Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/02/18 : Charente-Maritime: Dominique Bussereau a annoncé sur twitter qu'il quittait Les Républicains. "Je reste attaché aux militants, aux amis. Le faux pas grave d'un chef ne me permet pas de rester dans l'équipe du chef",s'est-il justifié sur Public Sénat.

16/02/18 : Suite au décès de Joan Taris, les élus MoDem & Apparentés du Conseil régional néo-aquitain ont choisi Pascale Requenna, tête de liste du département des Landes lors des élections régionales de 2015, pour incarner la Présidence de leur groupe.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/02/18 | Salon de l'Agriculture : trois personnalités régionales médaillées

    Lire

    Lors du salon de l'agriculture du 24 février au 4 mars, la Région Nouvelle-Aquitaine va récompenser 3 personnalités régionales promouvant le territoire : la viticultrice landaise Corinne Lacoste-Bayens, présidente de Qualité Landes ; l'éleveur deux-sévrien François Bonnet, président de la Fédération Régionale des Syndicats Caprins de Charentes-Poitou-Vendée ; Anne Alassane, chef du restaurant du Pôle de Lanaud (86), siège d'organismes intervenant dans la sélection de la race bovine limousine.

  • 23/02/18 | Les mesures de limitation de vitesse sont levées

    Lire

    Selon les données d’Atmo Nouvelle-Aquitaine transmises ce jour, l’épisode de pollution atmosphérique en Gironde est terminé. Le préfet de Gironde vient donc de lever les mesures de limitation de vitesse sur les routes et autoroutes du département qui ont été mises en place hier par arrêté préfectoral.

  • 23/02/18 | La Charente-Maritime en alerte pollution atmosphérique

    Lire

    La préfecture de Charente-Maritime a placé en alerte pollution atmosphérique le 22 février, jusqu'à nouvel ordre. La vitesse des véhicules à moteur est donc limitée sur les routes du département : à 110km/h sur les portions d’autoroutes normalement limitées à 130km/h ; à 90 km/h sur les routes normalement limitées à 110 km/h, à 70 km/h sur les routes limitées à 90 km/h. Il est également interdit de brûler des déchets verts ou autre à l'air libre.

  • 22/02/18 | Bordeaux: Anne Walryck démissionne à son tour après les propos de Wauquiez

    Lire

    Anne Walryck, adjointe au maire de Bordeaux, vice-présidente de la métropole, annonce ce jour sa démission des Républicains « devant les propos assumés et calomnieux de Laurent Wauquiez sur Alain Juppé », rejoignant ainsi d'autres conseillers démissionnaires: Elizabeth Touton, Anne Brézillon, Jean-Louis David, Stéphane Delaux, Joël Solari, Laetitia Jarty-Roi.

  • 22/02/18 | Pic de pollution en Gironde: réduction des vitesses maximales autorisées

    Lire

    En conséquence du déclenchement d'une alerte de pollution aux particules fines émise par Atmo Nouvelle-Aquitaine pour jeudi 22 et vendredi 23 février sur le département de la Gironde, Didier Lallement, préfet du département, a pris un arrêté qui réduit de 20km/h les vitesses maximales autorisées sur l’ensemble du réseau routier du département (hors voiries urbaines) jusqu’à la fin de l’épisode de pollution.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Société | Libourne: Des cris et des rires à la presqu'île des Dagueys pour la quatrième édition des Porteurs d'Eau

16/07/2017 | Le Relais des Porteurs d'Eau est revenu cette année aux Dagueys pour inculquer à 200 jeunes des centres aérés de la CALI, le respect de l'eau.

Les Porteurs d'Eau pour la quatrième édition

Organisée par l'association France Libertés Gironde en partenariat avec le Comité Départemental Olympique et Sportif de Gironde, cette quatrième édition du Relais des Porteurs d'Eau promeut l'éducation et la sensibilisation à l'eau autant qu'à l'environnement auprès des enfants. En effet, l'association lutte depuis 1986 pour un accès équitable à l'eau potable. Si le public visé est ici les jeunes, c'est parce qu'ils sont en âge de prendre de bonnes habitudes ; Jacqueline Madrelle, présidente de l'association précise qu'il faut faire prendre conscience aux enfants, dès cet âge « que l'eau est un bien commun », et « que les ressources en eau sont limitées ».

Cette année, le Relais des Porteurs d'Eau revient aux Dagueys, pour offrir aux enfants une journée riche en découvertes. Que ce soit par des activités sportives ou bien éducatives, les 200 enfants de la Communauté d'agglomération du Libournais (CALI), qui participent à l'événement, ont profité d'une journée en plein air pour découvrir la faune et la flore de leur région. Chaque groupe de centre aéré a bénéficié de 2 animations sportives et de 2 animations éducatives, de 45 minutes chacune ; pour le plaisir des enfants et pour qu'ils prennent conscience du monde qui les entoure.

Des activités sportives pour l'amusement...

Les animations sportives proposées aux jeunes, ont toutes pour objectif de leur apprendre à se contrôler ainsi qu'à les sensibiliser au respect de l'eau, de l'environnement et de l'autre. Mais c'est surtout dans l'optique de leur faire découvrir un sport méconnu que la boxe française, le disc golf, la sarbacane ou le beach volley sont au programme. « Ce sont des activités qu'ils n'ont pas l'habitude de faire », explique Christine Larralde, chargée de mission du Relais des Porteurs d'Eau. Des activités nautiques, comme le paddle, le canoë kayak ou l'aveyron, sont aussi offertes pour sensibiliser les jeunes à la protection de l'eau, ainsi que de la faune et de la flore qui dépend de cette eau. Le choix de la presqu'île des Dagueys pour abriter la journée n'est donc pas dû au hasard ; le lieu regorge de vie animale et végétale. Toutes sortes d'espèces qui ont été présentées aux enfants durant les animations éducatives.

… Et des animations ludiques pour l'enseignement

Les activités proposées aux enfants sont toutes ludiques : les intervenants leur posent des questions et laissent la possibilité aux enfants de s'exprimer. La journée leur permet ainsi d'aborder des sujets comme l'économie de l'eau. On rappelle aux jeunes que la consommation d'eau dans la salle de bain représente environ 40% de la consommation d'un ménage, et qu'il est préférable de prendre une douche qui utilise, pour dix minutes, environ 90 litres d'eau, contre 200 litres pour un bain. Ils prodiguent également des conseils, par exemple en les informant que des réducteurs d'eau peuvent être installés sur les robinets afin de baisser sa consommation, ou encore que l'on peut limiter le temps passé sous la douche en écoutant deux ou trois chansons.

Et qui dit consommation, dit déchets. Les jeunes ont donc été invités à se rendre au stand tenu par le Syndicat Mixte Intercommunal de Collecte et de Valorisation du Libournais Haute-Gironde, qui les renseignait sur la vie d'un déchet, du tri à la transformation, ainsi que les étapes de cette transformation. Toujours d'une manière ludique, les enfants apprennent par le jeu.

Le Centre Ressource d'Ecologie Pédagogique d'Aquitaine, association d'éducation populaire pour la transition écologique, et Cistude Nature, étaient également de la partie pour informer les jeunes sur la préservation de l'environnement et la faune et la flore présentes aux Dagueys.

Les enfants : porteurs de messages

Chaque enfant, à l'issue de la journée, a reçu deux cadeaux : un certificat de participation à la quatrième édition du Relais des Porteurs d'Eau, ainsi qu'un bracelet de porteur d'eau, dans « l'idée qu'ils deviennent des messagers » confie Christine Larralde. Des Porteurs d'Eau donc, qui seront porteurs de messages, en retransmettant à leur entourage ce qu'ils auront appris durant la journée.

Carole Le Goff
Par Carole Le Goff

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
9028
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Société
Société
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !