Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/06/21 : L'ancien vice-président du Conseil départemental de la Dordogne en charge de l'agriculture, Jean-Pierre Saint-Amand est décédé lundi à l'âge de 71 ans. Il a été conseiller départemental du canton de Vergt de 1992 à 2015.

21/06/21 : Usinage, soudage, maintenance, aéronautique... Le CFAI Adour ouvre ses portes au public les 25 juin et 7 juillet sur ses 3 sites d'Assat (64), Lanne (65) et Tarnos (40). Il propose 148 offres en apprentissage dans les entreprises industrielles locales+ d'info

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Véronique Chabreyrou et Jacques Ranoux, candidats de gauche, soutenus par la majorité sortante, sont en tête avec 37,80 %, devant le binôme RN Pascale Léger et Serge Muller à 23,80 %.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : Sur le canton de la vallée de la Dordogne, Germinal Peiro (PS) le président du conseil départemental sortant est réélu avec 64,96 % dès le premier tour. Il est associé à Patricia Lafon-Gauthier.

20/06/21 : Départementales en Dordogne : le binôme socialiste composé de Marie-Lise Marsat et Serge Mérillou est réélu sur le canton de la Lalinde.

20/06/21 : Régionales en Dordogne : Sur le canton de Saint-Astier, Alain Rousset (PS) est en tête avec 30,39 % des voix devant la candidate RN Edwige à 23 %. L'écologiste Nicolas Thierry est en 3e position à 10,51 %.

20/06/21 : En Dordogne, l'abstention estimée pour les élections départementales et régionales en Dordogne est de 66,2%. C'est la participation la plus faible de toutes élections confondues dans le département.

20/06/21 : En Haute-Vienne, le taux de participation à 17h était de 28,54% en forte baisse par rapport à 2015 où on avait enregistré 52,36 % de votants à la même heure.

20/06/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques, après un taux de participation à midi s'élevant à 14,5%, ce même taux s'affichait à 31,37 % pour le double scrutin des élections régionales et départementales du 20 juin 2021.

20/06/21 : A 17h, le taux de participation aux élections régionales et départementales s'élève à 25,68%. En 2015, il était de 45,09% pour les régionales et 44,78% pour les départementales, soit une baisse de près de vingt points.

20/06/21 : Dans la Vienne, la baisse de la participation aux élections régionales et départementales se confirme. À 17h, le taux était de 26,07% contre 43,77% pour les départementales en 2015 et 44,87% pour les régionales en 2015.

20/06/21 : En Dordogne, le taux de participation au premier tour des élections départementales et régionales estimé à 17 h est de 33,78 %, en baisse par rapport aux scrutins de 2015.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/06/21 | 5000 € de dons remis au Téléthon Gironde

    Lire

    Les salariés d'EDF Commerce sud ouest, qui participent régulièrement aux courses du Téléthon, se sont adaptés au contexte sanitaire en participant à un challenge à distance via une application de loisir qui permet de cumuler des points en pratiquant l’activité physique de son choix. En 15 jours, du 30 novembre au 13 décembre 2020, les 260 participants ont réussi à récolter la somme de 5 000 €, qui servira "à soutenir la recherche et la mise en œuvre des premiers médicaments pour des maladies rares et génétiques", précise Christian Capdeville coordinateur du Téléthon en Gironde. Le don a été remis à l'association ce 22 juin.

  • 23/06/21 | Une nouvelle bâtonnière pour l'Ordre des avocats de Bordeaux

    Lire

    Les élections du Bâtonnat de Bordeaux se sont déroulées ce mardi 22 juin. A l'issue des votes, c'est Christine Maze qui a été élue Bâtonnière du Barreau de Bordeaux. Avocate depuis 1992, elle collabore à l'Association des avocats pénalistes de France. Elle prendra ses fonctions, à la suite de Christophe Bayle, le 1er janvier 2022, avec à ses côtés, Monsieur Pierre Fonrouge, vice Bâtonnier, lui même successeur de Caroline Laveissière. Ils sont élus pour 2 ans.

  • 22/06/21 | Maïsadour cède son pôle Charcuterie à la Fipso

    Lire

    Le groupe Fipso (Filière Porc du Sud-Ouest), fondé en 1965, vient d’acquérir, afin de poursuivre sa croissance, l’activité salaisons sèches de la coopérative landaise Maïsadour. Cette acquisition, réalisée grâce à l'intervention des 4 caisses régionales du Crédit Agricole, va permettre à la Fipso de récupérer 5 sites de production (en plus de se 3 usines) et de se positionner en leader du Jambon de Bayonne. Maïsadour, de son côté, va ainsi se recentrer sur l'activité Foie gras et vise à retrouver la voie de la croissance d'ici à 2023.

  • 22/06/21 | Le bassin de la Midouze se restaure

    Lire

    Dans le cadre de l’appel à projets initié par l’Agence de l’Eau Adour-Garonne, l’Institution Adour en partenariat avec l’Association de protection de l’environnement du Gers ainsi que les syndicats mixtes du Midou et de la Douze, et celui du bassin versant de la Midouze ont déposé un projet de restauration et d’aménagement de 8 périmètres de zones humides sur le bassin de la Midouze.

  • 21/06/21 | Régionales : Pas d'accord Rousset-Thierry ce lundi

    Lire

    Alors que se pose depuis hier soir la question d'un accord entre la liste du président sortant Alain Rousset et celle de Nicolas Thierry pour EELV, les négociations semblent pour aujourd'hui dans l'impasse. "Ce lundi, aucun accord n’a pu être signé. Il n’y avait manifestement aucune volonté d’accord tant les exigences et le ton employé étaient incompatibles avec une possibilité de négociation.", indique le service de presse du candidat Alain Rousset. "Je ne conçois pas la politique régionale comme une simple question de partage de postes. C'est une relation politique, pas une question comptable", indique le président sortant.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Concours complet et attelage: les étoiles internationales reviennent à Pau

14/10/2019 | Le grand spectacle sportif hippique est de retour au Parc de Sers avec la 29ème édition Des 5 étoiles de Pau du 24 au 27 octobre.

Dressage, cross et saut d'obstacles sont regroupés au sein des épreuves de concours complet

Les amateurs d'hippisme ne contrarieront pas François Bayrou, heureux maire de Pau et premier spectateur de l'évènement : « le concours 5 étoiles de Pau est un des événements les plus importants de la planète dans le domaine du concours complet, qui est la discipline reine dans le domaine de l'hippisme ». Le concours palois est en effet le seul du genre en France, quand ils sont trois à l'échelle européenne et six dans le monde. A tel point qu'ils sont plus de 40 000 visiteurs à être attendus pour l'évènement organisé au domaine de Sers. Ils pourront aussi y admirer une autre très belle épreuve : le concours 4 étoiles d'attelage, qui cette année prend du galon en terme de reconnaissance internationale.

Si le concours complet est selon l'expression du Maire de Pau, « la discipline reine » des sports équestres, c'est qu'elle est « la plus complète », alliant dressage, saut d'obstacles et cross, avec le même cheval et le même cavalier. « Cela suppose une proximité, une intimité réelle entre le cheval et l'athlète qui est tout à fait remarquable », admire François Bayrou.

Les français et les françaises brillent à Pau
Pourtant cette année, veille de Jeux Olympiques, il n'y aura « que » 44 partant dans ce 5 étoiles. Ce qui n'étonne pas Pascal Sayous : « Juste avant les JO, les participants sont un peu moins nombreux car certains préfèrent ménager leur monture ». C'est notamment le cas de l'Allemand, Michael Jung, « champion du monde, champion olympique... celui qui a tout gagné, sauf Pau ». Mais il reviendra a priori l'an prochain, pour tenter d'emporter la seule coupe qui lui résiste. Seront tout de même là la Championne du monde Rosalind Canter (GRB), ou encore « l'homme du moment » Tim Price de Nouvelle-Zélande.
Mais la spécificité de ce concours, (au grand dam sans doute de l'allemand multi récompensé...) c'est que depuis plusieurs années ce sont les français, et les françaises, qui brillent à Pau. L'an dernier, Thibault Fournier (gravement blessé ce 13 octobre suite à une chute lors du concours complet à Pompadour, ndlr) avait remporté le titre pour le concours complet l'an dernier, quand Marion Vignaud, avait quand à elle pris la première place de l'attelage. Que le public en soit avertit, elle sera à nouveau présente cette année pour tenter de renouveler l'exploit !

Attelage : la répétition générale des mondiaux 2020
Une discipline, qui là aussi ce joue en trois épreuves entre dressage, marathon et maniabilité. Et le niveau international de la compétition est là aussi de mise. « Et cette année plus que jamais ! » glisse fièrement Pascal Sayous. « 50 équipages seront présents et parmi eux les meilleurs meneurs mondiaux ! » assure-t-il. « Ca va nous amener un public nouveau avec notamment beaucoup de gens du nord. Ca fait plusieurs années que je bataillais pour avoir cette reconnaissance internationale, cette année on peut dire que c'est fait ! ». C'est d'ailleurs pour répondre au mieux à ce standing de très haut niveau que l'épreuve en 2 étoiles a été supprimée, « ce n'était pas compatible avec nos objectifs pour l'attelage ». Et de ce côté là, il y aura bel et bien du spectacle : le CAIO 4 étoiles de Pau, se pose comme une véritable répétition générale avant les mondiaux de 2020, tant pour les meneurs que pour les organisateurs : c'est au Domaine de Sers que se tiendra l'épreuve d'attelage des Championnats du monde. Au total de ces deux triathlons équestres ce sont 17 nations qui seront représentées.

Mais pour être "le plus attractif possible", y compris auprès d'un public moins spécialiste que le premier édile palois, Les Etoiles de Pau parient aussi sur l'animation qui entoure les concours : un village d'une centaine d'exposants, un village gourmand (nouveauté) une soirée Bodega (avec concerts), mais aussi des animations plus spécifiquement dédiées aux enfants, avec des balades à poney ou en calèche des structure gonflables, etc. A voir aussi, après la spectaculaire épreuve du cross le dimanche ; des démonstrations de tir à l'arc à cheval (au galop) réalisé par les jeunes cavaliers de l'équipe de France, Champions d'Europe de leur discipline ! Autre discipline à découvrir : la course de poney, en plat et obstacle. Aussi rapides que mignons... c'est dire !

Arbitrage vidéo nouvelle génération
A noter cette année, outre l'absence de programme papier, pour un évènement le plus éco reposable possible, la mise en place d'une innovaton de taille. Les 5 Etoiles de Pau s'allient avec la start-up paloise ST 37, spécialiste de l'arbitrage vidéo nouvelle génération. Grâce aux outils, algorythmes et  compétences de la start-up paloise, il sera possible de mieux repérer et analyser les fautes sur les obstacles de cross où les franchissements sont souvent difficiles à juger à l'oeil nu, en raison, notamment, de la vitesse des chevaux. « En cas de faute, une alerte, accompagnée des images correspondantes, sera directement envoyée au jury qui pourra ensuite statuer de façon rapide ». Outre les 14 caméras de l'organisation pour filmer l'évènement, ce sont donc 10 caméras supplémentaires qui seront sur les parcours.
Autre atout des caméra de ST37 : la possibilité de réaliser son propre montage de l'évènement sur notre application. « Si un spectateur veut suivre un seul cavalier tout au long du parcours, et non pas la retransmission vidéo que l'on propose, il pourra le faire grâce à ce système innovant », cite en exemple Pascal Sayous.

Infos, tarifs et programme détaillé : www.event-pau.fr

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : François Queyrou / Nicolas Hodys

Partager sur Facebook
Vu par vous
5151
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !