Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/04/19 : Le pont d'Aquitaine sera fermé à la circulation pour travaux dans la nuit du 24 au 25 avril entre les échangeurs 2 et 4 ainsi que les échangeurs 4 et 5 et dans la nuit du 25 au 26 avril entre les échangeurs 4 et 4a en intérieur et 5 et 4 en extérieur.

23/04/19 : Après Jo-Wilfried Tsonga, ex n°1 français et ex n°5 mondial, Lucas Pouille 32ème joueur mondial, n°10 en 2018, vient de confirmer sa participation au tournoi bordelais BNP ParisBas Primrose qui démarre le 29 avril sur les cours de la villa Primrose

18/04/19 : A l'occasion du Joli Mois de l'Europe, la Maison de l'Europe Direct Limousin organise une rencontre avec Jürgen Habermas. Philosophe allemand, il consacre sa réflexion à la question de l'intégration européenne. Rdv jeudi 2 mai, 18h30 à Limoges.

18/04/19 : A la suite de l'incendie qui a ravagé Notre Dame de Paris, la ville de Périgueux proposera un soutien financier de 10 000 €, lors de son prochain conseil municipal, pour aider à la reconstruction de ce bâtiment emblématique de l'histoire de France.

17/04/19 : Le coq reliquaire de la flèche de Notre-Dame de Paris, que l’on croyait disparu dans l’incendie de lundi, a été retrouvé mardi. Il devrait regagner prochainement l'entreprise Socra à Marsac-sur-l'Isle (24) pour être restauré comme initialement prévu.

10/04/19 : Les Chambres d’agriculture de Lot-et-Garonne, Haute-Vienne et Vienne, estampillées Coordination rurale, ont créé, le 9 avril, l’Association des Chambres d’agriculture de Nouvelle Aquitaine pour le développement agricole et rural

02/04/19 : A partir du 1er septembre prochain, la Communauté d’Agglomération du Libournais (La Cali) lance un nouveau réseau de transport gratuit pour tous. L’exploitation a été confiée au groupe Transdev pour les huit prochaines années.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 23/04/19 | Compteur Linky : Bordeaux rend son verdict

    Lire

    206 plaignants attendaient avec impatience le verdict. Ce mardi 23 avril, le juge des référés du Tribunal de Grande instance de Bordeaux a rejeté la demande de ces opposants à l'installation du compteur Linky à leur domicile. 13 d'entre eux, dotés d'un certificat médical attestant d'une hypersensibilité électromagnétique, ont obtenu d'Enedis la pose d'un "filtre" protecteur dans les deux mois. Pour Pierre Hurmic, l'avocat des 206 plaignants (et élu local EELV), c'est "une première brèche timide". Enedis a quinze jours pour faire appel de la décision. C'est la deuxième décision de ce type après celle de Toulouse fin mars.

  • 23/04/19 | SNCF Réseau s'engage pour la biodiversité !

    Lire

    SCNF Réseau et la Fédération Régionale des Chasseurs de Nouvelle-Aquitaine ont signé courant mars une convention de partenariat pour contribuer à la préservation de la biodiversité autour de la problématique de la divagation de la faune sauvage sur les voies. Objectifs : favoriser le dialogue, partager connaissances et pratiques et réunir les compétences pour œuvrer à la préservation des biotopes. La coopération, lancée à l’automne 2018, organisera différentes actions à l’échelle locale.

  • 23/04/19 | Lascaux, l'exposition universelle à Munich

    Lire

    Lascaux l’Exposition Internationale est présentée à l’Olympiapark de Munich jusqu’au 8 septembre. C’est au cœur du Parc olympique de Munich qu’ont été installés les cinq fac-similés qui reproduisent grandeur nature les parois de la « nef » de Lascaux et les conditions de travail des artistes de l’époque. L’exposition offre une expérience interactive avec une découverte de l’évolution des œuvres et une iconographie autour de la découverte de la grotte. 150 000 visiteurs sont attendus.

  • 23/04/19 | Grande America : le robot sous-marin confirme les premières estimations

    Lire

    Le robot sous-marin ROV du navire spécialisé norvégien Island Pride a inspecté ces dernières semaines l'épave du Grande America coulé à 4600 m de fond. Les investigations confirment que, malgré l'intégrité de l'épave, "plusieurs fuites légères d’hydrocarbures s’échappaient par les évents de dégagement d’air sur certains ballasts d’eau de mer du navire, en provenance de ses soutes à carburant", selon la préfecture. Le ROV a obturé ces failles jusqu'au 16 avril puis vérifié l'étanchéité des travaux.

  • 23/04/19 | Elections européennes : David Labiche investit sur la liste Les Républicains

    Lire

    La commission nationale d'investiture des Républicains a désigné l'adjoint au maire de Chatelaillon-Plage David Labiche pour représenter la Charente-Maritime au sein de la Nouvelle-Aquitaine. Il est en 29e position sur la liste des Européennes conduite par François-Xavier Bellamy. David Labiche recevra Nadine Morano le 24 avril à Royan pour une visite du port suivie d'une réunion publique à l'espace Cordouan à 19h.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Maladies cardiovasculaires: Des avancées dans la recherche à Haut-Lévêque

11/02/2019 | « En France, près de 70 000 personnes meurent chaque année d’insuffisance cardiaque, soit 1 personne toutes les 7 minutes. »

Présentation de l'unité Inserm U1034 par le professeur Thierry Couffinhal à l’Hôpital Haut-Lévêque à Pessac

Le laboratoire de recherches du professeur Thierry Couffinhal situé à l’Hôpital Haut-Lévêque à Pessac, et son équipe sont en train d’écrire une nouvelle page de leur histoire, grâce, entre autres, à la générosité des donateurs de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM) dont la fonction première est de soutenir et financer la recherche publique dans les domaines pathologiques.

Sous la direction du Professeur Thierry Couffinhal, les 23 chercheurs et enseignants-chercheurs de l’unité mixte de recherche Inserm U1034 / Université de Bordeaux s’intéressent à l’étude de la biologie des maladies cardiovasculaires, à ses causes, à ses mécanismes, à ses traitements ainsi qu’à ses conséquences sur le patient. Cette unité a été inaugurée en 1976 conjointement par Simone Veil, alors ministre de la santé, et l’ancien maire de Bordeaux, Jacques Chaban-Delmas. D’après la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM), « 2% de la population européenne souffre actuellement d’insuffisance cardiaque. » La Fédération Française de Cardiologie estime, quant à elle, qu’un million de personnes seraient touchées dans l’hexagone.

L’insuffisance cardiaque relève de l’incapacité du coeur à pomper suffisamment de sang pour répondre aux besoins de l’organisme. Il s’agit d’un problème de santé grave qui peut soit concerner le « cœur gauche » soit le « cœur droit » soit l’organe dans sa totalité. 

La classification fonctionnelle de l’insuffisance cardiaque se définit selon quatre stades, qui sont liés au degré d’activité physique toléré. Le premier stade n’implique aucun essoufflement, ni aucune fatigue dans la vie courante. Le second est marqué par un essoufflement du patient lors d’activités physiques modérées. Un essoufflement lors d’activités physiques légères ainsi que pour des gestes de la vie courante (faire son lit, habillage) définissent le stade III. Quant au stade IV, le patient est essoufflé même lorsqu’il est au repos.

« Nous nous sommes, en effet, aperçus que certains patients en insuffisance cardiaque sont essoufflés mais ont un coeur qui se contracte normalement, nous explique le Professeur Couffinhal lors de la visite de son laboratoire. Il faut maintenant en comprendre les mécanismes. »

Grâce aux quelque 369 000 € octroyés à ce laboratoire de recherches, par la FRM, sur une période de trois ans, l’équipe du Professeur Couffinhal a donc pour objectif de poursuivre ses travaux selon huit thématiques clairement définies, que ce soit au niveau de l’insuffisance cardiaque et du dysfonctionnement endothélial ; ischémie critique du membre inférieur et dysfonctionnement endothélial; thromboses et néoplasie myéloprolifératives; amélioration de l'hémodynamique du cœur ischémique; barrière hémato-encéphalique cérébrovasculaire; rétinopathies et lésions vasculaires; thrombocytopénie et mégacaryopoïèse; évaluation de l'adhésion médicale dans les troubles cardiovasculaires.

Deux types d'insuffisance cardiaque

Néanmoins, les avancées les plus notables réalisées à ce jour par cette équipe de chercheurs et enseignants-chercheurs concernent notamment deux types spécifiques d’insuffisance cardiaque dites « à fraction d’éjection préservée » et « à fraction d’éjection réduite. »

« Un nom ayant été mis sur ces formes d’insuffisance cardiaque, il nous faut maintenant en comprendre les anomalies, selon le Professeur Couffinhal. » 

L’insuffisance cardiaque dite « à fraction d’éjection préservée », associée à une mortalité élevée et à l’absence de traitement efficace, est une pathologie qui risque de devenir la principale cause d’insuffisance cardiaque dans les années à venir compte tenu du « vieillissement de la population et de l’explosion des facteurs de risques cardiovasculaires. »

 Dans ce cas précis, le ventricule gauche ne se remplit pas assez de sang, le muscle cardiaque est raide et incapable de se détendre. Les causes de cette pathologie restent, à ce jour, inconnues. Cependant, le profil type est celui d’une personne âgée, souffrant d’hypertension, de diabète, d’insuffisance rénale, et/ou de bronchite chronique.

Cette incapacité que le coeur a d’assurer correctement son rôle de pompe engendre nombre de symptômes chez le patient, qu’il s’agisse d’essoufflement, de toux, de gonflement (oedème), de manque d'énergie, de troubles du sommeil, de perte d'appétit, et de vertiges, pour ne citer que les plus communément observés. 

« Nous avons crée un modèle expérimental afin d’en décortiquer les mécanismes. De fait, nous nous interrogeons sur le rôle de l’endothélium, couche la plus interne des vaisseaux sanguins. Est-il à l’origine de l’insuffisance cardiaque ou y participe-t-il ? Nul doute que réussir à traiter l’endothélium nous permettrait d’améliorer la maladie et ainsi d’envisager des pistes de traitements, mais cela encore trop tôt. » 

L’autre forme d’insuffisance cardiaque qui intéresse nos chercheurs est dite « à fraction d’éjection réduite ». Le ventricule gauche n’éjecte pas suffisamment de sang, le muscle cardiaque est faible et ne pompe pas correctement. L’infarctus du myocarde et les maladies valvulaires semblent être à l’origine de cette insuffisance. Pour ce qui est des traitements possibles, on note entre autres les bloquants B et les bloqueurs des récepteurs de l’angiotensine.

Entre paillasse, microscopes et autres instruments de mesure, le Professeur Couffinhal est plutôt confiant et laisse entrevoir la possibilité « des premiers résultats sur l’étude des mécanismes de l’insuffisance cardiaque d’ici la fin de l’année. » L’unité de recherches de l’INSERM (U1034) est également soutenue financièrement par la Région Nouvelle-Aquitaine, la Société de Chirurgie Vasculaire et Endovasculaire de Langue Française (SCVE), la Fondation de France, la Fondation Bettencourt Schueller, la Fédération et a Société Française de Cardiologie et l’Agence Nationale de la Recherche (ANR).  

Alizé Sibella
Par Alizé Sibella

Crédit Photo : Alizé Sibella

Partager sur Facebook
Vu par vous
2803
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !