Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/09/20 : A l’occasion des 230 ans des Départements, une cérémonie hommage au premier Président de l’Administration Départementale est organisée, samedi 3 octobre par le Département de la Creuse, en présence de Mme Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des T

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/09/20 | La filière bois recrute

    Lire

    La Haute-Vienne, la Charente et la Creuse organisent du 1er au 16 octobre la quinzaine du bois. Cet évènement a pour but de présenter les besoins de recrutement des entreprises de la filière bois ainsi que les formations à ces métiers. Grâce aux visites d’entreprises, les demandeurs d’emplois et les personnes intéressées pourront découvrir les métiers et les offres d’emplois des entreprises locales. Pour participer à ces visites d’entreprises et découvrir cette filière, les participants doivent s'inscrire auprès des acteurs de l’emploi comme Pôle Emploi ou encore les Missions Locales.

  • 30/09/20 | La Rochelle : avancée sur le projet d'éco-quartier

    Lire

    Une étape importante dans la concertation sur le Programme de Renouvellement Urbain de Villeneuve-les-Salines est franchie ce mercredi avec l’installation, à la Maison du Projet, d’une maquette évolutive du futur quartier. Visible par les habitants, elle permettra de se projeter pour mieux comprendre et s’exprimer sur les différents axes du programme. Rappel du projet: www.aqui.fr/politiques/titre-un-quartier-populaire-requalifie-en-quartier-durable-a-la-rochelle,18138.html

  • 30/09/20 | 79 : La Chambre des Métiers et de l’Artisanat se refait une beauté

    Lire

    Le CFA des Deux-Sèvres, qui comporte 32 formations et 57 diplômes, va faire peau neuve. Le bâtiment existant va être rénové et 3 nouveaux vont être construits. Cette réhabilitation va permettre de renforcer l’attractivité du campus et d’adapter l’offre de formation au plus près des besoins du marché. Le Département des Deux-Sèvres soutient cette opération et invite les collégiens à découvrir ces métiers grâce à l’opération « Bravo les artisans ».

  • 30/09/20 | Concours agricole : inscriptions ouvertes pour l'agro-foresterie

    Lire

    En 2019, le Concours Général Agricole avait ouvert une nouvelle catégorie du Concours avec les Pratiques Agroécologiques, aux côté de la catégorie Prairies et Parcours. Les agriculteurs pratiquant l'agroforesterie sur les secteurs du Pays de gâtine et Haut val de sèvre en Deux-Sèvres et sur la Charente-Maritime peuvent s'inscrire à la prochaine édition jusqu'au 15 octobre 2020. Conditions: posséder au moins une parcelle avec une production associant l’arbre à l’agriculture. Rens.05 46 50 45 08.

  • 29/09/20 | Les Deux-Sèvres renforce leur engagement dans la protection de l’enfance

    Lire

    Le Département des Deux-Sèvres vient de contractualiser avec l’État et l’ARS pour la période 2020-2022 afin de garantir les mêmes chances et les mêmes droits à tous les enfants. Pour cela, ils vont travailler sur les axes suivants : agir le plus précocement possible pour répondre aux besoins des enfants et de leurs familles ; sécuriser le parcours des enfants protégés et donner aux enfants protégés les moyens d’agir.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Maladies cardiovasculaires: Des avancées dans la recherche à Haut-Lévêque

11/02/2019 | « En France, près de 70 000 personnes meurent chaque année d’insuffisance cardiaque, soit 1 personne toutes les 7 minutes. »

Présentation de l'unité Inserm U1034 par le professeur Thierry Couffinhal à l’Hôpital Haut-Lévêque à Pessac

Le laboratoire de recherches du professeur Thierry Couffinhal situé à l’Hôpital Haut-Lévêque à Pessac, et son équipe sont en train d’écrire une nouvelle page de leur histoire, grâce, entre autres, à la générosité des donateurs de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) dont la fonction première est de soutenir et financer la recherche publique dans les domaines pathologiques.

Sous la direction du Professeur Thierry Couffinhal, les 23 chercheurs et enseignants-chercheurs de l’unité mixte de recherche Inserm U1034 / Université de Bordeaux s’intéressent à l’étude de la biologie des maladies cardiovasculaires, à ses causes, à ses mécanismes, à ses traitements ainsi qu’à ses conséquences sur le patient. Cette unité a été inaugurée en 1976 conjointement par Simone Veil, alors ministre de la santé, et l’ancien maire de Bordeaux, Jacques Chaban-Delmas. D’après la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM), « 2% de la population européenne souffre actuellement d’insuffisance cardiaque. » La Fédération Française de Cardiologie estime, quant à elle, qu’un million de personnes seraient touchées dans l’hexagone.

L’insuffisance cardiaque relève de l’incapacité du coeur à pomper suffisamment de sang pour répondre aux besoins de l’organisme. Il s’agit d’un problème de santé grave qui peut soit concerner le « cœur gauche » soit le « cœur droit » soit l’organe dans sa totalité. 

La classification fonctionnelle de l’insuffisance cardiaque se définit selon quatre stades, qui sont liés au degré d’activité physique toléré. Le premier stade n’implique aucun essoufflement, ni aucune fatigue dans la vie courante. Le second est marqué par un essoufflement du patient lors d’activités physiques modérées. Un essoufflement lors d’activités physiques légères ainsi que pour des gestes de la vie courante (faire son lit, habillage) définissent le stade III. Quant au stade IV, le patient est essoufflé même lorsqu’il est au repos.

« Nous nous sommes, en effet, aperçus que certains patients en insuffisance cardiaque sont essoufflés mais ont un coeur qui se contracte normalement, nous explique le Professeur Couffinhal lors de la visite de son laboratoire. Il faut maintenant en comprendre les mécanismes. »

Grâce aux quelque 369 000 € octroyés à ce laboratoire de recherches, par la FRM, sur une période de trois ans, l’équipe du Professeur Couffinhal a donc pour objectif de poursuivre ses travaux selon huit thématiques clairement définies, que ce soit au niveau de l’insuffisance cardiaque et du dysfonctionnement endothélial ; ischémie critique du membre inférieur et dysfonctionnement endothélial; thromboses et néoplasie myéloprolifératives; amélioration de l'hémodynamique du cœur ischémique; barrière hémato-encéphalique cérébrovasculaire; rétinopathies et lésions vasculaires; thrombocytopénie et mégacaryopoïèse; évaluation de l'adhésion médicale dans les troubles cardiovasculaires.

Deux types d'insuffisance cardiaque

Néanmoins, les avancées les plus notables réalisées à ce jour par cette équipe de chercheurs et enseignants-chercheurs concernent notamment deux types spécifiques d’insuffisance cardiaque dites « à fraction d’éjection préservée » et « à fraction d’éjection réduite. »

« Un nom ayant été mis sur ces formes d’insuffisance cardiaque, il nous faut maintenant en comprendre les anomalies, selon le Professeur Couffinhal. » 

L’insuffisance cardiaque dite « à fraction d’éjection préservée », associée à une mortalité élevée et à l’absence de traitement efficace, est une pathologie qui risque de devenir la principale cause d’insuffisance cardiaque dans les années à venir compte tenu du « vieillissement de la population et de l’explosion des facteurs de risques cardiovasculaires. »

 Dans ce cas précis, le ventricule gauche ne se remplit pas assez de sang, le muscle cardiaque est raide et incapable de se détendre. Les causes de cette pathologie restent, à ce jour, inconnues. Cependant, le profil type est celui d’une personne âgée, souffrant d’hypertension, de diabète, d’insuffisance rénale, et/ou de bronchite chronique.

Cette incapacité que le coeur a d’assurer correctement son rôle de pompe engendre nombre de symptômes chez le patient, qu’il s’agisse d’essoufflement, de toux, de gonflement (oedème), de manque d'énergie, de troubles du sommeil, de perte d'appétit, et de vertiges, pour ne citer que les plus communément observés. 

« Nous avons crée un modèle expérimental afin d’en décortiquer les mécanismes. De fait, nous nous interrogeons sur le rôle de l’endothélium, couche la plus interne des vaisseaux sanguins. Est-il à l’origine de l’insuffisance cardiaque ou y participe-t-il ? Nul doute que réussir à traiter l’endothélium nous permettrait d’améliorer la maladie et ainsi d’envisager des pistes de traitements, mais cela encore trop tôt. » 

L’autre forme d’insuffisance cardiaque qui intéresse nos chercheurs est dite « à fraction d’éjection réduite ». Le ventricule gauche n’éjecte pas suffisamment de sang, le muscle cardiaque est faible et ne pompe pas correctement. L’infarctus du myocarde et les maladies valvulaires semblent être à l’origine de cette insuffisance. Pour ce qui est des traitements possibles, on note entre autres les bloquants B et les bloqueurs des récepteurs de l’angiotensine.

Entre paillasse, microscopes et autres instruments de mesure, le Professeur Couffinhal est plutôt confiant et laisse entrevoir la possibilité « des premiers résultats sur l’étude des mécanismes de l’insuffisance cardiaque d’ici la fin de l’année. » L’unité de recherches de l’INSERM (U1034) est également soutenue financièrement par la Région Nouvelle-Aquitaine, la Société de Chirurgie Vasculaire et Endovasculaire de Langue Française (SCVE), la Fondation de France, la Fondation Bettencourt Schueller, la Fédération et a Société Française de Cardiologie et l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).  

Alizé Sibella
Par Alizé Sibella

Crédit Photo : Alizé Sibella

Partager sur Facebook
Vu par vous
4682
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !