Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

  • 19/06/18 | L'hôtel de ville de La Rochelle renaît de ses cendres

    Lire

    Cinq ans après l'incendie qui l'a ravagé, l'hôtel de ville retrouve ses couleurs. Sa toute nouvelle toiture, couverte d'une bâche, sera découverte devant le grand public de 13h à 17h, le jeudi 21 juin. Plusieurs animations musicales sont prévues durant l'opération, dont 70 coquelicots géants et chantants dès la place de la Caille. Une fois le toit de l’Hôtel de Ville et ses ardoises visibles, resteront les arceaux métalliques du chapiteau qui seront retirés jusqu’au 15 août.

  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Coworking, colocation de bureaux, les travailleurs indépendants se regroupent

02/03/2011 |

Coworking chartrons kaizen marketing romain didrich

« Il y a trop de distractions à la maison. » Un constat qui revient souvent dans la bouche de ces travailleurs indépendants, pigistes, auto-entrepreneurs, artistes, « freelance » qui, las de travailler seuls depuis chez eux, ont opté pour le coworking ou la colocation de bureaux. Le système est simple. Des travailleurs se regroupent sous un même toit, partagent l'espace, le loyer, les idées et la convivialité. Il s'agit pour ces indépendants souvent isolés de retrouver le cadre d'une ambiance de bureaux et parfois même de collaborer. Petit tour d'horizon de la pratique à Bordeaux.

« C'est motivant, on se recrée une petite équipe même si on travaille dans des domaines différents. » Pauline, rédactrice et journaliste de 25 ans a aménagé son bureau rue Bouffard en septembre dernier. Pour 170 euros par mois, la jeune femme dispose d'un espace de travail qu'elle partage avec cinq autres personnes, et d'un cadre. « Ce serait très difficile de retourner travailler à la maison » avoue-t-elle.

coworkingLa colocation de bureaux est en pleine expansion depuis quatre ans environ. Las d'entrecouper leur temps de travail par des séances lessive, télévision, appels téléphoniques à caractère personnel, et afin de sortir de leur isolement, de plus en plus de travailleurs indépendants optent pour le partage de bureaux. « J'ai vraiment pris cela comme un investissement, je suis beaucoup plus productif depuis que je viens tous les jours au bureau » raconte Anthony, organisateur de tournées de 31 ans, ayant pris ses quartiers rue Bouffard à la même époque que Pauline. Mais au-delà de l'aspect professionnel, c'est aussi le côté humain que viennent trouver ces travailleurs.

Dans cet ancien cabinet d'architectes, la bonne ambiance règne et il n'est pas rare que ces colocataires sortent déjeuner ensemble ou prendre l'apéritif après leur journée de travail. « Pas de requins ici » ajoute Anthony, soulignant la nécessaire compatibilité des caractères et des métiers pour la cohésion du groupe.
Nathalie est arrivée à Bordeaux il y a cinq ans. Après deux années à écrire depuis chez elle, la journaliste a ressenti le manque de l'ambiance d'une salle de rédaction. En janvier 2008 elle prend ces bureaux avec deux autres personnes. En trois ans, douze colocataires se sont succédés rue Bouffard et Nathalie considère cet endroit lumineux et chaleureux comme « une bouffée d'oxygène ».

Un espace de coworking « un peu sélect » aux Chartrons
Autre ambiance, autre lieux. Rue Darbon, au dessus de la pépinière éco-créative dans le quartiers des Chartrons, un « open space » de 54 postes dont 24 réservés aux coworkers, s'est ouvert en septembre dernier. A l'origine de cette initiative, les jeunes dirigeants de l'agence web « Kaizen marketing », spécialisée dans le contrôle de la performance des campagnes média des annonceurs. Romain Didrich et David Eymé, ont lancé leur agence en 2005 depuis chez eux d'abord puis, après divers déménagements, ils ont acquis cet espace aux enchères pour la somme de 800 000 euros, meubles compris. Leur société commerciale comprenant une vingtaine de collaborateurs, ils décident de développer dès leur arrivée aux Chartrons, une société immobilière afin de proposer un espace de coworking.

coworking chartrons

Téléphone, internet, ménage quotidien, hébergement du siège social des activités des locataires, tels sont les services offerts par Kaizen Marketing. Mais les avantages qu'y trouvent les indépendants vont bien au-delà de ces seuls aspects pratiques. Jennifer, Julien et Davy, respectivement développeurs et infographiste trouvent rue Darbon « un cadre, une synergie » nécessaire à leur efficacité. Le tout pour 350 euros par mois. « Un espace de coworking un peu sélect » de l'avis même de Romain Didrich qui met en lumière le caractère sérieux de cet espace qui « rassure les clients lorsqu'ils viennent ». Et en effet, l'espace est doté d'une salle de réunion, d'une salle de conférence et d'une ambiance studieuse. Pour faire honneur à son nom, « Kaizen », de cette théorie japonaise de l'amélioration continue, a également mis à disposition de ses collaborateurs et de ses coworkers, un espace de détente avec machine à café, canapé et babyfoot.
Avec cette initiative, Romain Didrich a devancé les associations Bordeaux coworking et coworking Bordeaux, restées injoignables, dont la CUB devait être un facilitateur de mise en place de projet.

Bientôt un nouvel espace sur Bordeaux
Les idées sont donc nombreuses, mais leur réalisation prend du temps. Trop de temps selon Claire Collet, rédactrice et journaliste pigiste de 27 ans. « Je voulais séparer ma vie privée de ma vie professionnelle » explique la jeune femme qui est retournée travailler chez elle après avoir gouter à la colocation de bureau durant huit mois. « Je souhaite retrouver un espace de coworking, mais j'ai peur d'avoir à attendre longtemps avant qu'un projet se mette en place. »

Si l'intention des associations de coworking est pour l'instant en suspens, la mairie de son côté réfléchit depuis un an à son espace de coworking. La concrétisation de ce projet se fera en mars autour de la semaine digitale (le 21 mars). Un appel d'offres sera lancé par la mairie qui laissera des locaux quartier Saint Pierre à disposition d'un opérateur privé qui aura pour mission de faire vivre le lieu. « Le choix de l'opérateur se fera en fonction des prestations et des événements proposés en sachant que cet espace de coworking sera entièrement dédié à la sphère du web » détaille le collaborateur de Michel Duchène et Josy Reissers. Affaire à suivre.

www.location-bureau-bordeaux.fr

Crédit photo : Aqui.fr

Audrey Chabal

Partager sur Facebook
Vu par vous
1029
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !