Devenez actionnaire d'aqui.fr

24/01/22 : Elisabeth Badinter, philosophe et Robert Badinter, artisan de l’abolition de la peine de mort, adressent aux élèves du collège d'Angresse (Landes) qui porte désormais leur nom, un message plein d'espoirs en forme de plaidoyer humaniste pour l’école.+ d'info

21/01/22 : Hermione Académie, la mission formation de l’Association Hermione – La Fayette réunit désormais plusieurs formations: le cycle « Savoir-être, savoir-faire, savoir agir », les séminaires « Esprit d’équipage » et le programme « Engagement citoyen ».+ d'info

21/01/22 : Du 27 janvier au 31 mars, un centre de dépistage du Covid-19 va être installé au pied du Château Diable à Cenon. De 13h à 16h, sur rdv la population pourra réaliser des tests antigéniques. Les rdv doivent être pris sur Doctolib.

20/01/22 : En Dordogne, la disparition de Gaspard Ulliel, hier à l'âge de 37 ans, laisse le souvenir d'un jeune homme charmant et sympathique. L'acteur avait tourné "Jacquou le Croquant" en Dordogne. L'avant-première avait eu lieu à Montignac en janvier 2007.

19/01/22 : Bayonne lance la seconde édition de son budget participatif doté de 300 000 euros. Dès 9 ans, les habitants proposent des projets liés au vivre ensemble et au développement durable. Ils sont sélectionnés et soumis au vote. Puis la Ville réalise!+ d'info

17/01/22 : Le 22 mars, c'est à Cognac en Charente que se tiendra la première cérémonie des nouveaux étoilés du Guide Michelin en région. L'occasion, selon le guide rouge, de mettre en lumière “une ville et un territoire qui témoignent de l’excellence française”.

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/01/22 | Deux-Sèvres : une enquête sur les pratiques alimentaires

    Lire

    Afin de mieux cerner et satisfaire les attentes des Deux-Sèvriens, le Département vient de lancer une grande enquête sur leurs habitudes alimentaires, leurs pratiques... Cette enquête a pour objectif d'harmoniser la demande du consommateur et d'offrir une agriculture responsable. Les résultats de cette enquête seront donnés en mars et constitueront la base du plan d'actions en matière de développement des produits, des outils de transformation et de distribution, et de relocalisation de certaines productions.

  • 25/01/22 | Soldes d’hiver : un démarrage décevant à Bordeaux

    Lire

    D’après une enquête de la CCI Bordeaux Gironde, l’entame des soldes d’hiver ne répond pas aux attentes espérées et ce, depuis quatre ans. En ce début d’année, près de 3/4 des commerçants bordelais se disent déçus quant au démarrage des soldes d’hiver, une baisse de 60% du trafic piéton s’est fait ressentir dans le centre-ville. Cependant, les chiffres d’affaires semblent moins touchés, et les ventes ont bondi durant les fêtes de Noël.

  • 25/01/22 | Robert Doisneau fait déjà 7000 vues au musée de Bayonne

    Lire

    7 000 visiteurs ont déjà découvert les 143 images de différents formats signés du photographe humaniste et pionnier du photojournalisme français, Robert Doisneau. Les rues de Paris, les portraits d’enfants, les célébrités, mais aussi quelques images tirées de son album personnel. Un atelier d’écriture et surtout un concours photo « À la Doisneau » (jusqu’au 13 février) complètent l'exposition. Entrée libre, du mardi au dimanche 13H à 18h, jusqu'au 20 février. DIDAM, 6, quai de Lesseps à Bayonne

  • 25/01/22 | Dordogne : fermeture ponctuelle de la Flow Vélo

    Lire

    Le Conseil départemental de la Dordogne entreprend des travaux d’abattage et d’élagage sur l’ensemble du linéaire de la voie verte Flow Vélo, entre Saint-Pardoux-la-Rivière et Thiviers, à compter du lundi 24 janvier et pour une durée de trois semaines. Ces travaux mobiles nécessitent la fermeture ponctuelle au public de portions de voie. Une signalétique sera mise en place sur chaque entrée pour informer les utilisateurs. La circulation sur la Voie Verte sera rétablie en totalité pour les week-end.

  • 24/01/22 | Lormont (33) expérimente le permis de louer

    Lire

    Afin d'agir "contre le mal logement et inciter les propriétaires à améliorer l’état de leur bien mis en location", la commune de Lormont applique désormais le "permis de louer" principalement sur le secteur Vieux bourg, la "déclaration de mise en location" et, sur l'ensemble de la commune, le "permis de diviser" qui conditionne à une autorisation administrative, les travaux de découpage d’un bien en plusieurs appartements. Les démarches sont à réaliser en ligne auprès des services de Bordeaux Métropole qui met à disposition des cartes interactives sur les périmètres concernés par ces dispositifs.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Covid-19 : 12 cas confirmés en Haute-Vienne et de nouvelles restrictions

20/03/2020 | Les lacs interdits et les bords de Vienne

1

Seymour Morsy, préfet de la Haute-Vienne et François Négrier directeur départemental de l’ARS ont fait un point à 15 heures sur l‘évolution de la pandémie de Covid-19. Douze cas sont confirmés en Haute-Vienne, quatre de plus que la veille. Pour renforcer les mesures de confinement, le Préfet a pris trois arrêtés interdisant l’accès aux lacs de Vassivière, de Saint-Pardoux et aux bords de Vienne. Les épiceries vont désormais fermer à 21 h et les stations de lavage seront fermées pour éviter les rassemblements.

 

Le message est clair pour Seymour Morsy, Préfet du département de la Haute-Vienne, la crise va durer et les Français vont devoir intégrer la notion de confinement dans leurs habitudes de vie pour contenir au maximum l’évolution de Covid-19. « Nous sommes au début d’un chemin qui sera lourd et long à gérer, il faut se mettre en ordre de bataille et il faut rester chez soi. » Chacun doit donc aujourd’hui prendre la mesure du message en pensant avant tout à l’intérêt général et non à ses intérêts personnels, une réaction qui exaspère de plus en plus le représentant de l’État soucieux de lutter contre des comportements inadaptés dans de telles circonstances. « Il y a encore trop d’intérêts particuliers, chacun voit midi à sa porte alors que nous devons gérer le problème globalement avec des réponses globales, je ne peux pas apporter de réponses individuelles aux 380 000 habitants du département. »


Pas de promenades au bord de l’eau
Craignant un afflux au bord de l’eau, ce week-end en raison d’une météo clémente, le Préfet a pris dans l’urgence un arrêté interdisant l’accès aux lacs de Vassivière, à Saint-Pardoux et aux bords de Vienne. Il sera en vigueur jusqu’au 31 mars mais pourra être reconduit si besoin. Et il prévient les amateurs de ballades ou de bronzage :« Il y aura des forces de sécurité et un hélicoptère mobilisés pour diffuser des messages, des gens n’ont pas compris que le confinement, ce n’est pas des vacances ! Le sens premier est d’être à la maison et de sortir 20 à 30 minutes pour faire ses courses à proximité ou s’aérer. » Et il met en garde ceux qui seraient tentés de s’y rendre. « Il y aura des verbalisations si les plans d’eau sont fréquentés . » Un second arrêté, pris ce matin, concerne la fermeture des commerces d'alimentation de 21 heures à 7 heures car « ce ne sont pas des lieux de distraction et de socialisation. » Troisième arrêté, les stations de lavage seront désormais fermées jusqu'au 31 mars car des gens s’y retrouvaient en groupes mais cela ne concerne pas les stations service. Quant aux marchés, aucune fermeture n’est envisagée car « plus il y a d’endroits pour faire ses courses, moins il y a aura de concentrations de personnes assure-t-il, j’ai écrit aux maires pour qu’ils maintiennent les marchés. Ce n’est pas pire que ce que j’ai vu dans les grandes surfaces. » Pour les marchés, les étals doivent être séparés de deux mètres avec une distanciation d’un mètre entre chaque personne. « Il est important que les gens fassent leurs courses au jour le jour pour ne pas gaver sa cave et ses placards de nourriture qui ne sera pas mangée dans cinq ans !» Il a également rappelé que l’activité économique doit se poursuivre, notamment pour les personnes qui ne peuvent pas faire du télétravail. « Les camions doivent circuler pour livrer et assurer ainsi l’acheminement des matières premières dont nous avons besoin. L’activité économique doit donc continuer. »

Par ailleurs d’autres arrêtés pourraient être pris si le Préfet constate  « des comportements incongrus et stupides. » Pour faire suite au premier tour des municipales, les élections des conseils municipaux qui devaient avoir lieu ce week-end sont reportées au 15 mai.

12 cas confirmés 7 hospitalisations

Concernant la progression de la pandémie de Covid-19, la Nouvelle-Aquitaine reste l’une des régions les moins touchées avec 305 malades, 63 personnes de plus en 24 heures. En Haute-Vienne, douze cas sont confirmés contre huit la veille, sept personnes sont hospitalisées dont deux en service de réanimation, la majorité ayant 70 ans ou plus, avec un cas pas inquiétant d’un jeune, bien qu’un rajeunissement des malades soit constaté ces dernières heures. En Corrèze, douze cas sont confirmés et cinq en Creuse. Le décompte sera prochainement effectué à partir d’une estimation épidémiologique. « Nous ne pourrons plus très longtemps recenser le nombre de cas comme actuellement précise François Négrier, directeur de l’ARS 87, ce seront des statistiques basées sur les consultations médicales. » Quant aux tests, ils seront limités et destinés à quatre types de populations prioritaires à savoir, les personnes fragiles présentant des symptômes évocateurs du Covid-19 risquant de développer des complications (insuffisants respiratoires, immunodéprimés), aux deux premières personnes présentant des symptômes évocateurs dans les structures médico-sociales, aux personnes hospitalisées présentant des symptômes évocateurs et aux professionnels de santé. « Nous nous préparons pour anticiper une évolution du pic épidémique qui va arriver avec une intensité plus ou moins importante ajoute-t-il, nous savons que la situation va évoluer défavorablement. » En cas de symptômes de toux, il ne faut pas se rendre chez son médecin ou aux urgences mais rester à son domicile et téléphoner à son médecin qui donnera la conduite à tenir. En cas de symptômes de très grande difficulté respiratoire avec signes d’étouffement, il convient d’appeler le 15, le médecin indiquera la conduite à suivre et enverra éventuellement les secours pour une prise en charge.

Concernant les maques FFP2, 112 000 sont arrivés en Nouvelle-Aquitaine et seront répartis dans les groupements hospitaliers et établissements de même que 20 000 masques chirurgicaux. Chaque médecin de ville bénéficiera également d’une nouvelle dotation de dix-huit masques. L’ARS lance un appel auprès des entreprises afin de collecter des masques chirurgicaux ou FFP2, y compris périmés, pour remonter les stocks. Des unités de production se mettent en place en France et des contrats ont été signés avec d’autres fabricants a assuré Seymour Morsy.

Quant à l’attestation de déplacement dérogatoire, obligatoire pour circuler, elle a donné lieu à 2 000 contrôles, les cent soixante policiers et gendarmes mobilisés dressant 136 amendes.

Corinne Mérigaud




 

 

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo :

Partager sur Facebook
Vu par vous
12369
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !