Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/05/18 | Les fonctionnaires défilent en région Nouvelle Aquitaine

    Lire

    Plusieurs centaines de fonctionnaires, agents de la fonction publique, étudiants et syndicats ont manifesté dans les rues de Bordeaux, La Rochelle, Agen ou Périgueux ce mardi, répondant à une mobilisation nationale d'environ 130 cortèges partout en France. C'est la troisième grande journée de mobilisation des fonctionnaires depuis l'élection d'Emmanuel Macron, en réponse à la réforme des statuts. Le secrétaire d'État à la Fonction Publique, Olivier Dussopt, annonçait ce lundi dans Libération qu'il y aurait des "ajustements" mais pas de "remise en cause" de ces derniers.

  • 22/05/18 | La Nuit des Musées fait le plein

    Lire

    Samedi 19 mai, c'était la Nuit Européenne des Musées, et Bordeaux y a fait participer 13 établissements autour de nombreuses animations centrées sur des pays européens. Ce mardi, les chiffres officiels de fréquentation sont tombés : on y apprend que 32 372 curieux ont participé, soit environ 5% de plus qu'en 2017. Le Musée des Arts Décoratifs a réuni à lui seul 4441 visiteurs, une affluence record sur l'horaire (entre 18h et minuit) comparé aux 2035 visiteurs de l'an dernier.

  • 21/05/18 | BHNS Bordeaux/Saint-Aubin : le Conseil d'État tranche

    Lire

    Le Conseil d'État a tranché et confirmé la décision de suspension de la déclaration d'utilité publique du futur BHNS Bordeaux/Saint-Aubin, en rejet du pourvoi en cassation de la métropole en octobre dernier. Le principal motif de rejet ? "Un vice de forme relatif au contenu de la notice explicative présentant le projet de lors de l’enquête publique", notamment concernant l'absence de justification dans le choix du tracé. Déjà repoussés à cet été, le début des travaux pour le futur BHNS pourraient être repoussés de plusieurs mois.

  • 16/05/18 | Le Sénat veut indemniser les propriétaires du Signal

    Lire

    Ce mercredi, une grande partie des sénateurs se sont prononcés en faveur de la mobilisation du fonds Barnier dans le but d'indemniser les propriétaires de l'immeuble Le Signal, à Soulac, devenu un emblème local des dangers de l'érosion côtière et pour lequel les 78 propriétaires sont toujours face à un blocage, malgré l'évacuation de l'immeuble en 2014 par arrêté municipal. La proposition de loi n'est cependant qu'une première étape puisque le texte doit aussi être adopté devant l'Assemblée Nationale, or le gouvernement s'y est montré plutôt défavorable.

  • 16/05/18 | La biodiversité en 24h Chrono au Teich

    Lire

    Les amoureux de la nature sont convoqués les 25 et 26 mai prochain au Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne du Teich pour les 24h de la biodiversité. Gratuit et ouvert à tous, cet évènement propose de nombreuses occasion de découvrir les enjeux autour de la préservation des espèces locales. Ciné-débat, spectacles vivants, expositions ou (plus original) inventaire d'espèces et sorties de terrain auront pour principales stars chauves-souris, oiseaux, reptiles ou escargots pour des temps forts organisés en partenariat avec des professionnels et des associations du territoire. N'oubliez pas les chaussures de randonnée !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Concilier construction et impact environnemental faible : le pari de La Rochelle

30/11/2017 |

Les élus de l'agglomération ont présenté hier soir les objectifs du projet de PLUI rochelais

La communauté d’agglomération de La Rochelle présente jusqu’au 21 décembre à sa population son projet de plan local d’urbanisme intercommunal (PLUI), à travers des réunions publiques de quartier ou de communes. Une réunion d’information générale concernant le projet dans sa globalité s’est tenue le 29 novembre au soir, à l’espace des Pertuis à La Rochelle. Objectif : expliquer les intentions de l’agglomération et recueillir les doléances de la population, avant le lancement de l’enquête publique en septembre prochain

Dans l’élaboration de ce nouveau schéma d’urbanisme, l’agglomération doit répondre à une problématique majeure : comment concilier la construction massive de logements en limitant l’impact sur l’environnement ?

Construire sans dénaturer

Avec le développement économique de la ville et l’attractivité croissante de la Nouvelle-Aquitaine, l’agglomération rochelaise doit accueillir toujours plus de foyers. Pour répondre aux besoins, la CdA table sur la construction de  1900 logements par an, dont 500 logements sociaux ou en accession pour des revenus modérés non bénéficiaires des minimas sociaux (mais trop modestes pour pouvoir se loger dans du privé). « Si on laissait faire, on consommerait 1500 hectares de foncier, soit l’équivalent d’une commune entière », explique Antoine Grau, maire de Lagord et vice-président en charge de l’urbanisme et du logement à l’agglomération. Mais la CdA s’est fixé l’objectif de limiter son impact sur les terres agricoles, pour protéger les 230 exploitations de son territoire. « Nous allons en priorité nous servir des « dents creuses » des communes : les terrains en friche, les espaces non utilisés, etc. », explique l’élu. La CdA mise également sur les constructions en hauteur, ce qui permettrait de ramener la consommation de terrains à 230 hectares, comme le prévoit le schéma de cohérence territoriale (Scot). Mais la nouvelle n’est pas au goût de tout le monde : lors de la réunion publique, plusieurs habitants ont exprimé leurs craintes de voir des immeubles leur boucher la vue et ont invoqué leur « droit à la lumière du soleil » dans leur habitat.  Les élus ont tenté de les rassurer en promettant qu’un règlement d’urbanisme était en cours d’élaboration. L’agglomération prévoit d’établir un zonage définissant notamment des « esprits de quartier », au sens architecturale et urbanistique du terme : esprit « village », « centre-bourg », etc. Sans être un règlement drastique comme peut l’être par exemple celui des Monuments Historiques, il devra être intégré par les opérateurs immobiliers dans leurs projets de constructions. Ce qui devrait permettre d’éviter notamment d’avoir de hauts immeubles dans des cœurs de village.

Faciliter l’accès et les transports doux

 « De nombreux foyers partent s’installer en Aunis faute de place ou de moyens financiers pour se loger sur place », analysent les élus.  Avec son programme de logements, l’agglomération espère ramener les travailleurs vers leurs lieux d’activités, à La Rochelle où dans son agglomération. Avec un deuxième objectif : limiter les déplacements en voiture. L’agglomération est déjà une championne de l’usage du vélo : il représente 7% des transports locaux. La CdA ambitionne d’atteindre à terme les 14% d’usage, et se hisser sur la première marche du podium des villes françaises du genre, aux côtés de Strasbourg. Pour y parvenir, elle mise sur le développement de ses stations vélos Yélo, en particulier sur les communes de l’agglomération. Elle compte en étendre la location journalière et hebdomadaire à des forfaits longues durées, mensuel ou annuel, à destination des étudiants ou des actifs. La CdA a également prévu en 2017 une enveloppe d’un million d’euros à destination des communes pour développer les pistes cyclables, ou sécuriser l’existant. L’Agglo compte également construire des parking-relais (gratuits) supplémentaires au 3 existants : 4 avant 2025, 4 autres après 2025. L’un d’entre eux sera d’ailleurs inauguré à Beaulieu en 2018. L’agglo renouvèle également petit à petit son réseau de bus : depuis 2014, elle s’est engagée à ne plus acheter de transports au diesel, et a donc investit dans 3 bus hybrides, en attendant le tout électrique.

Limiter son impact sur l’environnement

L’agglomération est engagée dans plusieurs programmes nationaux de développement durable, et de limitation de gaz à effet de serre et de carbone, dont le projet Territoire d’innovation de grande ambition (TIGA) (*). Avec un objectif premier : reduire l’empreinte écologique, à commencer par réduire la facture en énergie. Dans son programme de construction, la CdA mise sur « du bâti de haute qualité, à haute valeur environnementale ». Elle pourra notamment s’appuyer sur l’expertise du Lab’in Tech du parc Atlantech de Lagord. Les espaces végétaux seront également intégrés aux construction et dans le paysage, non plus pour un rôle esthétique mais pour un usage fonctionnel écologique et durable (toitures végétales, régulations thermiques, zones tampons anti inondations, etc.), et pour préserver la biodiversité, comme celle des marais.

Pour réduire la facture énergétique, l’agglomération envisage d’aller vers une forme d’autonomie énergétique en installant des parcs éoliens sur son territoire. L’agglo a identifié une trentaine de zones susceptibles d’accueillir des parcs de 4 ou 5 éoliennes. Chacun d’entre eux pourrait alors couvrir la consommation de 2000 logements, estiment les élus.

 

 

Note / Prochaines dates : du 4 au 18 décembre dans les communes de Périgny à Croix Chapeau ; du 12 au 21 décembre pour La Rochelle Ville : mardi 12 décembre à 19 h au Musée Maritime pour le secteur centre de La Rochelle, mardi 19 décembre à 19 h, salle des fêtes de Villeneuve-les-Salines pour le secteur Sud de La Rochelle, jeudi 21 décembre à 18h30 salle des fêtes de La Pallice pour le secteur Ouest de La Rochelle. Cartes et dates de réunions publiques à retrouver sur 

 www.agglo-larochelle.fr/le-plan-local-d-urbanisme-intercommunal.

 

(*) Appel à manifestation d’intérêt, géré par la Caisse des Dépôts au titre du Programme d’Investissements d’Avenir, afin d’identifier et sélectionner des projets originaux associant un haut niveau d’innovation et un écosystème territorial. Objectif : Identifier, sélectionner et accompagner des territoires d’intérêt national dans des projets de transformation qui articuleront des innovations structurantes dans différents secteurs, des initiatives publiques et privées.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
27322
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !