Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

02/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni ce jour les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Ce mercredi Jean-René Etchegaray en présentera les pistes.

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 03/03/21 | Poitiers : une collecte de protections hygiéniques ce 6 mars

    Lire

    Ce samedi 6 mars dans le cadre de la Journée Internationale des droits des femmes, le CCAS de Poitiers organise une collecte de protections hygiéniques pour lutter contre la précarité menstruelle. De 14h à 17h30, des boites seront disposées dans deux Carrefour City du centre-ville (rue Carnot et place du marché), ainsi que dans le Monoprix à l'entrée du centre commercial des Cordeliers. Des bénévoles seront présents pour accueillir, informer et échanger sur le sujet de la précarité menstruelle.

  • 03/03/21 | Grand Poitiers : le concert de "The Beggar’s Ensemble" disponible

    Lire

    Nous vous en avions parlé le 9 février dernier dans cet article. The Beggar’s Ensemble avait enregistré en vidéo au conservatoire de Grand Poitiers Gin Craze, un récital de morceaux de musique baroque composés par des Anglais dans la première moitié du XVIIIe siècle. Le concert (de 58 minutes) est sorti sur la page Facebook de l'ensemble, celle de Grand Poitiers et celle du conservatoire de Grand Poitiers ainsi que sur la page Youtube de Beggar’s Ensemble.

  • 02/03/21 | Un tiers-lieu hybride en Charente-Maritime

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir le syndicat mixte Cyclad à Surgères en Charente-Maritime à hauteur de 60 000 euros pour la création d’un tiers-lieu hybride. Ce tiers-lieu a pour objectif de développer les nouvelles formes de travail, de créer des ateliers partagés et d’accompagner la création de nouvelles activités. Sur 1 200 m², le lieu comprendra notamment un atelier bois destiné au prototypage et à la réalisation d’ateliers

  • 02/03/21 | Le 1 000e agent vacciné au Centre hospitalier de la Côte basque

    Lire

    Le 1 000e agent du Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne a été vacciné contre le Covid en début de semaine. Un médecin réanimateur qui est en première ligne face à la prise en charge des patients les plus atteints par cette maladie. La campagne avait débuté le 6 janvier avec le vaccin Pfizer pour les agents de plus de 50 ans, ou présentant un risque accru. Un rythme que l'introduction, le 7 février, du vaccin AstraZeneka a accéléré. A ce jour, en moins de deux mois, au moins un tiers de l'effectif de l'hôpital basque aura reçu une première injection.

  • 25/02/21 | Une nouvelle gamme de produits bio et sans sucres dans le Pays Basque

    Lire

    A Bardos (64), Elikatxo produit, transforme et commercialise des jus de fruits et des soupes. Afin d’élargir sa gamme de produits bio et sans sucres, l’entreprise doit créer une ligne de production automatisée. Pour aider la société dans cet investissement, la Région Nouvelle-Aquitaine a alloué une subvention de 30 270 euros lors de sa dernière commission permanente.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Covid dans les Pyrénées-Atlantiques: couvre-feu, mais pas seulement...

23/10/2020 | Ce vendredi matin, le préfet des Pyrénées-Atlantiques, Eric Spitz, a détaillé les mesures de restrictions impliquées par le couvre-feu annoncé jeudi 22 octobre.

Eric Spitz, Préfet des Pyrénées-Atlantiques

Le couvre-feu annoncé ce jeudi par le Premier ministre dans le département des Pyrénées-Atlantiques est prévu pour une durée de 3 semaines, minimum. Il s'accompagne d'un certain nombre de mesures de restriction complémentaire annoncées dans la matinée par le préfet Eric Spitz. Une conséquence immédiate du placement du département en zone de couvre-feu et non des décisions du préfet a tenu à clarifier ce dernier. À compter de samedi (matin) minuit, il est donc interdit de se déplacer entre 21h et 6h dans l’ensemble du département, sauf motif dérogatoire (activité professionnelle, motif de santé, motif familial impérieux, convocation de justice, sortie brève des animaux de compagnie).

Concernant tout d'abord la situation sanitaire : le taux d’incidence a doublé en une semaine et est actuellement de 254,11/ 100 000. 44 personnes sont hospitalisées dans le département dont 10 en réanimation (4 à Pau, 6 à Bayonne). 32 clusters ont été identifiés dont une large part a souligné le Préfet ont pris corps dans le milieu sportif et principalement dans le milieu rugbystique (12 sur 32).

Conséquence du passage en zone de couvre-feu à compter de samedi, la jauge des grands événements passe de 5 000 à 1 000 personnes, évènement sportif compris. Une exception cela dit dès ce samedi après-midi pour ce qui est du cross du concours complet d’équitation des 5 Étoiles de Pau, le long des 6,5 km du parcours. En revanche, la jauge est limitée à 1 000 pour l’accès au village et au stade équestre où se tiendra le CSO dimanche.

De nombreuses restrictions sur la pratique sportive
Côté pratiques sportives, les gymnases et salles de sport seront fermés à l'exceptions des publics prioritaires : les scolaires dans le cadre des cours d'EPS ou en Unss, les mineurs dont la pratique est encadrée en clubs ou centres aérés, les sportifs pro ou de haut niveau, les personnes en situation de handicap dans le cadre d'une prescription médicale ainsi que les étudiants en STAPS.
Plus d’entraînement en salle donc pour les amateurs de hand, volley, basket et pelote basque sauf pour le haut niveau.
La logique est la même pour les salles de sport type fitness et musculation qui ne pourront elles aussi seulement accueillir les publics prioritaires cités ci-dessus, sauf si elles ont un espace extérieur où l'activité est possible.
Les piscines sont aussi fermées sauf pour les publics prioritaires, en revanche, les équipements sportifs de plein air (des piscines au mur d'escalade) restent ouverts de 6 heures à 21 heures.
Afin de veiller à la continuité d'activités professionnelles, Rugby ( Top14, ProD2, Férérale, Espoirs) Football (Ligue1, Ligue2, National, Futsal), Basket (ProB, Nationale1. LF1 et LF2 pur es Féminines, Hand, (Lidl Star ligue, Pro Ligue et Nationale 1) bénéficieront de dérogations au-delà de 21 h.

Autres conséquences du passage en zone couvre-feu : les fêtes foraines sont interdites, de même que les casinos, salles de jeux, salles d’exposition temporaires, établissements sportifs couverts seront fermés. Les musées quant à eux restent ouverts.
Autres nouvelles difficiles pour le secteur des bars et restaurants : les bars, procédant uniquement à l'activité débit de boisson, devront être fermés toute la journée et ce dès samedi 23 octobre. Les bars proposant une offre de restauration seront quant à eux autorisés à rester ouverts.

Solène Méric et Félix Dufour
Par Solène Méric et Félix Dufour

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
7184
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 5 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !