Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/10/21 : Après avoir été retenue pour devenir centre de préparation aux Jeux Olympiques dans 17 disciplines, la ville de Pau vient également d'être adoubée pour 3 nouvelles disciplines : le skateboard, le basketball 3*3 et le breakdance.

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/10/21 | Un mois dédié à Jean Lacouture

    Lire

    Jean Lacouture, hommes de lettres régional et ancien journaliste disparu en juillet 2015, aurait fêté ses 100 ans le 9 juin dernier. A l'occasion de cet anniversaire, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de lui consacrer le mois de novembre. Ainsi le « Mois Lacouture » sera ponctué de débats, rencontres ainsi que d'une exposition au sein de l'Hôtel de Région. Tout le programme est à découvrir le site de la Région Nouvelle-Aquitaine

  • 28/10/21 | Le Concours des Saveurs revient

    Lire

    L'Agence de l'Alimentation de Nouvelle-Aquitaine et le Département des Deux-Sèvres organisent ce jeudi une nouvelle session du Concours des Saveurs Nouvelle-Aquitaine à Celles-sur-Belle. Ce Concours permet de récompenser les meilleurs produits et recettes dans 28 catégories, mettant en lumière le savoir-faire des producteurs et artisans locaux. Pour cette nouvelle session 250 produits sont proposés par 70 producteurs et artisans.

  • 28/10/21 | U2P à Brive : de la fabrication de pain à sa distribution automatique

    Lire

    Initialement U2P en Corrèze fabrique des pains en gros volume à destination des collectivités et restaurants d'entreprises. Avec la crise sanitaire et les fermetures dues au confinement, la société a décidé de tourner sa production vers la fabrication de pain pour un parc de machines de distribution automatique de baguettes, conditionnées sous atmosphère protectrice, sur Brive. La société vient d'acquérir des équipements afin de répondre à cette demande grandissante et ainsi produire de nouvelles gammes de produits.

  • 28/10/21 | Limoges : Les 1000 visages de la Covid-19

    Lire

    Ce soir à 19h, l'Université de Limoges organise à la BFM une conférence sur le thème : « COVID-19 : L'ennemi invisible aux mille visages ». Cette conférence permet à tous de mieux comprendre les représentations en jeu dans la crise sanitaire que ce soit de l'image scientifique aux configurations émotionnelles. Cette conférence s'inscrit dans le cycle de conférences grand public interactives mis en place par l'Université.

  • 27/10/21 | Tolkien se tisse à Aubusson

    Lire

    La Cité internationale de la tapisserie d'Aubusson en Creuse a signé un partenariat afin de réaliser en 4 ans une série exclusive de 14 tapisseries et 2 tapis à partir de l'oeuvre graphique originale de J.R.R Tolkien. Le 22 octobre, elle a dévoilé la 12ème œuvre et la 1ère issue du livre du Seigneur des Anneaux : « Moria Gate ». D'environ 8m2, elle a nécessité plus de 1000h de travail.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Covid-19 : La Rochelle ouvre ses premiers centres de consultation publiques

02/04/2020 | Quatre centre de consultation temporaires vont être ouverts dès aujourd'hui au quatre coins de l'agglomération pour identifier les malades du Covid-19

1

Quatre centres de consultation temporaires vont s’ouvrir dans l’agglomération de La Rochelle, entre aujourd’hui et vendredi. Ces sites auront la charge d’accueillir les malades présentant des symptômes du coronavirus, en vue d’établir un diagnostic et un suivi médical. Objectif : décharger les médecins de ville pour leur permettre de continuer à assurer en sécurité le suivi des autres patients. Une quinzaine de centres du même type vont s’ouvrir en Charente-Maritime, y compris sur les îles de Ré et d’Oléron.

« Nous anticipons  la vague de malades qui devrait arriver d’ici une dizaine de jours dans le département. Nous avons l’avantage d’avoir un petit temps d’avance par rapport à la région grand Est pour pouvoir nous préparer  », explique Nadia Baron, un des médecins rochelais à l’initiative de la création de ces centres, en partenariat avec l’Agence régionale de Santé, la Caisse primaire d’assurance maladie et de  le Conseil de l’ordre des médecins. « C’est un dispositif inédit, une organisation complexe, dans laquelle nous innovons tous », poursuit Eric Dolfus, un autre médecin de l’agglomération.

Ces centres temporaires vont s’ouvrir aux quatre points cardinaux de l’agglomération, dont un dans le centre-ville de La Rochelle. Interdits au public, les emplacements des sites  seront volontairement tenus secrets pour éviter l’affluence de patients et de curieux. Les patients ne pourront s’y rendre que sur rendez-vous, après avis médical. Le SAMU et SOS Médecins sont également habilités à y amener des patients. 

Un parcours en trois étapes

« Si une personne a l’impression d’avoir les symptômes du coronavirus, elle doit d’abord appeler son médecin traitant en lui faisant part de ses soupçons », expliquent les professionnels de santé, « Le médecin de ville mettra alors en place une vidéo-consultation avec celui-ci. Pour les personnes âgées qui ne sont pas équipées de la technologie, les médecins peuvent consulter par téléphone. A la suite de ça, si le médecin soupçonne un cas de coronavirus, il appellera un numéro vert réservé aux personnels de santé ». Cette plateforme téléphonique mise en place par la SNSM  va recenser tous les appels à destination des quatre centres. « C’est donc le centre le plus proche du patient qui rappellera celui-ci pour lui donner la date et l’horaire de rendez-vous, avec l’adresse du site », poursuivent les référents.

A leur arrivée au centre, les patients doivent être pile à l’heure ou attendre dans leur voiture. « On ne veut pas de file d’attente !», préviennent les soignants. Une fois identifiés avec leur carte Vitale, les patients devront se désinfecter les mains et passer un masque, qui leur sera fourni. S’en suivra une prise de température, avant de passer dans un box pour une auscultation.  Chaque centre est pourvu de trois à dix boxes. Une soixantaine de médecins volontaires vont se relayer en journée sur des permanences de 3 à 4h. Une trentaine d’infirmiers libéraux et de personnels du paramédical se tiennent également à disposition pour gérer toutes les tâches connexes, de l’accueil à l’intendance, en passant par l’administratif.

Objectifs de ces consultations : préserver la médecine de ville et les urgences à la fois d’un engorgement et de potentielles contaminations. Ces centres permettront de faire du tri en amont entre les cas nécessitant une hospitalisation et ceux pouvant rentrer chez eux avec un suivi quotidien et un confinement total.

« Nous sommes prêts », affirment les soignants, qui disent avoir pour l’instant suffisamment de matériel et de consommables pour gérer un afflux de patients sur une grosse semaine. « Tout dépendra de la hauteur de la vague, et de sa durée dans le temps », conclut Nadia Baron.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Archives Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
6014
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !