aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Concertation terminée pour le Center Parcs en Lot-et-Garonne !

16/11/2016 | D'une durée de trois semaines, cette concertation publique a permis de mettre en évidence les craintes des riverains surtout en matière environnementale...

Center Parcs

Une concertation volontaire sous l’égide d’un garant, Jean-Louis Laure, a été menée du 1er juin au 15 juillet, sur le projet d'un Center Parcs basé à Pindères et Beauziac en Lot-et-Garonne. Six réunions publiques ont été proposées, le lundi et le jeudi de 19h à 22h, dans les communes les plus concernées du fait de leur proximité, à savoir Pindères, Beauziac, Grézet-Cavagnac, Casteljaloux, Nérac et Marmande. Si ce projet est une véritable opportunité de développement économique et touristique du territoire pour l'opérateur et les élus locaux, certains riverains y voient une menace environnementale...

170 millions d’euros HT. Tel est le montant de l’investissement prévisionnel du Center Parcs qui va sortir de terre en Lot-et-Garonne sur les communes de Pindères et Beauziac. Ce projet comprendrait 400 cottages organisés en hameaux autour d’un cœur de village regroupant des services et des équipements de loisirs, dont un espace aqua-ludique. Du fait de sa taille moyenne, ce projet n'a pas fait l’objet d’une saisine de la Commission nationale du débat public. Toutefois, le maître d’ouvrage a souhaité conduire une concertation volontaire sous l’égide d’un garant, Jean-Louis Laure. 420 personnes présentes aux 6 réunions de concertation... Cette concertation publique a été organisée du 1er juin au 15 juillet. Elle a fait l'objet de six réunions publiques sur les communes concernées par ce projet (Pindères, Beauziac, Grézet-Cavagnac, Casteljaloux, Nérac et Marmande). En tout, ce sont 420 personnes qui s'y sont rendues, soit une moyenne de 70 personnes par réunion. Une visite guidée du site d’implantation a aussi été proposée le jeudi 9 juin à laquelle ont participé environ 65 personnes majoritairement des riverains intéressés par la transformation du site. Le garant, présent à chacune de ces réunions, vient de rendre un rapport concernant cette concertation. Des opposants préoccupés par les conséquences environnementales Il explique que si ce projet est une véritable opportunité de développement économique et touristique du territoire pour l'opérateur et les élus locaux, « un certain nombre d’opposants, minoritaires, ont fait ainsi valoir des points de vue radicalement critiques évoquant notamment l’incompatibilité d’un équipement touristique de cette nature avec les caractéristiques culturelles et les traditions locales, le risque de gaspillage énergétique ou encore l’affectation injustifiée de financements publics à un projet privé… s’appuyant notamment sur les réserves du CESER. » En matière d’environnement plusieurs sujets de préoccupations ont également été fléchés notamment le respect des grands équilibres du site. Recommandations du garant... A l'issue de cette concertation, Jean-Louis Laure préconise ainsi de respecter les engagements pris au cours de cette dernière par exemple en matière d’environnement ou d’emploi ; d'approfondir les études pour préciser et consolider le projet ; de poursuivre la concertation. Et enfin, de consolider l’avis du CESER Aquitaine qui se disait réservé sur l’engagement public en faveur de ce Center Parcs. Du reste, le nouveau président du CESER de la Nouvelle Aquitaine considère obsolète cet avis « au vu des évolutions du projet et des améliorations qui lui ont été apportées ». Il a d'ailleurs précisé dans un communiqué qu’il n’avait pas été formellement ressaisi par l’assemblée régionale. Une nouvelle saisine du CESER est donc préconisée. … pour une poursuite des échanges Pour le garant « cette concertation aura été une concertation utile. Si le projet soulève peu de contestation de principe, sa réalisation et son exploitation ultérieure génèrent beaucoup de préoccupations, voire certaines inquiétudes. Il revient désormais au maître d’ouvrage et à ses partenaires publics de tirer le meilleur parti de ces expressions, de dire comment ils comptent les prendre en compte, de créer les conditions favorables à la poursuite du dialogue ; il appartient aussi aux citoyens et aux acteurs de se saisir de cette opportunité pour inscrire leur contribution, s’ils le désirent, dans la réalisation du Center Parcs. » Jean-Louis Laure espère que cette concertation ne soit qu’une étape dans la conduite de ce projet et que « les phases futures pérennisent l’esprit » qui a prévalu tout au long de ces semaines d'échanges.

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Pierre & Vacances Center Parcs

Partager sur Facebook
Vu par vous
6868
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !