Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

28/10/20 : Le Festival international du Film d’Histoire de Pessac annonce l'annulation de sa 31ème édition aux dates initialement prévues du 16 au 23 novembre. Des réflexions sont en cours sur les modalités de valorisation des films sélectionnés en compétition.

28/10/20 : Le département des Landes est placé en état de vigilance jaune "Vagues Submersion" pour l’ensemble des communes du littoral du 28 octobre 13h00 au 29 octobre 18h00, entre forte houle, vagues puissantes, érosion dunaire et submersions locales...

28/10/20 : "Priorité à la protection sanitaire". Alors que le Festival Novaq devait s'ouvrir demain à la Rochelle, la Région Nouvelle-Aquitaine, organisatrice de cet évènement dédié à l'innovation, annonce son annulation. Un nouveau format est en réflexion.

26/10/20 : Dominique Bussereau président du département de Charente-Maritime et de l'ADF vient d'annoncer que le Congrès des Départements de France qui devait avoir lieu lieu les 5 et 6 novembre à La Rochelle est ajourné compte tenu de la situation sanitaire

24/10/20 : En raison du couvre-feu, la maire de Biarritz, Maïder Arosteguy a décidé d'instituer un stationnement de la ville gratuit en surface dès 18 heures, afin d'inciter les clients des restaurants de venir plus tôt dans ces établissements de la ville.

22/10/20 : Ce 22 octobre Jean Castex a annoncé 38 nouveaux départements et une collectivité d’Outre-mer la Polynésie soumis au couvre-feu de 21h à 6h dès demain soir. En Nouvelle-Aquitaine, Haute-Vienne et Pyrénées-Atlantiques sont concernés.

22/10/20 : Le Pôle Expérimental Métiers d’Art du Périgord-Limousin organise un marché des métiers d’art en plein air, sur la Place Alfred Agard à Nontron, le samedi 24 octobre de 10h à 18h, en remplacement du Salon de la Rue des métiers d'art, qui est annulé.

22/10/20 : La Rochelle : Michel Carmona, adjoint au maire depuis 2014, est décédé dimanche. Ses obsèques auront lieu vendredi à 15h30 au crématorium de Mireuil.

22/10/20 : Charente-Maritime : en plus d'une obligation de porter le masque dans 52 commune du département, le préfet de Charente-Maritime a pris un arrêté interdisant les buvettes et certaines restaurations dans les établissements sportifs.

21/10/20 : Le Conseil scientifique Covid 19 a dans un communiqué rendu public l'avis favorable donné au gouvernement le 19 octobre pour la prorogation du régime transitoire de l'urgence sanitaire jusqu'au 16 février et son prolongement jusqu'au 1° avril 2021.

20/10/20 : Municipales :A Saint Astier, en Dordogne, l'élection municipale, remportée par la maire sortante Elisabeth Marty (DVD) avec 17 voix d’avance, a été annulée ce mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Bordeaux.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 28/10/20 | TBM: la fausse gratuité du tram

    Lire

    Surprise d'un certain nombre d'usagers du tram à Bordeaux qui, accédant aux rames, ont découvert ce 28 octobre, collés sur les valideurs, des stickers reprenant un visuel de TBM annonçant la gratuité des transports. Dans un communiqué Kéolis Bordeaux Métropole rappelle « que la validation reste obligatoire dans tout le réseau TBM »  et précise que « les contrôleurs face aux voyageurs sans titre de transport n'ont pas verbalisé, privilégiant le dialogue et expliquant qu'il s'agissait d'une information frauduleuse suite à une action revendiquée par le collectif « extinction rébellion » Keolis Bordeaux Métropole va porter plainte auprès de la Police.

  • 28/10/20 | Intempéries de mai : 14 communes en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Dans un arrêté paru au Journal Officiel du 24 octobre, l'état de catastrophe naturelle a été reconnu dans 14 communes girondines suite aux violents épisodes de pluie survenus du 9 au 11 mai. En effet, des inondations et coulées de boues ont eu lieu dans les communes de Cadaujac, Romagne, Saint-Aubin de Branne, Saint Médard d'Eyrans, Gradignan, Targon, Ludon-Médoc, Le Pout, La Sauve, Coirac, Lanton, Saucats et Le Turan. Les sinistrés ont jusqu'au 3 novembre pour se rapprocher de leur compagnie d'assurance.

  • 28/10/20 | Charente-Maritime : Isabelle Blesson installée au conseil départemental

    Lire

    A l'occasion de l'ouverture de sa session d'automne, ce 26 octobre, le conseil départemental de la Charente-Maritime a introduit une nouvelle élue dans son assemblée : Isabelle Blesson. Jusqu'alors suppléante de la conseillère départementale Brigitte Favereau, cette pharmacienne basée à Saintes remplacera l'élue jusqu'aux prochaines élections départementales. Brigitte Favreau est décédée le 22 septembre dernier des suites d'une longue maladie.

  • 28/10/20 | 482 400 € pour l'ouverture d'une 1° année de Parcours d'Accès Spécifique Santé à Périgueux

    Lire

    La Région apportera 482 400 euros pour la première année de Parcours d'Accès Spécifique Santé (PASS) à Périgueux. Pour l'année universitaire 2020-21, les besoins sont les suivants : deux grandes salles permettant la diffusion des cours magistraux aux étudiants, des travaux de câblage pour les réseaux informatiques et deux salles immersives de manière à assurer l'ensemble des enseignements et tutorat délocalisés. La première promotion de 30 étudiants a fait sa rentrée en septembre.

  • 28/10/20 | Pour une meilleure connaissance des abeilles en Corrèze

    Lire

    Dans le cadre de l’appel à projets « Nature et transitions », l’association CPIE de la Corrèze souhaite s’engager dans un projet d’amélioration des connaissances sur les abeilles sauvages et souhaite mobiliser les acteurs locaux pour faire émerger des solutions concrètes de gestion des milieux en faveur de la pollinisation. Ce projet, nourrit de la richesse des compétences en matière d’animation territoriale, de création d’outils pédagogiques ou d’expertise scientifique bénéficie d’une aide de 18 135 euros de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | MAJ DU 03/04/2020 - Covid-19 : 194 cas confirmés en Haute-Vienne et 6 décès, 8 000 salariés en chômage partiel

27/03/2020 | Il n'y a pas que des personnes âgées touchées

En Haute-Vienne, la progression de la pandémie de Covid-19 s’est accélérée en une semaine avec 78 cas confirmés contre douze. Vingt patients sont hospitalisés au CHU de Limoges dont quatre en service de réanimation. Quatre décès sont à déplorer depuis le début de l’épidémie. Le préfet de la Haute-Vienne Seymour Morsy a fait un nouveau point, le 3 avril, sur l’évolution de pandémie de Covid-19 qui continue sa progression avec 194 malades.

La pandémie de Covid-19 continue sa progression en Nouvelle-Aquitaine, même si la région ne fait pas partie des plus touchées avec 1007 cas recensés par l’ARS, chiffre partiel puisqu’il faudrait ajouter les patients détectés par la médecine de ville dont le nombre n’est pas connu à ce jour. En Haute-Vienne, sur les 78 patients suivis, vingt sont hospitalisés au CHU de Limoges, dont quatre en réanimation, et quatre personnes sont décédées. « Du 20 au 23 mars, nous avions 8 cas par jour et depuis entre 12 et 15 précise François Négrier, directeur départemental de l’ARS. La répartition est homogène par rapport à l’âge avec un tiers de 15-44 ans, un tiers de 45-60 ans et un tiers de 60 ans et plus et elle est inversée par rapport au niveau national avec 57 % de femmes touchées et 43 % d’hommes. Il n’y a donc pas que des personnes âgées touchées. » Le nombre de tests progresse également au CHU avec 191 réalisés hier, par exemple, sur un public prioritaire, auxquels il faut ajouter ceux effectués par les laboratoires privés Astralab et Biolyss. Aucun foyer de contamination n’a été constaté dans les EHPAD du département. « Nous sommes sur une pente ascendante mas ce n’est pas la situation vécue par certains pays alentours » ajoute le préfet Seymour Morsy.


Des masques distribués dès le 30 mars

Concernant l’approvisionnement en masques, 316.000 exemplaires en provenance du stock stratégique national sont arrivés à l’ARS aujourd’hui. Ils seront répartis dans les établissements de santé à partir du 30 mars. Pour les professionnels de santé, un stock est disponible auprès des pharmacies sur présentation de leur carte. Au niveau national, un milliard de masques seront livrés sous dix jours et 300 000 dès ce week-end qui seront répartis à 60% chez les grossistes répartiteurs et à 40 % dans les établissements de santé offrant ainsi une visibilité de plusieurs semaines. Par ailleurs, la préfecture est en train d’aménager un site pour accueillir des malades hospitalisés, mais dans un état pas très grave . Une vingtaine de lits sera disponible rapidement. De plus, des malades de régions très touchées vont arriver en Nouvelle-Aquitaine dans les projets jours. Les premiers patients Covid sont  d'ailleurs arrivés au CHU de Limoges vendredi soir et quatre étaient attendus ce samedi..

Les enseignants qui sont un maillon important pour assurer la continuité pédagogique apportent également leur soutien aux personnels soignants. Quelques 276 enfants de personnels mobilisés pour cette crise sanitaire ont été accueillis hier dans 114 structures ouvertes sur l’Académie de Limoges et 277 personnels étaient volontaires pour les encadrer. « Rien ne remplacera le présentiel, néanmoins les enseignants ont fait un travail exceptionnel depuis deux semaines en développant des cours en ligne via le CNED et la plupart des élèves ont également été contactés assure Anne Laude, la rectrice. Nous sommes dans une phase de régulation afin de ne pas trop charger les élèves de travail. Et nous portons une attention également aux enfants fragiles afin qu’ils puissent rester en contact avec leur école.» A partir du 30 mars, les enfants du personnel de l’Aide Sociale à l’Enfance seront accueillis dans ces établissements.


8 000 salariés en chômage partiel

Deux jours après les nouvelles ordonnances du gouvernement visant à soutenir l’activité économique, les demandes affluent à la Direction départementale du travail. « Nous avons des contacts quotidiens avec les employeurs atteste Nathalie Roudier, ils ont compris qu’il fallait réorganiser le travail et tout mettre en oeuvre pour assurer la protection de leurs salariés ». A ce jour, 560 entreprises ont reçu une autorisation d’activité partielle soit près de 8 000 salariés concernés pour trois millions d’heures chômées. Toutes les demandes étaient éligibles. Quelques 765 sont à l’instruction pour 4 000 salariés. Tous les secteurs sont quasiment couverts et des autorisations seront accordées, dans les prochains jours, pour les assistantes maternelles, les employés de maison et les VRP multicartes ». Concernant les attestions dérogatoires de circulation, 5 711 personnes ont été contrôlées par 200 forces de lordre donnant lieu à 988 procès verbaux. Enfin, pour les marchés qui sont désormais interdits, la préfecture a reçu 33 demandes de dérogation de communes souhaitant les maintenir et toutes ont été accordées. Le préfet a également autorisé les horticulteurs et maraîchers à vendre leur production, ce qui leur était interdit jusqu’à présent.

Mise à jour le 03/04/2020 : 

Entre le 10 mars et le 3 avril, 194 personnes ont été testées positives au coronavirus en Haute-Vienne. Six décès sont à déplorer sur le département dont un survenu ce matin. « Nous sommes sur une progression douce avec 10 à 15 personnes supplémentaires par jour cette semaine contre 15 à 17 la semaine dernière précise François Négrier, directeur départemental de l’ARS, 59 % des personnes touchées sont des femmes et 41 % des hommes, une tendance inverse par rapport au national, 46 % ont moins de 60 ans et 54 % plus de 60 ans.» Concernant la répartition géographique, aucune zone du territoire n’est épargnée, une petite moitié des cas est localisée à Limoges, les autres sont répartis aux quatre coins du département. Actuellement, 66 patients sont hospitalisés au CHU de Limoges dont 18 en réanimation et 23 sont retournées à leur domicile depuis le début de la pandémie. Six patients avaient été transférés par avion de l’hôpital voilà une semaine. « Deux vont mieux, elles ont été extubées et placées en service de soins continus ajoute-t-il, deux malades sont arrivés aujourd’hui du Grand Est, sur les 117 places de prise en charge dédiées aux adultes atteints de Covid-19, 38 sont disponibles soit neuf places supplémentaires en une semaine. » Aucun enfant n’a été touché sur le département.

Quant à la situation économique, les entreprises sont fortement impactées avec 2 200 établissements ayant recours au chômage partiel soit 19 500 salariés qui sont temporairement sans emploi, l’équivalent de huit millions d’heures chômées. « Les demandes que nous avons instruites concernent en premier l’hôtellerie restauration puis l’industrie manufacturière annonce Nathalie Roudier, directrice départementale de la DIRECCTE, nous avons encore 750 demandes à l’instruction pour 3 600 salariés. » De plus, une soixantaine d’entreprises employant près de 250 salariés ont déposé une demande d’indemnisation pour toucher un remboursement de l’aide de l’État à hauteur de 70 % du coût horaire brut.

Le préfet a autorisé 41 marchés sur 43 demandes reçues. Sur la plateforme « je veux aider », 123 volontaires se sont inscrits pour rendre services (garde d’enfants, livraisons à domicile, liens avec les personnes âgées ou isolées). Il a signalé que les contrôles routiers seront renforcés ce week-end pour traquer ceux qui seraient tentés de partir en vacances avec notamment l’utilisation d’un drone en zone Police et d’un hélicoptère en zone Gendarmerie. Il a rappelé que le 114 reste joignable en cas de violence et le 115 pour les personnes sans domicile fixe, des chambres étant à leur disposition. Enfin, les trois arrêtés préfectoraux sont prolongés, ils concernent la fermeture des commerces alimentaires à 21 h, la fermeture des stations de lavage auto et l’interdiction d’accès aux lacs de Saint-Pardoux, de Vassivière et aux bords de Vienne.

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo :

Partager sur Facebook
Vu par vous
4960
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !