Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/21 : L’arrondissement de Nontron (24) aura bientôt un nouveau représentant de l’État. Par décret du président de la République en date du mercredi 16 juin, Pierre Bressolles a été nommé au poste de sous-préfet. Il remplace Nathalie Lasserre.

17/06/21 : Météo France vient de placer le département de la Gironde en vigilance ORANGE pour les risques d’orages et de pluie-inondation. Cette alerte est valable à partir de ce jour 16h00 jusqu’à vendredi 00h00.

17/06/21 : La kayakiste périgourdine Manon Hostens est qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo cet été sur trois bateaux, K4, K2 et K1. Les épreuves se dérouleront entre le 3 et le 8 août.

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/06/21 | Tapisserie Manufacture Pinton de Felletin... à Hong Kong !

    Lire

    Spécialisée dans le tissage des tapis, tapisseries et moquettes, la manufacture Pinton dans la Creuse est l’une des entreprises les plus importantes du secteur de la tapisserie d’Aubusson. Afin de se développer, notamment vers l’international elle va construire un nouveau bâtiment moderne et écologique à Felletin et elle va moderniser ses équipements afin d’améliorer sa productivité, sa qualité et sa réactivité. Pour consolider sa présence à l’international elle va également ouvrir une filiale à Hong Kong.

  • 18/06/21 | Gan a sa voie verte

    Lire

    La commune de Gan dans les Pyrénées-Atlantiques souhaite achever la réalisation de la voie verte de la vallée d’Ossau traversant son bourg. Les aménagements concernent les revêtements en dur, la sécurisation, la plantations et la signalisation. La continuité de cette voie verte sera assurée par le Conseil Départemental des Pyrénées-Atlantiques qui procède actuellement aux études de tracés en site propre pour rejoindre Buzy.

  • 18/06/21 | Deux-Sèvres: La Fromagerie des Gors s’agrandit

    Lire

    A Melle, dans les Deux-Sèvres, la Fromagerie des Gors produit le Chabichou du Poitou et le Mothais sur Feuille. Suite à la reprise de l’entreprise en janvier 2020, son objectif est aujourd’hui d’augmenter sa surface de production afin de répondre à la demande du client. Pour cela, elle va construire une extension de 140 m² à son bâtiment et acquérir des équipements de salage et de lavage.

  • 17/06/21 | Mérignac : dimanche dernier jour de vote pour le budget participatif !

    Lire

    Dans le cadre de son budget participatif, la Ville Mérignac (33)consacre une enveloppe de 350 000 euros pour réaliser les projets qui auront reçu le maximum de votes en ligne. Dans ce cadre, 51 projets aux thématiques diverses ont été proposés par les Mérignacais : éducation, environnement, numérique, jeunesse, culture, patrimoine, cadre de vie, mobilités... A ce jour près de 6000 votes ont été enregistrés sur le site dédié, pour ceux qui n'auraient pas encore voter, il ne reste plus que 4 jours pour découvrir et voter pour vos projets préférés! Rdv sur budgetparticipatif.merignac.com

  • 17/06/21 | Corrèze : Des Tiny House au Castang

    Lire

    Suite à la reprise de Tiny Eco.Rrèze, les nouveaux repreneurs souhaitent développer une nouvelle activité : la construction et la vente de tiny house, les mini-maisons roulantes fabriqués uniquement avec des produits locaux. Au coeur de ce projet, l’approche écologique avec des toilettes sèches, un traitement des eaux grises par phytoépuration notamment. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 8 000 €.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Créathon : imaginer les projets éducatifs numériques de demain

14/05/2018 | Mercredi 16 mai, à 10h, les 400 équipes du créathon commenceront à plancher sur un sujet pour imaginer des projets éducatifs numériques innovants.

Les équipes auront 24 heures pour réfléchir aux projets éducatifs numériques de demain.

La troisième édition du créathon va débuter ce mercredi 16 mai à 10 heures précises dans plus de 35 pays. Pour cette nouvelle édition plus de 400 équipes, soit 1 500 inscrits, vont tâcher de trouver et d’inventer la ressource pédagogique du futur. Ils auront 24 heures et pas une minute de plus pour présenter ce projet via une vidéo de trois minutes accompagnée d’une fiche descriptive. Cet hackaton est animé conjointement par le réseau de création et d’accompagnement pédagogique Canopé de Chasseneuil-du-Poitou (86) et le campus universitaire francophone d’Alexandrie (Egypte).

Pour Jean-Michel Perron c'est un peu le branle-bas de combat. « Ça y est la liste des inscriptions est clôturée », indique-t-il. Le directeur de recherche et du développement sur les usages du numérique éducatif au réseau Canopé a fait déjà les comptes : 400 équipes, 1 500 inscrits dans plus de 35 pays dans la monde. Un court répit avant de repartir de plus belle mercredi lors du lancement de la 3e édition du créathon : il va durer cette année 24 heures contre 12 heures les années précédentes (à cause des fuseaux horaires et pour un souci d’équité). 
 
Avant tout, il convient de revenir sur l’événement et le créathon lui-même. « En résumé il s’agit d’un hackathon particulier (NDLR : des groupes de développeurs volontaires se réunissent pour faire de la programmation informatique collaborative. Ce processus créatif est fréquemment utilisé dans le domaine de l'innovation numérique).  On peut qualifier ce créathon de pédagogique par rapport aux hackathons traditionnels. ». Imaginer un concept pédagogique innovant donc, le tout pendant 24 heures pour des équipes de 3 à 5 personnes qui peuvent être des professeurs, des doctorants, des étudiants, tous les profils sont acceptés. Le sujet sera dévoilé à 10 heures le 16 mai, les candidats auront jusqu’au lendemain 10 heures pour rendre le résultat de leurs recherches sous une forme originale : une vidéo de 3 minutes accompagnée seulement d’une fiche explicative de leur projet. Il sera possible de suivre les avancées des équipes via le fil twitter, ou le Facebook live du créathon. 
 
 
Une dimension internationale
Depuis le début, mais encore plus cette année, le créathon revêt une dimension internationale. Au total, ce sont plus de 300 équipes inscrites dans les campus numériques francophones de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF). Il y a plus de 60 lieux d’accueil sur l’ensemble des continents. L’AUF met à disposition des locaux, du matériel et des « mentors » « Les équipes candidates disposent d’un accompagnement, toute la journée, assuré par des mentors au sein des campus numériques francophones (CNF). Ils les aident sur la réflexion et l’établissement des différents projets. Nous allons accueillir ces candidats pendant les heures d'ouverture des campus et on mettra à disposition tout le matériel nécessaire : connexion Internet, ordinateurs et deux mentors dans chaque campus », explique Cécile Auneau, coordinatrice de projet à l’agence universitaire de la francophonie en Europe de l’ouest. L’an dernier, sur les 6 équipes lauréates, trois étaient issues des CNF : 1 à Rabat et 2 à Madagascar. « C’est un bon ratio, commente-t-elle avec le sourire. Ensuite, on prend en charge tous les lauréats issus de CNF pour qu’ils viennent en France au campus e-éducation (C2E).
 
« Le créathon incarne le volet d’une manifestation plus large : le C2E », rappelle Jean-François Cerisier, vice-président de l’université de Poitiers. L’université est partenaire de cet hackathon. « Cette manifestation vise à engager des personnes pour agir avec le numérique. Par cet intermédiaire, nous contribuons à un éco-système régional du numérique éducatif et nous sommes partiellement responsable d’un mouvement d’intérêt scientifique dans l’e-éducation », ajoute ce dernier, particulièrement engagé dans ce domaine puisqu’il fait partie de l’un des rares laboratoires de recherches dont les thématiques portent sur l’e-éducation. Il représente, avec l’université de Poitiers, le côté expertise des produits proposés en formant des jurys qui jugeront les travaux. « Nous devrons rendre notre verdict le 18 mai. On aura jusqu’à 200 projets à étudier, il faut sélectionner les cinq plus aboutis ». Ils seront une quarantaine de personnes à former ce jury. 
 
Les lauréats présents au C2E de Poitiers
Jean-Michel Perron le rappelle, « Pour nous, le créathon est la première étape d’un processus d’innovation plus complet qui passe par l’accélération des projets sélectionnés ». Car les cinq lauréats vont être accompagnés pour développer leur produit de la mi-mai jusqu’au octobre prochain. L’objectif sera de faire mûrir leur projet et ils bénéficieront d’un soutien à distance par des mentors poitevins faisant partie du réseau Canopé. Du 8 au 12 octobre prochains, les équipes gagnantes participeront à Poitiers (le voyage sera pris en charge par l’AUF) aux ateliers d’accélérations organisés par le SPN et le réseau Canopé dans le cadre du C2E. 
 
Alors place à l’imagination pour ces professeurs, doctorants ou étudiants qui composent la plus grand majorité des inscrits et peut-être que leur future innovation aura un impact dans l’éducation et la pédagogie de demain. 

Julien Privat
Par Julien Privat

Crédit Photo : Manolo Guizar - créathon 2015

Partager sur Facebook
Vu par vous
5231
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !