Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/01/21 | 11 centres de vaccinations autorisés dans les Pyrénées-Atlantiques

    Lire

    Afin d'assurer le déploiement de la campagne de vaccination contre la COVID-19, les Pyrénées-Atlantiques comptent 11 centres de vaccination. Dans l’arrondissement de Pau sont concernées les communes de Pau, Lescar et Arzacq, dans l’arrondissement d’Oloron-Sainte-Marie: celles Mauléon et Arudy et dans l’arrondissement de Bayonne, celles de Bayonne, Biarritz, Anglet, Cambo-les-bains, Saint-Jean-Pied-de-Port et Saint-Jean-de-Luz. Réservations vaccinales, via le numéro vert national 0 800 009 110 ou sur les plateformes internet de Doctolib Vaccination, KelDoc de NEHS et Maiia et la plateforme nationale www.sante.fr,

  • 18/01/21 | Démarrage des vaccinations à La Rochelle

    Lire

    Plusieurs communes de l’Agglomération se sont portées volontaires pour accompagner les vaccinations en créant des centres grand public. Un premier sera ouvert du 18 au 22 janvier au centre municipal de vaccination de La Rochelle, 2 rue de l’Abreuvoir. A partir du 25 janvier, deux centres seront installés à l’Espace Encan à La Rochelle et à l’hippodrome de Châtelaillon-Plage, 9 rue des Sulkys. Les vaccinations seront assurées par les professionnels de santé du lundi au vendredi, sur rendez-vous.

  • 18/01/21 | Langues régionales : la Région épingle Jean-Michel Blanquer

    Lire

    Le 10 décembre, le ministre de l'Éducation Nationale affirmait que le système éducatif français "n'est pas hostile aux langues régionales". La Région Nouvelle-Aquitaine s'appuyant sur les chiffres du rectorat conteste : "La réforme des lycées a brutalement dévalorisé l'attractivité du basque et de l'occitan en option." Sur les rentrées 2019 et 2020, les effectifs en occitan ont fondu dans les académies de Bordeaux (-32%) et Limoges (-44%). Pour le basque la baisse est de 48%. Charline Claveau, élue en charge des langues régionales, appelle à ce qu'un amendement soit apporté à la réforme du baccalauréat "dès maintenant".

  • 18/01/21 | Couvre-feu : à La Rochelle, Jean-François Fountaine appelle à être raisonnable

    Lire

    "Depuis l'annonce du gouvernement, on me demande pourquoi on ne proteste pas contre ce couvre-feu, puisque la situation est meilleure chez nous. Il faut être responsable ! Notre situation s'est dégradée et notre hôpital est sous-tension, notamment à cause des déprogrammation du printemps", a relaté le maire lors d'une conférence de presse vendredi. Si les horaires de transports restent inchangés par le couvre-feu, ceux de la médiathèque et des déchèteries seront avancés d'une heure.

  • 16/01/21 | Lot-et-Garonne : la Maison de l'Europe fête l'amitié franco-allemande

    Lire

    Du 18 au 29 janvier, la Maison de l'Europe du Lot-et-Garonne célèbre l'amitié franco-allemande. 18 ans après la création de la Journée franco-allemande par Jacques Chirac et Gerhard Schröder en 2003, cette amitié entre les deux pays est célébrée chaque 22 janvier. L'évènement organisé par la Maison de l'Europe 47 prévoit diverses animations, parmi lesquelles des quizz en ligne, de la culture et un jeu concours qui sera lancé le 22 janvier prochain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Comment Poitiers gère le Covid-19 ?

05/03/2020 | Les services de la ville de Poitiers, de Grand Poitiers, de la régie de transports, du CCAS, se réunissent toutes les semaines pour faire le point sur Covid-19

Chaque semaine, les services de la ville de Poitiers, de Grand Poitiers, du CCAS, de la régie de transports, se réunissent afin de faire le point sur les préconisations mises en place face à la propagation du virus Covid-19

La ville de Poitiers a mis en place une cellule de veille face au Covid-19. Les directeurs des différents services se réunissent une fois par semaine pour faire le point sur les dispositions à prendre. Pour l’instant trois personnes sur les 3 500 agents de Poitiers sont maintenues à domicile. Ces dernières reviennent de Venise. Au niveau du CCAS, quelques dispositions ont été prises et des trousses d'urgences sont disponibles avec des gants, des masques et des solutions hydroalcooliques. La rentrée scolaire devrait se dérouler normalement lundi prochain. Des affiches sont entrain d'être posées à l'entrée des établissements pour communiquer sur les dispositions prises face au Covid-19.

16 heures, ce mercredi 4 mars. Cellule de veille sur le Covid 19 à la mairie de Poitiers en présence des différents services de la mairie, de Grand Poitiers, de Vitalis (le réseau de transport de la ville) ou encore du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale). L’objectif est de partager les dernières recommandations de l’ARS (l’Agence Régionale de Santé) et de faire remonter les réflexions des agents sur le terrain, leurs questionnements et leurs interrogations.

« Nous sommes là pour faire le point », indique le maire de Poitiers et président de Grand Poitiers Alain Claeys. Les services ont fait le nécessaire en informant tous les agents des recommandations à prendre. Il y a eu une diffusion par mails, mais également par papier. Dans des lieux de passage, des couloirs. Les 3 500 personnes employées par la ville et par la communauté urbaine sont donc au courant des précautions à prendre pour lutter contre la propagation du Covid-19. Il y a eu également une commande de gels hydroalcooliques.« « Nous avons été livrés aujourd’hui car nous avons passé commande en début de semaine dernière », confie Isabelle Jadaud-Pressat, directrice des ressources humaines de Poitiers et Grand Poitiers. « Nous avons mis en place également une cellule spécifique d’information dès vendredi soir. Cinq personnes sont désignées pour répondre aux interrogations du personnel », poursuit-elle. 

Des panneaux d'informations et de préconisations pour se protéger face à la transmission du virus Covid 19 ont été installés à l'entrée de la mairie de Poitiers

Pour l’instant trois personnes sont maintenues à domicile. « Elles revenaient de Venise, précise Isabelle Jadaud-Pressat. L’ARS a été prévenue immédiatement ». Le protocole a été respecté. Elles vont rester 14 jours chez elles, confinées, puisqu’elles reviennent d’une zone à risque. Petit rappel, de l’ARS sur les recommandations sanitaires. Et les démarches à réaliser dans ce cas-là. « Nous avons un autre agent qui revenait de Laponie, il avait un doute mais finalement cela ne fait pas partie des foyers ». 

Les transports aussi

Du côté de Vitalis, Cédric Faivre, le directeur de la régie des transports de Grand Poitiers, indique qu’un CSE (comité social et économique) extraordinaire devrait se tenir d’ici le début de la semaine prochaine. « C’est encore la période de vacances, il faut qu’on puisse rencontrer tous les salariés ». « Vous devez le programmer le plus tôt possible », lui répond le maire de Poitiers. Sinon, un affichage dans les locaux et une communication par mail ont été relayés  auprès des 350 salariés. « Chacun dispose d’ailleurs d’un flacon de gel hydroalcoolique qu’ils peuvent recharger auprès des services de ressources humaines », précise Cédric Faivre. Au niveau des bus, le directeur a expliqué que « chaque jour les véhicules sont nettoyés avec un désinfectant, notamment les pupitres de conduite des chauffeurs ». Seule question et crainte de la part de certains chauffeurs : la manipulation de monnaie. « Un document officiel indiquait que les objets n’étaient certainement pas vecteur de transmission », rétorque Cédric Faivre. Pour l’heure, le réseau de bus de Grand Poitiers fonctionne normalement. Des affiches d’information sur le Covid-19 sont visibles dans le bus, ainsi que des recommandations sur les bons gestes à suivre. 

Autres lieux gérés par le CCAS, les crèches. Là aussi, la vigilance est accrue auprès des familles qui reviennent de vacances notamment de zones à risque. « Au départ, nous ne les accueillons pas pendant 14 jours, mais la réglementation a évolué, on les accueille sous réserve de symptômes », explique Gaëlle Périgord-Morlat, directrice générale du Centre Communal d'Action Sociale. Les familles doivent prendre la température des enfants au moins une fois par jour. Elle est prise également en crèche une fois par jour. Autre secteur, celui des interventions à domicile. « Tous les agents disposent de protections individuelles et de gel hydroalcoolique ». Quant aux EHPAD, « On demande à ce que les visites de l’entourage soient limitées. On limite les entrées et les sorties pour protéger au maximum les personnes âgées jugées comme des personnes étant plus fragiles ». Un dispositif de prise de température à l’entrée de ces établissements devrait être mis en place. Une trousse d’urgence avec des gants et des masques FFP2 sont disponibles aussi bien en crèche qu’en EHPAD. Dans le cadre du plan de lutte contre Covid-19, le CCAS a mis en place un numéro d'information à destination de ses usagers (05 49 30 81 12). Ce numéro sera actif dès ce 6 mars. Il est accessible du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30. Il s'adresse aux personnes en situation d'isolement et de fragilité âgées de plus de 60 ans. L'objectif est de les rassurer et de les conseiller. 

… et les écoles

Au niveau des écoles et de l’accueil périscolaire. La ville de Poitiers est encore en vacances jusqu’à lundi prochain. « Nous devons être prêts dès lundi », explique le maire. Toutes les dispositions sont en étroite relation avec l’inspection académique de Poitiers. « Nous allons mettre des affiches aux entrées des écoles d’ici la fin de semaine », indique Pierre Michon, directeur général adjoint Jeunesse et Vie Sportive, Education et Vie de la cité de Poitiers. Il y en aura aussi à l’intérieur des écoles. « En périscolaire l’accueil sera maintenu tant que les écoles seront ouvertes », confirme le maire. Une trousse d’urgence avec masques, solutions hydroalcoolique sera disponible dans chaque école et accueil périscolaire. Les enseignants et les animateurs sont informés des dispositions à prendre.

Chaque semaine, la cellule de veille sur le Covid-19 se réunit dans les locaux de la mairie de Poitiers. Histoire de faire un point et de lutter contre sa propagation. « On se réunira toutes les semaines sauf s’il y a des cas exceptionnels, on le fera plus tôt », précise le maire. Voilà comment une collectivité lutte avec ses moyens contre la propagation d’un virus. A quelques jours, des élections municipales, l’Élysée a annoncé qu’aucune annulation n’est pour l’heure envisagée. Cependant, du gel hydroalcoolique et des masques de protection seront mis à disposition aux entrées des bureaux de vote lors du premier et du second tour programmés les 15 et 22 mars prochains. « Nous appliquerons scrupuleusement les exigences », conclut Alain Claeys. 

Plus d'infos sur le site Internet de la ville de Poitiers et sur la page du gouvernement dédiée au Covid-19

Quelques rappels pour éviter la transmission du virus : 

  • Se laver les mains très régulièrement.

  • Tousser ou éternuer dans son coude.

  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.

  • Utiliser des mouchoirs à usage unique.

  • Porter un masque quand on est malade.

 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
6863
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !