Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

07/04/20 : Un décret de la Ville de Biarritz a interdit aux promeneurs, la station assise d’une durée de plus de deux minutes sur un banc ou sur un espace assimilable. Une disposition qui a tellement fait rire jaune et le buzz que le maire l'a annulée dans l'après-m

07/04/20 : Charente-Maritime : Le site internet de la ville de La Rochelle www.larochelle.fr a ouvert une page spéciale Entraide et solidarité dans la rubrique "Toutes les informations relatives au COVID-19" pour ceux qui veulent apporter leur aide.

07/04/20 : Suite à la demande du ministère de la Santé, le Département de Charente-Maritime s'est engagé à dépister "dans les meilleurs délais" ses 8 500 résidents et 5 000 employés d'EHPAD, en coordination avec l'ARS et le laboratoire Qualyse.

07/04/20 : Charente-Maritime : à la date du 6 avril, plus de 8 000 entreprises ont fait une demande d’activité partielle, soit près de la moitié des entreprises du département. Plus de 57 000 salariés sont concernés. 14 agents travaillent sur les dossiers.

07/04/20 : Déjà présente sur Facebook et Twitter, l’Agence Régionale de Santé ouvre sa page LInked-In afin de relayer au monde professionnel ses communiqués de presse quotidien ainsi que des informations et actualités autour de la crise sanitaire coronavirus.

06/04/20 : Coronavirus : 833 décès en France en 24 heures, 8911 morts au total, selon le ministre de la santé ce soir. Soit 65 nouveaux cas confirmés recensés en Nouvelle-Aquitaine, ce qui porte le total à 2 426 cas confirmés depuis le début de la crise.

03/04/20 : Charente-Maritime : le festival Stereoparc, qui doit se tenir du 17 au 18 juillet à Rochefort, est pour l'instant maintenu, fait savoir aujourd'hui l'organisation.

03/04/20 : Le sommet Afrique-France, prévu les 4,5 et 6 juin prochain, a été reporté à une date ultérieure. Emmanuel Macron devrait proposer "dans les jours qui viennent" une nouvelle thématique, en lien avec la situation sanitaire et économique.

03/04/20 : Charente-Maritime : les maires de l'île Oléron ont pris des arrêtés hier soir pour interdire la venue sur le territoire de vacanciers ou de résidents secondaires, renforçant les pouvoirs de gendarmeries. Les contrevenants devront faire demi-tour.

03/04/20 : Charente : la préfète a autorisé l’ouverture de 47 marchés : 17 pour l’arrondissement d’Angoulême; 12 pour l’arrondissement de Cognac; 18 pour l’arrondissement de Confolens.

03/04/20 : Dordogne : au 2 avril, 63 marchés sont ouverts et ont obtenu une dérogation de la préfecture en tenant compte des mesures barrières et sanitaires. Ils sont limités à une quinzaine d'exposants de proximité à l'exception de Périgueux et de Bergerac.

03/04/20 : Charente : depuis le début du confinement, plus de 1700 demandes d’activité partielle ont été déposées auprès de la Direccte, pour près de 15 500 salariés, a annoncé hier la préfecture.

02/04/20 : Ce mercredi, le CHU et l'Université de Bordeaux ont lancé conjointement un appel aux dons pour soutenir la recherche et "accompagner les étudiants via la fondation Bordeaux Université", qui recueille les dons sur son site ou au 06 26 25 45 56.

02/04/20 : Le festival Big Bang de Saint-Médard-en-Jalles consacré à l'espace est annulé et reporté du 25 au 29 mai 2021. Les organisateurs préparent une conférence live et un podcast entre temps, "pour maintenir le lien avec la communauté".

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 07/04/20 | En Dordogne, les collectes de sang sont suspendues

    Lire

    Les donneurs qui avaient pris rendez-vous ont déjà été prévenus. L'Etablissement français du sang de Nouvelle-Aquitaine suspend ses collectes dans le département de la Dordogne pour les deux prochaines semaines. Les collectes mobiles et à la maison du don du 14 rue-Victoria à Périgueux, devraient reprendre le lundi 20 avril. L'établissement utilisera ses réserves, et la collecte continue ailleurs en Nouvelle-Aquitaine. C'est le manque de personnel qui oblige l'EFS à prendre cette décision.

  • 07/04/20 | Des soignants de la Clinique des Cèdres de Brive en renfort à Paris

    Lire

    Le lundi 6 avril, ce ne sont pas moins de 10 soignants volontaires de la clinique privée les Cèdres à Brive, qui sont allés prêter main-forte à leurs collègues de région parisienne à l’hôpital Henri-Mondor. Isabelle Bielle-Nadeau, la directrice de l'établissement explique que « les équipes des Cèdres vont renforcer les services de réanimation de l’hôpital Henri-Mondor, où les soignants sont épuisés ou malades. Ils ont besoin d’être relevés ». La clinique des Cèdres de Brive dispose elle aussi d’un service Covid-19 qui oscille entre 75 et 100 % de taux d’occupation.

  • 07/04/20 | En Dordogne, une aide pour les entreprises qui ont besoin de main d'oeuvre

    Lire

    Certaines activités ont été contraintes de stopper leur activité avec le confinement, d’autres, considérées prioritaires doivent recruter pour faire face à une augmentation de production. Pour ce faire, Périgord développement met à la disposition des entrepreneurs périgourdins Resonne, sa bourse d’emploi inter-entreprises au sein de laquelle sont affichés les besoins identifiés de personnels avec les compétences recherchées. Contact au 05.53.35.80.24 ou au 05.53.35.80.87 et par mail: contact@perigorddeveloppement.com.

  • 07/04/20 | Réunis en visio, les élus régionaux attribuent plus de 350 000 000 € d'aides

    Lire

    A situation exceptionnelle, commission permanente exceptionnelle. En raison de la lutte contre la propagation du virus Covid 19, c'est en visioconférence que s'est tenue la Commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine ce lundi 6 avril à l'Hôtel de Région à Bordeaux. 233 délibérations, 2 932 dossiers d'aides et 40 opérations de travaux ont ainsi été votés par les élus régionaux, réunis sous la présidence d'Alain Rousset, masqué. Au total ce sont 358 558 032,09 euros de subventions qui ont ainsi pu être attribués.

  • 07/04/20 | Annulation des droits de place pour l’année 2020 à Perigueux

    Lire

    La Ville de Périgueux a décidé d’annuler les droits de place et d’occupation du domaine public pour 2020. Cette décision, qui aura un impact financier sur la collectivité à hauteur de 240 000 €, marque un soutien important de la collectivité envers le tissu économique local. Sont concernés les restaurants, bars, commerçants non sédentaires présents aux marchés alimentaires et non-alimentaires ainsi que les taxis. Les sommes déjà encaissées pour l’année 2020 feront l’objet d’un avoir pour l’année 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Covid-19 : les mesures prises à La Rochelle et en Charente-Maritime

15/03/2020 | La Ville de La Rochelle a mis en place un numéro vert pour continuer à assurer ses services à distance

Les bus sont maintenus mais il n'y aura aucune délivrance de ticklet papier, ni circulation de monnaie

Depuis le 15 mars, la ville de La Rochelle, le Département de Charente-Maritime et la préfecture s'adaptent aux mesures de restriction imposées par l'épidémie de coronavirus. Aqui.fr se fait le relais de ces informations pratiques, régulièrement mises à jour...

Le 15 mars 2020 :

Le maire de La Rochelle Jean-François Fountaine a attendu 18h, la fermeture des bureaux de votes,  pour communiquer officiellement sur les mesures prises au cours de la journée de dimanche. Suite aux annonces d’Edouard Philippe, il a réuni ses principaux personnels encadrant pour décliner localement les consignes de l’Etat. Les services de la Ville vont passer dès ce lundi en mode minimum. L’essentiel reste assuré. Dans une note interne, tous les personnels qui le peuvent sont invités à passer en télétravail.

En toute logique, l’accueil de la mairie et des services en général seront inaccessibles, à l’instar de ceux de l’agglomération. «Afin d’assurer une continuité des services, nous allons mettre en place à partir de 14h ce lundi, un numéro vert (1) pour répondre aux questions des habitants », a annoncé Jean-François Fountaine. Avec ce confinement, l’objectif « est autant de protéger nos agents que d’éviter d’en faire de potentiels vecteurs de contamination ».

Pour éviter la propagation du virus, la Ville va passer tous ses stationnements gratuits, en voirie comme en souterrain, pour « ne pas avoir à toucher les bornes de paiement ». Les transports en bus seront toujours assurés, mais aucun ticket papier ne sera délivré. Le paiement sera exclusivement numérique.

La collecte des déchets, sur la ville et dans l’agglo, sera diminuée à son strict minimum. Seules les poubelles « noires » du tout venant seront ramassées. La collecte des bacs jaunes est suspendue jusqu’à nouvel ordre. La propreté urbaine continuera d’être assurée normalement. Toutes les aires de jeux ont été interdites d’accès. Comme partout, les marchés alimentaires restent ouverts.

Les agents ne fonctionnant pas en télétravail seront redéployés sur le terrain. Les ASVP, en particulier, viendront renforcer la police municipale pour surveiller les commerces du centre-ville tant que durera la période de fermeture. « Dans les musées, le personnel restera mobilisé pour l’entretien courant », poursuit le maire. Les équipes éducatives se rendront lundi dans les écoles pour accueillir les enfants des personnels hospitaliers. « Nous ignorons les besoins en la matière à ce jour, nous réajusterons les effectifs en fonction de la journée de lundi », explique Jean-François Fountaine. Concernant les services délivrant des documents administratifs type permis de construire, aucun nouveau dossier ne sera pris. Ceux en cours seront traités pendant ce temps, afin d’y répondre dans les meilleurs délais. « Concernant les mariages à venir, nous faisons l’inventaire pour voir ce qui doit être maintenu et qui peut être annulé ces prochaines semaines jusqu’en avril, voire mai », poursuit le maire, « une chose est sûre, il n’y aura pas de grande cérémonie ».

(1)    Numéro vert : 0800 17 18 20

 

Ailleurs en Charente-Maritime

Le Département 17 a pris un certain nombre de mesures à l'échelle du territoire :

 Les accueils physiques seront fermés. Les entretiens téléphoniques et les réponses
par Internet les remplaceront et seront renforcés.
Solidarité sociale
 Pour les personnes qui bénéficient d’une prestation :
Leurs droits et allocations seront prorogés et les nouvelles demandes seront traitée
par téléphone.
 Les visites à domicile (VAD) seront suspendues pour les personnes âgées, handicapées,
suivi social, petite enfance (PMI). Les signalements d’enfant en danger continueront d'être
traités à domicile.
 Des réponses téléphoniques seront organisées pour le traitement des dossiers d’urgence.
 La Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) de la Charente-Maritime
donnera des réponses par téléphone et poursuivra l’instruction des dossiers déjà déposés.
Infrastructures et routes
 Les agents seront affectés prioritairement aux actions de sécurité routière dont
le fauchage.
 Les travaux prioritaires continueront d'être assurés.
Vie culturelle
• Les lieux gérés par le Département et recevant du public, les Archives Départementales, les
Pôles-Nature, le Paléosite, la Cité de l’Huitre ... sont fermés jusqu'à nouvel ordre.

Le Département a mis en place une permanence pour joindre ses services sur 3 numéros d'appel : 05 46 31 37 70 ; 05 46 31 37 71 ; 05 46 31 37 72. Et reste présent sur les réseaux sociaux, twitter @departement17 / @lacharentemaritime  et www.facebook.com/lacharentemaritime 

 

Mise à jour le 17 mars :

Suite aux dernières déclarations d'Emmanuel Macron, le président de l'agglomération et de la ville de La Rochelle a pris de nouvelles dispositions :

« Notre ville notre agglomération ne sont, aujourd’hui, pas encore touchées de façon importante, et nous devons tous agir afin de préserver les Rochelais de la propagation du virus. Aussi, j’appelle tous les Rochelais à respecter scrupuleusement les décisions du Président de la République, et particulièrement éviter tous les regroupements. Afin d’assurer l’approvisionnement en produits frais, tous nos marchés alimentaires restent ouverts. Cependant il convient de garder des distances d’au moins un mètre, et d’éviter tout promiscuité. Cette recommandation s’applique également à tous les commerces. La Police Nationale est chargée du contrôle des déplacements depuis ce midi. Elle sera assistée par la Police Municipale qui dispose également des habilitations nécessaires. Afin de faciliter leurs missions, j’insiste sur la nécessité de mettre en place rapidement les attestations de déplacement dérogatoire délivrées par les employeurs. Par ailleurs, les dispositifs d’accueil des enfants des personnels de santé est activé depuis lundi. En ce qui concerne nos anciens et les personnes fragiles physiquement ou économiquement, nous assurerons nos obligations de solidarité et de soutien en lien avec l’Etat et le Département. Nous avons protégé nos maisons de retraite et mis en sécurité les équipes et les résidents. Nous avons réorganisé l’aide à domicile en privilégiant de servir les personnes les plus fragiles et les plus isolées. Pour les personnes sans domicile fixe et les demandeurs d’asile, nous travaillons en étroite collaboration avec les services de l’Etat pour renforcer les dispositifs d’accueil et de traitement des personnes éventuellement affectées sans besoin d’hospitalisation. Pour les habitants qui auraient des problèmes matériels de première nécessité et notamment d’ordre alimentaire, le Centre Communal d’Action Sociale (05 46 35 21 00) assure une permanence téléphonique tous les jours de 9h à 17h et peut apporter les aides nécessaires. Nous demandons à tous les professionnels qui concourent aux obligations sanitaires de continuer d’assurer un service de base pour les habitants. Nous préparons également un dispositif d’accompagnement économique en partenariat avec les services de l’Etat, la Région, des CCI et Chambre des métiers ainsi que la Banque de France. Ce dispositif. Il s’adressera à tous les secteurs économiques : commerces, artisanat, TPE et PME. Enfin, j’en appelle à la solidarité entre voisins, et à l’entraide, afin d’aider les plus fragiles d’entre nous. Je vous remercie d’appliquer scrupuleusement toutes les consignes afin que nous participions ensemble à l’effort national de lutte contre la propagation du Virus. »

 

Mise à jour le 18 mars 2020 :

A La Rochelle, compte tenu des très faibles fréquentations, les bus de mer, les passeurs et la navette du Gabut – Ville en bois seront suspendus à partir de vendredi 20 mars. Les bus assurent les dessertes mais les fréquences seront adaptées à partir de lundi 23 mars avec une fréquence réduite. www.yelo-larochelle.fr L'aéroport de La Rochelle suspend quant à lui tous ses vols vers Lyon. L’aérogare est fermée au public mais l’aéroport reste ouvert pour l’accueil de vols éventuels et surtout les missions de secours. Un effectif minimum est maintenu sur site pour assurer les niveaux de sécurité, le contrôle aérien, la sûreté et le carburant.

 

Mise à jour le 19 mars :

Plusieurs regroupements interdits ayant eu lieu dans certains lieux publics mercredi, la Ville de La Rochelle a pris un arrêté municipal pour fermer les parcs, jardins et stades de La Rochelle à compter de vendredi 20 mars.  Les cimetières restent ouverts uniquement après contact téléphonique au 05 46 51 51 51 dans le cadre de l’acquisition de concessions à la suite d'un décès, pour le convoi funéraire limité à la famille proche, les démarches administratives réalisées par les services funéraires. En dehors de ces démarches, les portails d'accès resteront fermés aux piétons et aux véhicules. L’accès aux jardins familiaux reste autorisé mais uniquement pour leur entretien et les consignes de sécurité sanitaire doivent être impérativement respectées.

Au niveau du reste du département, le préfet Nicolas Basselier a pris un arrêté pour interdire l’accès aux plages dans le Département de Charente Maritime. La raison? "Les forces de l’ordre ont constaté une fréquentation encore trop élevée sur les plages et les plans d’eau du département", après des épisodes de fréquentation importante des plages mardi  sur les îles de Charente-Maritime.

 

Mise à jour le 20 mars :

Nouvel arrêté du préfet de la Charente-Maritime aujourd'hui. Le nouvel arrêté étend l'interdiction d’accès aux chemins et sentiers côtiers, espaces dunaires, canaux, forêts et cales de mise à l’eau des bateaux. Cette interdiction inclue la fréquentation piétonne, cycliste et à tous véhicules non autorisés de l’ensemble des espaces publics artificialisés du littoral : les ports, les quais, les jetées, les esplanades, les remblais et les fronts de mer, Seuls les professionnels justifiant de leur activité peuvent continuer à circuler. Les contrevenants s'exposent à une amende de 135€.

Mise à jour le 23 mars :

Après la compagnie Chalair, c'est RyanAir qui a suspendu ses vols aujourd'hui. Toujours fermé au public, l’aérogare reste toutefois prêt pour accueillir d'éventuels vols d’urgence et les rapatriements sanitaires.

Mise à jour le 24 mars :

Suite à la publication au Journal officiel de l'interdiction de la tenue des marchés couverts ou de plein air, le maire de La Rochelle Jean-François Fountaine a adressé ce jour au Préfet de la Charente Maritime une demande de dérogation pour les marchés de La Rochelle, comme le décret le prévoit, et qui est en cours de traitement à la Préfecture. Un arrêté a été signé pour que le Marché central de La Rochelle puisse se tenir  le mercredi 25 mars au matin, contenu sur la seule halle intérieure (pas de marché extérieur). Plusieurs villes de Charente-Maritime ont également demandé une dérogation, en particulier celles possédants des halles comme à Marennes, près de l'île d'Oléron.

Mise à jour le 25 mars :

- Les forces de l'ordre ayant constaté que l’ouverture de nuit a entraîné des regroupements de personnes, sans respect des mesures barrières, le préfet de la Charente-Maritime a pris ce jour un arrêté restreignant les horaires d’ouverture de certains commerces jusqu’au 15 avril. Les établissements exerçant les activités suivantes devront fermer entre 21h00 et 05h00 : les commerce de détail de produits surgelés et d’alimentation générale, supérettes, supermarchés et hypermarchés ; les commerce de détail de fruits et légumes en magasin spécialisé ; les magasins multi-commerces  ; commerce de détail de viandes et de produits à base de viande en magasin spécialisé, que ce soient poissons, crustacés et mollusques, pain, pâtisserie et confiserie, boissons en magasin spécialisé et autres commerces de détails alimentaires, ainsi que les commerces de détail de produits à base de tabac, cigarettes électroniques, matériels et dispositifs de vapotage.

- Un nouvel arrêté a été signé par le Préfet pour que le Marché central de La Rochelle puisse se tenir désormais le mercredi et le samedi matin jusqu’à nouvel ordre. Seule la halle intérieure du Marché central sera ouverte. Il n’y aura pas de marché extérieur. Le jeudi matin le marché de Port-Neuf aura lieu, en enclos avec une jauge pour respecter les distances de sécurité sanitaire. Enfin le marché de La Pallice est également autorisé le dimanche matin uniquement dans la halle couverte. Rochefort a également pu garder son marché ouvert les mardi et samedi, avec les conditions de sécurité sanitaire renforcées et un nombre maximum de personnes : 100 max clients avenue De Gaulle et 40 sous la halle.

Anne-Lise Durif
Par Anne-Lise Durif

Crédit Photo : Archives Anne-Lise Durif

Partager sur Facebook
Vu par vous
7799
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 9 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Hubert Herbreteau évêque d'Agen Société | 07/04/2020

« Cultivons notre espace intérieur en cette période de confinement » Hubert Herbreteau, évêque d’Agen

L'ESSCA Société | 06/04/2020

Confinement : l’innovation dans l’enseignement à distance des Ecoles supérieures

Sport à la maison Société | 05/04/2020

A Bordeaux, les acteurs du sport s’adaptent au confinement

Opération de contrôle à l'entrée de l'île d'Oleron le 3 avril 2020 pour éviter l'affluence des touristes Société | 04/04/2020

Covid-19 : En Charente-Maritime, les vacanciers ne sont pas les bienvenus

Aurélien Leroy Pôle Emploi Société | 03/04/2020

Covid-19 : pour Aurélien Leroy, responsable régional de Pôle Emploi, il faudra "continuer à s'adapter"

Entrée de l’hôpital de La Rochelle Société | 02/04/2020

Covid-19 : La Rochelle ouvre ses premiers centres de consultation publiques

Angélique, infirmière libérale en milieu rural à l'heure du Covid 19 Société | 01/04/2020

Angélique, infirmière libérale en milieu rural : « Nous acceptons toute l'aide que l'on nous propose ! »

Banque Alimentaire 2020 Société | 31/03/2020

Face à l'épidémie du Covid-19, la distribution alimentaire se réorganise en Nouvelle-Aquitaine

masques Société | 31/03/2020

Solidarité et masques en tissu : nouveau combat dans des communes en Gironde

Hopital de Bayonne Société | 30/03/2020

Le Plan blanc Aquitaine s'étend jusqu'au Pays basque

Les supporters de l'UBB célèbrent la victoire Société | 29/03/2020

Union Bordeaux-Bègles : l'histoire fait la force

"Construire un lieu différent qui serait le lieu des possibles pour les jeunes porteurs de TSA et leur famille », tel est l'objectif du Conseil départemental des Landes, en partenariat avec le milieu associatif et les différentes institutions Société | 28/03/2020

"Chacun sa vie, chacun sa réussite", l'ambitieux projet landais pour les jeunes autistes

Hall centre hospitalier Bayonne Société | 27/03/2020

Un appel du Centre hospitalier de Bayonne qui... interpelle

Société | 27/03/2020

MAJ DU 03/04/2020 - Covid-19 : 194 cas confirmés en Haute-Vienne et 6 décès, 8 000 salariés en chômage partiel

L'école à la maison en période de confinement Société | 27/03/2020

L’école à la maison : le numérique, un outil indispensable