Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/05/20 : La crise sanitaire est passée par là: la Commission et sa présidente Mme Von der Leyen annoncent un plan de relance de 750 milliards empruntés sur les marchés pour renforcer le budget de l'Union.Préalable: obtenir l'accord des 27 pour ce New Deal "fédéral

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/05/20 | Des esturgeons exotiques dans le Bassin d'Arcachon

    Lire

    Avec le débordement de cours d'eau du Sud Gironde les 10 et 11 mai 2020, des piscicultures dans les bassins du Ciron et de la Leyre ont été inondées laissant échapper des esturgeons sibériens et des esturgeons du Danube. Si l’espèce sibérienne pourrait a priori survivre sans se reproduire, les esturgeons sibériens emportés dans le Bassin d’Arcachon ne supportent pas la salinité des eaux. Ces deux espèces ne doivent pas être confondus avec l’esturgeon européen, protégé en voie de disparition. La prefecture demande donc aux pêcheurs de relâcher vivants tous les esturgeons qui seraient pris, quelle que soit l’espèce.

  • 30/05/20 | Dordogne : une hausse 24,2 % du nombre de demandeurs d'emploi en avril

    Lire

    La Dordogne voit son nombre de chômeurs s'envoler au mois d'avril. Pôle emploi a enregistré une hausse des inscrits en catégorie A, c'est à dire sans aucune activité, de 24,2 % en avril par rapport à mars 2020. En Nouvelle-Aquitaine, elle est de 27,4 %. C'est plus qu'au niveau national : cette hausse historique est de +22,6 %. Cela porte à 25 170 le nombre de personnes sans aucune activité en Dordogne. Le nombre d'inscrits en catégorie B et C (activité réduite) enregistre une forte baisse.

  • 30/05/20 | Plus de 48 000 salariés périgourdins en activité partielle

    Lire

    En Dordogne, 7390 entreprises ont établi une demande de chômage partielle, ce qui concerne 48 572 salariés actuellement. 1045 entreprises ont demandé des reports de charges fiscales, cela correspond à un montant de 9,4 millions d'euros. 14 487 entreprises ont sollicité le fonds de solidarité, cela représente une somme globale de 24,2 millions d'euros. Sur ces demandeurs, 64 % sont des entreprises individuelles et 24 % sont des SARL.

  • 30/05/20 | Bordeaux Métropole : des mesures pour le tourisme

    Lire

    Bordeaux Métropole vient d'adopter 11 mesures (550 000€) pour soutenir la filière tourisme, parmi lesquelles le financement (à 50%) du déficit d'exploitation "à venir" de l'Office de Tourisme et d'une campagne de promotion de la "destination Bordeaux", une réduction du prix du stationnement dans certains parkings souterrains pour les clients des hôtels, un délai de reversement de la taxe de séjour (dont la redevance passe de 2,5 à 5%) pour les hébergeurs ou l'exonération de "tout ou partie" des redevances d'occupation des pontons pour le tourisme fluvial.

  • 30/05/20 | Fonds d'urgence : 2154 dossiers pour Bordeaux métropole

    Lire

    Ce vendredi, dans un point consacré à l'économie, Bordeaux Métropole a précisé que 2154 dossiers avaient été traités dans le cadre de son fonds d'urgence (15,2 millions d'euros) aux entreprises de 1 à 5 salariés, pour un montant total distribué de 4,313 millions d'euros. Ils l'ont été principalement à des entreprises de services (39%), des cafés/hôtels et restaurants (30%) et des commerces (20%). L'essentiel de ces dossiers (1107) a été déposé par des entreprises bordelaises. Les entreprises peuvent encore déposer une demande d'aide jusqu'au 30 juin.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Confinement : l’innovation dans l’enseignement à distance des Ecoles supérieures

06/04/2020 | Focus sur trois grandes écoles bordelaises à l’heure du confinement…

L'ESSCA

Depuis l’annonce par le Chef de l’Etat de la fermeture de toutes les écoles, les écoles supérieures rivalisent d’inventivité pour tenter de ne pas perdre leurs étudiants et poursuivre leur enseignement de qualité. Coup de projecteur sur trois écoles bordelaises, KEDGE, l’ESSCA et l’ISEFAC…

« L'ESSCA s'est très vite adaptée à cette crise sanitaire ! Niveau organisation, l'école nous facilite les choses. Nous avons exactement le même emploi du temps que d'habitude. Aussi, tous les professeurs ont été formés afin de nous expliquer les manipulations à faire. De plus, concernant les examens et les présentations orales, tout est maintenu et assuré en ligne par les professeurs qui nous guident et restent compréhensifs. C'est vraiment super ! » Voici l’un des innombrables témoignages d’étudiants reçus par les responsables de l’ESSCA School of Management depuis la mise en place de l’enseignement à distance depuis la mi-mars. Les Ecoles supérieures ont dû, elles aussi, adapter leur apprentissage suite aux décisions du Président de la République de fermer les Établissements d’enseignement supérieur, puis de mettre en œuvre un dispositif de confinement.

Même son de cloche du côté des étudiants de l’école de commerce ISEFAC Bachelor. « Nos intervenants sont toujours disponibles pour des éventuelles questions, l’administration aussi et notre référente également, donc tout va bien », précise un étudiant au service pédagogie. « Nous sommes ravis du professionnalisme et des compétences des intervenants concernant ce nouveau système de cours. Néanmoins, il nous tarde, à tous, de revenir à l'école », explique un autre. Ou encore, « la classe entière est satisfaite de la réactivité dont vous avez fait preuve pour la mise en place des cours par vidéoconférence. La plateforme Microsoft Teams est appréciée de toute la classe et fonctionne pour tout le monde dans sa globalité ». Après une brève formation dispensée aux enseignants concernant ces nouveaux outils à utiliser quotidiennement, la routine des cours s’est donc installée tranquillement à distance. Pour Richard Pradeau, le directeur de l’école à Bordeaux « les cours se déroulent correctement d’après le reporting de chacun et les commentaires des étudiants. C’est une réussite de transmission ! » Et d’encourager les formateurs à continuer leur apprentissage dans ce sens « Bravo encore à tous pour votre efficacité, et pour vos cours que vous avez su modifier, adapter, repenser, valoriser ».

De son côté, KEDGE avait préparé un Plan de Continuité d'Activité par anticipation en cas d’évolution de l’épidémie. « Face à cette situation de crise inédite, l’Ecole apporte une réponse globale dépassant la programmation de cours en distanciel, souligne Céline Claverie, secrétaire générale de KEDGE. Elle vise à coordonner l’ensemble de sa communauté sur le terrain national et international pour permettre le bon déroulement de tous les aspects de la vie étudiante et assurer les meilleures conditions au suivi du cursus de nos étudiants pendant cette période de fermeture des établissements, tout en donnant la priorité absolue à la protection de la santé de tous et à la solidarité vis-à-vis des plus précaires ». 
L’ESSCA aussi a mis en place de nouveaux outils organisationnels. Un Comité Opérationnel de Crise a vu le jour. Il se déroule chaque matin depuis le 12 mars. « Placée sous la responsabilité de Jacques Boulay, par ailleurs directeur du campus de Lyon, cette instance, qui réunit le Comité de Direction, la DSI et les collaborateurs en charge des études et des programmes, nous permet, non seulement, de garantir agilité et organisation au quotidien mais aussi de maintenir le cap sur la poursuite de notre plan de développement ODYSSEE 2024 », détaille Jean Charroin, directeur général de l’ESSCA.

Etudiants dans leur salle de cours à l'ESSCA


L’école virtuelle
Depuis le 23 mars, les cours ont donc repris normalement à KEDGE mais en distanciel via la plateforme d’enseignement à distance habituellement utilisée par l’Ecole, LEARN, sur laquelle les professeurs donnent leurs cours, partagent leurs supports avec les étudiants et répondent à leurs questions. « Cette opération s’est révélée être un grand succès, annonce Céline Claverie, puisqu’en une semaine, ce ne sont pas moins de 5 000 séances de cours que les professeurs ont délivrées. Plus de 5 000 étudiants chaque jour ont pu ainsi reprendre le chemin de l’école virtuelle, dans des conditions satisfaisantes. Les enseignants constatent un présentéisme parfois meilleur que dans les cours en face à face. C’est un pas de géant qui a été réalisé en deux semaines dans la maitrise des cours en ligne. Cela a également permis de revisiter les pratiques pédagogiques du corps professoral, avec des échanges de grande qualité par écran interposé entre professeurs et étudiants, allant parfois jusqu’à de vrais moments de bonheur virtuel ».
Les étudiants de l’ESSCA School of Management, eux, suivent depuis maintenant trois semaines l’ensemble de leurs cours en ligne. Avec une mise en place de l’enseignement à distance dès le début du mois de février pour les jeunes présents sur le campus de Shanghai, « l’ESSCA a pu très rapidement mettre en place cette nouvelle organisation sur tous ses campus que ce soit en France ou en Hongrie » indique Stéphane Justeau, doyen de la faculté de l’ESSCA. Avec plus de 1 100 cours en classe virtuelle déployés et programmés et 550 collaborateurs formés, les professeurs de l’ESSCA assurent aujourd’hui la totalité de leurs cours à distance, permettant une continuité pédagogique « fluide et complète ».

Alain Bernard victorieux en finale du 100 m nage libre aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008


Des initiatives innovantes pour motiver les étudiants
Pour la 8ème année consécutive, la KEDGE Library et la librairie Mollat, la plus grande libraire indépendante de France, s’associent pour proposer un concours de chroniques littéraires ouvert à tous les étudiants et collaborateurs de KEDGE. « Chaque écrivain en herbe est invité à raconter dans la langue de Molière en quoi sa sélection littéraire le fait vibrer et par la même occasion de tenter de captiver le jury. Les chroniques peuvent porter sur un roman, une biographie, une bande dessinée, un livre de science-fiction »… Le premier prix recevra 1 an de lecture offert par la librairie Mollat (60 livres), le deuxième prix, 6 mois de lecture (30 livres) et pour le troisième prix, 3 mois de lecture (15 livres). Enfin, la meilleure chronique de collaborateur sera récompensée de 20 livres. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au dimanche 3 mai et la remise des prix est prévue à La Ruche (KEDGE Library) le mardi 26 mai à 18h. Pour plus d’informations : https://www.facebook.com/events/495691041102471/

Du côté de l’ISEFAC, les étudiants bénéficient d’un coaching personnalisé avec le double champion olympique de natation Alain Bernard, car « l’entrainement physique en temps de confinement est primordial pour la santé de chacun », précise le directeur de l’école. Ainsi, depuis le 31 mars et ce jusqu’au 15 avril, le nageur antibois est en direct sur les comptes Instagram de l’ISEFAC avec les étudiants des sept campus de France -Paris, Bordeaux, Lille, Lyon, Montpellier, Nantes et Nice-, « une belle surprise pour nos étudiants formés notamment au Sport Business », souligne Richard Pradeau. Sur Instagram, de 8h15 à 9h, le champion olympique les accompagne pendant 30 minutes avec des exercices physiques suivis de conseils nutritionnels utiles pour une alimentation saine et un sommeil réparateur en temps de confinement. Les 15 minutes suivantes, ce dernier partage son quotidien avec la communauté ISEFAC lors d’un « Questions-Réponses » sur son parcours professionnel, les actualités sportives et ses actions auprès du Comité d’organisation des Jeux Olympiques 2024. « Le sport est fondamental dans notre développement personnel, détaille le nageur. À travers mon expérience je me rends compte que cela peut changer une vie. C’est pour cela que je souhaite partager mon expérience et donner des conseils simples que chacun peut réaliser seul, en famille ou entre amis. Des séances en direct, des conseils, du partage en ces temps si particulier pour continuer d’avancer tous ensemble grâce au sport ! » Et après l'effort, le réconfort… Le chef pâtissier de l’Hôtel Matignon et du Premier Ministre, Gaël Clavière, proposera un live Instagram le jeudi 9 avril de 17h à 18h. Au menu, la recette du Pavlova, une ganache au chocolat à la menthe fraîche, fruits rouges. Pour en savoir plus sur l’ISEFAC Bachelor : www.isefac-bachelor.fr.

100K€ pour les étudiants de KEDGE
Enfin, pour lutter contre la précarité des étudiants en cette période de confinement KEDGE a débloqué 100K€ de son fonds d’urgence. Pour Céline Claverie, secrétaire générale de KEDGE, « le bien commun est un de nos axes stratégiques. C’est l’ADN de KEDGE. Il nous paraissait donc inconcevable de ne pas agir pour venir en aide à nos étudiants les plus démunis face à cette crise sanitaire et économique sans précédent ». KEDGE va étudier les situations individuelles de chaque étudiant : rupture de convention de stage, rupture de contrats de travail étudiants, problématiques de logement, difficultés financières rencontrées par les financeurs, difficultés liées à l’expatriation à l’étranger etc. Ces analyses détaillées permettront l’octroi d’aides ponctuelles visant à faciliter les conditions de vie des étudiants de KEDGE en cette période, tout en maintenant un lien de proximité et un accompagnement individualisé. « Avec bienveillance et empathie, les équipes Wellness -dispositif de soutien et d’accompagnement moral des étudiants de l’Ecole- composées de bénévoles salariés et de psychologues sont également mobilisées pour venir en aide aux étudiants ».

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : ESSCA / Cter&Co / AFP DPA Bernd THISSEN

Partager sur Facebook
Vu par vous
3007
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !