22/09/17 : Le réalisateur Antoine de Maximy (J'irais dormir chez vous) sera présent pour le lancement du feestival Les Nouvelles Explorations à Royan le 4 octobre, au palais des congrès. Il sera en compagnie du photojournaliste Réza.

22/09/17 : Loi travail : ils étaient entre 600 et 700 à manifester contre le projet de réforme hier à La Rochelle contre les 1500 à 3000 du 12 septembre.

21/09/17 : Ce jeudi, entre 3000 et 10000 personnes ont défilé dans les rues de Bordeaux à l'appel de plusieurs syndicats, dont la CGT et FO dans les rues de Bordeaux pour protester contre la loi travail, une mobilisation moins importante que celle du 12 septembre.

20/09/17 : La CGT et la FSU appellent les salariés à une nouvelle journée d’action ce jeudi contre la réforme du Code du travail. En Dordogne, trois manifestations sont organisées : à 10 h 30 à Périgueux, à 15 h 30 place du 14-Juillet à Sarlat et à 17 h à Bergerac.

20/09/17 : Les mesures acoustiques le long de la LGV Tours-Bordeaux ont démarré hier. Au total 231 points seront contrôlés par le CEREMA de Blois et Bordeaux pour vérifier la conformité acoustique des habitations exposées et l’efficacité des protections installées

20/09/17 : Du 20 au 22 sept, 12 collaborateurs de Bristol-Myers Squibb parcourront près de 700km à vélo pour récolter des fonds en faveur de la recherche contre les cancers des jeunes. Ils passeront par Agen le 20 sept.

20/09/17 : Elections sénatoriales. Les députés lot-et-garonnais LREM apportent leur soutien aux candidates investies par le parti, C. Griffond et M-F Salles qui « sont les deux seules candidates désignées par la Commission nationale d’investiture ».

20/09/17 : La préfecture de la Dordogne modifie ses horaires d'ouverture : l'accueil du public se fera les lundi et vendredi 8h30 – 12h et le mercredi de 8 h 30 à 12 h. Les guichets permis de conduire et cartes grises seront fermées les mardi et jeudi.

20/09/17 : Brive accueillera le samedi 23 septembre place du Civoire son premier salon de la bière locale et artisanale. Cinq brasseries artisanales viendront de Dordogne.

19/09/17 : Journée européenne des langues. Pour l'occasion, la Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne organise un World café le mardi 26 sept de 14h à 17h, dans ses locaux pour échanger en anglais, espagnol, italien, allemand et s'informer sur "SO MOBILITÉ".

18/09/17 : C'est un gros coup pour la future Arena de Floirac. Ce lundi, elle a annoncé la venue le 4 avril prochain du groupe de rock américain Imagine Dragons. Les premiers billets seront disponibles à la vente vendredi 22 septembre, et les préventes dès mercredi.

15/09/17 : L'île d'Oléron a été choisie pour accueillir les prochaines Rencontres inter-îles, du 24 au 26 novembre. Ce rendez-vous autour des problématiques liées au maintien de l'agriculture dans les îles aura pour thématique l'accès au foncier.

15/09/17 : L'ancien maire socialiste de Cenon, Alain David, ayant été élu à l'Assemblée nationale c'est son successeur Jean-François Egron qui prend le relais en tant que vice-président de la métropole aux Ressources humaines et à l'administration générale

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/09/17 | Alain Rousset récompensé pour la Pau-Canfranc

    Lire

    Mardi 26 septembre, à Saragosse, Alain Rousset, se verra remettre une distinction par le journal Heraldo de Aragón qui récompense une personnalité extérieure oeuvrant au développement de l'Aragon. Une manière de saluer l’engagement du Président du Conseil régional en faveur de la liaison ferroviaire Pau - Saragosse, aux côtés de l'Aragon. Un engagement, "une obstination" pour d'autres, passant par la fameuse réouverture de la section Bedous–Canfranc, pourtant loin de faire l’unanimité de ce côté ci de la frontière…

  • 22/09/17 | A la découverte du télégraphe de Chappe à Villeneuve-sur-Lot

    Lire

    Le service des Archives municipales et l’association des Amis des moulins de Lot-et-Garonne (ADAM 47) organisent un atelier autour du télégraphe de Chappe. Là, les participants découvriront le fonctionnement de cette invention, les éléments qui restent encore visibles dans le département, et apprendront à s’en servir : envoyer des messages, et décoder les messages. Cette animation gratuite se déroule le 26 sept (14h-17h) aux Archives municipales à Villeneuve/Lot.

  • 20/09/17 | La Silver Economie à l'honneur à La Réole

    Lire

    Ce jeudi 21 et vendredi 22 septembre à la Réole (Gironde) se tient la 2ème édition du Salon de la Silver Economie. Au programme, à destination des seniors: tables rondes, rencontres, débats, offres d’emploi etc. Avec l’aide des élus, le Pays Sud Gironde se mobilise pour faire du vieillissement de sa population une source de création de richesse et d’emploi autour de trois piliers majeurs : habitat, technologie et métiers. Un élan vers plus de solidarité intergénérationnelle.

  • 20/09/17 | Crise aviaire: une pétition de la FDSEA-JA des Landes pour soutenir les éleveurs

    Lire

    Après plusieurs blocages de routes et barrages filtrants ces 15 derniers jours, la FDSEA et les Jeunes agriculteurs des Landes viennent de lancer une pétition en ligne pour demander au gouvernement l'indemnisation des producteurs de canards sur la réalité des pertes, y compris au-delà du 29 mai, date de la reprise d'activité post-grippe aviaire. Manque de canetons et perte de débouchés font qu'un retour à la normale ne sera possible qu'en fin d'année. La pétition sur mesopinions.com objet canards

  • 20/09/17 | Toques et porcelaine à Limoges, les 22, 23 et 24 septembre

    Lire

    La 7e biennale « Toques et porcelaine » se tient à Limoges le week end prochain. A cette occasion, les produits régionaux de Nouvelle-Aquitaine s’uniront aux arts de la table pour célébrer cet événement gastronomique. Cette manifestation propose un dialogue entre contenant et contenu, produits gastronomiques et arts de la table, inventivité des chefs et créativité des porcelainiers. Au menu, des démonstrations de chefs, dix masterclass, des ateliers d’œnologie animés par des chefs et des sommeliers professionnels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Cubjac, le village de Dordogne qui fait revivre ses commerces

23/11/2012 | La commune de Cubjac, en Dordogne, a facilité la reprise de trois entreprises artisanales en moins d'un an, avec l'aide de la Chambre de métiers et de l'artisanat.

Yohann Grellety et sa compagne ont repris la boulangerie de Cubjac au printemps

La municipalité de Cubjac, à 25 kilomètres de Périgueux, n'est pas peu fière de son tissu artisanal et commercial. Ce village de 700 habitants compte un cabinet médical, une pharmacie, un dentiste, et des artisans commerçants. La commune a su conserver son école, son bureau de poste ouvert du lundi au samedi. La population trouve sur place un garagiste, un coiffeur, une fleuriste, des professionnels du bâtiments, des commerces de bouche. En un an, la boulangerie-pâtisserie, la pizzeria, et la boucherie ont été reprises, avec l'appui de la Chambre de métiers et de l'artisanat.

Pierre Simon, maire de Cubjac, commune de 700 habitants est un homme heureux. Son village situé à 25 kilomètres  de Périgueux a su conserver un tissu commercial et artisanal dynamique. "Il y a une vingtaine d'années, les commerces étaient plus nombreux : nous avions trois boucheries, deux boulangeries, un bar tabac, une presse. Puis progressivement, plusieurs ont fermé. Aujourd'hui, la tendance s'inverse et le village regagne des habitants." Seul regret de taille : la commune n'a plus de dépôt presse depuis un an et demi et souhaiterait trouver un candidat. En un an, trois commerces ont été repris : la pizzeria, la boulangerie pâtisserie en mai, et la boucherie charcuterie en avril, avec l'aide de la chambre de métiers et de l'artisanat régionale Aquitaine section Dordogne. "Notre volonté est de contribuer au maintien et au développement de l'économie et des commune. Une de nos priorités est de lutter contre la fermeture des entreprises artisanales de proximité, en particulier en milieu rural," insiste  Didier Gouraud, vice -président de la chambre consulaire et artisan boucher. "L'exemple de Cubjac est tout à fait exemplaire dans ce domaine." Une fleuriste s'est installée, il y a quelques mois. Gaelle Migabel a repris la pizzeria il y a un  peu plus d'un an. "Auparavant, j'étais salariée à temps des précédents propriétaires, ce qui a grandement facilité la reprise. Je gère la fabrication et le service, toute seule. A plus de 80 %, ce sont des ventes à emporter. En période estivale, les gens mangent davantage sur place. Le dossier de financement a été monté avec l'aide de la chambre de métiers, et je dois dire que ce fut rapide. Cela se passe plutôt bien, et ici il y a une bonne entente entre les commerçants. Par exemple, j'invite mes clients à prendre l'apéritif au bar. Mon inquiétude concerne la hausse inévitable de la TVA, je ne pourrais pas la répercuter sur mes clients," souligne la jeune femme.

Renaissance de la boulangerieYohann Grellety ert sa compagne Vanessa  ont découvert au coeur de l'hiver dernier la boulangerie du village, fermée quelques mois. "J'avais un autre projet au départ, celui de faire mon pain sur les marchés et le vendre. Tout était prêt, je voulais débuter en auto entrepreneur. Puis Eric Boyer, de la CMARA,  a insisté pour que je visite cette boulangerie qui disposait d'un appartement, d'un laboratoire aux normes. Ce fut le coup de foudre. j'ai su que je disposais ici d'un véritable outil de travail. Le logement était bon état. Nous avons décidé d'acheter le fonds de commerce, les murs, le tout pour 150 000 euros," raconte le jeune artisan. Au terme des six premiers mois d'activité, le chiffre d'affaires annuel prévisionnel est presque atteint. Le couple a été très bien accueilli. Dans le cadre de ce dossier de reprise, le couple bénéficie d'un prêt d'honneur de Périgord initiative. Yohann Grellety a de nombreux projets : actuellement il construit un four à bois à l'ancienne pour la fabrication de son pain. "Mon objectif est de fabriquer mon pain sous les yeux des clients.  Ainsi, je compte animer le village, notamment en été."

Des bouchers venus d'ailleurs

Les nouveaux bouchers de Cubjac arrivent de la campagne berrichonne

Quelques jours avant la reprise de la boulangerie, la boucherie, implantée dans un local communal, ouvrait ses portes. Jean-Michel et Sylvie Saint Just ont trouvé ce commerce à reprendre par Internet.  Auparavant, ils étaient installés au coeur de la campagne berrichonne. "Nous sommes arrivés en février sous la neige, pour une ouverture au 10 avril. Nous sommes ravis de ces premiers mois d'activités, supérieurs à nos prévisions, observe Jean -Michel Saint Just. "Les gens sont très ouverts et sympathiques. Nous essaierons de leur faire goûter quelques spécialités d'ailleurs, poursuit Sylvie. Le couple a acquis le fonds de commerce et loue les murs à la mairie. "Nous leur proposons un loyer modeste. Il couvre les frais et les annuités. Pour la municipalité, c'est une opération blanche. Ce local commercial est un investissement que nous avions réalisé, il y a quelques années dans le cadre d'une opération Fisac. C'est notre manière concrète d'oeuvrer pour  le maintien de commerces de proximité dans les villages comme les nôtres," insiste le maire.

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
2224
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
gad louis | 21/01/2013

bienvenue aux nouveaux commercants cubjac les merite bien je suis cubjacois de coeur et d amour depuis 1964 mais habite la region parisienne je continue a m interesser a ce qui c y passe pour moi un des plus beau village de france je vous souhaite a tous une bonne annee 2013

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !