aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | De Bordeaux jusqu'au siège de "Charlie Hebdo" à Paris, des lycéens bordelais marchent pour la liberté

13/01/2015 | Partis ce mardi matin depuis la Place Pey-Berland, une poignée de lycéens bordelais vont marcher une dizaine de jours jusqu'au siège de "Charlie Hebdo" à Paris.

mardi 13 janvier Place Pey-Berland, les lycéens bordelais prêts à partir vers Paris pour une marche d'une dizaine de jours

Ils s'appellent Samy, Rédouane, Zelda, Jean-Baptiste, Roxane ou Ségolène mais depuis quelques jours, ils s'appellent Charlie, eux aussi. Profondément choqués par les attentats qui se sont déroulés la semaine dernière à Paris, ces lycéens bordelais ont décidé de se mobiliser en organisant une marche entre Bordeaux et Paris pour la liberté, l'unité et le vivre-ensemble. Organisée sur le même principe que la Marche pour l'égalité et contre le racisme ou "Marche des Beurs" qui avait relié Marseille à Paris dans les année 80, cette initiative est partie d'une poignée de lycéens bordelais aussi choqués par la gravité des faits qu'inquiets pour leur liberté. Partis ce mardi matin depuis la Place Pey-Berland à Bordeaux, ils prévoient une dizaine de jours de marche avant d'arriver à Paris au siège de "Charlie Hebdo".

Ce mardi matin avant 9 heures, heure du départ, ils étaient là, Place Pey Berland à Bordeaux, certains accompagnés par leurs parents, d'autres non, en tout cas tous souriants et motivés par ce projet qu'ils ont mis en place ensemble, rapidement. Dès mercredi, jour du terrible attentat perpétré au siège de la rédaction de "Charlie Hebdo" à Paris, ils ont été choqués, abasourdis par l'information: "dès mercredi après-midi, nous avons eu besoin d'en parler, d'échanger, de se soutenir face au choc de la nouvelle et, nous nous sommes vite dit qu'il fallait faire quelque-chose, apporter notre soutien, montrer notre indignation" a alors expliqué Rédouane, lycéen en terminale S au lycée Montaigne à Bordeaux. A ses côtés, sac de randonnée  sur le dos et bonnet vissé sur la tête, Samy, élève en terminale ES au même lycée Montaignes, semblait plus motivé que jamais avant le départ mais aussi soucieux d'expliquer leur démarche: "nous avons rapidement eu l'idée de cette marche jusqu'à Paris, jusqu'au siège de "Charlie Hebdo", un but symbolique pour défendre, encore une fois, la liberté d'expression".

35 kilomètres par jour jusqu'au siège de "Charlie Hebdo" Des villes étapes, Montendre, Angoulême, Orléans... les mairies prévenues, les préfecture de police de Bordeaux et de Paris aussi, le ministère de l'éducation également. "Ils ont organisé ce projet seuls, très motivés et soucieux de faire les choses dans l'ordre. Venus nous voir dès jeudi matin pour nous faire part de leur initiative, ils nous ont demandé des conseils mais ont tout fait eux-mêmes, prévenir l'équipé éducative, contacter la préfecture pour avoir une autorisation, joindre les mairies des villes étapes pour le soir... nous les avons soutenu dès le début et sommes avec eux depuis Bordeaux", a alors expliqué Astrid Métreau, assistante d'éducation au lycée Montaigne. Dix jours de marche, 35 kilomètres quotidiens et un itinéraire étudié ensemble avec des étapes en Gironde, en Charente, en Charente-Maritime... chaque nouvelle étape étant pour "les marcheurs", comme ils se qualifient eux-mêmes par souci de ne mettre personne en avant, de faire connaître leur action et bien-sûr, d'inviter d'autres citoyens à se joindre à eux direction Paris mais aussi de recueillir des dessins à chaque arrêt afin de les faire parvenir au festival de la bande dessinée d'Angoulême fin janvier pour rendre hommage à "Charlie Hebdo", un message transmis aux différentes mairies. "Une jeunesse préoccupée par le sort de la France"Soutenus par la FIDL, le syndicat lycéen, ces jeunes bordelais souhaitent avant tout montrer combien "la jeunesse est préoccupée par le sort de la France et qu'il faut tous s'unir pour la paix et la liberté" expliquait  Zelda, élève de terminale L. Des lycéens de Montaigne donc, mais aussi du lycée Gustave Eiffel ou de Talence, le message est vite passé sur internet et , ce mardi matin, qu'il s'agisse de la quinzaine de marcheurs prêts à partir ou de ceux et celles venus les accompagner et les soutenir avant le départ, tous étaient là, concernés, unis et soucieux des valeurs de la démocratie: "même si je ne pars pas avec eux, je suis venue les soutenir et les encourager pour cette marche, c'est un très beau projet" confiait alors une lycéenne. Un site, un lien facebook, les marcheurs rendront compte de leur progression jusqu'à Paris où leur arrivée est prévue le 23 janvier. Une belle initiative à suivre, et à poursuivre...

Plus d'informations sur le projet et sur les différentes étapes de la marche sur https://www.facebook.com/marcheblanche et https://marchebordeauxparis.wordpress.com/

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
4225
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !