aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Nicolas Hazard, fondateur du Comptoir de l'Innovation, parie sur le "made in France social"

23/03/2015 | C'est parce qu'"il bouge les lignes" entre l'entrepreneuriat et le monde du social, que Nicolas Hazard était l'invité de l'association Les Bruits de la rue ce 19 mars

Alexandra Siarri (Bruits de la rue) et Nicolas Hazard

Multi-entrepreneur de 32 ans, et vice-président du groupe SOS, leader de l’entrepreneuriat social en France, Nicolas Hazard en est persuadé: « créer de la richesse n'est pas incompatible avec le fait d'avoir un impact social positif important ». Et plus qu'un discours, sa société Comptoir de l'innovation investit, accompagne et promeut cette nouvelle philosophie d'entreprise baptisée « entrepreneuriat social». Alors, « l'entreprise du 21ème siècle sera sociale ou ne sera pas »... ? c'était tout le sujet de son intervention à l'Athénée municipale ce vendredi soir.

Il y a 5 ans, alors qu'il sort d'HEC Paris avec une spécialisation en Finances, Nicolas Hazard ne prend pas le parti de la diabolisation générale de la finance qui fait suite à la faillite de Lehman Brothers, Pour lui, «la finance ne doit pas être une fin, mais un outil sur lequel il faut travailler pour le rendre positif», à l'image d'un marteau qui peut certes détruire mais aussi bâtir.... Il constate alors le manque de produits financiers permettant à la fois d'investir mais aussi de permettre à des entreprises de grandir et de se développer; il crée alors, un peu envers et contre tous, le Comptoir de l'innovation, un fonds d'investissement qui va soutenir des structures à l'impact social positif, et crée pour s'en assurer un grille de 600 critères permettant de mesurer à la fois l'impact financier et extra financier des structures dans lesquelles le Comptoir de l'innovation choisirait d'investir.

Darwin, Sunna Design, Ethiquable,...Le bilan, 5 ans plus tard, est la démonstration par les chiffres que le pari n'était pas si fou : 200 entreprises accompagnées, plus de 3000 emplois créés ou maintenus, dont 2000 concernant des personnes en situation sociale fragile. Et « cerise sur le gâteau » pour les investisseurs : un retour sur investissement de 3 à 5%... Plutôt un bon calcul, au regard de la faiblesse des taux d'intérêt classiques.
A Bordeaux, le célèbre éco-système Darwin a été soutenu par le fonds d'investissement, de même que Sunna Design à Blanquefort, qui créé des systèmes d'éclairage public solaire à bas coût pour les territoires en situation de pauvreté à travers le monde. Autre acteur (hors Bordeaux) connu soutenu par le Comptoir de l'innovation, l'entreprise coopérative Ethiquable, dont on retrouve la marque dans les supermarchés et qui soutient la commercialisation équitable de 35 000 producteurs dans le monde. « Preuve que l'on peut avoir un vrai projet d'entreprise et de développement, avec l'impact social au cœur de son projet, le Comptoir de l'Innovation vient d'investir 500 000 € auprès de la société Ethiquable pour lui permettre d'attaquer les marchés belge, luxembourgeois et allemand », cite en exemple l'intervenant.
S'il conçoit volontiers que tant que les collectivités publiques, à commencer par l'Etat, les associations et les entreprises, ont besoin de renouveler leur modèle, les premiers subissant des budgets en baisse voire un endettement, les deuxièmes vivant de subventions publiques logiquement aussi revues à la baisse, voire supprimées, et les troisièmes étant de plus en plus financiarisées, Nicolas Hazard reste optimiste. Pour lui, « l'entrepreneuriat social c'est prendre le meilleur de ces trois secteurs», et dans ce domaine, la France, assure-t-il, est à la pointe.

Promouvoir le "made in France social"« C'est très français, on ne se rend pas compte que nous avons un véritable savoir-faire dans le monde social qui est hyper reconnu par ailleurs. Insertion des SDF et chomeurs longue durée, question du handicap... la France est leader. C'est la même chose sur la prise en charge de la toxicomanie, nous sommes leader avec la Suisse.»
« Un made in France social » qu'il s'applique à faire connaître à l'étranger, recevant qui du Ministre anglais des affaires sociales, qui du maire de Séoul accompagné de 50 chefs d'entreprises, qui des représentants de la FED (Banque fédérale des USA), etc... « En France nous avons le social dans notre ADN ». Alors plus que de le promouvoir en interne, il a décidé récemment d'exporter ce made in France insoupçonné... en Californie, en y créant la première entreprise d'insertion sociale des Etats-Unis baptisée CALSO. Bien sûr là bas, pas question de compter sur des aides publiques, mais adoptant la mode américaine, il a fait jouer le système des Fondations. En deux semaines, il a pu rassembler plusieurs millions de dollars grâce notamment au bien connu E-bay, pour un programme d'insertion de jeunes en difficulté d'une durée d'un an.

Innovation sociale... et technologiqueEnfin, dernier point d'importance pour le jeune entrepreneur visionnaire, l'innovation sociale devra également passer par la révolution technologique. « Les technologies permettent de faire grandir un projet et de répondre plus efficacement à un certain nombre de besoins », insiste-t-il. Dans cet esprit, le comptoir de l'innovation a également développé un incubateur pour organiser ce mariage entre produits technologiques et professionnels du social, « pour voir comment ces outils peuvent servir l'innovation sociale ». Et de citer un exemple sur l'insertion de personnes souffrant de handicap: «grâce à une adaptation sur les google glass, les personnes sourdes et malentendantes, peuvent aller au cinéma grâce à la transcription écrite automatique du son de n'importe quel film.»
Au total, que l'on parle d'économie du partage, d'économie circulaire ou enfin d'entrepreneuriat social, qui sont selon lui les trois modèles économiques d'avenir, « il ne faut pas qu'en matière de technologies, le monde du social au sens large soit la dernière roue du carrosse !», souligne-t-il avec force.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1741
Aimé par vous
3 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !