inspection académique de Poitiers. « Nous allons mettre des affiches aux entrées des écoles d’ici la fin de semaine », indique Pierre Michon, directeur général adjoint Jeunesse et Vie Sportive, Education et Vie de la cité de Poitiers. Il y en aura aussi à l’intérieur des écoles. « En périscolaire l’accueil sera maintenu tant que les écoles seront ouvertes », confirme le maire. Une trousse d’urgence avec masques, solutions hydroalcoolique sera disponible dans chaque école et accueil périscolaire. Les enseignants et les animateurs sont informés des dispositions à prendre.

Chaque semaine, la cellule de veille sur le Covid-19 se réunit dans les locaux de la mairie de Poitiers. Histoire de faire un point et de lutter contre sa propagation. « On se réunira toutes les semaines sauf s’il y a des cas exceptionnels, on le fera plus tôt », précise le maire. Voilà comment une collectivité lutte avec ses moyens contre la propagation d’un virus. A quelques jours, des élections municipales, l’Élysée a annoncé qu’aucune annulation n’est pour l’heure envisagée. Cependant, du gel hydroalcoolique et des masques de protection seront mis à disposition aux entrées des bureaux de vote lors du premier et du second tour programmés les 15 et 22 mars prochains. « Nous appliquerons scrupuleusement les exigences », conclut Alain Claeys. 

Plus d'infos sur le site Internet de la ville de Poitiers et sur la page du gouvernement dédiée au Covid-19

Quelques rappels pour éviter la transmission du virus : 

  • Se laver les mains très régulièrement.

  • Tousser ou éternuer dans son coude.

  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.

  • Utiliser des mouchoirs à usage unique.

  • Porter un masque quand on est malade.

 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3198
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Match de rugby de l'URBR Société | 10/04/2020

Où va le rugby? 1. Enquête auprès des éducateurs et bénévoles de Riscle (32)

La Gamers Assembly pour son édition 2020 devra se dérouler en ligne Société | 09/04/2020

La "Gamers Assembly" de Poitiers de retour pour une édition "online"

Les masques arrivent en Lot-et-Garonne Société | 09/04/2020

Covid-19 : 330 000 masques arrivés en Lot-et-Garonne

Côté Ô Société | 08/04/2020

Vague de solidarité dans les campings du groupe Côté Ô

Distribution du Collectif Solidarité-Continuité Alimentaire Bordeaux Société | 08/04/2020

Précarité étudiante: entre chômage partiel et difficultés alimentaires, le confinement s'avère difficile

Hubert Herbreteau évêque d'Agen Société | 07/04/2020

« Cultivons notre espace intérieur en cette période de confinement » Hubert Herbreteau, évêque d’Agen

L'ESSCA Société | 06/04/2020

Confinement : l’innovation dans l’enseignement à distance des Ecoles supérieures

Sport à la maison Société | 05/04/2020

A Bordeaux, les acteurs du sport s’adaptent au confinement

Opération de contrôle à l'entrée de l'île d'Oleron le 3 avril 2020 pour éviter l'affluence des touristes Société | 04/04/2020

Covid-19 : En Charente-Maritime, les vacanciers ne sont pas les bienvenus

Aurélien Leroy Pôle Emploi Société | 03/04/2020

Covid-19 : pour Aurélien Leroy, responsable régional de Pôle Emploi, il faudra "continuer à s'adapter"

Entrée de l’hôpital de La Rochelle Société | 02/04/2020

Covid-19 : La Rochelle ouvre ses premiers centres de consultation publiques

Angélique, infirmière libérale en milieu rural à l'heure du Covid 19 Société | 01/04/2020

Angélique, infirmière libérale en milieu rural : « Nous acceptons toute l'aide que l'on nous propose ! »

Banque Alimentaire 2020 Société | 31/03/2020

Face à l'épidémie du Covid-19, la distribution alimentaire se réorganise en Nouvelle-Aquitaine

masques Société | 31/03/2020

Solidarité et masques en tissu : nouveau combat dans des communes en Gironde

Hopital de Bayonne Société | 30/03/2020

Le Plan blanc Aquitaine s'étend jusqu'au Pays basque