Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

24/03/21 : Charente-Maritime : Véronique SCHAAF, sous-préfète de Villeneuve-sur-Lot, est nommée sous-préfète de Saintes. Elle devrait prendre ses fonctions le 19 avril 2021. Elle succède à Adeline BARD, arrivée dans l’arrondissement de Saintes en juillet 2018.

19/03/21 : La Banque alimentaire Béarn-Soule organise, samedi 20 mars 2021, une collecte alimentaire exceptionnelle, mobilisant près de 400 jeunes bénévoles, dans 14 magasins de Pau.

18/03/21 : Charentes : L'Union Générale des Viticulteurs pour l'AOC Cognac (UGVC) vient de se doter d'un nouveau directeur général, Xavier RAFFENNE. Il était précédemment directeur de la Maison des Vins de Gaillac.

16/03/21 : La Rochelle : le festival de fiction télé se déroulera du 14 au 19 septembre, annonce aujourd'hui les organisateurs dans un communiqué. Une journée de plus sera dédiée à la création. Les candidatures pour les œuvres sont ouvertes.

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/04/21 | Saintes : La musique baroque se réinvente

    Lire

    A Saintes depuis 2015 l’Abbaye aux Dames propose « Musicaventure », un programme de parcours de visite. Ce parcours ne s’adresse pas qu’aux amateurs de musique baroque mais à tous les publics avec un voyage sonore 3D, des siestes sonores et un manège qui fait appel au toucher, à l’ouïe et à la vue. L’Abbaye souhaite désormais y intégrer une « Aventure urbaine et musicale ». L’idée est, sous la forme de course aux trésors, de mettre en valeur le territoire de Saintes.

  • 15/04/21 | Une meunerie bio et sans gluten à Thuré (86)

    Lire

    A Thuré, dans la Vienne, François Michaud produit des céréales en circuit court tout en pratiquant l’agroforesterie. Pour valoriser les céréales produites sur la ferme en farines ou semoules, il va construire une meunerie. Afin de répondre aux demandes de farines sans gluten, il prévoit également d’acquérir deux moulins et qui lui permettront d’assurer la vente en circuit-court auprès de boulangers et particuliers.

  • 14/04/21 | L’église de Notre-Dame de Soudan va être restaurée

    Lire

    Erigée au XIIe siècle, l’église de Notre-Dame de Soudan dans les Deux-Sèvres souffre de multiples désordres comme des zones d’instabilité structurelles en raison de nombreuses modifications architecturales ou d’une humidité trop importante qui ont détérioré les maçonneries intérieures et extérieures. Afin d’évacuer cette humidité, une tranchée de ventilation va être creusée permettant ainsi la restauration des maçonneries et des peintures murales.

  • 14/04/21 | Un jeu vidéo développé dans les Landes

    Lire

    La société Itchy à Saint-Etienne d’Orthe dans les Landes, s’est spécialisée dans la création de jeux vidéos en 2018 avec son projet « World of furry ». Ce projet permet d’offrir un jeu familial et bienveillant basé sur les animaux imaginaires possédant des caractéristiques humaines. Il sera gratuit à télécharger et la monétisation se fera sous forme d’achats d’objets premium et avec un système d’abonnement.

  • 14/04/21 | 618 000 euros pour les travaux d’urgence sur la ligne Niort-Saintes

    Lire

    Lors de sa dernière séance plénière du 12 avril, la Région vient d'accorder 618 000 euros pour les travaux d’urgence sur la ligne Niort-Saintes. Ce chantier « de maintien de la performance » est indispensables pour pérenniser les circulations des TER et empêcher la dégradation supplémentaire des performances (vitesse, capacité et exploitation). S'en suivront des travaux de régénération étalés jusqu’en 2028. Huit autres lignes sont bénéficierons de ces chantiers d'urgence en 2022.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | MAJ DU 03/04/2020 - Covid-19 : 194 cas confirmés en Haute-Vienne et 6 décès, 8 000 salariés en chômage partiel

27/03/2020 | Il n'y a pas que des personnes âgées touchées

En Haute-Vienne, la progression de la pandémie de Covid-19 s’est accélérée en une semaine avec 78 cas confirmés contre douze. Vingt patients sont hospitalisés au CHU de Limoges dont quatre en service de réanimation. Quatre décès sont à déplorer depuis le début de l’épidémie. Le préfet de la Haute-Vienne Seymour Morsy a fait un nouveau point, le 3 avril, sur l’évolution de pandémie de Covid-19 qui continue sa progression avec 194 malades.

La pandémie de Covid-19 continue sa progression en Nouvelle-Aquitaine, même si la région ne fait pas partie des plus touchées avec 1007 cas recensés par l’ARS, chiffre partiel puisqu’il faudrait ajouter les patients détectés par la médecine de ville dont le nombre n’est pas connu à ce jour. En Haute-Vienne, sur les 78 patients suivis, vingt sont hospitalisés au CHU de Limoges, dont quatre en réanimation, et quatre personnes sont décédées. « Du 20 au 23 mars, nous avions 8 cas par jour et depuis entre 12 et 15 précise François Négrier, directeur départemental de l’ARS. La répartition est homogène par rapport à l’âge avec un tiers de 15-44 ans, un tiers de 45-60 ans et un tiers de 60 ans et plus et elle est inversée par rapport au niveau national avec 57 % de femmes touchées et 43 % d’hommes. Il n’y a donc pas que des personnes âgées touchées. » Le nombre de tests progresse également au CHU avec 191 réalisés hier, par exemple, sur un public prioritaire, auxquels il faut ajouter ceux effectués par les laboratoires privés Astralab et Biolyss. Aucun foyer de contamination n’a été constaté dans les EHPAD du département. « Nous sommes sur une pente ascendante mas ce n’est pas la situation vécue par certains pays alentours » ajoute le préfet Seymour Morsy.


Des masques distribués dès le 30 mars

Concernant l’approvisionnement en masques, 316.000 exemplaires en provenance du stock stratégique national sont arrivés à l’ARS aujourd’hui. Ils seront répartis dans les établissements de santé à partir du 30 mars. Pour les professionnels de santé, un stock est disponible auprès des pharmacies sur présentation de leur carte. Au niveau national, un milliard de masques seront livrés sous dix jours et 300 000 dès ce week-end qui seront répartis à 60% chez les grossistes répartiteurs et à 40 % dans les établissements de santé offrant ainsi une visibilité de plusieurs semaines. Par ailleurs, la préfecture est en train d’aménager un site pour accueillir des malades hospitalisés, mais dans un état pas très grave . Une vingtaine de lits sera disponible rapidement. De plus, des malades de régions très touchées vont arriver en Nouvelle-Aquitaine dans les projets jours. Les premiers patients Covid sont  d'ailleurs arrivés au CHU de Limoges vendredi soir et quatre étaient attendus ce samedi..

Les enseignants qui sont un maillon important pour assurer la continuité pédagogique apportent également leur soutien aux personnels soignants. Quelques 276 enfants de personnels mobilisés pour cette crise sanitaire ont été accueillis hier dans 114 structures ouvertes sur l’Académie de Limoges et 277 personnels étaient volontaires pour les encadrer. « Rien ne remplacera le présentiel, néanmoins les enseignants ont fait un travail exceptionnel depuis deux semaines en développant des cours en ligne via le CNED et la plupart des élèves ont également été contactés assure Anne Laude, la rectrice. Nous sommes dans une phase de régulation afin de ne pas trop charger les élèves de travail. Et nous portons une attention également aux enfants fragiles afin qu’ils puissent rester en contact avec leur école.» A partir du 30 mars, les enfants du personnel de l’Aide Sociale à l’Enfance seront accueillis dans ces établissements.


8 000 salariés en chômage partiel

Deux jours après les nouvelles ordonnances du gouvernement visant à soutenir l’activité économique, les demandes affluent à la Direction départementale du travail. « Nous avons des contacts quotidiens avec les employeurs atteste Nathalie Roudier, ils ont compris qu’il fallait réorganiser le travail et tout mettre en oeuvre pour assurer la protection de leurs salariés ». A ce jour, 560 entreprises ont reçu une autorisation d’activité partielle soit près de 8 000 salariés concernés pour trois millions d’heures chômées. Toutes les demandes étaient éligibles. Quelques 765 sont à l’instruction pour 4 000 salariés. Tous les secteurs sont quasiment couverts et des autorisations seront accordées, dans les prochains jours, pour les assistantes maternelles, les employés de maison et les VRP multicartes ». Concernant les attestions dérogatoires de circulation, 5 711 personnes ont été contrôlées par 200 forces de lordre donnant lieu à 988 procès verbaux. Enfin, pour les marchés qui sont désormais interdits, la préfecture a reçu 33 demandes de dérogation de communes souhaitant les maintenir et toutes ont été accordées. Le préfet a également autorisé les horticulteurs et maraîchers à vendre leur production, ce qui leur était interdit jusqu’à présent.

Mise à jour le 03/04/2020 : 

Entre le 10 mars et le 3 avril, 194 personnes ont été testées positives au coronavirus en Haute-Vienne. Six décès sont à déplorer sur le département dont un survenu ce matin. « Nous sommes sur une progression douce avec 10 à 15 personnes supplémentaires par jour cette semaine contre 15 à 17 la semaine dernière précise François Négrier, directeur départemental de l’ARS, 59 % des personnes touchées sont des femmes et 41 % des hommes, une tendance inverse par rapport au national, 46 % ont moins de 60 ans et 54 % plus de 60 ans.» Concernant la répartition géographique, aucune zone du territoire n’est épargnée, une petite moitié des cas est localisée à Limoges, les autres sont répartis aux quatre coins du département. Actuellement, 66 patients sont hospitalisés au CHU de Limoges dont 18 en réanimation et 23 sont retournées à leur domicile depuis le début de la pandémie. Six patients avaient été transférés par avion de l’hôpital voilà une semaine. « Deux vont mieux, elles ont été extubées et placées en service de soins continus ajoute-t-il, deux malades sont arrivés aujourd’hui du Grand Est, sur les 117 places de prise en charge dédiées aux adultes atteints de Covid-19, 38 sont disponibles soit neuf places supplémentaires en une semaine. » Aucun enfant n’a été touché sur le département.

Quant à la situation économique, les entreprises sont fortement impactées avec 2 200 établissements ayant recours au chômage partiel soit 19 500 salariés qui sont temporairement sans emploi, l’équivalent de huit millions d’heures chômées. « Les demandes que nous avons instruites concernent en premier l’hôtellerie restauration puis l’industrie manufacturière annonce Nathalie Roudier, directrice départementale de la DIRECCTE, nous avons encore 750 demandes à l’instruction pour 3 600 salariés. » De plus, une soixantaine d’entreprises employant près de 250 salariés ont déposé une demande d’indemnisation pour toucher un remboursement de l’aide de l’État à hauteur de 70 % du coût horaire brut.

Le préfet a autorisé 41 marchés sur 43 demandes reçues. Sur la plateforme « je veux aider », 123 volontaires se sont inscrits pour rendre services (garde d’enfants, livraisons à domicile, liens avec les personnes âgées ou isolées). Il a signalé que les contrôles routiers seront renforcés ce week-end pour traquer ceux qui seraient tentés de partir en vacances avec notamment l’utilisation d’un drone en zone Police et d’un hélicoptère en zone Gendarmerie. Il a rappelé que le 114 reste joignable en cas de violence et le 115 pour les personnes sans domicile fixe, des chambres étant à leur disposition. Enfin, les trois arrêtés préfectoraux sont prolongés, ils concernent la fermeture des commerces alimentaires à 21 h, la fermeture des stations de lavage auto et l’interdiction d’accès aux lacs de Saint-Pardoux, de Vassivière et aux bords de Vienne.

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo :

Partager sur Facebook
Vu par vous
6016
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !