Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

  • 15/06/18 | Landes : Suivi des intempéries

    Lire

    Suites aux intempéries dans les Landes, une réunion se tient ce vendredi 15 juin après-midi, sur à l'étude de la réparation des dommages au titre des catastrophes naturelles, en présence du Préfet, des collectivités sinistrées et du Président du département. Ce dernier a par ailleurs indiqué ce jour que le Département, solidaire des agriculteurs et collectivités sinistrés, crée un fonds de solidarité territoriale qui sera mobilisé en particulier sur les voiries communales et intercommunales, en complément de l'Etat. Des crédits supplémentaires seront aussi inscrits pour la réparation des dégâts sur la voirie départementale.

  • 15/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: suivi des intempéries

    Lire

    Le 1er comité de suivi après les intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques s'est tenu ce vendredi. La préfecture dénombre cinquante communes ayant déposé des dossiers de demandes d'indemnisations au titre des catastrophes naturelles. Les 1ères commissions chargées d'examiner ces requêtes se réuniront le 19 juin. Parmi les dégâts, l'effondrement de la D918 rejoignant Gourette, sur 50 m de long et jusqu'à 8 mètres sous la route, sur lequel outre les déplacements quotidiens, devait passer le Tour de France le 27 juillet pour l'arrivée à Laruns. Un chiffrage des travaux est attendu avant toute décision de modification de l'étape.

  • 15/06/18 | Lancement du 1er concours « Campus numérique 47 »

    Lire

    Le Campus Numérique 47 organise la première édition du « Concours Campus Numérique 47 », du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin à Agen, sur son site du 156 avenue Jean Jaurès. C’est un concours de création de Start Up numériques qui doit permettre d’installer en Lot-et-Garonne les pépites de demain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Garonne et hyper-alcoolisation : priorité à la réduction des risques entre prévention et répression

13/05/2012 | Lors d'une conférence de presse programmée au pied levé, Alain Juppé a fait part des mesures prises par la ville pour enrayer l'hyper consommation d'alcool des jeunes

Une mobilisation pour que la Garonne ne soit plus un linceul

Cinq noyades, cinq morts prématurées suite à une fête trop arrosée sont cinq disparition de trop. Entouré de Véronique Fayet, élue en charge des politiques de solidarité et de santé et de Jean-Louis David, son adjoint à la proximité, le maire de Bordeaux a énuméré, point par point, ce que la mairie et la préfecture avaient mis en place pour dissuader et protéger les jeunes fêtards. Diverses mesures qui privilégient la prévention et la répression et dont sont exclues la mise en place de barrières sur les quais

Equipes de TAF (Tendances alternatives festives) composées de volontaires d'Uni-Cité sur le terrain, police municipale et nationale coordonnées dans leurs actions d'intervention et de contrôles, comité de pilotage, caméras de surveillance, renforcement de l'éclairage, contact avec le préfet pour cadrer les soirées étudiantes, forum organisé avec l'Académie pour sensibiliser les parents sur les risques des soirées arrosées, liaison avec d'autres villes européennes, portuaires ou non, elles aussi touchées par une liste noire d'accidents... telles sont les mesures préventives évoquées par Alain Juppé, préoccupé par ce phénomène d'alcoolisation massive aux conséquences dramatiques qui viennent de frapper Bordeaux pour la cinquième fois. A quoi, Véronique Fayet rajoutait la volonté d'expérimenter de nouvelles manières de faire la fête auprès des jeunes, tel "le concert muet" donné place Lafargue, jeudi dernier, où les spectateurs équipés de casques, ont fait que "des riverains aux commerçants tout le monde fut content !". Côté répression, Alain Juppé a rappelé les nouveaux arrêtés stipulant l'interdiction de transporter et de boire de l'alcool sur la voie publique, le renforcement et la présence de l'équipe de la police municipale (l'équipe "hibou")  les sanctions contre les établissements qui donneraient à boire à des clients ivres et la tolérance zéro pour les organisteurs de la nuit qui ne respecteraient pas ces règles.

Des comportements qui interrogent et mobilisent

 Jean-Louis David, Alain Juppé et Véronique Fayet listent les mesures prises par la ville suite aux 5 noyades de jeunes bordelais

« Ce phénomène n'est pas propre à Bordeaux, insiste le maire, qui tout en reconnaissant le caractère dangereux des bassins à flot, n'envisage pas de sécuriser à outrance le périmètre des quais en mettant du grillage ou en enlevant les bittes d'amarrage. « Je ne connais aucun port fermé, même si nous mettrons des barrières aux abords des péniches, reste à trouver une solution sur l'intervalle entre les garde-corps et les quais. En outre, légiférer ne suffit pas, il s'agit aussi de responsabiliser les parents et les familles, contiinue ce dernier qui, au-delà d'un sentiment d'impuissance avoué, voit dans ce phénomène de « binge drinking » (se saouler un maximum en un minimum de temps) un mélange de mal être, d'impact des réseaux sociaux sur fond de crise et d'entrainement collectif que connaissent d'autres villes. Pour Jean-Louis David : « les jeunes ne boivent pas forcément sur les quais, ils y descendent après avoir consommé ailleurs un mélange de drogue et d'alcool, ce qui met dans un état second encore plus propice à la perte du sens du danger. La police va analyser le parcours et les similitudes de chacun des jeunes disparus. On ne maitrise pas tout, mais tout le monde est sur le pont. La répression doit être adaptée. Passer un bon moment festif et familial est à conserver ». Dans le même temps, le conseil des jeunes va se saisir du sujet pour éclairer les adultes impuissants à comprendre les motivations et les pratiques des nouvelles générations. Et le maire de conclure « Quand un jeune ne va pas au bout de son parcours de vie, nous sommes mobilisés. Il faut marcher sur deux pieds, entre prévention et repression avec la même détermination".

Isabelle Camus
Par Isabelle Camus

Crédit Photo : Isabelle Camus

Partager sur Facebook
Vu par vous
1382
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !