Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : Pour fêter le retour en salle, le Cinéma de Contis propose ce 19 mai une journée spéciale avec une programmation pour petits et grands au tarif unique de 5 € la séance: Petit vampire (J. Sfar), Adieu les Cons (A. Dupontel), et Drunk (T. Vinterberg)+ d'info

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

10/05/21 : La situation sanitaire actuelle permet de rouvrir les grottes de Sare au public dès le mercredi 19 Mai tous les jours de 10h à 18h . Le nombre de visiteurs étant limité, la réservation est indispensable aux offices de tourisme ou www.grottesdesare.fr/

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/21 | Prochain voyage de L'Hermione au printemps 2022

    Lire

    L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce 17 mai l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg). L’événement coïncidera avec la présidence française de l’Union Européenne et permettra à L’Hermione de faire escale dans plusieurs ports français. En attendant, la frégate quittera Rochefort le 25 mai à 16h pour un entretien au port de La Pallice.

  • 18/05/21 | La Ferme de la Biratelle et son parcours de storytelling

    Lire

    Depuis 4 générations, La Ferme de Biratelle en Corrèze élève des bovins de race limousine. Depuis 2006, elle propose de nombreux projets, comme la création d’un sentier de découverte ou des balades à dos d’âne, afin de faire découvrir le monde agricole au grand public. Elle souhaite désormais proposer un parcours de « storytelling » qui met le visiteur au coeur d’une histoire. Situé en forêt, il sera bien intégré dans son milieu et les installations impacteront au minimum l'environnement grâce à son écoconception entre le choix de structures bois ou l'usage de l'énergie solaire.

  • 17/05/21 | Grand Poitiers consulte sur le climat

    Lire

    Dans le cadre de son programme d’amélioration de la politique climat-air-énergie, Grand Poitiers invite les habitants à s’exprimer en proposant des idées autour de la coordination du développement des énergies renouvelables, l’exploitation des données pour économiser l’énergie ou encore le développement du tourisme local. La consultation est ouverte jusqu’au 31 mai 2021 sur le site internet de Grand Poitiers.

  • 17/05/21 | En Vienne, les Bières de Montmorillon grandissent

    Lire

    Monsieur Guillon fabrique depuis 2016 des bières et limonades artisanales bio, Les Bières de Montmorillon. Afin de poursuivre son développement croissant, la société va s’agrandir par la création d’un bar dans le centre de Montmorillon mais aussi la création d’une ligne d’embouteillage, d’enfutage et des équipements de brassage. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d'allouer une subvention de 252 172 euros à l entreprise pour la realisation de son projet.

  • 17/05/21 | Le Printemps se fête à la Ferme en Lot-et-Garonne

    Lire

    Tous les week-ends du 29 mai au 19 juin, le Lot-et-Garonne sera dédié à l’agriculture et à la ruralité. Durant ces 3 week-ends, les fermes vont ouvrir leurs portes au public avec des visites, des dégustations, des repas mais aussi des animations. Au total, 87 fermes vous attendent ! Ce Printemps se clôturera le 19 juin avec la Journée de l’élevage à Gavaudun. Toutes les informations sont à retrouver sur le site de Chambre d'Agriculture 47.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | CREPS de Bordeaux : une flèche lancée vers les JO 2024

19/01/2020 | Le nouveau complexe intérieur/extérieur dédié au tir à l'arc a été inauguré ce vendredi 17 janvier au CREPS de Bordeaux. Le site pourrait préparer les athlètes de 2024.

Les jeunes pensionnaires du Pôle France Relève Tir à l'Arc avec Virginie Arnold en rouge, Jérôme Auraix leur entraîneur en blanc et Alain Rousset à droite

Après un an de travaux et une livraison en avril 2019, la structure remarquable, baptisée « Complexe Virginie Arnold », a dû attendre un peu pour son inauguration officielle. Ce nom vous dit quelque chose ? C'est celui de la médaillée de bronze des Jeux Olympiques de Pékin 2008 en tir à l'arc par équipe. L'ex-licenciée du club de Saint-Médard-en-Jalles et du Pôle France de Talence était présente pour l'occasion, accompagnée du président de la région Alain Rousset, et du directeur du CREPS Gérard Baudry entre autres. Tous ravis de cette inauguration, aucun n'a pu nier avoir Paris 2024 dans le viseur.

« J'espère que cet espace formera des futures champions et championnes » glisse Virginie Arnold, regard tourné vers les jeunes archers attentifs. Six pensionnaires du Pôle France Relève Tir à l'Arc de Talence étaient présents pour cette matinée inaugurale, sous l’œil bienveillant de leur entraîneur Jérôme Auraix. Rien de déstabilisant pour les jeunes espoirs, le nouveau complexe est déjà leur outil d'entraînement depuis le printemps dernier. « Il nous permet d'avoir un meilleur travail technique » affirme Christophe, junior au Pôle France Relève Tir à l'Arc. Devant représentants territoriaux et personnels sportifs, lui et ses camarades enchaînent les flèches à travers les fenêtres ouvertes, en toute décontraction. Car l'atout du complexe Virginie Arnold est ici : pouvoir tirer des flèches sur une cible placée en extérieur à 70 mètres – distance olympique oblige – depuis les pas de tir de la salle couverte. Les archers envoient leurs projectiles à travers des fenêtres type meurtrières, comme au Moyen-âge. Les équipements ont en revanche bien changé.

 

Christophe, jeune membre du Pôle France Relève Tir à l'Arc, vise une cible à 70 mètres

Partenaires particuliers

« Mentalement quand nous allons à l'entraînement, on sait que ce sera plus agréable » confie Julia, elle aussi membre du Pôle France talençais. Plus besoin de se soucier des conditions climatiques houleuses de l'hiver, qui obligeaient parfois les archers à annuler leurs séances. En plus de ce refuge couvert, le groupe de Jérome Auraix a dû apprivoiser un nouvel élément scrutant de près les moindres faits et gestes des jeunes tireurs. Comme dans le football professionnel, la vidéo fait ainsi son entrée dans le tir à l'arc. Dès sa flèche tirée, l'archer constate sur l'écran son geste et sa performance. Une technologie qui permet d'affiner la technique de chacun. Il fallait bien ça pour être à la hauteur de leurs ambitions. « On vise tous les trois les championnats d'Europe cette année » jure Iban, absolument déterminé. Des infrastructures rendues possibles par le concours d'une alliance d'acteurs territoriaux et internationaux. « Le projet a été initié il y a cinq ans. Ce bâtiment a été co-construit » rappelle Julien Gadrat, l'architecte du complexe. Le bâtiment de 1200m² a été financé à hauteur de 1 140 000 euros par la région Nouvelle-Aquitaine, plus gros investisseurs sur le projet. Le CREPS de Bordeaux de son côté a engagé 160 000 euros, et la Fédération française de tir à l'arc, 40 000. La surprise vient d'outre-atlantique avec la Easton Sports Development Foundation, filiale du philanthrope du sport James L. Easton, qui a financé l'aménagement extérieur pour 80 000 euros.

 

Tir à l'arc symbolique pour Patrick Bahègne, directeur régional de la Jeunesse et des Sports, Carl Greene d'Easton Sports Development Foundation, Valérie Barlois-Leroux et Alain Rousset (de gauche à droite)

Le complexe accueille d'autres disciplines

Une ambition collective, aux financements privés et publics, acquise depuis que l'état a transféré la propriété des CREPS aux régions. « Sans cette décentralisation, les projets ne seraient pas allés aussi vite » reconnaît Gérard Baudry, directeur du CREPS de Bordeaux. Le transfert de compétences a eu lieu en 2016 et représente à ce moment-là une opportunité pertinente pour les pôles régionaux et nationaux à huit ans des Jeux Olympiques de Paris. La possibilité de réunir des acteurs de tous horizons, pour se donner les moyens d'atteindre les ambitions fixées pour 2024, a été saisie par le CREPS de Bordeaux. Trois tranches de travaux sont maintenant prévues : la création d'un gymnase pour les sport collectifs, d'un nouveau bâtiment d'hébergement et la réfection du restaurant. Valérie Barlois-Leroux, présidente du Conseil d'Administration du CREPS de Bordeaux, a par ailleurs annoncé que le site serait candidat pour être pôle de préparation pour les JO de Paris. Logique quand on sait que le complexe Virginie Arnold fait désormais des envieux chez les autres entraîneurs des Pôles France. Les archers talençais se montrent accueillants, en tout cas avec les Pôles Espoirs de leur CREPS. En effet, dans les couloirs du nouveau complexe, footballeurs, pratiquants de BMX et de baseball se côtoieront avant et après les séances. Car si d'un sportif à l'autre, la discipline n'est pas la même, les têtes sont toutes tournées vers un seul objectif : participer aux Jeux Olympiques de Paris à l'été 2024.

 

Iban, Christophe, Mélanie et Julia ont les JO 2024 en tête

Maxime Giraudeau
Par Maxime Giraudeau

Crédit Photo : Maxime Giraudeau

Partager sur Facebook
Vu par vous
3698
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !