Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/05/20 : La crise sanitaire est passée par là: la Commission et sa présidente Mme Von der Leyen annoncent un plan de relance de 750 milliards empruntés sur les marchés pour renforcer le budget de l'Union.Préalable: obtenir l'accord des 27 pour ce New Deal "fédéral

29/05/20 : Municipales : A Melle (79), la liste menée par Sarah Klingler ayant obtenu la majorité absolue (28 voix) au premier tour, le conseil a été installé hier, avec 9 postes d'adjoints créés, avec Jérôme Texier et Favienne Manguy comme 1er et 2e adjoints.

27/05/20 : Les 11 Clowns Stéthoscopes organisent une "déambulade festive" aux fenêtres des patients qu’ils ont l’habitude de côtoyer au CHU de Bordeaux à l'Hôpital des enfants afin de renouer le lien physique rompu par le confinement, le 29 mai dès 15h00.

26/05/20 : Le Conseil municipal de Libourne a réélu à sa tête Philippe Buisson. Laurence Rouède se voit confier la délégation de 1ere adjointe, déléguée à la coordination des activités municipales, aux ressources humaines, à l’urbanisme et au foncier.

25/05/20 : Le secrétaire d'État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, a assuré que l'exécutif réfléchissait à un "élargissement significatif" de la limite de déplacement (100 km autour du domicile), qui pourrait entrer en vigueur la semaine prochaine.

25/05/20 : Les hospitaliers du CHU Pellegrin à Bordeaux sont en grève illimitée depuis le 22 mai sur préavis de SUD Santé. Un rassemblement de soutien est organisé le 26 mai devant l'hôpital.

22/05/20 : Dans le cadre de la célébration de la Journée Mondiale des Oiseaux Migrateurs, les 24 et 31 mai 2020 à Vitrezay, BioSphère Environnement propose 2 sorties de découverte des oiseaux des marais de Gironde, de 8h30 à 10h30. Réservations: 05 46 49 89 89.

19/05/20 : Allant dans le sens de la déclaration du Premier Ministre ce matin, le préfet des Pyrénées Atlantiques Eric Spitz déclare que les Bordelais et les Toulousains en zone verte pourraient venir en vacances en juillet et août dans les Pyrénées Atlantiques

18/05/20 : L’incertitude de l’évolution sanitaire, et l’impossibilité de mettre en œuvre les mesures barrières, entrainent l’annulation de l’opération de sensibilisation des jeunes à la nage, Objectif Nage, pour l’été 2020, annonce le Département de la Gironde.

15/05/20 : Initialement prévu le samedi 12 septembre prochain, la 36ème édition du marathon des Châteaux du Médoc est reportée au samedi 11 septembre 2021.

14/05/20 : L'activité partielle pour les entreprises du tourisme et de l'évènementiel sera maintenue jusqu'à fin 2020 et que l'accès au fonds de solidarité est prolongé jusqu'à fin septembre. En revanche, pas de baisse prévue pour la TVA.

12/05/20 : La Compagnie aérienne Chalair annonce la reprise progressive de ses vols entre Bordeaux, Brest et Montpellier. Au rythme de 2 vols hebdomadaires, rdv le 8 juin, pour la reprise des liaisons Bordeaux-Brest puis le 15 juin, pour Bordeaux-Montpellier

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/05/20 | Des esturgeons exotiques dans le Bassin d'Arcachon

    Lire

    Avec le débordement de cours d'eau du Sud Gironde les 10 et 11 mai 2020, des piscicultures dans les bassins du Ciron et de la Leyre ont été inondées laissant échapper des esturgeons sibériens et des esturgeons du Danube. Si l’espèce sibérienne pourrait a priori survivre sans se reproduire, les esturgeons sibériens emportés dans le Bassin d’Arcachon ne supportent pas la salinité des eaux. Ces deux espèces ne doivent pas être confondus avec l’esturgeon européen, protégé en voie de disparition. La prefecture demande donc aux pêcheurs de relâcher vivants tous les esturgeons qui seraient pris, quelle que soit l’espèce.

  • 30/05/20 | Dordogne : une hausse 24,2 % du nombre de demandeurs d'emploi en avril

    Lire

    La Dordogne voit son nombre de chômeurs s'envoler au mois d'avril. Pôle emploi a enregistré une hausse des inscrits en catégorie A, c'est à dire sans aucune activité, de 24,2 % en avril par rapport à mars 2020. En Nouvelle-Aquitaine, elle est de 27,4 %. C'est plus qu'au niveau national : cette hausse historique est de +22,6 %. Cela porte à 25 170 le nombre de personnes sans aucune activité en Dordogne. Le nombre d'inscrits en catégorie B et C (activité réduite) enregistre une forte baisse.

  • 30/05/20 | Plus de 48 000 salariés périgourdins en activité partielle

    Lire

    En Dordogne, 7390 entreprises ont établi une demande de chômage partielle, ce qui concerne 48 572 salariés actuellement. 1045 entreprises ont demandé des reports de charges fiscales, cela correspond à un montant de 9,4 millions d'euros. 14 487 entreprises ont sollicité le fonds de solidarité, cela représente une somme globale de 24,2 millions d'euros. Sur ces demandeurs, 64 % sont des entreprises individuelles et 24 % sont des SARL.

  • 30/05/20 | Bordeaux Métropole : des mesures pour le tourisme

    Lire

    Bordeaux Métropole vient d'adopter 11 mesures (550 000€) pour soutenir la filière tourisme, parmi lesquelles le financement (à 50%) du déficit d'exploitation "à venir" de l'Office de Tourisme et d'une campagne de promotion de la "destination Bordeaux", une réduction du prix du stationnement dans certains parkings souterrains pour les clients des hôtels, un délai de reversement de la taxe de séjour (dont la redevance passe de 2,5 à 5%) pour les hébergeurs ou l'exonération de "tout ou partie" des redevances d'occupation des pontons pour le tourisme fluvial.

  • 30/05/20 | Fonds d'urgence : 2154 dossiers pour Bordeaux métropole

    Lire

    Ce vendredi, dans un point consacré à l'économie, Bordeaux Métropole a précisé que 2154 dossiers avaient été traités dans le cadre de son fonds d'urgence (15,2 millions d'euros) aux entreprises de 1 à 5 salariés, pour un montant total distribué de 4,313 millions d'euros. Ils l'ont été principalement à des entreprises de services (39%), des cafés/hôtels et restaurants (30%) et des commerces (20%). L'essentiel de ces dossiers (1107) a été déposé par des entreprises bordelaises. Les entreprises peuvent encore déposer une demande d'aide jusqu'au 30 juin.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | MAJ DU 03/04/2020 - Covid-19 : 194 cas confirmés en Haute-Vienne et 6 décès, 8 000 salariés en chômage partiel

27/03/2020 | Il n'y a pas que des personnes âgées touchées

En Haute-Vienne, la progression de la pandémie de Covid-19 s’est accélérée en une semaine avec 78 cas confirmés contre douze. Vingt patients sont hospitalisés au CHU de Limoges dont quatre en service de réanimation. Quatre décès sont à déplorer depuis le début de l’épidémie. Le préfet de la Haute-Vienne Seymour Morsy a fait un nouveau point, le 3 avril, sur l’évolution de pandémie de Covid-19 qui continue sa progression avec 194 malades.

La pandémie de Covid-19 continue sa progression en Nouvelle-Aquitaine, même si la région ne fait pas partie des plus touchées avec 1007 cas recensés par l’ARS, chiffre partiel puisqu’il faudrait ajouter les patients détectés par la médecine de ville dont le nombre n’est pas connu à ce jour. En Haute-Vienne, sur les 78 patients suivis, vingt sont hospitalisés au CHU de Limoges, dont quatre en réanimation, et quatre personnes sont décédées. « Du 20 au 23 mars, nous avions 8 cas par jour et depuis entre 12 et 15 précise François Négrier, directeur départemental de l’ARS. La répartition est homogène par rapport à l’âge avec un tiers de 15-44 ans, un tiers de 45-60 ans et un tiers de 60 ans et plus et elle est inversée par rapport au niveau national avec 57 % de femmes touchées et 43 % d’hommes. Il n’y a donc pas que des personnes âgées touchées. » Le nombre de tests progresse également au CHU avec 191 réalisés hier, par exemple, sur un public prioritaire, auxquels il faut ajouter ceux effectués par les laboratoires privés Astralab et Biolyss. Aucun foyer de contamination n’a été constaté dans les EHPAD du département. « Nous sommes sur une pente ascendante mas ce n’est pas la situation vécue par certains pays alentours » ajoute le préfet Seymour Morsy.


Des masques distribués dès le 30 mars

Concernant l’approvisionnement en masques, 316.000 exemplaires en provenance du stock stratégique national sont arrivés à l’ARS aujourd’hui. Ils seront répartis dans les établissements de santé à partir du 30 mars. Pour les professionnels de santé, un stock est disponible auprès des pharmacies sur présentation de leur carte. Au niveau national, un milliard de masques seront livrés sous dix jours et 300 000 dès ce week-end qui seront répartis à 60% chez les grossistes répartiteurs et à 40 % dans les établissements de santé offrant ainsi une visibilité de plusieurs semaines. Par ailleurs, la préfecture est en train d’aménager un site pour accueillir des malades hospitalisés, mais dans un état pas très grave . Une vingtaine de lits sera disponible rapidement. De plus, des malades de régions très touchées vont arriver en Nouvelle-Aquitaine dans les projets jours. Les premiers patients Covid sont  d'ailleurs arrivés au CHU de Limoges vendredi soir et quatre étaient attendus ce samedi..

Les enseignants qui sont un maillon important pour assurer la continuité pédagogique apportent également leur soutien aux personnels soignants. Quelques 276 enfants de personnels mobilisés pour cette crise sanitaire ont été accueillis hier dans 114 structures ouvertes sur l’Académie de Limoges et 277 personnels étaient volontaires pour les encadrer. « Rien ne remplacera le présentiel, néanmoins les enseignants ont fait un travail exceptionnel depuis deux semaines en développant des cours en ligne via le CNED et la plupart des élèves ont également été contactés assure Anne Laude, la rectrice. Nous sommes dans une phase de régulation afin de ne pas trop charger les élèves de travail. Et nous portons une attention également aux enfants fragiles afin qu’ils puissent rester en contact avec leur école.» A partir du 30 mars, les enfants du personnel de l’Aide Sociale à l’Enfance seront accueillis dans ces établissements.


8 000 salariés en chômage partiel

Deux jours après les nouvelles ordonnances du gouvernement visant à soutenir l’activité économique, les demandes affluent à la Direction départementale du travail. « Nous avons des contacts quotidiens avec les employeurs atteste Nathalie Roudier, ils ont compris qu’il fallait réorganiser le travail et tout mettre en oeuvre pour assurer la protection de leurs salariés ». A ce jour, 560 entreprises ont reçu une autorisation d’activité partielle soit près de 8 000 salariés concernés pour trois millions d’heures chômées. Toutes les demandes étaient éligibles. Quelques 765 sont à l’instruction pour 4 000 salariés. Tous les secteurs sont quasiment couverts et des autorisations seront accordées, dans les prochains jours, pour les assistantes maternelles, les employés de maison et les VRP multicartes ». Concernant les attestions dérogatoires de circulation, 5 711 personnes ont été contrôlées par 200 forces de lordre donnant lieu à 988 procès verbaux. Enfin, pour les marchés qui sont désormais interdits, la préfecture a reçu 33 demandes de dérogation de communes souhaitant les maintenir et toutes ont été accordées. Le préfet a également autorisé les horticulteurs et maraîchers à vendre leur production, ce qui leur était interdit jusqu’à présent.

Mise à jour le 03/04/2020 : 

Entre le 10 mars et le 3 avril, 194 personnes ont été testées positives au coronavirus en Haute-Vienne. Six décès sont à déplorer sur le département dont un survenu ce matin. « Nous sommes sur une progression douce avec 10 à 15 personnes supplémentaires par jour cette semaine contre 15 à 17 la semaine dernière précise François Négrier, directeur départemental de l’ARS, 59 % des personnes touchées sont des femmes et 41 % des hommes, une tendance inverse par rapport au national, 46 % ont moins de 60 ans et 54 % plus de 60 ans.» Concernant la répartition géographique, aucune zone du territoire n’est épargnée, une petite moitié des cas est localisée à Limoges, les autres sont répartis aux quatre coins du département. Actuellement, 66 patients sont hospitalisés au CHU de Limoges dont 18 en réanimation et 23 sont retournées à leur domicile depuis le début de la pandémie. Six patients avaient été transférés par avion de l’hôpital voilà une semaine. « Deux vont mieux, elles ont été extubées et placées en service de soins continus ajoute-t-il, deux malades sont arrivés aujourd’hui du Grand Est, sur les 117 places de prise en charge dédiées aux adultes atteints de Covid-19, 38 sont disponibles soit neuf places supplémentaires en une semaine. » Aucun enfant n’a été touché sur le département.

Quant à la situation économique, les entreprises sont fortement impactées avec 2 200 établissements ayant recours au chômage partiel soit 19 500 salariés qui sont temporairement sans emploi, l’équivalent de huit millions d’heures chômées. « Les demandes que nous avons instruites concernent en premier l’hôtellerie restauration puis l’industrie manufacturière annonce Nathalie Roudier, directrice départementale de la DIRECCTE, nous avons encore 750 demandes à l’instruction pour 3 600 salariés. » De plus, une soixantaine d’entreprises employant près de 250 salariés ont déposé une demande d’indemnisation pour toucher un remboursement de l’aide de l’État à hauteur de 70 % du coût horaire brut.

Le préfet a autorisé 41 marchés sur 43 demandes reçues. Sur la plateforme « je veux aider », 123 volontaires se sont inscrits pour rendre services (garde d’enfants, livraisons à domicile, liens avec les personnes âgées ou isolées). Il a signalé que les contrôles routiers seront renforcés ce week-end pour traquer ceux qui seraient tentés de partir en vacances avec notamment l’utilisation d’un drone en zone Police et d’un hélicoptère en zone Gendarmerie. Il a rappelé que le 114 reste joignable en cas de violence et le 115 pour les personnes sans domicile fixe, des chambres étant à leur disposition. Enfin, les trois arrêtés préfectoraux sont prolongés, ils concernent la fermeture des commerces alimentaires à 21 h, la fermeture des stations de lavage auto et l’interdiction d’accès aux lacs de Saint-Pardoux, de Vassivière et aux bords de Vienne.

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo :

Partager sur Facebook
Vu par vous
3355
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !