aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

  • 15/09/16 | Eric Morvan nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques

    Lire

    L'histoire se répète au Pays Basque: Eric Morvan, directeur de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Intérieur va succèder à Pierre-André Durand à la préfecture des Pyrénées Atlantiques. En effet, les deux hommes ont tous deux été sous préfet de Bayonne, le second entre 2008 et 2010. Ce dernier va hériter du dossier d'intercommunalité unique Pays basque (EPCI) mis en place par son prédécesseur. Avec sur son bureau un recours -a priori suspensif- déposé par des maires opposants de l'intercommunalité Côte-Basque Adour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Société | Déambulation estivale d'un pont à l'autre des quais bordelais

24/07/2015 | Depuis leur réhabilitation dans les années 2000, les quais de Bordeaux connaissent chaque été une fréquentation accrue.

Le Miroir d'eau bordelais le lundi 20 juillet

En ce lundi de juillet, le thermomètre flirte avec les 40 degrés. Les bordelais le savent bien : pour éviter le coup de chaleur et trouver un peu de fraîcheur, mieux vaut ne pas tarder à se diriger vers les pelouses verdoyantes du Jardin Public ou de la Place Gambetta. Et pourtant. Cette après-midi, les quais de Bordeaux, peu épargnés par les agressions du soleil, ne désemplissent pas. Lieu de promenade familiale privilégié, l'engouement qu'il parvient à susciter chez les arrivants de tous âges est chaque été plus tangible. Partons ensemble du pont de Pierre, à la rencontre de ceux qui, à leur manière, animent ces 4 kilomètres classés au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Curieuse impression que de croiser, sans complexe aucun, de jeunes enfants à peine vêtus au bord de la Garonne. Étonnant aussi de compter, parmi les passants, des paires de chaussures à l'abandon. En cette journée caniculaire, l'explication est vite trouvée. Depuis sa mise en service il y a neuf ans, le miroir d'eau et ses brumes aériennes aimantent quiconque ose s'en approcher d'un peu trop près. Et, qu'on le veuille ou non, s'y reflètent désormais plus ses occupants d'un jour que l'architecture centenaire de la Place de la Bourse. « C'est comme si tu étais à la piscine » assure une jeune maman à sa fille tout en l'aidant à enfiler son maillot de bain. « Ça lui plaît beaucoup, ça lui rappelle la mer » soutient une autre. Tous les quarts d'heure, à l'instant même où les injecteurs d'eau s'ouvrent, la même douce hystérie s'empare du désormais emblème touristique de la ville. Au son des cris d'enfants, c'est alors à celui qui courra le plus vite d'un bout à l'autre de cette immense flaque, tout en dispersant sur son passage le plus d'éclaboussures possible. Aux bords de ce spot rafraîchissant urbain, nombreux sont les badauds et touristes à dégainer leurs appareils photo avant de céder, eux aussi, à "l'appel du miroir".

Chaque été vient le moment où la moindre parcelle d'ombre, si petite soit-elle, est prise d'assaut par les promeneurs. Les quais bordelais ne dérogent pas à la règle. Aussi, de part et d'autre du miroir d'eau, le coloré « Jardin des Lumières », ses milliers de plantations et ses fontaines à eau font office de "parenthèse verte", pour le plus grand bonheur des passants. Parmi eux, Marin et sa mère Cécile découvrent les quais de Bordeaux pour la première fois : « C'est une belle allée pour faire du vélo ou se balader. Les quais sont lumineux, propres et clairs. Nous avons une très bonne première impression » s'enthousiasment-ils d'une même voix. Peintres et musiciens viennent chercher l'inspiration aux bords de la Garonne, quand d'autres choisissent de faire un somme à l'ombre des arbres.

Peu à peu, lorsque les brouillards du miroir d'eau se dissipent, l’impressionnante proue du Crystal Serenity se dessine. A quai pour le week-end, ce géant des mers a de quoi intriguer les marcheurs. Lorsqu'ils ne se photographient pas devant, ils spéculent sur le nombre de passagers à son bord. « Ce n'est plus un bateau, mais un village ! » plaisante l'un d'entre eux.

Non loin de là, certains accostent également … leur partenaire de salsa du jour ! Cette après-midi, l'opération gratuite « Dansons sur les Quais » bat son plein malgré la chaleur étouffante. Depuis trois jours, débutants et confirmés, bordelais et touristes de passage font vivre la prairie des Girondins, transformée pour l'occasion en piste de danse. Et en rythme s'il vous plaît !

Aux abords du Hangar 14, d'autres exécutent aussi de belles figures. Ou plutôt des « tricks » comme ils disent. Imperturbables malgré la température qui accable les Chartrons et ses aires de jeux, les prouesses des résidents du skate-parc séduisent les passants. Après un court temps d'hésitation, beaucoup d'entre eux choisissent finalement de tourner le dos au fleuve pour mieux observer ce spectacle permanent. A en croire Jérémie, skateur bordelais assidu, l'emplacement exceptionnel de l'équipement y est pour beaucoup : « Avec le fleuve à proximité, on est mieux exposé au vent, c'est plus agréable ».

Très vite, l'agitation laisse place à une toute autre ambiance. Aux « Quais des Marques », on aime prendre son temps, errer plus qu'il ne faut dans ses boutiques climatisées ou siroter une boisson bien fraîche tout en appréciant le lent écoulement de la Garonne. Puis, de toute sa hauteur, l'imposant pont Chaban-Delmas annonce la fin de la traversée. Désormais, le doute n'est pas permis : si Bordeaux a été élue meilleure destination européenne de l'année, les quais n'y sont pas pour rien !

Nicolas Leboeuf
Par Nicolas Leboeuf

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
745
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
2 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
duplantier | 27/07/2015

Merci pour votre travail de journaliste, pour votre "innov'action" et l'information régionale.

cidip | 28/07/2015

« l'imposant pont Chaban-Delmas annonce la fin de la traversée » Au contraire, on annoncerait : l'imposant pont Chaban-Delmas annonce la traversée de la Garonne, au-delà de laquelle le Parc aux Angéliques permet de rallier le Pont de Pierre par une promenade plus verdoyante sur la Rive Droite.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !